Agenda FPP 18 juin

vendredi 18 juin 2021
par  Julie agenda

Agenda 2021-06-18

RDV militants

on commence avec l’appel à 12h du collectif des sans papiers du paris 20e à une manifestation vers la préfecture.
En refusant de leurs accorder des papiers, l’État français les condamne à être surexploités, mal soignés, mal logés. Ils sont un collectif parce qu’ils et elles refusent d’être les victimes de cette politique antisociale et raciste. Ils luttent depuis des années contre ces injustices, pour la régularisation de tous les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention, et des logements dignes.
Ils veulent donc obliger la préfecture à reconnaître leur existence et négocier avec leur collectif pour demander la régularisation de tout le monde
La manif part donc à midi de la mairie du 20e, métro Gambetta pour aller jusqu’à la préfecture

les Brigades de solidarité populaire du 18ème ouvrent leur point de collecte-distrib de nourriture et produits d’hygiène aujourd’hui de 14h à 18h
et c’est au poulpe, 4 bis rue d’Oran.

à 15h le Clap, collectif autonome des livreurs à Paris organise une manif des livreurs
et pour paris le rdv est donné à 15h Place de la République

à partir de 17h, le collectif de la place Sainte-Marthe qui lutte contre la gentrification du quartier propose son apéro-discussion hebdomadaire
et si vous voulez apéroter avec elleux, ça commence à 17h au local du H qui se trouve au 18 de la rue Jean et Marie Moinon, métro Colonel Fabien

A 18h30, l’Iremmo organise conférence en ligne sur « Le lobby saoudien en France »
et si vous voulez suivre cette rencontre, vous devez vous inscrire sur https://bit.ly/3fr7mdM
et vous pouvez également suivre la conférence sur leur chaine youtube : https://www.youtube.com/watch?v=FVts1zBIxV4

à partir de 20h30 ce soir, La lucarne d’Ariane et l’assoc Comme vous Emoi proposent leur festival ’Parole de femmes’ pour donner une voix aux femmes, celles qui sont incarcérées, celles qui ne le sont plus, et celles qui en parlent.
Et si vous voulez y participer, rdv à partir de 20h30 ce soir dans les locaux de Comme Vous Émoi – 5 rue de la Révolution à Montreuil, Métro Station Robespierre ou Croix de Chavaux

demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de
Montreuil sera ouvert

et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil

demain à partir de 12h, le comité vérité et justice pour Lamine Dieng et la Parole errante organisent une Journée d’hommage à Lamine Dieng
Le 17 juin 2007, Lamine avait 25 ans, était en bonne santé et heureux de vivre. Il a perdu la vie dans des conditions atroces, aux mains de quatre policiers. Quatre professionnels garants de la sécurité publique, appelés pour tapage nocturne. Seul, non armé, ne menaçant aucune vie, Lamine Dieng, a été plaqué face contre terre, chevilles sanglées et menottes aux mains, un bras passé par dessus l’épaule et l’autre replié dans le dos, son calvaire a duré une demi-heure au cours desquelles il a été plié et écrasé par plus de 300 kg, correspondant au poids total des policiers agenouillés sur son dos. Après avoir traîné Lamine, entravé, sur le bitume avant de le jeter sur le plancher du fourgon de police, un agent s’agenouille sur sa tête pendant que deux autres compriment son thorax, agenouillés sur ses épaules, un quatrième agent s’agenouille sur les jambes de Lamine, repliées jusqu’au bassin. Le décès de Lamine est constaté trente minutes après l’intervention.
Le 18 juin, la police des polices (IGS) conclut que Lamine Dieng est « mort naturellement d’un arrêt cardiaque, qui pourrait être dû à une overdose de cocaïne et de cannabis ».
Le 22 juin, la famille dépose une plainte avec constitution de partie civile, qui ouvrira une information judiciaire le 10 juillet 2007. mais Dix ans plus tard la procédure aboutit à un non-lieu en 2017... alors que l’asphyxie a été reconnue comme cause du décès, et il faut attendre juin 2020, pour que l’État français reconnaisse sa responsabilité à travers une décision de la Cour européenne des droits de l’homme.
Pour rendre hommage à Lamine Dieng, le comité vérité et justice pour Lamine et la Parole errante organisent donc cette Journée d’hommage, de débats et de formation avec au programme : des ateliers et discussions sur le Copwatching, un Théâtre-forum « Se défendre », une discussion sur La fabrique du non-lieu, les Violences psychologiques et les Violences pénitentiaires, un atelier Sérigraphie et Graff, un atelier d’initiation à la boxe par l’ASPA, un atelier Collage photo avec l’aide du collectif Bon pied, bon œil, et un Coin enfants est prévu
alors rdv demain dès 12h à la Parole errante / 9, rue François Debergue à Montreuil, métro Croix de Chavaux
et d’ici la, vous pouvez voir ou revoir le film documentaire Dire à Lamine, réalisé par le collectif Cases rebelles qui sera diffusé en ligne ce soir sur la plateforme viméo et pour avoir le lien, rdv ce soir à 21h sur la page Facebook du collectif cases rebelles : https://www.facebook.com/Collectif-Cases-Rebelles-586980674647029

