Agenda FPP 25 juin

vendredi 25 juin 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Mathieu de l’Inter-lgbt pour parler de la pride de demain
Au programme :
10h : ouverture du village des Fiertés à Pantin (place de la pointe)
13h30 : Rassemblement du cortège à proximité de l’Eglise de Pantin et prises de paroles
15h : Départ du cortège
18h30 : Arrivée de la tête du cortège sur la place de la république et prises de paroles
20h : dispersion du cortège

Agenda 2021-06-25

RDV militants

Et on commence avec l’occupation de la place de l’Hotel de Ville par plus de 300 personnes sans domiciles et par le collectif réquisition, dont utopia 56
Depuis hier soir 20h, 200 femmes seules, personnes en familles, des dizaines d’enfants, et des jeunes en recours de minorité sans domicile, sont installé·es sous des tentes place de l’Hôtel de Ville à Paris. Elles appellent d’urgence à l’aide et demandent à l’État des solutions d’hébergement dignes et pérennes. Depuis deux semaines, les réseaux d’hébergement solidaire sont saturé. Chaque jour, les associations distribuent des tentes à des dizaines de familles à la rue qui dorment sous les ponts à la périphérie de Paris. Malgré les alertes, la préfecture refuse toujours de répondre.
Si vous voulez aller soutenir les 300 personnes sans abris qui occupent en ce moment la place de l’hôtel de ville, vous pouvez les rejoindre ou leur apporter de quoi prendre un repas ensemble.

à partir de 13h30, L’Observatoire des politiques publiques en situation d’épidémie et post-épidémique de l’université de Bordeaux organise une journée d’étude en ligne sur "Les vécus du confinement, un an après"
Cette journée d’étude vise à discuter des résultats d’enquêtes menées jusqu’ici par l’observatoire sur la population en général, mais aussi sur la population étudiante, en s’intéressant aux vécus des professionnels durant ces périodes, au niveau de plusieurs secteurs comme la médecine générale, la médecine hospitalière, voire la médecine préventive universitaire.
Et si vous voulez suivre cette journée d’étude en ligne, il faut vous inscrire sur ce lien.

A 14h, plusieurs collectifs dont touche pas à ma ZEP, les stylos rouges, stop bac blanquer et plusieurs syndicats dont CGT educ’action et SUD éducation appellent à un rassemblement contre le chaos du bac Blanquer
Une semaine après le début des épreuves terminales du Bac, le constat est sans appel : cette première session du Bac Blanquer est une mascarade et un chaos organisé. Alors que le Grand Oral a débuté ce lundi dans des conditions souvent ubuesques, il est maintenant temps d’en tirer les conclusions et de dire stop.
Ils appellent à rejoindre la grève du grand oral et à se réunir au ministère de l’éducation national, à 14h, métro rue du bac

La dernière séance de l’année du séminaire « Penser l’expérience palestinienne » se tiendra aujourd’hui de 15h à 17h, autour de Malek Rasamny qui présentera ses films, dont :
We Love Being Lakota (12 min) : un film d’agit-prop, dont le but n’est pas de donner une image ’objective’ de la réserve de Pine Ridge (le comté le plus pauvre des États-Unis), mais plutôt de créer une image valorisante, mais néanmoins véridique, de Pine Ridge, en particulier à l’intention d’un public palestinien. Nous avons montré ce film dans des camps de réfugiés palestiniens au Liban et en Cisjordanie.
The History of the Camp (10 min) qui est un film de réflexion au rythme plus lent, qui juxtapose le témoignage d’un survivant de la Naqba rencontré dans le camp d’Arroub, entre Bethléem et Hébron, à des séquences filmées dans divers camps.
et Bedouins of Jericho, (8 min) qui fait écho aux polémiques sur le terme ’Bédouin’ qui ont secoué les médias arabes après les remarques racistes du ministre libanais des affaires étrangères sur les pays arabes du Golfe.
Et si vous voulez suivre cette dernière séance de l’année du séminaire "Penser l’expérience palestinienne", rdv sur : [https://zoom.us/j/94869185991?pwd=--sanitized--&fbclid=IwAR0a3XDhf0zIKGnoBT5gBpaRpiW-eNPc40180M2R_awpwVLbCj8Lzp8pD18#success]
ID de réunion : 948 6918 5991
Code secret : 394689

