Agenda Fpp 17 juin

jeudi 17 juin 2021
par  Julie agenda

Bonjour à toutes à tous et bienvenu dans l’agenda de FPP, aujourd’hui nous serons au téléphone avec Tristan de la CGT, agent de surveillance au musée Carnavalet, pour parler du mouvement de grève dans les musées

Agenda 2021-05-17

RDV militants

On commence avec ce rassemblement organisé par le Collectif des précaires de l’hôtellerie restauration événementiel depuis 10h ce matin devant l’AN pour protester contre la réforme de l’assurance chômage qui va prendre effet le 1er juillet prochain
et en ce moment il y a des prises de parole, et si vous voulez y aller c’est à l’angle des rue Constantine et de l’Université, et samedi une manif est organisée contre la réforme de l’assurance chômage

à 12h30, l’Iremmo une rencontre avec Bayram Balci autour de la question : ’La Turquie au prisme de la crise syrienne : quelles conséquences ?’
Bayram Balci est directeur de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul et chercheur au CERI-Sciences Po. Il est diplômé en science politique et civilisation arabo‐islamique des Instituts d’études politiques de Grenoble et d’Aix-en-Provence. Il travaille sur les transformations politiques et religieuses dans l’espace turc ?
Si vous souhaitez participer à cette rencontre, vous devez vous inscrire sur : https://bit.ly/3fqn20R

En ce moment le Collège de France propose un colloque en présentiel intitulé Vies invisibles, morts indicibles – Politique de la vie : crise et critiques
Comment traite-t-on les vies ? Que fait-on avec les morts ? Ou plutôt : Que dit d’une société la manière dont on y traite les vies, certaines vies, vies de travailleurs, vies d’exilés, vies de prisonniers, vies rendues vulnérables, inégales ? Et que révèle de ses valeurs la façon dont meurent certains de ces travailleurs, de ces exilés ou de ces prisonniers, dont on les laisse mourir ou dont on les expose à la mort, dont on détourne les yeux de leur condition ou dont se mobilise pour les protéger ? Au fond, qu’est-ce que l’économie morale de la vie et de la mort dans le monde contemporain ? Telle est la question que pose ce colloque, question à laquelle chacun des intervenants et chacune des intervenantes s’efforce d’apporter des éléments de réponse.
cet aprem, les discussions porteront autour de l’exil avec la sociologue Caroline Kobelinsky qui reviendra sur Vivre avec les morts des frontières de l’Europe, des discussions autour de la prison avec Yasmine Bouagga qui reviendra sur le temps de la peine, et Didier Fassin qui reviendra sur la Mort physique et mort sociale
et si vous voulez suivre ce colloque c’est jusqu’à 17h dans l’Amphithéâtre Marguerite de Navarre du Collège de France et c’est au 11, place Marcelin-Berthelot

à 13h , SUD-Rail Paris Nord et Révolution Permanente organisent un rassemblement devant l’IDFM en soutien aux grévistes de l’Infrapole SNCF
Depuis le 18 Janvier, les agents de maintenance voie de la Gare du Nord sont en grève reconductible : plus de 4 mois de lutte pour leurs conditions de travail et de salaire, mais également pour dénoncer les risques pour la sécurité ferroviaire des cheminots et des usagers.
Les grévistes et le syndicat SUD Rail Paris Nord ont arraché une nouvelle victoire en faisant condamner une nouvelle fois la direction de la SNCF à fournir les documents prouvant l’entretien des voies. Une fois de plus, nous n’avons cessé d’alerter la direction nationale et la direction générale de réseau IDF de l’attitude revancharde de la direction d’établissement dans ce conflit. Dans sa volonté de laisser pourrir le conflit, la direction a oublié qu’elle laisse aussi pourrir la situation de la maintenance ferroviaire de la première gare d’Europe et qu’elle augmente ainsi le risque de déraillement.
Suite à cette décision, il est temps pour les pouvoirs publics de prendre leurs responsabilités, ils ne pourront plus dire que c’est de la « propagande » de grévistes. Un inspecteur du travail puis un juge ont tiré le signal d’alarme. Il est temps d’ordonner l’ouverture de véritables négociations, pour répondre à l’ensemble des revendications des grévistes, qui après l’entrave à leur grève, les procédures disciplinaires, l’utilisation de la sous-traitance et des cadres pour casser leur grève, sont toujours présents et déterminés.
Plus que jamais les grévistes ont besoin de solidarité face à la direction de la SNCF qui joue avec la sécurité des usagers et se fout des conditions de travail des travailleurs du rail. Cheminot-es, travailleurs d’autres secteurs, usagers, soyons nombreuses et nombreux pour apporter notre soutien aux grévistes pour amplifier le rapport de force et faire plier la direction jusqu’à la victoire !
Pour les soutenir, vous pouvez les retrouver à 13h donc devant Ile-de-France Mobilités, au 39-41 rue Châteaudun (métro Notre-Dame de Lorette)
et vous pouvez aussi renflouer leur caisse de grève : https://www.lepotcommun.fr/pot/3wbym4ui