Demain à partir de 12h, et jusqu’à dimanche soir, extinction Rebellion organise une action d’occupation massive, festive et ouverte à tous.tes à l’occasion du we électoral
Au programme : tables rondes, concerts, formations, stands, zones enfants et arts vivants
Pour avoir la programmation complète du week end et pour vous inscrire, rdv sur
https://extinctionrebellion.fr/campagnes/la-canopee/?fbclid=IwAR1yDw5d5eo2cAKehdEq1WviWFoQ00LheVFldf7xt6U6VTisZ77VfC6VLZo

Demain à 12h30, le collectif pour la liberté d’expression des autistes organise un pic-nique des fiertés autistes.
L’Autistic Pride Day est une initiative prise par l’association anglaise Aspies For Freedom pour célébrer la neurodiversité des personnes autistes et reconnaître leurs potentiels et leurs capabilités.
Pour participer à ce pic-nique des fiertés autistes, rdv à 12h30 tout au fond du jardin Catherine Labouré, métro sèvres babylone

Demain à 13h, l’intersyndical nationale des internes appelle à une manifestation nationale pour défendre leurs conditions de travail
Alors que chaque année, ils souffrent en silence brisés par une omerta totale sur leurs conditions de travail, le cabinet du Ministre Olivier Véran a affirmé ne pas vouloir mettre en place un décompte horaire du temps de travail des internes au cours d’une réunion le 20 mai dernier.
leur temps de travail est défini en demi-journée dans le Code de Santé Publique et non en temps horaire. La réglementation européenne impose un temps hebdomadaire de 48h pour les internes.
Force est de constater que le Ministre de la Santé Olivier Véran, n’a pas l’intention de faire respecter la loi pour protéger les internes mais aussi les patients.
Un soignant épuisé est un soignant qui va mal et qui prendra en charge moins bien son patient malgré lui.
Une grève nationale est également prévue les aujourd’hui et demain : 48 heures de grève pour 48 heures de travail par semaine.
Pour participer à cette manif, rdv donc en blouse à 13H devant l’hôpital Pitié Salpêtrière.

A 13h le Strass organise un Atelier du service juridique
Le service juridique du STRASS est composé de 3 personnes : Camille, responsable du service ; Sylvianne, élève avocate stagiaire ; et Louise, bénévole. Elles accompagnent tou.te.s les TDS dans leur problématiques juridiques : aide à la déclaration, fiscalité, régularisation, protection sociale, violences, législation relative au travail du sexe etc… Elles souhaitent également développer un panel d’outils sur ces questions utiles à toute la communauté.
Cette journée s’inscrit dans le cadre des « putains de rencontres », où sera présenté le service juridique du Strass, suivi d’un atelier afin d’expliquer des points clés du domaine juridique des tds.
Pour connaître le planning et les modalités de la journée, rdv sur [https://www.facebook.com/events/861014694484753/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%7D]%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%7D][%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D->https://www.facebook.com/events/861014694484753/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D]
Et ça se passe au 39 Bis Boulevard Barbès, métro château rouge