À 17h, l’association la PAZ organise un rassemblement pour sensibiliser sur la bétonisation de la darse du Rouvray et exiger sa sanctuarisation
La darse du Rouvray qui constitue l’habitat de nombreux animaux liminaires notamment d’espèces protégées est menacée par les travaux lancés sur la Cité jardin de la Villette, alors pour sensibiliser sur cet enjeu et s’y opposer, la PAZ organise un rassemblement et le rdv est donné à 17h, devant l’entrée de la villette, coté cité jardin, sur le Quai de Metz, métro Porte de la Villette

A 18h, plusieurs organisations dont osez le féminisme, le collectif féminisme pour le FGE et l’assemblée des femmes organisent une réflexion en ligne sur plusieurs des domaines du Programme d’Action de Beijing 1995.
Cette déclaration et ce Programme, adopté·es à l’unanimité par 189 pays, forment un programme pour l’autonomisation des femmes considéré comme le principal document de politique mondiale en matière d’égalité des sexes.
Il y aura plusieurs intervenantes dont :
Monique Dental : Présidente du Réseau Féministe Ruptures
Annick Karsenty : Présidente de Femmes Solidaires Marseille et membre du Collectif National Femmes Solidaires
Geneviève Couraud : Présidente d’honneur de l’Assemblée des Femmes, ancienne présidente de la commission DSR et Santé des femmes du HCE (2015/2019).
Sofi Plisson : militante lesbienne féministe et membre de l’association CEL
Yveline Nicolas : Coordinatrice relations extérieures et chargée de projets d’Adéquations
Daniela Levy : Porte-Parole Nationale de Osez le féminisme ! et co-présidente de OLF13
Pour participer à cette rencontre, vous devez vous inscrire sur https://www.helloasso.com/associations/osez-le-feminisme/evenements/webinar-que-sont-devenus-les-droits-des-femmes-26-ans-apres-la-4e-conference-mondiale-sur-les-femmes?fbclid=IwAR38dlpx6cn_FiV3h2tvFj_zfgjyqS_ySVsUYh0sQ2wLpIcBHY_7VmAXOic

à 19h ce soir, Paris Queer antifa organise une marche contre les féminicides et l’inaction du gouvernement
et le rdv est donné à 19h au square de la Tour Saint-Jacques pour une marche en direction de la rue de la paix

A 20h, la cantine syrienne de Montreuil organise à l’aeri un diner/discussion sur la Lutte palestinienne et la Révolution syrienne
au programme : 19h : dîner syrien, et 20h30 discussion sur les liens entre la lutte palestinienne et la révolution syrienne. En effet le régime d’assad a été longtemps présenté comme allié important de la cause palestinienne dans la région. La révolution syrienne déclenchée en 2011 vient changer cette image. L’entraide entre le peuple syrien et le peuple palestinien s’avère crucial pour ces luttes.
Pour en discuter, la cantine syrienne accueille Hamza Bakri, jeune chercheur palestinien originaire de Ramallah. Il enquête sur la construction des masculinités chez les adolescent.e.s palestinien.ne.s, à Ramallah et aux alentours, dans un contexte de violence de guerre continue et de paix imaginaire en 2021.
et Salam Abbara, médecin franco-syrienne, membre du collectif 100 visages de la révolution syrienne, un projet visant à préserver la mémoire des militant.e.s syrien.n.e.s qui ont participé au soulèvement.
Si vous voulez participer à ce diner-discussion, rdv à 20 à l’aeri, 57 rue étienne marcel, métro croix de chavaux

