Agenda Fpp 1er juillet

jeudi 1er juillet 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui on sera au téléphone avec Monique des GJ de Montreuil pour parler de la déambulation zapatiste qu’ils organisent samedi à Montreuil
déambulation festive et musicale samedi à 17h au départ du théâtre de La Noue, qui se terminera par une cantine de soutien et une projection de documentaires sur/par les zapatistes à partir de 18h30 au En Gare. Venez coloré.es !!
Une exposition mettra en lien l’imaginaire zapatiste, avec les 150 ans de la Commune et les cantines solidaires.
besoin de monde pour aider, faire des propositions, donner un coup de main dans l’orga d’évènements, manifs, ateliers, débats : contacter à montreuil-jaune@riseup.net->mailto:montreuil-jaune@riseup.net]
cagnotte aussi pour participer à l’accueil des zapatistes : https://www.helloasso.com/.../la-route-pour-la-vie-2021->https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.helloasso.com%2Fassociations%2Fune-montagne-en-haute-mer%2Fcollectes%2Fla-route-pour-la-vie-2021%3Ffbclid%3DIwAR0Ph8FauZzG3mtk1HdLDzk3tXWogMtIlIG2FYYtO2AmvP90HZNWgX_CaEM&h=AT1lTbnweCyGQTpnENUoNmcG5U_MC3sQz_fyzewgmK-HhJtEK67Xw_4c5_1zNIxwhamuVZb6mVNE4lXwsx3Zkt8ilCmynenG4KXwlakmJH0wXwyACYvVKtjEaGxZxA5QMw&__tn__=q&c[0]=AT3vKAkgFq9zqoNI9GQBIrD5naJAuUGb4XG16TSSt7cZ8sz7ZdYksJey34Q3O7bp0g4Yloj1Bmw4csyG5xRrD-5Wp4QIiiYQnVStO1_H_HB-HIVsESkrdEUs14GxowZFYKp-Q-4PGbqQ3MnD1OHuNech]
Rdv samedi à 17h au théâtre de la Noue 12 place Berthie Albrecht,
et à 19h au En gare, 127 rue Marceau, à Montreuil

Agenda 2021-07-01

Et on commence avec cet appel lancé justement pour la venue des Zapatistes en France : Ça y est, l’escadron 421 des compas a débarqué à Vigo, l’invasion (consentie) de l’Europe a commencé et la première vague d’au moins 150 compas arrive à Paris (probablement) entre le 10 et le 15 juillet
pour leur simplifier leur arrivée, il y a besoin de monde, et de coups de main, notamment pour :
- organiser la manifestation d’accueil à l’aéroport
- organiser un événement de bienvenue
- pour héberger les camarades sur paris
- et besoin de monde tout l’été pour accompagner les délégations à droite à gauche, faire de la cuisine...
- et si vous voulez apporter un coup de main, rdv sur les liens que vous retrouverez sur le site de l’agenda :
- hébergement, inscrire ses propositions ici :https://ethercalc.nomagic.uk/9o9wT%C3%A2ches_zapatistes_Interpro18
-  participation au cordon de sécu : même tableau
- semaines de présence cet été pour aider, s’inscrire ici : https://lite.framacalc.org/9o9vVeille_zapatiste_Interpro18
et vous pouvez contacter Pascal de l’Interpro du 18ème : pascalm75@wanadoo.fr

depuis 9h ce matin et jusqu’à 19h, le Centre de recherche Europes-Eurasie de l’INALCO, le Memory Lab de Sarajevo et l’Osservatorio Balcani e Caucaso Transeuropa de Trente organisent une journée d’étude en français et anglais sur les Engagements citoyens et les solidarités transnationales en Europe au tournant des années 1990 : de la Pologne à la Bosnie
Angle mort de l’étude des mouvements sociaux, les mobilisations de citoyens pour une cause en Europe de l’Est ont marqué la France, l’Allemagne, la Belgique ou encore l’Italie des décennies 1980 et 1990. Revenir sur cette histoire récente dans une approche comparative et interdisciplinaire permet d’évaluer les transformations du militantisme mais aussi la façon d’écrire l’histoire de l’après 1989. Réunissant des historiens, des sociologues et politistes travaillant dans plusieurs pays européens, cette journée d’études permettra aussi de faire dialoguer militants et chercheurs.
et si vous voulez assister à cette journée d’étude rdv jusqu’à 19h à la Maison de la Recherche de l’INALCO, 2 rue de Lille, métro Solférino
et il faut s’inscrire au préalable sur le lien que vous retrouverez sur site agenda : ICI
et si vous préférez le format visio, rdv sur : Lien pour suivre en visioconférence - ID de la réunion zoom : 998 2822 6498

