Agenda Fpp 14 Septembre

mardi 14 septembre 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Ent de la jAD d’Aubervilliers pour parler des prochains rdv pour défendre la JAD
rdv demain matin pour l’audience à 9h30 au tribunal, au 68 Rue François Miron, métro St-Paul
et samedi prochain, à partir de 10h30 devant la mairie d’Aubervilliers (c’est au 2 Rue de la Commune de Paris) pour une MARCHE JUSQU’AUX JARDINS À DÉFENDRE pour protester contre la destruction des jardins qui à eu lieu le 02 septembre.
SIGNEZ LA PÉTITION : https://cutt.ly/clryGyJ->https://cutt.ly/clryGyJ?fbclid=IwAR1Jr8_E7dRWARZHN-BprowcLXhPN24VY6hAR8lv6XnqjXnBlr9dZ2pX6_I]
la cagnotte : https://cutt.ly/GlryNj0

Agenda du 14 09 2021

et on commence avec cet appel à actions lancé par l’Agence Média Palestine en solidarité avec les 6 palestiniens qui se sont évadés de la prison de haute sécurité de Gilboa en Israël le 6 septembre dernier
Malheureusement, 4 de ces prisonniers ont depuis été arrêtés par le régime israélien et, au regard de la photo du visage tuméfié de Zakaria Zubeidi après son arrestation, ils sont très possiblement torturés dans les geôles israéliennes. Il leur est également interdit de rencontrer leurs avocats selon les associations palestiniennes des droits humains.
En effet, les actes de tortures pratiqués à l’encontre des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes sont largement documentés par de nombreuses ONG pour les droits humains. Et Contrairement à ce qui avait été annoncé, aucun prisonnier n’aurait été transféré à l’hôpital.
Aussi, pour les soutenir, l’agence média Palestine lance un appel à actions et propose d’écrire au Ministre des affaires étrangères pour demander la protection immédiate de ces prisonniers en danger :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales/nous-ecrire/
Email du ministre des affaires étrangères : jeanyves.ledrian@diplomatie.gouv.fr
Compte twitter de Jean Yves Le Drian : @JY_LeDrian
Le Club des prisonniers palestiniens a renouvelé son appel au Comité international de la Croix-Rouge pour qu’il rende visite aux détenus pour vérifier leur état de santé.
Ecrivez également et/ou appelez les bureaux du Comité international de la croix rouge (CICR) pour leur demander de s’assurer que les prisonniers palestiniens sont protégés et de faire pression pour qu’ils puissent téléphoner à leurs familles et recevoir la visite de leur avocat :
Bureau du CICR à Jérusalem : jer_jerusalem@icrc.org / Tél : 0041-22-7346001, Fax : 0041-22-7332057
Bureau du CICR à Ramallah : ram_ramallah@icrc.org, Tél : 02-2414030-1, Fax : 02-2414034
Bureau du CICR à Tel-Aviv : dwaites@icrc.org, Tél : (+972) 35 24 52 86, Fax : (+972) 35 27 03 70
Bureau du CICR à Genève : press@icrc.org, Tél : +41 22 734 60 01ICRC

depuis 11h ce matin, la CGT Santé, La coordination régionale santé CGT IDF et l’USAP CGT appellent à un RASSEMBLEMENT AVEC MASQUES ET DISTANCIATIONS... pour protester CONTRE LE PASS SANITAIRE ET L’OBLIGATION VACCINALE DES PERSONNELS
et si vous voulez les rejoindre, c’est devant Le ministère des solidarités et de la santé au 14 Avenue Duquesne

les Brigades de solidarité populaire d’Aubervilliers poursuivent leur collecte de produits de première nécessité pour les 120 familles que les Brigades soutiennent sur Pantin et Aubervilliers
et il y a toujours besoin en particulier de couches taille 3,4 et 5, de lait maternelle n°2 et 3 et de fournitures scolaires
et vous pouvez déposer vos dons : à Aubervilliers dans le quartier mairie : à la librairie Les mots passants et au café culturel La collective qui se trouvent rue du Moutier ; et à Pantin dans le quartier Canal : au restaurant Chez Agnès qui se trouve au 21 rue Délisy