À partir de 9h demain matin, le collectif de la place des Fêtes ainsi que plusieurs associations et collectifs du quartier organisent sur la place, un banquet et des discussions collectives pour ouvrir le débat sur les modalités d’utilisation du capla, le cabanon de la place des Fêtes
Malgré les promesses de la mairie et le travail des collectifs pour proposer une gestion libre du lieu, la situation aujourd’hui n’est pas satisfaisante, le lieu n’est pas utilisable sans l’accord et la présence d’un agent de la mairie. Ainsi les horaires d’ouverture sont restreints, tout comme les possibilités d’utilisation.
Cet événement se tiendra en même temps qu’une fête de quartier organisée l’après midi par d’autres associations sur la place : une bonne occasion donc pour faire connaître cette histoire, trouver des alliés pour revendiquer une autre gestion du lieu, mais aussi pour discuter, échanger, danser et chanter.
Au programme : cuisine collective dès 9h pour le banquet du midi, coups de théâtre et prises de parole Des habitants et des habitantes de la place des Fêtes, dont Les Mères Combattantes, le collectif Place des Fêtes, les Midis du Mie, la Chorale Autonome et Festive de place des Fêtes, l’Assemblée des Locataires du Soleil, de l’Association pour les Usagers des Services socio- sanitaires et d’animation du 19ème, et du collectif d’accueil zapatiste de la place.
Alors rdv demain dès 9h sur la place des fêtes, et d’ici là si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la conception de ce cabanon, elle est retracée dans le deuxième numéro du Qui Vive que vous pouvez trouver sur les marchés et dans les bons commerces du quartier.

demain à partir de 9h, Ingénieurs sans frontières organise un week-end DETOCS (DEmocratie Technique et Ouvertures CritiqueS)
L’objectif est de construire une campagne pour agir concrètement pour une justice sociale et environnementale dans les écoles d’ingénieur.
Alors pour vous inscrire et avoir plus d’infos sur le programme du week end, rdv sur https://www.isf-france.org/evenements/we-detocs-democratie-technique-et-ouvertures-critiques

demain à partir de 9h45, les désobéissants, propose une journée de formation à la désobéissance civile
Ce stage s’adresse aux militants expérimentés comme aux militants débutants. Il s’agira notamment d’apprendre à organiser des actions visant à défendre des droits sociaux de plus en plus menacés, les Droits humains et des animaux, l’avenir de la planète…
au programme plusieurs thèmes dont :
- Positionnement philosophique : Pourquoi la non-violence ? Comment utiliser la répression pour faire avancer la cause ?
- La rencontre avec son adversaire : policer, gendarme, vigile...
- Techniques de blocage et de résistance à une évacuation, gérer son stress pendant l’action
- Déroulement d’une action/ Aspect méthodologique
- L’action et les médias
- Aspects stratégiques
Si vous voulez participer à cette formation, c’est à Chaville et vous devez vous inscrire en envoyant un mail à desobeissance.paris@protonmail.com

à partir de 10h demain matin, un rassemblement de soutien au peuple mapuche est organisé pour exiger la libération de TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES MAPUCHE et de TOUS LES PRISONNIERS DE LA RÉVOLTE SOCIALE.
Actuellement 46 PRISONNIERS POLITIQUES MAPUCHE sont détenus SANS PREUVES, parmi lesquels deux sont des AUTORITÉS ANCESTRALES : le MACHI CELESTINO CORDOBA, condamné à 18 ans (accusé sans preuves par des témoins cagoulés) et le MACHI FIDEL TRANAMIL, détenu depuis le 16 juin de cette année pour un supposé assassinat, suite à un montage orchestré par le gouvernement et alors qu’actuellement presque tout le WALLMAPU est MILITARISÉ sous prétexte de pandémie, que les communautés en résistance et en récupération de terres usurpées sont attaquées par les propriétaires terriens étrangers venus s’installer et coloniser le territoire ANCESTRAL.
Et si vous voulez soutenir le peuple Mapuche, rdv demain à partir de 10h et jusqu’à FACE À LA FONTAINE ST-MICHEL, PLACE SAINT-MICHEL À PARIS