depuis 10h30 ce matin, l’association des Ouïghours de France organisent un rassemblement pour exiger la fin de l’impunité du régime chinois, à l’occasion de la journée mondiale de soutien aux victimes de torture
et si vous voulez les rejoindre c’est devant le ministère des Affaires étrangères qui se trouve au 37 quai d’Orsay, dans le 7ème

À 12h, le Syndicat SUD CT 93 Mairie de Saint-Denis qui a lancé un mouvement de grève pour aujourd’hui, organise un rassemblement devant la mairie de Saint-Denis pour protester contre l’agression qu’un agent municipal a subi, le 21 mai dernier par des policiers du commissariat de Saint-Denis sur son lieu de travail devant ses collègues et son public.
Pour exiger que Le maire assure la protection et le respect de ses agents et agentes, Le syndicat SUD a donc déposé un préavis de grève et donne rdv à tous les collègues devant l’hôtel de Ville de 12h à 14h, et c’est au métro Basilique de Saint-Denis

À 12h30, l’association de solidarité des alternatives à Bruxelles propose une visio-Conférence sur : “Effondrement & transition,pourquoi un tel écho dans le débat public ?”
La question de l’effondrement a pris une énorme place dans le débat public en nous vendant un récit apocalyptique des pires conséquences que pourraient subir notre système productif en cas de panne majeure. Celle de la transition est tout autant plébiscitée suscitant les espoirs d’un monde nouveau voire fantasmé. Si ces récits sont sans aucun doute basés sur des éléments scientifiques, ils évacuent entièrement les questionnements politiques, pour poser les problèmes uniquement dans des termes technoscientifiques, comme s’il suffisait de pointer les risques pour qu’ils soient réglés.
Pour réintroduire du politique dans ce récit collapso, la sociologue Emeline De Bouver évoquera l’assocition Ecotopie-laboratoire d’écopédagogie, une association d’éducation relative à l’environnement, Daniel Tanuro – agronome, militant écosocialiste, reviendra sur son livre « Trop tard pour être pessimistes ! Écosocialisme ou effondrement », et Edwin Zaccai – de l’Université Libre de Bruxelles, proposera des alternatives poliiques possibles notamment en matière d’aménagement urbain
et si vous voulez suivre cette visioconférence rdv à 12h30 sur : https://bit.ly/35qhHB3=AT3Sp_1Qw2g8sVcfNLcy4uf_41yqiKH-MeX-l7oPLL1LgsJae8T4mILuB2SZaGaodPDJlkM_PRsJG9g6y-oDj4KQMCO3IHYUlQ7xz9PFHU71vRkpVt13Dre8TNeBoX55yPZpHsZfcJattaVjK9IqtmPV]

à 13h, la Fédération Sud Ptt organise un rassemblement de Solidarité avec Yann Le Merrer au TGI De Paris
Yann le Merrer, membre du bureau fédéral de SUD PTT, est à nouveau convoqué aujourd’hui, dans le cabinet du juge d’instruction. Cela fait suite à une première convocation début 2021 en vue de sa mise en examen pour des faits de violation de domicile, violence sur personne dépositaire de l’autorité et dégradation d’un bien appartenant à autrui. Même après l’avoir révoqué de la fonction publique, la direction de La Poste et l’Etat continuent sur le mode répressif..
En 2014, dans le cadre d’une grève reconductible , Yann et les grévistes du 92 avaient eu “l’audace” de rentrer par 2 fois au siège de La Poste afin d’obtenir une audience avec la direction du groupe.
Sur ce dossier comme dans bien d’autres, la poste est guidée par un esprit de revanche. 7 ans après cette lutte victorieuse, c’est donc le 5 ème gréviste à être mis en examen.
Alors pour protester contre cette répression anti syndicale et soutenir Yann, la fédé Sud Ptt organise ce rassemblement et le rdv est donné à 13h au TGI de Paris M° Porte de Clichy