demain à partir de 13h, le Groupe d’études transglobales organise une journée d’étude pour revenir sur les principales questions qui ont été soulevées dans le cadre du séminaire autour de L’Archive entre poétique, politique et violence de l’histoire
La préoccupation accrue pour l’archive, si elle renvoie à un présent qui échappe, où le recours au passé, et la recherche des sources, pourrait ouvrir à de nouvelles continuités, apportant avec lui son lot de répétitions, à la fois ouvre à des dimensions absentéisées de l’histoire. Avec elles, s’installent d’autres temporalités, d’autres généalogies et d’autres modalités du récit, telles que celles de façon exemplaire de l’archive orale, et de l’enquête militante, où l’écriture est devenue co-écriture, et où les voix sont multiples. L’archive n’est alors plus seulement conservatoire mais le support d’une analyse réflexive à l’intérieur même des contextes dont elle est issue.
D’autre part, cette recherche d’autres potentiels de l’archive en tant qu’archive vivante et parlée dans des langages différents amène à l’exploration de nouveaux enjeux ; tels que celui de l’épistémologie du point de vue, de la subjectivité, et de la traduction, et d’une notion de la politique à l’échelle des parcours de vie.
Le parti pris poétique est dès lors celui de l’un des accès possible à l’archive, et à l’éveil du passé, et ses pistes inexplorées, où la surface d’inscription de l’histoire et de la mémoire s’est étendue à mêmes nos subjectivités tel le bloc d’écriture de Freud qui avait passionné Derrida, et où le processus de l’archive et celui du rêve se ressemblent : un incessant rappel à devenir.
Au programme de cette journée d’étude, Nicola Valentino et Oreste Scalzone reviendront sur « La socioanalyse narrative, les rêves des détenus de la prison de Palmi et la naissance de l’Archive des écrits, des manuscrits et de l’art ir-rité de la coopérative Sensibili alle foglie », Fatma Çıngı Kocadost reviendra sur les « Rêves de femmes au Kurdistan », Naji El Khatib sur : « La guerre des mémoires en Palestine », Esteban Radiszcz sur les « Rêves en quarantaine au Chili » et Barbara Glowczewski sur « Les lieux comme archives des rêves selon les Aborigènes d’Australie »
et si vous voulez suivre cette journée d’étude proposée en format hybride.
En présentiel ça se passera La Générale, 39 rue Gassendi dans le XIVe et il faut réserver en envoyant un mail à : info@transglobal-studies.org
Visioconférence : https://us02web.zoom.us/j/82161726599
ID de réunion : 821 6172 6599
Livestream : https://p-node.org/=AT36O5D_cFVTy3zJMk654ab2C8uDoZgcqyMTG_5oUJv5CJHqfSJF-HREw0XK5pVONWtjcm4_aMoulNafnXGGMiIxsd9767V5TJ1TIkBapcMw3UTACNQDimeUQUVTIWZoE6ajo-dP3yvl9gAsf8zCv2hF] — Canal Transglobal studies

Demain, à partir de 13h, Alternatives, l’India Civil Watch International et le Dialogue global organisent un webinaire sur Les luttes paysannes du Sud : entre résilience et solidarité
avec au programme des discussions autour du Brésil avec Ayala Ferreira, coordinatrice nationale du Mouvement des sans-terre, des discussions autour de l’Inde avec Navsharan Singh, chercheuse féministe et militante des droits des minorités, et des discussions autour de la Tunisie avec Layla Riahi, directrice de l’Observatoire pour la souveraineté alimentaire et de l’environnement de la Tunisie
et si vous voulez suivre ce webinaire, c’est demain à partir de 13h sur https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_Bb8MvLjuS3W4wZgb8FSxjQ

demain à 14h, de nombreuses organisations syndicales, associatives et politiques parmi lesquelles les TUI, AC !, l’APEIS, Stop Précarité le MNCP, le Collectif Unedic ou encore le Front social organisent la Deuxième grande manifestation nationale à Paris contre les licenciements, contre toutes les suppressions d’emploi, et la réforme de l’assurance chômage supposée entrée en vigueur le 1er juillet
Et le rdv est donné à 14h départ devant le Medef au 55 avenue Bosquet, pour une manif en direction de Matignon

demain à partir de 14h, a bas les CRA, le CSP Montreuil et les Gilets noirs organisent une manifestation au Mesnil-Amelot contre la construction de nouveaux CRA
et pour exiger la fermeture de tous les Centres de Rétention, la fin des reconduites à la frontière, la régularisation de toutes et tous, et la dignité et la liberté de circulation et d’installation, deux rdv sont proposés : à 14h sur le quai du RER B à Gare du Nord pour un Départ collectif et à 15h à l’arrêt de RER B Aéroport Charles-de-Gaulle 1, sortie Gare routière