À partir de 10h demain, Wild Legal et La Cité Fertile organisent une simulation de procès pour écocide en mer Méditerrannée, à partir du cas des BOUES ROUGES
Au cœur du Parc national des Calanques, le rejet de déchets industriels toxiques, les fameuses “boues rouges”, contamine depuis 60 ans l’écosystème marin de la Méditerranée. Sujet brûlant sous le feu du soleil phocéen, ce gisement épais et destructeur ne laisse que peu de place au doute :
Au total, un minimum de 32 millions de tonnes de boues rouges aurait été déversé à ce jour par un discret pipeline au large de l’usine. Tapissant les fonds marins, ces boues s’étalent majoritairement entre 150 mètres et 500 mètres de profondeur sur une surface allant de Fos à Hyères, soit un rayon de 100km.
Au fil des années, ces rejets massifs, charriant des métaux lourds, toxiques et naturellement radioactifs, ont entraîné une contamination durable et étendue de l’ensemble de l’écosystème. La destruction de la Nature est tellement grave, qu’il est désormais dit impossible de restaurer l’écosystème impacté.
Ces faits pourraient constituer une violation des droits de l’océan et un cas majeur d’écocide. Après de longs débats citoyens et parlementaires autour de l’écocide, ils méritent d’être étudiés à la lumière nouvelle du texte hérité de la Convention citoyenne pour le climat. Une question parmi toutes se pose : ces faits pourraient-ils être condamnables, et si oui, comment ?
L’association Wild Legal propose d’explorer ce que pourrait être un procès pour écocide à partir de ce cas des boues rouges, et si vous voulez assister à ce procès fictif, ça se passe demain à partir de 10h à la Cité fertile de Pantin, et vous pouvez aussi le suivre sur le live Facebook de Wild Legal : https://www.facebook.com/wildlegalfrance

demain à 10h aussi, le Collectif des associations citoyennes propose une visioconférence intitulée : Le monde associatif peut-il viser plus que la seule réparation des dégâts des politiques néo-libérales ?
Comment agir contre les inégalités sociales, les catastrophes écologiques, etc. ?
Quels sont les leviers à activer pour permettre aux initiatives citoyennes associatives de donner la pleine mesure de leurs potentiels ? Comment contribuer à de véritables changements systémiques pour une société plus solidaire, soutenable et participative ? Comment structurer les forces et les formes de la résistance pour changer de régime ?
Pour tenter de répondre à ces questions, Luc Carton et Christian Maurel, des auteurs qui s’intéressent de près aux notions de communs, de droits culturels et d’éducation populaire, et aux alternatives démocratiques à la délégation de pouvoir…reviendront sur tous ces enjeux posés au monde associatifs et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv demain à 10h sur [http://univete.associations-citoyennes.net/?Prepa26Juin]

demain de 10h à 17h, l’association Utopia 56 Paris et Ile-de-France, qui vient en aide aux exilé.e.s, organise une braderie solidaire
et ça se passe demain de 10h à 17h, à La Cantine du 18 au 46 rue Ramey

demain à 12h, les GJ pour la justice sociale, fiscale, et démocratique proposent un rdv sur la place de Clichy

Demain à partir de 12h, pico y pala, la pagaille recyclerie, métocycles et le chaud bouillon organise un après-midi et une soirée pour informer sur la situation gravissime en Colombie et surtout pour soutenir les luttes sociales et la grève générale’El Paro’ qui dure depuis presque deux mois malgré une répression sanglante par le pouvoir en place.
Un après midi en hommage à l’héroïsme du peuple qui continue à résister dans la rue chaque jour face à une police hyper violente et à des milices paramilitaires assassines dans un contexte de crise sanitaire sociale et humanitaire.
Au programme : Cantine à prix libre et de soutien aux luttes, projections de documentaires, discussions, stage de polyphonies colombiennes, Capoeira, salsa colombienne, Chorale féministe, Concerts et DJ set
Tous les bénéfices seront reversés à des caisses de luttes et des cantines populaires en Colombie !
Attention cet événement se déroulera sur 2 lieux : de 12h à 16h c’est à la Pagaille - 15 rue Ernest Renan, à Ivry sur Seine et de 16h à 22h30, devant La pt’ite Pagaille - 62 rue Molière, toujours à Ivry.