de 14h à 18h15, l’association française de science politique organisent deux tables rondes sur le thème de la ’Race et ethnicité en sciences sociales (France, XXe-XXIe siècles)’
1ère table ronde « Panoramas disciplinaires » (14h-16h)
La première table ronde portera sur les conceptions et usages de la race et de l’ethnicité dans trois disciplines connexes à la science politique : la philosophie, l’histoire et la sociologie. Pour les praticiens de ces disciplines, la race et/ou l’ethnicité constituent-ils des objets d’étude ? Des catégories d’analyse ? Les deux à la fois ? Quels sont les facteurs ayant favorisé – ou, au contraire, entravé – leurs usages ?
Intervenant·e·s : Magali Bessone (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Emmanuelle Saada (Columbia University), Daniel Sabbagh (CERI-Sciences Po),et Jocelyne Streiff-Fénart (CNRS/Urmis)
2ème table ronde « Catégories d’enquête » (16h15-18h15)
La seconde table ronde entend resserrer la focale sur des travaux empiriques récents relevant de la sociologie ou de la science politique et mobilisant la race et/ou l’ethnicité. Ces catégories faisaient-elles partie de l’armature conceptuelle disponible en amont de l’enquête ou la nécessité d’y recourir a-t-elle été induite par l’enquête elle-même ? À quels marqueurs sociaux d’altérisation les catégories mobilisées renvoient-elles ? Comment les rapports de race/ethnicité analysés dans l’enquête ont-ils été articulés avec les rapports de classe ? Quelle position adopter quant à la dimension performative de l’usage de ces catégories, éventuellement perceptible au-delà des frontières de la communauté savante ? Peut-on/doit-on catégoriser les enquêté.e.s en termes « ethniques » ou raciaux, quelle que soit leur propre position à cet égard ?
Intervenant·e·s :Solène Brun (Institut Convergences Migrations/OSC-Sciences Po), Claire Cosquer (OSC-Sciences Po), Mathieu Ichou (INED) et Narguesse Keyhani (Université Lumière Lyon 2)
et si vous voulez suivre ces tables-rondes, rdv à partir de 14h sur : https://www.afsp.info/race-et-ethnicite-en-sciences-sociales-france-xxe-xxie-siecles/

de 15h à 17h, le séminaire du Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris propose une séance virtuelle sur : Les inégalités émotionnelles dans le travail du care
A partir des résultats d’enquêtes qualitatives au Québec et au Brésil, Angelo Soares (Université du Québec à Montréal) présentera la dynamique des émotions et du travail émotionnel dans le travail du care. Sous le prisme de la consubstantialité des rapports sociaux de sexe/genre, race/ethnie et classe sociale présente dans le travail du care, cette dynamique émotionnelle (re)produit un système d’inégalités, de hiérarchies et de ségrégation émotionnelles qui ne sont pas sans conséquences sur la compréhension de la charge de travail du care. 
Et si vous voulez en discuter avec lui, rdv à 15h sur :https://zoom.us/j/98773112381?pwd=bVVJdVJ3WUdRelhSUFlNeWIwVXBwdz09#
ID de réunion : 987 7311 2381
Code secret : 500020

à 19h, l’association Astérya propose son café envie d’agir sur le thème : Comment agir pour et avec les personnes en situation d’exil ?
Une personne en situation d’exil est une personne qui a quitté son pays volontairement ou sous la contrainte. En France, les personnes en situation d’exil ont le plus souvent une situation très précaire : trouver un logement est compliqué, les aides sont difficiles à obtenir. Leurs droits sont constamment bafoués, la situation à Calais en est la preuve. Comment agir pour obtenir faciliter l’accès au droit et améliorer le quotidien des personnes en situation d’exil ?
Les démarches pour obtenir régulariser leurs situations (qu’il s’agisse de l’asile ou d’un visa) sont lourdes et complexes : les procédures administratives à suivre sont longues et complexes. Outre leur situation administrative, les conditions d’accueil et d’accès aux soins ne sont pas suffisantes pour permettre à toutes ces personnes de vivre dignement. Comment est-il possible, en tant que citoyen·ne, de s’engager pour améliorer la situation des personnes exilées ? 
Dans ce Café Envie d’agir, il s’agira de chercher ensemble les manières d’agir concrètes pour agir avec et pour les personnes en situation d’exil : tenir des permanences juridiques, les aider à trouver un hébergement, déconstruire le regard sur l’asile, donner des cours de français. ....
et si vous voulez en discuter avec l’assoc Astérya, rdv à 19h au Jardin 21, 12/A Rue Ella Fitzgerald 75019 Paris, Métro Porte de Pantin ou Hoche ou Porte de la Villette
et il faut s’inscrire au préalable via : https://www.weezevent.com/cafe-envie-d-agir-comment-agir...

