agenda des luttes 14 septembre

lundi 14 septembre 2020
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera avec Laurence Du Comité de soutien à Vincenzo Vecchi pour parler des échéances à venir
L’audience aura lieu le 2 octobre prochain, à la Cour d’appel d’Angers.
D’ici là, vous pouvez suivre et soutenir le Comité de Soutien de Vincenzo Vecchi, de Rochefort-en-Terre sur :
www.comite-soutien-vincenzo.org

Agenda14092020ok

et on commence avec tribune publiée vendredi dernier sur Libération, et signée par un collectif de personnalités européennes, parmi lesquelles Étienne Balibar, Judith Butler, ou encore Michael Löwy, pour réclamer une évacuation immédiate du camp de Moria en Grèce qui a été détruit mercredi dernier par un incendie, laissant près de 13 000 réfugiés dans le dénuement le plus total.
Au moment où 13000 réfugiés et demandeurs d’asile errent sans abri sur les routes et les collines de Lesbos, où les intoxiqués et les blessés de l’incendie de Moria sont empêchés par la police de rejoindre l’hôpital de Mytilène, où des collectifs solidaires apportant des produits de première nécessité sont bloqués par les forces de l’ordre ou pris à partie par de groupuscules d’extrême droite, où la seule réponse apportée par le gouvernement grec à cette urgence est national-sécuritaire, nous, citoyen·ne·s européen·ne·s ne pouvons plus nous taire.
L’incendie qui a ravagé le camp de Moria ne peut être considéré ni comme un accident ni comme le fait d’une action désespérée. Il est le résultat inévitable et prévisible de la politique européenne qui impose l’enfermement dans les îles grecques, dans des conditions inhumaines, de dizaines de milliers de réfugiés. C’est le résultat de la stratégie du gouvernement grec qui, en lieu et place de mesures effectives contre la propagation du Covid-19 dans des « hot-spots », a imposé à ses habitants, depuis six mois déjà, des restrictions de circulation extrêmement contraignantes. A cet enfermement prolongé, est venu s’ajouter depuis une semaine un confinement total dont l’efficacité sanitaire est plus que problématique, tandis que les personnes porteuses du virus ont été sommées de rester enfermées vingt-quatre heures sur vingt-quatre dans un hangar. Ces conditions menaient tout droit au désastre. Cette situation intolérable qui fait la honte de l’Europe ne saurait durer un jour de plus.
Et si vous voulez lire l’appel en entier et le signer, rdv sur : http://chng.it/FwXvr7vR 

On poursuit avec cet appel à soutien lancé par Désarmons-les et l’Assemblée des blessé.e.s IDF pour créer une mutuelle des blessé.e.s
Après avoir investi l’espace public de la question des violences d’Etat, contribué à visibiliser les victimes et envoyé un certain nombre de policiers violents au tribunal, dont plusieurs ont été (légèrement) condamnés, ces deux collectifs reflechissent en effet à protéger les blessé.e.s avec de nouveaux moyens d’action.
Pour l’heure, il s’agit de réparer les blessé-es, tou-tes les blessé-es, sans distinction.
Par exemple : Une dent, c’est 2000 euros et certains blessés ont jusqu’à 15 000 euros de frais dentaires à payer de leur poche.
Et les assurances, complices de la violence d’Etat, excluent les blessés par la police de toute indemnisation (clause relative aux Grèves, Emeutes et Mouvements Populaires).
C’est pourquoi Désarmons-les et l’Assemblée des blessé.e.s veulent monter cette mutuelle des blessé.e.s. Et pour cela ils appellent à une souscription massive.
Alors pour les soutenir dans ceprojet, rdv sur : https://www.helloasso.com/associations/on-n-a-qu-un-visage/collectes/soutien-aux-personnes-blessees-par-des-armes-de-police
Pour les contacter : 07.53.76.40.92 / desarmons-les@riseup.net

Pour sa réouverture, la Cantine des Pyrénées a besoin de matériel :