demain à 14h, La base et Starting-Block proposent un atelier ludique et éducatif en présentiel pour réfléchir au parcours d’un jean
Acheter un jean est aujourd’hui un geste anodin, ce vêtement est présent dans presque toutes les gardes-robes et pourtant ses impacts sociaux et environnementaux sont nombreux.
Cet atelier invite à mieux comprendre les enjeux de la fabrication , et plus largement, l’impact de la fast fashion, des conditions de production du coton aux conditions de travail dans la fabrication des vêtements, et d’encourager une prise de conscience du lien entre nos modes de consommation, les modes de production et le commerce mondial.
Et si vous voulez participer à cet atelier, ça se passe demain à partir de 14h à la Base, au 31 rue Bichat métro Goncourt, et il faut s’inscrire sur https://www.helloasso.com/.../evene.../le-parcours-d-un-jean

Demain à 16h, le marbré organise une soirée tombola/karaoké en soutien aux luttes contre les centres de rétention et face à la répression pendant le confinement
au programme : une discussion autour de la lutte contre les CRA d’Île-de-France et du procès qui a eu lieu le 5 mars dernier à Meaux, animée par l’Assemblée générale contre les CRA de 16h à 18h30, une tombal et un karaoké, une exposition pour retracer la construction des CRA en France jusqu’au tout récent projet de nouveau CRA au Mesnil-Amelot, et pour lire des témoignages des personnes enfermées à l’intérieur
Si vous souhaitez participer à cette soirée, c’est au marbré, au 39 rue des deux communes à Montreuil, métro Robespierre

Demain à 17h, le COPAF et le comité de résidents du foyer Adoma du Docteur Amzeleg de Pierrefitte organisent une discussion collective autour des expulsions des résidents âgés, handicapés ou malades des foyers
et si vous voulez y participer, rdv donc demain à 17h au foyer Adoma du Docteur Amzeleg qui se trouve au coin des avenues Louise Maury et Lénine à Pierrefitte, Tram 5 arrêt Joncherolles

dimanche à partir de 11h, le collectif Restes ensemble organise un Toxic Tour pour sensibiliser sur les risques qui pèsent sur le site des murs à Pêches à Montreuil
Avec au programme : visite guidée des parcelles des Murs à Pêches impactées par la pollution, avec un commentaire d’Analyse critique des plans de dépollution et d’urbanisme.
Et si vous voulez y participer, le rdv est donné dimanche à 11h au 97 Rue Pierre de Montreuil, à Montreuil

dimanche à partir de 12h, l’Ermitage De Montreuil organise une cantine-brocante solidaire
et ça se passe à l’Ermitage qui se trouve au 18 rue de l’ermitage, à Montreuil

dimanche, à partir de 13h, la Flèche d’Or et l’alliance TransPédéGouine queer féministe organisent une GRANDE BRADERIE DE SOUTIEN À LA CAISSE D’URGENCE DE LA MUTUELLE TPBGI, la mutuelle queer de Panam-banlieue
Et ça se passe dimanche de 13h à 18h à la Flèche d’Or, 102 bis rue de Bagnolet

Comme tous les dimanches à 18h, Défense collective Paris-banlieues propose une réunion pour organiser la défense collective.
L’objectif est de s’organiser face à la police et à la justice en diffusant des pratiques de défense collective dans les espaces de lutte.
Alors si vous voulez participer à cette réunion, c’est à 18h à la fabrik, au 23 rue du docteur Potain, métro Télégraphe ou Place des Fêtes