à 19h aussi, the dissident club, l’assemblée Afrique-Asie et l’assoc Afrique-Hong-Kong France proposent une soirée de solidarité avec les victimes du PC Chinois, à l’occasion des 100 ans du Parti
avec au programme la projection du documentaire ’Zambia : les nouveaux patrons, enquête au cœur de la Chinafrique’ des journalistes de France24, une discussion avec Roméo Lonaglois, et une lecture de poésie avec Merdan Eheteli
et si vous voulez participer à cette soirée de solidarité avec les victimes du PC Chinois, rdv au dissent Club qui se trouve au 58 rue Richer

à 19h toujours, l’Inter-LGBT propose une soirée projection de Courts-Métrages dans le cadre de la Quinzaine des Fiertés
et ça se passe à 19h donc à l’Espace Jean Dame, au 17 rue Léopold Bellan, dans le 2ème

à 19h15, l’association d’éducation populaire Ressources Alternatives propose la conférence gesticulée intitulée : On ne peut plus rien dire ma brav’ dame !
Journaliste depuis 30 ans dans la santé, la conférencière assiste depuis des années au grand effondrement du métier. Au prix d’une grande précarité, elle estime parvenir à se glisser dans les interstices de la liberté d’écrire et de dire l’état des choses car elle ne parvient pas à renoncer à aller voir ce qu’il y a derrière le rideau, à chercher pour transmettre et dévoiler. De la disparition des services de documentation dans les rédactions, à l’invasion des services de communication, la santé est en première ligne de cette mort du journalisme. Appuyée par la médicalisation - sonnante et trébuchante - de la société (qui ne date pas du Covid), l’extension du domaine du pathologique est aussi celle de la perte de toute mémoire de la société toute entière.
et si vous voulez découvrir cette conf gesticulée, rdv à 19h15 à La Maison Ouverte, 17 rue Hoche, à Montreuil, métro Croix de Chavaux
Et comme la jauge est limitée c’est mieux de réserver sur : www.helloasso.com/associations/ressources-alternatives/evenements/conferences-gesticulees-a-la-maison-ouverte

à 21h, l’assoc Aux Actes Citoyens propose une visioconférence sur l’obsolescence programmée
On dit d’un produit qu’il est obsolète lorsqu’il est dépassé, qu’il soit encore en état de fonctionnement ou non. On parle d’obsolescence programmée lorsque la durée de vie d’un produit est volontairement écourtée dans le but d’accroître le taux de remplacement et donc la surconsommation. La France a été le premier pays au monde à interdire cette pratique en 2015, et pourtant... Technique, esthétique, logicielle, culturelle... Aujourd’hui, l’obsolescence programmée est partout et représente un véritable fléau de notre société : Elle nourrit la surconsommation comme la surproduction et dynamise artificiellement la croissance. Elle participe à l’accroissement des déchets, l’intensification de la pollution ainsi que l’augmentation du gaspillage des matières premières et d’énergie. Quelles sont les évolutions de la loi en ce qui concerne l’obsolescence programmée ? Les choses vont-elles dans le bon sens ?Peut-on passer d’une société du jetable à une société du durable ? Et enfin, quelles sont les solutions que les gouvernements, entreprises, et citoyens peuvent mobiliser pour participer à la lutte contre cette obsolescence programmée ? 
C’est à ces questions que tentera de répondre Samuel Sauvage, Président et co-fondateur de l’Association HOP et si vous voulez en discuter avec lui, rdv à 21h sur : https://www.facebook.com/events/490356028883660/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%2C%22ref_notif_type%22%3Anull%7D%2C%22ref_notif_type%22%3Anull%7D]

RDV Culturels

à partir de 18H, le Marbré poursuit son ciné-club avec au programme ce soir, la projo du superbe film : « Woman at war », réalisé en 2018 réalisé par Benedikt Erlingsson.
Et si vous voulez voir ou revoir ce film qui raconte le parcours d’une cinquantenaire, cheffe de choeur et saboteuse de lignes à haute tension en secret.... rdv donc à 18h au Marbré, 39 rue des 2 communes à Montreuil, métro Robespierre