C’est aujourd’hui que l’équipe de Home Cinéma qui occupe le cinéma la Clef depuis 2 ans passe devant le tribunal....dernier épisode de la longue bataille juridique qui oppose le collectif à l’actuel propriétaire de La Clef (à savoir le CSE de la Caisse d’Épargne d’IDF) ... Et depuis peu, le Groupe SOS qui s’est positionné en acheteur du cinéma et qui a rejoint le CSE sur la procédure d’expulsion
Pour manifester votre soutien à Home Cinéma qui depuis le 20 Septembre 2019, occupe le cinéma La Clef pour qu’il reste un cinéma associatif avec une programmation indépendante, rdv donc cet aprem à 14h au Tribunal de Paris, métro Porte de Clichy

Depuis 10h ce matin, l’Inalco organise un colloque international de deux jours intitulé : « Lingua (non) grata ». Les langues à l’épreuve des politiques migratoires
Que font aux langues les espaces sociaux de la migration ? De quelles façons mettent-elles à l’épreuve les politiques migratoires ? Quelles sont les politiques de traduction, le rôle des « traduisants », bénévoles ou salariés impliqués dans l’acte de traduire sans en avoir ni le statut ni la légitimité ? L’expérience migratoire invente-t-elle des bricolages linguistiques spécifiques – un parler de la migration composé d’acronymes, de mots inventés, détournés ou codés,utilisés par les exilés mais aussi, parfois, par les solidaires et les administrations de l’asile ? Et si c’est le cas, comment qualifier ce « migralecte », le collecter et l’analyser, restituer sa charge subjective, ses violences – coloniales, racialisées, policières –, et ses puissances – de dérision, de résistance, ou de subversion ?
Ces questions ont mobilisé les chercheurs du programme multidisciplinaire LIMINAL pendant quatre années. Aux frontières franco-italiennes et franco-britanniques, dans les campements et structures d’Ile de France, dans des centres d’accueil parfois isolés, à Calais, Paris ou Vintimille, les membres de l’équipe ont repéré ces mots utilisés à l’oral, observé leurs usages et élaboré une méthodologie d’analyse avec les locuteurs exilés et réfugiés. Ce programme collaboratif a appréhendé la place des langues pour ce qu’elle est : c’est-à-dire une question politique.
Partir de la langue c’est en effet aborder « la vie souterraine » des exilés selon l’expression d’Erving Goffman, celle qui n’est pas connue des « dominants » de l’asile ; prendre pleine mesure de sa centralité, c’est également interroger sa minoration dans les études des migrations ; évaluer les manques de traduction, c’est enfin s’engager dans la formation de médiateurs pairs, c’est-à-dire dans une professionnalisation des traduisants.
Pour présenter les résultats du programme de recherche LIMINAL et réfléchir aux enjeux du cosmolinguisme constitutif des situations de migration, ce colloque s’articule autour de plusieurs ateliers
et cet aprem, le colloque reprendra à 14h avec des discussions sur Le métier de médiateur, sur les Mobilisations par les langues & bricolages linguistiques ou encore sur les Parlers de la migration
pour clore cette journée, il y aura la Projection du documentaire - Ailleurs, partout d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, en présence des réalisatrices
et un concert du groupe de musique franco-soudanais Yalla Sawa
et si vous voulez participer à ce colloque, rdv à partir de 14h cet aprem, et à partir de 9h30 demain matin, au Grand Auditorium de l’Inalco, 65 rue des grands moulins, métro BNF, et il faut s’inscrire sur : Entrée libre sur inscription ; et Une retransmission en direct est prévue ainsi qu’une captation vidéo.