RDV CULTURELS

A 18h, le monte en l’air propose une séance dédicace avec Victor Hussenot à l’occasion de la parution de « Clown » à la Joie de lire et du « Gaufrier » à la Cinquième Couche.
Si vous souhaitez rencontrer l’auteur de BD Victor Hussenot, rdv au monte en l’air à 18, au 2 rue de la mare, métro Ménilmontant.
A 18h30, mains d’oeuvres accueille la 9 session de la Cinémathèque Temporaire du Collectif Jeune Cinéma
Au programme de ce soir :
- Nou Voix de Maxime Jean-Baptiste qui sera présent
- Dickhole de Nathan Hill
- Hello everybody de Juha van Ingen
- Empty Nightclub de Ben Edelberg
- Interior Season de Leyla Rodriguez qui sera présente
- Dobrodošlica.de Davorin Marc
- The Space Shuttle Challenger de Cecilia Araneda
- Diana’s Hair Ego Remix de Cheryl Dunye & Ellen Spiro
- et The Stone Guest de Marina Fomenko
Si vous voulez assister à ces projections, rdv au mains d’oeuvres, à 18h, 1 Rue Charles Garnier à St ouen, métro garibaldi

A 19h, les écrans du passage propose une rencontre/projection autour du film FalakNâz en présence de sa réalisatrice Sahar Salahshoor
Falaknâz, une femme à la force de caractère étonnante, vit avec ses deux filles dans un petit village de l’ouest de l’Iran. Depuis les nombreuses activités agricoles jusqu’aux élections, le film rend compte, au fil des saisons, de la vie quotidienne de la famille.
Sahar Salahshoori, réalisatrice de documentaires, d’origine iranienne. De 2002 jusqu’à 2015, elle a réalisé huit films qui ont été sélectionnés et primés dans des festivals internationaux. En 2017, elle a intégré le Master en études de l’image et cultures visuelles à l’EHESS. Elle est membre de l’association IRDFA (Iranian Documentry Fimmakers’ Association).
Pour participer à cette rencontre/projection, rdv à 19h à la maison de quartier des 4 chemins, à pantin, métro aubervilliers pantin 4 chemins

A 20h, la cinémathèque du documentaire à la BPI et Météore Films propose l’ouverture de la rétrospective consacrée à Gianfranco Rosi
Ce soir, c’est le film « below sea level » qui sera projeté, avec la présence du réalisteur
Située au milieu du désert californien et 35 mètres sous le niveau de la mer, l’ancienne base militaire de Slab City est aujourd’hui un vaste camp de caravanes, de mobilhomes et d’épaves de bus. Ce campement sans eau, sans électricité, sans règles n’est pourtant pas une communauté de hippies. Les hommes et les femmes qui y vivent, qu’on ne connaît que par leurs surnoms, sont des écorchés de la vie.
Pour assister à cette projection-rencontre, rdv à 20h au centre Pompidou, métro Rambuteau

A 20h30, le cinéma le studio et périphérie docs propose une séance sur la Commune de Paris sur les écrans rouges (et noirs), 1h30 de courts métrages sur les représentations de la commune par le mouvement ouvrier français au XIXe siècle
au programme : « la commune », du cinéma du peuple et d’Armand Guerra, « La grandiose manifestation au mur des fédérés, le 19 mai 1935 », du service cinématographique de la Fédération de la Seine du Parti socialiste, « hommage à la commune », de l’équipe de techniciens et d’artistes, et « commune de Paris », de Robert Ménégoz
Si vous souhaitez assister à cette séance, rdv au cinéma le studio, 2 rue Edouard Poisson à Aubervilliers, métro Aubervilliers pantin 4 chemins

A partir de demain 10h, l’association d’un livre à l’autre organise le salon du livre jeunesse afro caribéen, un salon pour la diversité littéraire et la culture afro-caribéenne
Depuis 2011 le salon du Livre Jeunesse Afro-Caribéen met à l’honneur des écrivains, des artistes... issus du continent Africain et des Antilles.
Après une année blanche, l’édition 2021 sera placée sous le thème du partage humain, l’échange culturel et le voyage littéraire.
L’événement se déroulera sur Discord, un lien de connexion vous sera transmis par mail une fois que vous vous serez inscrit.
Pour participer à ce salon en ligne, vous devez donc vous inscrire sur https://www.eventbrite.fr/e/billets-8eme-edition-salon-du-livre-jeunesse-afro-caribeen-154921559555