à partir de 18h, La lucarne d’Ariane et La Flèche d’Or proposent une soirée spéciale Révolution(s) culturelles au Proche-Orient
avec AU PROGRAMME //
une expo photo intitulée : « Beyrouth, des cendres à la colère, une histoire du Liban » de Florient Zwein.Ce projet est une chronologie photographique suivant les événements de l’explosion du 4 août à Beyrouth. Il est composé de trois parties : Les cendres – La résilience – La colère. Destruction, reconstruction et révolution.
19h > TABLE RONDE « Révolutions culturelles en Syrie et au Liban ? » 
Organisée par Brahim Oumansour (chercheur à l’IRIS et au CERMAM, géopolitologue spécialiste en stratégie internationale) cette table ronde sera animée par Anne Lohéac (journaliste spécialiste du Moyen Orient), avec Ornella Succar (chercheuse et journaliste Libanaise) et Florient Zwein (photographe).
La discussion portera sur la place prise par la culturelle et les intellectuels dans les Révolutions actuelles en Syrie et au Liban.
21h > CONCERT d’Ibrahim Sulaimany Group, un compositeur et guitariste syrien arrivé en France en janvier 2015.
Il a imaginé un projet reflétant ses sentiments : la nostalgie, la souffrance de l’immigration forcée, les bruits de la guerre mais aussi les bons souvenirs de Damas. Pour ce faire, il fusionne l’héritage musical du folklore syrien et les harmonies du jazz moderne dans de nouvelles compositions, écrites depuis son arrivée en France.
Et si vous voulez assister à cette soirée spéciale révolution culturelles au PO, rdv à partir de 18h, à La Flèche d’Or, 102 bis, rue de Bagnolet, Métro – Porte de Bagnolet ou Alexandre Dumas

à 19h, Périphérie Docs et la Médiathèque Violette Leduc proposent une projo du film Au pays qui te ressemble rélisé en 2009 par Maya Abdul-Malak
Sur les traces de son passé perdu, Maya Abdul- Malak chemine au contact de sa mère, sa grand-mère et un homme qu’elle aime, dans un pays qui lui échappe et la retient, le Liban. Marqués par la guerre et la perte, portant en eux le pays qu’elle a oublié, ces trois personnages, qui lui sont à la fois proches et lointains, la confrontent à son désir illusoire de retour – retour sur les vestiges de l’enfance, retour au pays.
La parole se tisse d’un personnage à l’autre, présent et passé se répondent, et l’histoire intime résonne avec celle du Liban. Au pays qui te ressemble raconte une histoire de filiation et de séparation, de transmission et de perte, la quête d’une place dans le pays d’origine, là où l’on se sent à la fois étranger et charnellement lié.
Et si vous voulez voir ou revoir ce film, rdv à 19h à la médiathèque Violette Leduc qui se trouve au 18 rue Faidherbe

à 19h aussi, la Maison de l’Amérique Latine propose une rencontre en ligne autour du livre Le temps des humbles – Chili 1970-1973, de Désirée et Alain Frappier, en présence des auteurs et de Soledad López dont la vie a inspiré ce roman.
Et si vous voulez discuter avec eux de cette saga qui raconte les mille jours du gouvernement d’Unité populaire dirigé par Salvador Allende et de la volonté du peuple chilien de s’approprier son destin, rdv donc à 19h sur la page Facebook de la Maison de l’Amérique latine : https://www.facebook.com/maison.delameriquelatine

à 19h30, le Ciné La Clef et Le collectif Des films et des bagnoles proposent une soirée sur le thème de l’autoproduction, avec la projo d’un film surprise de Vincent Thépaut
et si vous voulez y participer, c’est à 19h30 à la Clef, 34 rue Daubenton, métro Censier