À 14h, le séminaire sur les ’Approches Contemporaines de la Mémoire’ organisé par le Centre Maurice Halbwachs fait sa rentrée
Sur le front de l’actualité de la recherche, de ses avancées, de ses achoppements et de ses débats aussi bien en histoire qu’en géographie sociale, en sciences politiques et en sociologie, ce séminaire ambitionne d’éprouver la notion de « mémoire » en la réinscrivant dans une approche généraliste, interdisciplinaire et empirique. Ne disposant pas du pouvoir de contrainte intellectuelle d’un concept, la polysémique notion de mémoire s’avère transversale à bon nombre de terrains, d’échantillons voire d’objets de recherche. L’enjeu n’est donc pas seulement de réinscrire les faits dits « mémoriels » dans leurs contextes sociaux mais d’explorer les modalités de leur interdépendance. Au-delà de la diversité des terrains et des « contenus » spécifiques de mémoires, le séminaire sera l’occasion privilégiée d’aborder les questions générales de la construction sociale des mémoires à travers la socialisation – notamment familiale, professionnelle et politique –, des mécanismes centraux de l’oubli et de la réminiscence, de la mémoire mobilisée comme ressource sociale, et aussi de l’institutionnalisation et de la matérialisation en des lieux de certaines mémoires et pas d’autres (la dialectique mémoires individuelles et mémoires collectives traversera donc l’ensemble de ces questionnements).
et pour cette première séance : il s’agira de revenir sur les ’Mémoires des luttes contre les injustices post-coloniales’avec Valentine BOUCQ & Amandine WADRE PUNTOUS, Coautrices de la bande dessinée Corps en grève, et Ahmed BOUBEKER de l’Université St Etienne-Jean Monnet
Et si vous voulez suivre cette séance en visio : https://us02web.zoom.us/j/87365404767?pwd=Vzdad0VaQ1VPdkpWaWgwVFRaUE5sZz09
ID de réunion : 873 6540 4767
Code secret : 978656

à 14h aussi, l’Institut Convergences Migration organise un colloque intitulé ’Vivre le transnational. Ancrages et circulations en débat ’
avec au programme, une Table-ronde consacrée aux vécus concrets du transnational, et à partir de 16h une deuxième table-ronde intitulée : « D’un monde colonial à un monde transnational et/ou postcolonial. Comment penser l’hybridation culturelle aujourd’hui ? » 
Et si vous voulez suivre ce colloque, rdv à partir de 14h au Centre de colloques, sur le Campus Condorcet  qui se trouve au 8, cours des Humanités, à Aubervilliers, métro Front populaire

Comme tous les mardis, Le collectif solidarité migrants wilson lance un appel à bénévoles
il y a besoin de monde en cuisine et pour la distribution de ce soir
et si vous voulez y participer, le rendez-vous est donné à 14h pour la cuisine, et à 18h30 pour la distribution, au théâtre de la belle étoile qui se trouve au 14 rue Saint-Just, à Saint-Denis, RER Stade de France

à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 23 septembre, le comité pour l’abolition des dettes illégitimes, le CADTM organise une Université en ligne intitulée : Crise globale, Annulation des dettes pour la justice sociale !
Mois après mois, la gestion de la crise multidimensionnelle déclenchée par la pandémie du coronavirus questionne. Année après année, les mêmes erreurs semblent se répéter : favoriser les riches aux dépens de la planète, des personnes et des populations vulnérables, au Nord et aux Suds. Pourtant, les leçons à tirer sont claires et les alternatives existent ! Parmi elles : l’annulation des dettes pour plus de justice sociale !
Pour s’attaquer à ces questions, cette année, le CADTM organise cette année encore, cette université avec au programme aujourd’hui, une visioconférence intitulée la dette ou la vie, avec SILVIA FEDERICI et VERÓNICA GAGO qui proposeront une Analyse féministe de la crise multidimensionnelle.
Et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv de 18h30 à 20h30
INSCRIPTIONS ICI : https://www.cadtm.org/Universite-2021-du-CADTM-le...=AT3Lv6VTaj7UHB2SVSAT858Eocx8to3now5gjqx2oe04FHE__0DTcDpCaMDlLMcL5mnNmaB0sJtQCcYrpULrgVgl0bBuvXQjLp4P4n3Oj_32-o63UDAogD2aJsu_v8C8L3BL1Y2GCQIbi0xIg5WlY28z]
LIEN POUR SE CONNECTER - https://us06web.zoom.us/j/84703250101