Demain à partir de 14h, mains d’oeuvres, sur mesure et coletiva Marielles organisent une fête de soutien au brésil
L’art et la culture du Brésil ont toujours représenté une joie de vivre fascinante tout étant le miroir des revendications et de la résistance face à des enjeux sociétaux majeurs. Aujourd’hui, quelques années après l’assassinat de la femme politique Marielle Franco, devenue le symbole de la lutte contre les violences sexistes, homo- et transphobes, et alors qu’est au pouvoir un gouvernement climatosceptique qui déconstruit de nombreux progrès sociaux dans le pays, cette alliance des luttes se révèle plus que jamais dans l’expression artistique brésilienne. Cet événement festif est conçu comme un hommage à ce pays de la diversité par excellence, et un coup de projecteur sur les enjeux de ces combats qui nous concernent tou.te.s.
Au programme : conférences, projections, exposition, concerts et dj set.
Pour participer à cette fête, c’est à partir d e14h au mains d’oeuvres, au 1 rue charles Garnier à st ouen, métro Garibaldi

Demain à partir de 14h aussi, la gare expérimentale et l’association culturelle et ludique de l’Est Parisien organisent un Festival de jeux en plein air organisé par la Mare aux Diables
Alors pour y aller, c’est à la gare XP, au 18 bd serrurier, métro porte des lilas

demain DE 15:00 À 18:00, la Librairie Equipages propose une Promenade poétique urbaine sur les femmes poètes et la commune de Paris, de Charonne à Belleville, dans le cadre du festival du Haut des Cimes de Ménilmontant
Et si vous voulez participer à cette Promenade urbaine et poétique avec les poétesses Laure Cambau, Anne de Commines et Ariane Dreyfus et l’historienne Christiane Demeulenaere de l’Association d’Histoire et d’Archéologie du XXème arrondissement de Paris, et de l’association des Amis de la commune et 1971, le rdv est pour le départ est donné demain à 15h devant la librairie équipages qui se trouve au 61 rue de Bagnolet

demain à partir de 15h aussi, Le Monte-en-l’air organise une rencontre avec Juliette Lenrouilly et Léa Taieb, autour de leur livre intitulé : Parlons poils : le corps des femmes sous contrôle, publié aux éditions Massot
Le poil féminin vit une révolution : célébrités et anonymes affichent fièrement leur corps velu. Sur Instagram notamment, des dizaines de comptes donnent une visibilité à la pilosité féminine et présentent la femme autrement.
Pour autant le poil féminin est loin de gagner la bataille de l’opinion : près de 80 % des Françaises se déclarent contre le retour des aisselles non épilées, le marché des produits dépilatoires se porte comme un charme et nombreuses sont les personnes qui continuent à associer le poil féminin à quelque chose de « viril » ou « non hygiénique ». Conclusion : les femmes ont des poils et, au XXIe siècle, c’est un sujet toujours aussi compliqué. Alors pour en comprendre les enjeux, juliette lenrouilly et léa Taieb ont mené une enquête à la fois 2.0 et auprès de spécialistes : historiens, sociologues, psychologues, dermatologues, gynécologues, esthéticiennes et experts en marketing.
Et si vous voulez en discuter avec elles, rdv demain à 15h au Monte-en-l’air, 71 rue de ménilmontant, métro Ménilmontant

demain à 19h, les Éditions Libertalia et Questions de Classes organisent une Soirée pédagogique autour de Jacqueline Triguel et Andrés Monteret qui présenteront leur livre respecti
Ces derniers mois, la collection N’Autre Ecole chez Libertalia s’est enrichi de deux très beaux ouvrages de pédagogie.
Avec Les Chemins du collectif, d’Andrés Monteret, qui raconte à la fois son parcours et les grandes pistes pédagogiques de la pédagogie institutionnelle - entre psychanalyse, révolution et autogestion.
Et Dans Etincelles pédagogiques, Jacqueline Triguel met en livre ses réflexions sur les ’paroles d’élèves et pratiques de prof’ entendus et vécus dans son quotidien de professeure de français en collège.
Et si vous voulez en discuter avec elleux rdv samed à 19h aux éditions Libertalia qui se trouvent au 12 rue Marcelin Berthelot, à Montreuil