  • des tables de jardin pliantes
  • des chaises et des bancs pliants
  • des plateaux type cantine scolaire
  • 1 chariot type desserte de cuisine
  • et des seaux alimentaires
    pour déposer vos dons c’est à la cantine des Pyrénées qui se trouve au 77 rue de la mare métro Jourdain

Depuis 9h ce matin, l’union départementale CGT 92 organise un rassemblement en ligne pour soutenir les salarié.e.s de l’UNAPEI qui se mobilisent contre la détérioration de leurs conditions de travail
pour rejoindre le rassemblement en ligne, rdv sur : https://www.facebook.com/events/1836428989830253/%22%2C%22has_source%22%3Atrue%7D]

Les brigades de solidarité populaire maintiennent certaines de leurs permanences où elles distribuent encore des colis alimentaires et produits d’hygiène, des masques et du gel hydroalcoolique qu’elles produisent : alors voici les points de collecte et de distribution qui seront ouverts aujourd’hui et demain à Paris et en banlieue :

  • dans le 11eme : une perm sera ouverte au 5 passage du marché, de 14h30 à 18h
  • dans le 13ème : une perm sera ouverte au 25 rue du moulinet de 14h à 18h
  • à Saint-Ouen : la perm de l’épicerie les 3 poireaux sera ouverte de 9h à 19h et c’est au 21 rue Saint-Denis
  • à Montreuil : la permanence du local de l’AERI sera ouverte de 10h à 18h et c’est au 57 Rue Étienne Marcel ; et la perm Chez Natalia sera ouverte de 11h à 14h au 68 rue des Ramenas
    demain matin :
  • à Montreuil, la permanence chez Natalia sera aussi ouverte à partir de 11h jusqu’à 14h
  • et demain aussi la permanence de Saint-Ouen au 3 poireaux sera ouverte à partir de 9h jusqu’à 19h

Les consultations en droit du travail à la Bourse du Travail ont repris et se font désormais sur rdv
et pour prendre rdv vous pouvez les contacter du lundi au vendredi
De 8h à 15h30, au : 01 44 84 50 21

de 12h à 14h la Cantine Syrienne de Montreuil ouvre ses portes
alors pour les rencontrer et partager un bon repas à prix libre, rdv entre 12h et 14h dans le local de l’AERI au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil

a l’occasion de la parution du deuxième numéro annuel de La Revue française des affaires sociales, consacré au travail social, entre pouvoir discrétionnaire et pouvoir d’agir, un séminaire de présentation et de discussion est organisé à partir de 14h.
Coordonné par Cyprien Avenel et Nicolas Duvoux, ce numéro propose : une première partie, sur les enjeux contemporains du travail social, avec un article sur un service d’accueil de femmes victimes de violences ; un autre sur la politique du « logement d’abord » en santé mentale, ainsi qu’un retour d’expérience sur l’accompagnement de familles en situation de précarité alimentaire par le Samu social. La seconde partie du dossier traite du travail social, de l’impuissance aux pouvoirs., avec un article sur : l’instruction des demandes adressées aux fonds départementaux d’aide aux jeunes ; un autre sur la mainlevée dans les mesures d’aide éducative à domicile ; ou encore sur la distribution et la perception du revenu de solidarité active.
Pour discuter de ces problématiques sur le travail social, rdv donc de 14h à 17h dans la Salle 4232R de l’Immeuble Sud Pont, au 18 place des Cinq-Martyrs-du-Lycée-Buffon, métro Montparnasse.
Et avant d’y aller, il faut s’inscrire sur : https://framaforms.org/inscription-aux-seminaire-de-la-rfas-1599150339