à 18h30 aussi, le Centre Arabe de Recherches et d’Études Politiques de Paris organise une visioconférence autour de Jean-Pierre Filliu qui proposera une histoire laïque du MO
Berceau des trois monothéismes, terre de conflits confessionnels et d’obsessions identitaires, le MO tend à déchaîner les passions, quand il ne suscite pas la résignation devant la répétition du malheur. Pour désamorcer une telle charge symbolique, Jean-Pierre Filiu adopte dans son dernier ouvrage, “Le Milieu des mondes”, une démarche résolument laïque, éclairant d’un jour nouveau un millénaire et demi d’histoire de la région, à partir de la fondation, en 395, de l’Empire romain d’Orient.
Et si vous voulez en discuter avec l’historien Jean-Pierre Filiu, rdv à 18h30 sur le lien que vous retrouverez sur le site de l’agenda :
inscription : https://bit.ly/3DSw6G4
plus d’infos : https://www.carep-paris.org/.../webinaire-52-pour-une.../

à 19h, Globenet reprend ses réunions ouvertes, les ’mardis globenet’
Globenet est une association militante, au service de la liberté d’expression, qui propose des services internet et mène ses activités autour d’un positionnement précis : FAI associatif, fournisseur d’accès et d’hébergement internet ouvert au public, soucieux de la liberté d’expression et de communication. Créée en 1995, Globenet est aujourd’hui une structure d’appui méthodologique et technique aux projets d’utilisation de l’Internet par le secteur associatif militant.
Et si vous voulez les rencontrer dans la vraie vie, rdv ce soir à 19h dans la salle de presse du [Centre international de culture populaire (CICP), c’est au 21 ter, rue Voltaire, Métro Rue-des-Boulets ou Nation

à 19h aussi, le Collectif du CEDETIM organise une réunion en format hybride avec à l’ordre du jour :
un point sur :
1- l’Afghanistan et ses conséquences géopolitiques.
2- un point sur la pandémie du COVID et sur les forces de la gauche de changement.
3- et un point sur les différentes Universités d’Eté auxquelles les membres du CEDETIM ont participé, dont notamment l’UE des mouvements sociaux et des solidarités qui s’est tenue à Nantes.
Et si vous voulez participer à la réunion, rdv à 19h au CICP, 21 TER rue Voltaire, métro Rue des Boulets, ou en visio :
Pour y participer à distance par Internet voici le lien ZOOM : https://us02web.zoom.us/j/87441497601
Possible aussi de participer seulement par téléphone en composant l’un des n° suivants : 01 70 95 03 50 ou 01 86 99 58 31
puis taper l’identifiant de la réunion 874 4149 7601 suivi de #.

demain à 11h, Bezons Ppg Cgt organise un rassemblement des invisibles des Plans sociaux
et le rdv est donné demain à 11h, devant l’assemblée nationale au niveau de l’angle entre la rue de Constantine et de la rue de l’université

rdv culturels

De 14h à 15h, l’Iremam organise une visioconférence autour de l’historien, Augustin Jomier, et de son livre ’Islam, réforme et colonisation. Une histoire de l’ibadisme en Algérie (1882-1962)’ paru aux Éditions de la Sorbonne, 2021
Comment écrire une histoire des temps coloniaux à partir de points de vue d’Algériens et comment penser le réformisme musulman, problème majeur de l’histoire contemporaine de l’islam ? C’est à ces deux questions connexes, aussi centrales qu’irrésolues, que s’attaque simultanément Augustin Jomier dans cette étude sur l’ibadisme contemporain.
Ce livre retrace la trajectoire de la minorité des musulmans berbères et ibadites du Mzab, au nord du Sahara, depuis l’occupation de cette région par la France en 1882, jusqu’à l’indépendance de l’Algérie, en 1962. Il montre comment, face à la domination coloniale, des savants musulmans (les oulémas) s’emparent de l’idée de réforme en islam, pour en faire une arme de conquête du leadership et de reconfiguration de la religion et de la société locales.
Et si vous voulez en discuter avec l’historien Augustin Jommier, spécialiste de l’ibadisme, rdv de 14h à 15h sur :
Lien Zoom : https://univ-amu-fr.zoom.us/j/96928421358...=AT2so7krv_zbVegZ9IAQbLMuI7vwBqmOs1EQefWy9lzNk7C9leNJ0DNYeuLV9kBsE5VYh82AkbD2fKVTsObtqH_6Ahd4gWLbXs1iOxEKGsJ-U3Dpn620PLfdHBAWmoI4Hx91c_bFFrntfMn-XMWHpcu2]
ID de réunion : 969 2842 1358
Code secret : 741308
Sur le site de l’IREMAM : https://iremam.cnrs.fr/.../islam-reforme-et-colonisation...