Demain à 14h, l’ANKH organise une réunion afin que les membres de l’association fassent connaissance et s’organisent pour les prochaines actions.
L’ANKH est une association établie par un groupe d’activiste égyptien qui se sont installés en France à cause de la situation compliquée qu’ils et elles vivaient en Égypte. Leur but est de soutenir le droit des minorités dans la région Euro-méditerranéenne.
Pour participer à cette réunion, rdv au centre LGBTQI+ de Paris, 63 Rue Beaubourg, métro Rambuteau, à la Bibliothèque Jean Le Bitoux au 1er étage.

demain à 14h30, la Campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah
organise la 5e manifestation nationale et internationale pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah après 37 ans de prison

rdv donc demain à 14h30, de la Place des Fêtes à la place de la République pour exiger sa libération !

Demain à 14h30 aussi, Al Jomhouri - France Nord, Attayar - France Nord, le Mouvement Echaâb – France, le Parti des Travailleurs – France et Ettakatol - France organisent un Meeting de soutien au peuple palestinien
et ça se passe demain à partir de 14h30 à l’AGECA, 177 rue de Charonne, Métro Alexandre Dumas

demain à 16h, le Collectif de solidarité avec le peuple du Nicaragua organise un rassemblement de soutien au peuple du Nicaragua
Depuis 15 jours, les arrestations des militant.e.s et responsables politiques se multiplient au Nicaragua. Après la féroce répression du soulèvement populaire de l’été 2018 (qui a provoqué plusieurs centaines de morts, et plusieurs dizaines de milliers d’exilé.e.s), le gouvernement de Daniel Ortega et Rosario Murillo avait entretenu la légende d’un retour à la normale, tout en renforçant son contrôle des opposants, des médias libres et des mouvements sociaux et en poursuivant une répression à bas bruit. Surveillance, arrestations, disparitions, assassinats, perquisitions, mises en résidence surveillée, fermeture de médias et d’organisations étaient le lot quotidien de toutes les oppositions. Après avoir atteint un pic de 700 prisonnières et prisonniers politiques, plus de 120 croupissent toujours dans les geôles de la dictature. En même temps, le régime prépare les élections générales de novembre prochain en faisant voter, dès fin 2020, par un parlement aux ordres : une série de lois liberticides, afin de museler toute opposition susceptible de menacer la réélection du candidat-dictateur : loi sur la cybersécurité, loi sur les « agents étrangers », et loi dite de « défense des droits du peuple ». C’est en application de ces lois scélérates qu’ont été arrêtées depuis deux semaines des figures marquantes de l’opposition à la dictature. 4 candidat.e.s potentiel.le.s et les principaux responsables de l’opposition emprisonnés.
Cette première vague de répression a été suivie d’une seconde le week-end dernier, qui a visé cette fois d’anciens militant.e.s et responsables de la lutte contre la dictature somoziste et de la révolution sandiniste.
Aussi, pour exiger la libération immédiate de toutes les prisonnières et tous les prisonniers politiques, l’abandon des poursuites, le rétablissement des libertés civiques et d’expression, la vérité et la justice pour les crimes commis par la dictature Ortega-Murillo : un Rassemblement est donc organisé demain à 16h - Place de la République

Demain à 16h, le collectif « mieux se déplacer à Bicyclette Ivry-Vitry-Choisy organise une vélorution en passant par Ivry-sur-Seine, Vitry, Choisy-le-Roi et Thiai
Ils et elles demandent un meilleur partage de l’espace public dans les villes de banlieue
Alors pour participer à cette vélorution, rdv à l’Eglise st germain de Vitry sur scène, RER C Vitry sur scène

demain, à 17h, l’association Paris d’Exil reprend ses cafés rencontres en soutien aux mineurs
Et si vous voulez y parrticiper, c’est demain à 17h devant le Rosa Bonheur au parc des buttes Chaumont.