Le DysoLab, laboratoire de sciences sociales de l’Université de Rouen Normandie, reprend son séminaire mensuel intitulé pour l’année à venir ’Risque, technique, démocratie. La sociologie face aux risques industriels et environnementaux’
La séance d’aujourd’hui portera sur le thème de ’L’acceptabilité sociale des risques et leur dépassement’, et accueillera deux présentations :
- une du sociologue Frédérick Lemarchand, qui présentera une analyse de la pandémie de la covid-19 et de l’accident dit ’de Lubrizol’
- une autre proposée par Pierre Batellier, qui abordera le thème de l’acceptabilité sociale.
Pour suivre le séminaire en ligne, rdv à partir de 14h sur : https://bbb5.univ-rouen.fr/greenlight/alb-qhs-vtv
Et pour consulter Le programme des autres séances, rdv sur : https://dysolab.hypotheses.org/

de 18:00 à 20:00, l’Institut d’Études de Géopolitique Appliquée organise un webinaire sur la situation politique, économique et sociale du Liban
Le Liban, déjà enlisé dans une grave crise sociale, économique et politique, a connu deux explosions le 4 aout dernier qui ont soufflé une partie de la capitale. Depuis, le pays est redevenu le terrain de jeu diplomatique qu’il a souvent été et la communauté internationale, sous l’égide de la France, a promis de l’aider à se reconstruire une énième fois.
Pour discuter des implications de cette aide internationale et du contexte socio-politique libanais, avec le politologue Daniel Meier, rdv donc à partir de 18h sur : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfUVd4r-4Ctect6veGKQS7VP_3DQ77DFgUjVe2pMSc8X2eB6A/viewform

à 18h30, la Recyclerie organise une conférence sur le modèle économique du monde d’après
La situation engendrée par la pandémie du COVID-19 a ralenti la croissance mondiale et accentué les inégalités. Hier la dette publique se devait d’être maîtrisée, aujourd’hui les montants débloqués pour relancer la machine économique semblent illimités.
Pour fonder des économies régénératives et non destructives, c’est l’ensemble de notre mode de vie qu’il faut réinventer, notre façon de produire qu’il faut repenser.
Pour en discuter avec les économistes Sylvie Matelly et Rodolphe Durand, et avec Dominique Bourg, signataire des Propositions pour “un retour sur Terre”, rdv à 18h30 à la Recyclerie, c’est au 83 bvd d’Ornano, métro Porte de clignancourt
et il faut s’inscrire avant sur : https://www.weezevent.com/conference-quel-modele-economique-pour-demain

à partir de 19h, les Brigades internationales pour la paix organisent un webinaire avec une ancienne volontaire au Mexique
Aurore Guyard reviendra sur son expérience auprès des défenseur.se.s de droits humains dans les Etats de Oaxaca et Guerrero, en 2017 et 2019.
Pour rejoindre la discussion en ligne, rdv donc à 19h sur : https://www.facebook.com/events/1708534889300974/

à 20h30, l’antenne d’Amnesty International de Marne la Vallée organise sa réunion mensuelle
et ça se passe sur la place de l’église à Torcy

aujourd’hui, à partir de 21h30, heure française et demain même heure, l’Academia for Equality organise un webinaire consacré à la Palestine à travers la pensée de l’historien et politologue camerounais Achille Mbembe
Pour le webinaire d’aujourd’hui, il sera question de la police et des villes et des Corps et affect dans la résistance palestinienne ; demain les intervenants reviendront sur les grèves de la faim comme résistance, de l’économie coloniale israélienne et de théorie critique à travers l’œuvre d’Achille Mbembe.
Pour rejoindre les discussion en ligne, rdv donc ce soir et demain, à partir de 21h30, heure française, sur : https://tinyurl.com/isrpal-reg

Cette nuit à partir de 2h du mat, Le collectif de journalistes du 16 octobre organise un webinaire autour du traité de normalisation avec Israël
Demain, les Émirats arabes unis/Bahreïn et Israël/États-Unis vont officiellement adopter le traité de normalisation à Washington. Pour discuter de cet accord, de ses implications pour la Palestine, et pour la politique régionale, rdv donc pour la discussion en ligne sur : https://www.facebook.com/events/1729578130528797/

pour demain, le collectif Solidarité Migrants Wilson qui accompagne les exilé.e.s du campement de Saint-Denis Porte de Paris lance un appel à volontaires
si vous voulez les aider à la cuisine c’est à partir de 15h30 au 14 Rue Saint-Just, au Théâtre de la Belle Étoile de Saint-Denis et pour la maraude c’est à partir de 19h
par ailleurs, ils ont besoin d’eau alors n’hésitez pas à leur déposer vos dons toute la journée, à la même adresse