à 20h30, l’Institut des Cultures d’islam propose un concert des Sahariennes pour mettre à l’honneur les femmes sahraouies
Depuis plus de quarante ans, les femmes sahraouies sont un symbole de dignité et d’indépendance. Ces héritières d’une tradition souvent patriarcales incarnent les combats féministes et portent ensemble le patrimoine culturel du Sahara, dépassant les frontières arbitraires et belliqueuses. En mêlant les musiques originaires de cette région, berbères, touaregs ou gnawa, de traditions profanes ou sacrées, ce concert célèbre les héritages communs de femmes d’Algérie, du Maroc, de Mauritanie et du Sahara occidental.
Et si vous voulez écouter et danser avec les Sahariennes qui regroupe 4 chanteuses : Noura Mint Seymali (Mauritanie),Souad Asla (Algérie), , Malika Zarra (Maroc) et Dighya Moh Salem (Sahara Occidental), rdv donc à partir de 20h30 à l’Institut des cultures d’Islam qui se trouve au 19 rue Léon, dans le 18ème

enfin, à partir de 9h demain matin, et sur deux jours, La Parole errante à La Maison de l’arbre organise la 5èmes Rencontres autour des pratiques brutes de la musique/Musiques Libres et Handicaps.
Ces deux journées sont ouvertes à tou(te)s et notamment aux professionnels de la santé mentale qui travaillent dans le champ sanitaire ou le médico-social (éducateurs, infirmiers, moniteurs-éducateurs, AMP, aide-soignants, animateurs, psychologues, psychomotriciens, ergothérapeutes, orthophonistes...) ainsi qu’aux professionnels de l’accompagnement socio-culturel (animateurs, intervenants, artistes vacataires...)
au programme demain matin : une Introduction musicale : avec Les Gens du 110, des Témoignages : Pierre Gordeeff et Baptiste Garo, psychologue clinicien, menuisier et ancien membre des loubard-pédés, Suivis d’une Table ronde intitulée : Comment l’inclusion n’est pas un principe mais un bricolage, Et d’une cantine- atelier cuisine animée par le collectif Encore Heureux …
et si vous voulez participer à cette 5ème rencontre autour des pratiques brutes de la musique/Musiques Libres et Handicaps, rdv donc à partir de 9h demain matin, à la Parole errante, 9 rue Fraçois Debergue, à Montreuil, métro Croix de Chavaux

parutions
Le numéro 172 de la revue Connaissance de l’emploi, publié par le Centre d’études de l’emploi et du travail propose un dossier spécial signé par Ariane Leroyer, Maxime Lescurieux, et Valerya Viera Giraldo et intitulé : COMMENT LA PANDÉMIE DE COVID-19 A-T-ELLE BOULEVERSÉ LE RAPPORT AU TRAVAIL ?
Depuis le mois de mars 2020, la pandémie de la Covid-19 a profondément modifié l’organisation du travail des personnes en emploi en impactant de manière variée les différentes catégories de travailleur.e.s. Au gré de la crise sanitaire, les situations de travail des salarié.e.s ont plus ou moins évolué sans qu’une ligne directrice prédomine. Mais alors que de nouvelles formes d’organisation de l’activité se sont développées, le rapport au travail des salarié.e.s a-t-il été bouleversé ? Si oui, comment et pour qui ?
À partir d’une analyse statistique des données de l’observatoire Evrest et d’une recherche qualitative menée sur le vécu du premier confinement pour des familles, ce numéro de Connaissance de l’emploi cherche à comprendre les facteurs de variabilité du rapport au travail en lien avec la crise sanitaire traversée. Cette étude montre des effets inégaux et contrastés, en particulier selon le genre et de la classe sociale des salarié.e.s.
Et si vous voulez télécharger ce dossier en pdf, rdv sur : https://ceet.cnam.fr/publications/connaissance-de-l-emploi/comment-la-pandemie-de-covid-19-a-t-elle-bouleverse-le-rapport-au-travail—1271449.kjsp ?RH=1507626697168

enfin, Vous pouvez voir ou revoir le séminaire de la Geme consacré à ’Marx et la Commune’ qui vient d’être mis en ligne
Dans ce séminaire : le philosophe Stathis Kouvélakis et l’enseignante-chercheuse en littérature Alice de Charentenay, sont revenus sur deux ouvrages récents consacrés à la Commune de Paris : Marx et Engels, ’Sur la Commune de Paris. Textes et controverses’, paru aux Éditions sociales et ’La Commune des Écrivains’, sorti chez Gallimard
et si vous voulez voir ou revoir ce séminaire, rdv sur : https://www.youtube.com/watch?v=4S7c7jQaLBA&feature=share&fbclid=IwAR3hWK8auDCyNDkC0ZtuuFAun9kEv8UBZvl1vnJWXaYa92TNLgRiov5ukpg

Musique : Johnny Mafia - Spirit (en concert ce soir au Trabendo)

Agenda 2021-07-01

Documents joints

Aujourd'hui on sera au téléphone avec Monique (...)