Demain et dimanche, Barbi(e)turix organise la deuxième édition de We Luv Gouine
Au programme : DJ set, Live et stand-up, Tattoo, tarot, astro, Stands prévention, Tombola, bingo, quizz de culture gouine, Espace bien être : massage, haircut, Tournoi de pétanque et Food truck
Pour participer à ces deux soirée, rdv au cabaret sauvage du parc de la vilette, métro porte de la vilette

à partir de dimanche à 10h, la Fédération des Pirates du Spectacle Vivant et le théâtre de La Commune CDN Aubervilliers organisent un Sommet Pirate 2.0 pour accompagner la parution du ’Manifeste des immergé·e·s - un ensemble de constats dont il faut bien partir pour arriver quelque part.’, publié aux éditions Komos
la Fédération des pirates du spectacle vivant est un groupement d’artistes et de compagnies dit·e·s émergent·e·s qui se propose de porter la voix des jeunes créateur·ices du spectacle vivant et d’amener dans le débat des propositions concrètes en vue d’améliorer l’accompagnement qui nous est proposé, en apportant un éclairage nouveau sur le sujet.
Ce premier livre est nourri de plus d’un an de réflexion et de travail développé depuis le lancement de la fédération. Il est le fruit de nombreuses discussions lors des mouvements d’occupations auxquels la fédération a pris part notamment à la Commune 2.0 d’Aubervilliers, et il offre un état des lieux de la jeune création aujourd’hui, ainsi qu’un ensemble de propositions sous forme d’abécédaire.
C’est à partir de ce livre, que la fédération des pirates du spectace vivant propose réfléchir et discuter collectivement, avec au programme, un état des lieux sur la grandeur et la misère de l’institution théâtrale française exposé sous forme de dispositif participatif , et une Table ronde pour Repenser l’émergence
et si vous voulez participer à ce sommet de la fédération pirate du spectacle vivant qui s’ouvre donc dimmanche à partir de 10h, il faut vous inscrire en envoyant un mail à portdenassau@gmail.com
et si vous voulez précommander le ’Manifeste des immergé·e·s’, vous pouvez en faire la demande en envoyant un mail à komos.structura@gmail.com

Dimanche à 17h, le monte en l’air accueille Baptiste Lignel et Gilles Clément pour le lancement et la présentation du livre « Sauvage »
Sauvage est un livre engagé qui interroge les rapport de l’Humain au Vivant. Des sentiments toujours présents, mais aussi les phases successives de l’histoire longue de l’humanité, qui l’ont mené à un système économique dominant catastrophique. Ce qui invite aujourd’hui au besoin de rentrer en résistance, et à penser d’autres rapports possibles.
Pour assister à cette présentation, rdv dimanche à 17h au monte en l’air, au 2 rue de la mare, métro ménilmontant

dimanche à 19h, le chapiteau Raj’ganawak propose une conférence avec Nadia Barrientos, intitulée Aux faubourgs du savoir, l’Imagination au pouvoir.
Une traversée hantée et un théâtre de la Mémoire : magie savante, faux-mendiants et tours de passe-passe. Rites de passage,métamorphoses et contre-pouvoir.
Et si vous voulez y assiter et découvrir ou redécouvrir cet espace magique qu’est le chapiteau Raj’ganawak, rdv dimanche à 19h au chapiteau qui se trouve au 3 Rue Ferdinand Gambon, à Saint-Denis, c’est la petite rue qui est juste en face de la gare de Saint-Denis, et il faut réserver en envoyant un mail à : chapiteaurajganawak@gmail.com

musique : l’hippocampe fou, chasses aux sorcières, en concert demain à Vitry-sur-Seine

Agenda 2021-06-25

Documents joints

Aujourd'hui, on sera au telephone avec (...)