à 19h, un lieu pour respirer propose un atelier d’écriture à prix libre
et si vous voulez y participer, rendez-vous à 19h au 15 rue Chassagnolles, aux Lilas

à 19h, le Le Monte-en-l’airorganise une rencontre avec Pacôme Thiellement autour de son livre ’L’enquête infinie ’, paru aux éditions PUF
Qu’y a-t-il de commun entre le petit Grégory, Alfred Jarry, Jack L’Éventreur, Ronald Reagan, David Bowie, Edgar Allan Poe, Nicolas Sarkozy, Vincent Van Gogh, Philip K. Dick, Nelson Mandela, Otis Redding, ou André Breton ? Qu’ont-ils en commun, ces individus hantant le vingtième siècle comme s’il était un théâtre grinçant ? La réponse est peut-être que, sans eux, l’histoire de ce siècle – notre histoire – serait incompréhensible. Car il y a les récits de manuels, avec ses grands hommes et ses grands événements. Et puis il y a le reste – les légendes dont est tissée la réalité, et qu’on ne peut raconter qu’au coin du feu ou dans l’ombre d’une porte, de peur de passer pour fou. Pacôme Thiellement n’a pas peur de la folie. Et lorsqu’il choisit de raconter « son » vingtième siècle, c’est à travers le plus étonnant des réseaux de correspondance, où la poésie fait écho au fait divers, les stars médiatiques à d’obscures préoccupations mystiques, et les nobles déclarations politiques aux tentatives incessantes de rendre la vie des humains impossible. Qu’y a-t-il donc de commun entre toutes ces figures ? Elles cherchèrent toutes à faire de la question « Qu’est-ce que vivre ? » celle du siècle lui-même.
Et si vous voulez en discuter avec l’auteur, Pacôme Thiellement, rdv donc à 19h au monte-en-l’air, c’est au 71 rue Menilmontant, métro Ménilmontant

à 19h30, le ciné la Clef propose un cycle Home movies avec la projection de deux moyens métrages réalisés par deux occupants de l’association Home Cinéma (EN LEUR PRÉSENCE) !
Vous pourrez découvrir : MAAN FAA TUNG, réalisé par Eugénie Arcos en 2020, dans les rues de Hong-Kong et LEXIQUE DYSLEXIQUE réalisé par Derek Woolfenden en 2012 : « Lexique Dyslexique est un film anarchique c’est-à-dire sans concession, fait de violence et d’énergie à l’assaut d’une utopie. Son but : (…) disséquer les rouages du sentiment amoureux. (…)
et si vous voulez découvrir ces deux moyens-métrages et soutenir le ciné la Clef, rdv à 19h30 au 34 rue Daubenton, métro Censier

À 19h30 aussi, le Hasard Ludique et Osez le féminisme organisent une soirée pour le lancement du Petit guide pour une sexualité féministe et épanouie écrit par Les Frangines, le collectif de libération des sexualités d’Osez le Féminisme !
Ce petit guide est avant tout un projet collaboratif : un guide complet, destiné à toutes les premières fois, qui aborde beaucoup de sujets autour des sexualités des filles et des femmes. Anatomie, désir, mythes du prince charmant ou du bon coup, IVG, réappropriation de nos corps… Le tout agrémenté de multiples illustrations originales féministes signées Anne Billows !
Et si vous voulez découvrir ce petit guide pour une sexualité féministe et épanouie et en discuter avec Les Frangines, le collectif de libération des sexualités d’Osez le Féminisme !, rdv donc à 19h30 au Hasard Ludique, 128 avenue de Saint-Ouen, dans le 18ème
Inscription : https://www.helloasso.com/.../soiree-de-lancement-du...