Demain à partir de 19h, un Lieu pour Respirer et Alerta Feminista organisent une nuit de projections et de débats sur le combat des femmes zapatistes.
Avec au programme : la projection de documentaires sur la vie communautaire des femmes zapatistes et leur lutte, et une discussion collective sur la lutte zapatiste
alors rdv demain à partir de 19h ça se passe à Un lieu pour respirer qui se trouve 15 rue Chassagnolle, aux Lilas

dimanche à partir de 11h, le Genepi France et La Parole errante poursuivent leur cycle de JOURNÉE ANTICARCÉRALE ET FÉMINISTE DU GENEPI
avec au programme : un Atelier sur le féminisme anticarcéral par Mwasi, Nta Rajel et le Genepi, un Atelier sur l’antipsychiatrie par les Dévalideuses et Scautistics, et un Atelier sur les femmes et violences d’Etat, disparition des histoires par Cases Rebelles, suivi de La cantine des femmes battantes, d’une table ronde avec Acceptess-T, le comité de soutien à Jennifer et Grisélidis, et la projection du film Ils nous ont volés nos nuits, Des femmes face à la prison
et si vous voulez participer à cette journée anticarcérale et féministe du génépi, c’est dimnche à partir de 11h à la parole errante, 9 rue François Debergue, à Montreuil, métro Croix de Chavaux, pour vous y inscrire : https://docs.google.com/.../1FAIpQLSf6I9sYJe5.../viewform...=AT3O8fkjeNUyxFi_3hXwHu-4rLfa_TS2s9YC5X3kAtXhdygNQji0MaK2E12v_MuNNETCGoRgEsuMFq3E7MGGAp_o81iwBYP9cDQKExiPgDu4ZRMuDPAjJNb6LIgX2_YimbPfqo0AYBd8yugjr55pwepM]

DIMANCHE À 14h, de nombreux collectifs parmi lesquels l’Association pour la Visibilité Asexuelle, le Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants, le CLE Autistes, Décolonisons le Féminisme, Nta Rajel ?, Paris Queer Antifa, le QTPOC Autonomes, Resistances Anti Coloniales, ou encore Sorore Ensemble et Soutien Transfem organisent une Marche des Fiertés Antiraciste et Anticapitaliste, une semaine avant la pride de l’inter-LGBT
Et si vous voulez participer à cette marche des fiertés radicale, le rdv est donné dimanche à 14h sur la place de l’Opéra

Dimanche de 16h30 à 18h30, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

RDV Culturels

A 17h, la Zone d’Urgence Temporaire Artistique organise un concert pour ouvrir le concept des ZUT
Du 18 juin au 19 septembre 2021, Technopol et La Villette s’associent pour développer le concept des Zone d’Urgence Temporaire Artistique sur tout le territoire national.
Au programme de ce soir : Superpitcher, Maud Geffray ft Laure Brisa, Timothée Joly et RAG
Pour aller à cette soirée d’ouverture, rdv au Périphérique du Parc de La Villette, métro Porte de Pantin ou Porte de la Villette

A partir de 18h, le festival du haut des cimes de Ménilmontant organise sa première soirée
au programme :
18h15 : Spectacle solo de danse « Seule » de la Compagnie Trans sur la thématique du harcèlement, suivi d’un temps d’échange sur la relation poésie musique et danse avec la chorégraphe Laurence Marthouret et la poétesse Valérie Rouzeau.
Ce spectacle aura lieu au Pavillon Carré Baudoin, 121 rue de Ménilmontant, métro Pelleport
19h30 : soirée « Poésie / Gallimard » par Jean pierre Siméon
21h : Spectacle « La mort n’est que la mort si l’amour lui survit » : Histoire d’Orphée de Jean-Pierre Siméon, par la cie Rêve mobile.
Ces deux événements se dérouleront eux juste à côté, à l’association le mois du Ratrait, au 20 rue du retrait, toujours métro Pelleport

À partir de 18h30 ce soir, le cinéma La Clef propose une Balade californienne avec Charlotte Szlovak
Avec au programme, la projection de : d’un jour à l’autre réalisé en 1978 et de qui se souvient de Laurie Zimmer qu’elle a réalisé en 2002 : une fiction et un documentaire, avec et autour de sa mystérieuse actrice Laurie Zimmer, vue aussi chez Carpenter dans l’Assaut qu’il a réalisé en 76
et si vous voulez voir ou revoir ce films, rdv à partir de 18h30 au ciné la Clef, 34 rue Daubenton, métro Censier