Enfin, vendredi soir, Fréquence Paris Plurielle organise une réunion de préparation pour la soirée d’Hommage à son ancien président d’honneur, Maurice Rasjfus, qui nous a quitté le 13 juin dernier
La réunion est ouverte à toutes celles et ceux qui veulent participer à cette soirée d’hommage qui aura lieu symboliquement le 17 octobre après la marche sur l’Élysée de la marche des solidarités
Pour y participer, rdv vendredi soir, à partir de 19h30, au Bar Solidarité qui se trouve au 1 rue de la solidarité, métro Ourcq ou Danube

Infos et rdv culturels

depuis 10:00 ce matin, l’Association Abraço propose une exposition d’artistes brésiliennes vivant en France sur le thème de l’indépendance
Pour y découvrir les oeuvres de : Gyzele de Miranda, Jeaninne Soares Santos, Julia-Keiko, ou encore Sandra Tami Okada Arza
Rdv donc toute la journée jusqu’à 18h, au 30 Rue Paul Vaillant-Couturier, Métro Ecole Vétérinaire à Maison Alfort

a 14h30, Fréquence Paris plurielle diffusera le pièce radiophonique Rose amère Albatros , réalisée par Americo Mariani et Ludovic Mepa, enregistrée dans les rues de Toulouse confinée...
l’activité s’est retirée et la ville est sur le flanc comme un bateau sur l’estran. Le canot cycle dérive dans un espace à la fois tangible et mental, dans les rues dehors, mais aussi dans les angoisses, dedans. La ville n’est pas seulement rendue à la nature et au silence elle est encore pleine des bruits et des misères qui toujours l’habitent...
pour écouter cette ballade hallucinée dans la ville rose confinée, restez branché sur Fpp

ce soir, l’équipe bénévole du cinéma La clef revival s’associe à Survival International France pour proposer une projection-débat autour du film Unti, les origines, de Christophe Yanuwana Pierre, qui sera en visioconférence depuis la Guyane.
Voyage initiatique depuis l’embouchure du Maroni jusqu’aux collines du Tumuc Humac, à la frontière brésilienne. Unti remonte le fleuve à la rencontre des Amérindiens de Guyane et à la recherche de son identité. Le Maroni, fil rouge de ce récit, permet au réalisateur de questionner la situation économique et sociale actuelle, entre colère, tristesse et espoir.
pour découvrir ce film et discuter des problématiques auxquelles sont confrontés les peuples autochtones en Guyane, rdv donc à 19h30 au cinéma La Clef qui se trouve au 35 rue Daubenton, métro Censier.

à partir de 20h ce soir, le MK2 Beaubourg propose une projection-débat autour du documentaire AFRICA MIA, avec les réalisateurs Richard Minier et Édouard Salier et le maestro Boncana Maïga
C’est une histoire qui commence en pleine guerre froide, en 1964, quand dix musiciens maliens débarquent dans la Havane de Castro pour y étudier la musique. En brassant les sonorités ils deviennent le premier groupe afro-cubain de l’histoire : les Maravillas de Mali. Cinquante ans plus tard, entre Bamako et la Havane, nous partons à la recherche du maestro Boncana Maïga, son chef d’orchestre, avec le projet fou de reformer ce groupe de légende !
Pour découvrir ce film, rdv ce soir au MK2 Beaubourg, c’est au 50 rue rambuteau, métro Chatelet-les Halles

Musique : Vincenzo Galérien - Comité de soutien de Vincenzo Vecchi, de Rochefort-en-Terre

Agenda14092020ok

Documents joints

le collectif afroféministe MWASI – et la CAAN (...)