à 20h ce soir et demain soir, les Plateaux Sauvages proposent la représentation de la pièce ET LEURS CERVEAUX QUI DANSENT écrite et mise en scène par Vanessa Bettane & Séphora Haymann et proposé par la Cie Mare Nostrum
Qu’est ce qu’être normal•e dans un monde malade ? Et leurs cerveaux qui dansent raconte le parcours de deux femmes qui doivent faire face à la différence de leurs enfants. Des enfants qui ne rentrent pas dans les cases attendues, qui déstabilisent leur environnement. Tics, dyspraxie, précocité… Des premiers signes des troubles au diagnostic en passant par la nouvelle appréhension de la vie qui les attend, nous traversons avec elles les questionnements, doutes et prises de conscience qui vont de pair avec l’identité de leurs ennts jusqu’à perdre pied, basculer dans un monde sans règle, où l’onirisme, le spectaculaire et la singularité trouvent une place.
Et si vous voulez déouvrir cette pièce, rdv à 20h aux plateaux sauvages , 5 rue des Plâtrières, Métro Ménilmontant ou Père Lachaise

à 21h, le théâtre de la Manufacture des Abbesses propose toujours la représentation du Projet Saccage
Appelons ça des enclaves : la fac de Vincennes hier, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes aujourd’hui, mais aussi le Rojava, la clinique de La Borde, et puis telle ’Cabane du peuple’, près d’un rond-point... Dans ces poches d’air, lovées dans les décombres d’un monde en cours d’effondrement, on tente des échappées hors des sentiers battus : l’avenir s’y invente, à tâtons et sans garde-fous… Jusqu’à ce que le pouvoir s’émeuve de leur inquiétante persistance : c’est alors qu’il procède au saccage. À coups de pelleteuses, de policiers et de blindés, il entreprend d’éradiquer ce qui n’osait qu’une chose : l’expérimentation d’une alternative.
Le spectacle explore ces enclaves qui ont en commun de déclarer la pluralité des mondes possibles. On y vit plus intensément qu’ailleurs, on s’y engueule beaucoup aussi - ces zones ne sont pas des utopies qui n’auraient que leur pureté à offrir à l’adversité qui les menace et qui, souvent, semble triompher d’elles. Peut-être ces aventures ne meurent-elles pas quand on croit les voir disparaître : elles passent, de mains en mains, de collectif en collectif, et se réinventent constamment, en dépit de la politique du saccage qui leur est opposée. Ce n’est pas seulement une leçon de persistance : c’est une promesse pour l’avenir. Et aux lendemains de la démolition des jardins ouvriers des vertus, ça peut faire du bien d’aller chercher une promesse pour l’avenir, alors si vous voulez aller voir le projet Saccage , rdv ce soir à 21 au théâtre de la manufacture des abesses, 7 rue Véron

parutions :

Le dernier numéro de la revue CONFLUENCES MÉDITERRANÉE vient de sortir et il est consacré au(x) « Pouvoir(s) en Palestine »
Ce numéro analyse les sources, les pratiques et les mécanismes du pouvoir – ou des pouvoirs -, ainsi que leur rôle et leurs dimensions symboliques dans la Palestine d’aujourd’hui. Les contributions montrent que le pouvoir et la résistance à la domination politique ne sont jamais confinés aux élites, aux structures institutionnelles et aux élections, mais qu’ils sont aussi mis en oeuvre dans des domaines et des formes complexes et multiples. Les contributrices et contributeurs tentent de comprendre quels sont les mécanismes par lesquels le pouvoir s’exerce et s’exprime. Vous y trouverez notamment un article de Nicolas Dot-Pouillard qui propose une réflexion sur les défis du mouvement national palestinien ou comment Traduire politiquement le soulèvement de mai 2021, ou encore un article collectif signé par Dima Alsajdeya, François Ceccaldi, Emilio Dabed sur les Nouveau(x) pouvoir(s) d’Oslo : un colonialisme performatif

Musique : Stand High Patrol - The Big Tree

Agenda du 14 09 2021

Documents joints

Salut a toutes et a tous, vous écoutez (...)