A 18h30, Mains d’Oeuvres accueille le Collectif Jeune Cinéma pour la 8e édition de la cinémathèque temporaire
Au programme de ce soir :

  • La Mesa┃ Adrian Garcia Gomez
  • Nightingale ┃ Kyohei Hayashi
  • Deeply Absurd Lucidity┃ Sammy Sayed
  • Errata ┃ Lana Z Caplan
  • Shape of a Surface ┃ Nazli Dincel
  • Là est la maison┃ Lo Thivolle & Victor De Las Heras
  • Printed Sunset┃ Andrés Baron
  • Vaseline┃ Malic Amalya & Nathan Hill
    Pour assister à ces projections, rdv donc à 18h30 à Mains d’Oeuvres, au 1 Rue Charles Garnier à St ouen, métro Garibaldi

En même temps que cette soirée ciné, mains d’oeuvres organise également avec l’association Far East Prod la 2e édition de WomenBeats
au programme, le concert groove, soul et RnB de Frieda et la projection de Forte, de Salim Saab. Ce documentaire est né de l’envie de montrer une image des femmes arabes différente de celle qu’il y a dans les médias ou le cinéma. Des femmes qui s’expriment par le biais de domaines artistiques comme la danse, le graffiti, le tatouage mais également les sports de combats. Elles nous parlent de leur passion, leur quotidien, de la place de la femme au sein de la société dans laquelle elles vivent et reviennent sur leur perception du féminisme. Elles sont principalement du Liban mais aussi du Koweït, d’Arabie Saoudite et de Tunisie.
Pour accompagner la découverte du film 200 MÈTRES qui drese la portrait d’une famille qui vit séparée de chaque côté du Mur israélien à seulement 200 mètres de distance, la Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine propose un atelier autour de son outil pédagogique ’Vivre la Palestine’, un support interactif qui aide le public à mieux comprendre le quotidien des palestinien.ne.s.
Et si vous voulez participer à cet atelier-ciné, ça se passe demain entre 10h30 et 13h au cinéma Le Studio qui se trouve au 2 Edouard Poisson, à Auberviliers
RÉSERVATION au 09 61 21 68 25 ou lestudio.billetterie@gmail.com

Demain à partir de 11h également, le festival des traverses de Juin organise des spectacles de marionnettes, des ateliers et des concerts
Pour avoir le programme détaillé, rdv sur https://www.facebook.com/events/1113850939109449/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]
et c’est au square des Grès, métro porte de Bagnolet

demain et dimanche de 11h à 23h, le Mood disquaire du Pré-Saint-Gervais destocke ses galettes à la brasserie MIЯ
et si vous voulez choper des vinyles, c’est demain entre 11h et 23h à la brasserie MIЯ au 50 bvd emile genevois, a romainville

Demain à 14h, la cassette ouvre ses portes
La Cassette est portée par le Collectif Transmission. Elle dispose de trois cabines acoustiques, de matériel d’enregistrement et d’un espace café. Ce commun a été cofinancé par plus de 600 donatrices et donateurs.
Alors pour découvrir ce que sera cette fabrique sonore, rdv au 4 rue Lecuyer à Aubervilliers, métro Pantin Quatre Chemins

Demain à partir de 14h, PWFM, Provocative Women for Music, Des Colérées et la Prairie du Canal se rassemblent pour célébrer les femmes de la culture française.
Au programme de la journée : de la musique, une conférence, la projection d’un documentaire, des ateliers créatifs, un village de stands.
Pour participer à cet après midi, rdv à partir de 14h à la prairie du Canal, au 55 rue de Paris à Bobigny, métro Pantin Bobigny Raymond Queneau

Demain à partir de 15h, l’association Lez’Arts dans les Murs, jardin partagé, maquis culturel, solidarité et éducation populaire, propose une soirée concert programmé par le collectif Montreuil Records
Au programme : SOCIAL DYSLEXICS, CASSIDY SACRE , SECRET BAND, FRRAKATAK POUM-POUM, CHANTAL DE MAGE, CHOEUR DE VNR, YALLA SAWA et VRAICHOSE
Pour assister à ces concerts, rdv à partir de 15h au Lez’Arts dans les Murs, 69 rue Pierre de Montreuil, Métro Mairie de Montreuil

demain à partir de 16h30, la Cité universitaire organise un colloque en ligne et en présentiel intitulé “ Édouard Louis : écrire la violence”.
Et si vous voulez suivre ce colloque où il sera question de politique de la sexualité, de traumatisme, de consentement, et de répression... rdv demain à partir de 16h30 au Collège de l’Espagne au 7 E Boulevard Jourdan, dans le 14ème, ou sur https://zoom.us/j/99065335069=AT0otSZQDITsMy-y-nAArCSZaNS2bXeBUY2za05JvN5m4Cm4PwAOplK7cK9njKHVjKgWGRTNv5_sHdBrgRtCpwAg2iYiAlde2rBcSNinq1GetZ2yFqvqMmsCXvb8GHDj4MeD_kf_P3oCiRmJVyPNTaSHwq2Mrx8_yVsUKu9blUP-D2EMTk1T4Oo]
Demander ID de réunion et mot de passe sur joaquinbermejo35@gmail.com

Demain à 17h, le lieu dit et les édititions du détour organisent le lancement de la collection Maurice Rajsfus
au programme :

  • Présentation de la collection en présence des éditions du Détour, et des enfants de Maurice Rajsfus, Marc et Michèle Plocki
  • Discussion sur l’héritage de l’auteur, avec Arié Alimi, Ludivine Bantigny, et modéré par David Dufresne
    Si vous voulez assister à cette soirée de lancement, rdv au lieu dit, au 6 rue Sorbier, métro ménilmontant

Demain à 17h30 le cinéma la clef organise le Smells like teen spirit Festival pour les eux séances de la compétition de courts-métrages
les films en lice ce soir : FLASHBACK de Ludivine Benezech, LA CHAMADE de Emma Séméria, MONTAGNE de Louise Cailliez, MASSACRE de Maïté Sonnet, REGARDE PASSER MON FANTÔME de Yann Pichot, LES VACANCES DE LA LOOSE de Manon David, SHADOW BOXING de Talia Lumbroso, PASSAGE SECRET de Brieuc Schieb et ROMANCE, ABSCISSE ET ORDONNÉE de Louise Condemi
Pour assister à cette compétition de courts-métrages, rdv à 17h au cinéma la clef, au 34 rue Daubenton, métro censier

Demain à 19h, le théâtre la Belle étoile organise le concert « A contre courant » de la compagnie Jolie Môme
Si vous souhaitez assister à ce concert c’est au 14 rue st just à St denis, métro front populaire, et vous devez réservez au 01 49 98 39 20

dimanche à partir de 15h, Occupation odéon organise une fête de a musqiue revendicative
et ça se passe au 104, u 5 rue Curial, métro Crimée

Dimanche à 19h, dans le cadre du PRINTEMPS DE LA MÉMOIRE organisé par le Réseau Mémoires - Histoires en Île-de-France : le Studio de l’Ermitage propose la PROJECTION du film LES ENFANTS DE DENOUVAL de Sylvia Aubertin, Un film produit par Canal Marches et Thélème films
À l’issue de la dernière guerre mondiale, de nombreux enfants juifs orphelins, filles et fils de déportés, ont été accueillis dans les Maisons d’enfants de la Commission Centrale de l’Enfance. Le Manoir de Denouval à Andrésy (78) est l’une de ces Maisons d’enfants. Il a profondément marqué celles et ceux qui y ont vécu. Donnant la parole à plusieurs témoins, anciens de ces foyers, ce film révèle cette extraordinaire expérience de vie.
Et si vous voulez découvrir ce film et en discuter avec des témoins et la réalisatrice, c’est Dimanche à 19h au Studio de l’Ermitage, 8 rue de l’Ermitage, dans le 20ème

enfin, dimanche à partir de 19h30, le ciné la Clef propose la projection de Felix in Wonderland, en présence de sa réalisatrice Marie Losier
et si vous voulez découvrir ou redécouvrir ce documentaire consacré au musicien Felix Kubin, génie de la musique électronique qu’on a passé dans l’agenda d’hier, rdv donc dimanche à 19h30 au ciné la Clef, 34 rue Daubenton, métro Censier

musique : la secte phonétik – Voter pour moi !

Agenda 2021-06-18

Documents joints

Bonjour à toutes et à tous