à partir de 13h30 et demain toute la journée, le Laboratoire de Recherche sur les Cultures Anglophones Humanités organise un colloque en ligne intitulé « Race, démocratie, république (XVIIIè-XXIè siècle) : France-États-Unis »
Au moment où les questions de « république » et « race » animent l’espace public, il est utile de replacer ces questions dans la longue durée de deux républiques occidentales, la France et les États-Unis. Ce colloque rassemble historiens et anthropologues des deux nations pour examiner comment, au fil du temps, ces deux républiques issues de l’âge des révolutions ont intégré (ou non) la question de la race à la construction et à l’évolution de leur régime politique et de la nation plus généralement. Les évolutions historiographiques des dernières années (Empire français, mémoire de la guerre de Sécession et de la Reconstruction aux États-Unis) permettent de nouveaux regards croisés.
Au programme de cet après midi : un atelier sur « Le républicanisme au prisme des Révolutions atlantiques », suivi d’un autre atelier sur « les idées républicaines aux partis républicains »
Au programme de demain : un atelier sur « République, colonisation, décolonisation : une remise en question », un autre sur « Inclusion, exclusion et réciprocité : débats contemporains sur la république française » et un dernier intitulé « Démocratie, république, capitalisme »
Pour avoir le programme détaillé de ces deux jours et pour vous inscrire, rdv sur :
https://calenda.org/880113

L’AG interdisciplinaire Île-de-France du 3 juin a appelé à la GRÈVE DES SURVEILLANCES LE aujourd’hui, jour des épreuves nationales du Bac de philosophie et de français, et le 21 JUIN prochain, PREMIER JOUR DES ÉPREUVES DU GRAND ORAL (voir le rappel des revendications à la fin).
Dans ce cadre, l’[AG Education IdF, Touche pas Ma Zep, Stop Bac Blanquer, les Stylos rouges et le collectif Répression collège République organisent une manif à 14h, et à 18h, ils organisent une AG INTERDISCIPLINAIRE ÎLE-DE-FRANCE de GRÈVE DES EXAMENS
Pour demander :

  • Annulation de ce semblant d’épreuves terminales aux examens ;
    - Abandon du Grand Oral pour la voie générale et technologique, et l’abandon du chef d’œuvre pour la voie professionnelle ;
    - Retour dès 2022 à un bac comme examen terminal, national, anonyme et réellement égalitaire ;
    - Abandon de la correction numérique ;
    - Admission d’office des candidats en raison du caractère exceptionnel de la situation - Abandon des réformes Blanquer ;
    - Des moyens en urgence pour septembre, à commencer par l’arrêt des suppressions de postes.
    Le rdv est donné À 14H, au métro Rue du Bac, à proximité du Ministère de l’Éducation Nationale. Et pour organiser la grève du Grand Oral et discuter des actions concernant les conditions de corrections en français et en philosophie, l’AG est prévue à 18h à la BDT, 3, rue du Château d’Eau, métro République

à partir de 15h, Les amis du monde diplomatique de Rennes organisent une discussion en ligne autour de Ludovic Simbille et de son enquête sur les mutuelles parue en octobre 2020, et d’Henri Lewalle spécialiste de coordination sanitaire transfrontalière et ds acteurs du mutualisme en Europe
et si vous voulez participer à cette discussion en ligne sur les mutuelles, rdv à 15h sur : https://us02web.zoom.us/j/88458902012?fbclid=IwAR30ztdB90U-9y6R2ZTlIuoyigD2i69UUGLVTHRMl_WcQEqd5W-Y4nIw2Xo

à 18h30, Le groupe Paris Rive Gauche d’Extinction Rebellion Ile de France/Paris proposent une Réunion d’accueil des nouveaux.elles
et le rdv est donné à 18h30 au parc Montsouris (rdv à l’entrée du parc à côté de la station de RER ’Cité Universitaire’), et il faut vous inscrire avant d’y aller sur : https://framaforms.org/reunion-accueil-nouvelleaux...

A 18h30, sciencescope organise une conférence en ligne autour de l’ouvrage de Cécile Asanuma-Brice intitulé « Fukushima, 10 ans après » aux éditions de la Maison des sciences de l’homme
Dans cet ouvrage, elle analyse les différentes dimensions de la catastrophe, notamment au travers de témoignages qu’elle a recueilli en japonais auprès des résidents, des associations, des administrations locales, nationales et internationales, du Premier ministre, Naoto Kan, en poste au moment des faits, mais aussi via le compte-rendu d’audition du directeur de la centrale nucléaire de Fukushima, Masao Yoshida. Leurs récits dissonants interrogent les modalités de gestion de l’ignorance et du droit à savoir. Dans des circonstances qui mettent en jeu la vie de millions de personnes, qui régit l’accès à des informations de santé publique ? Qui peut décider de la non-évacuation d’une ville sinistrée ou du relogement des populations dans une ville contaminée ? Pour qui et comment s’organise la reconstruction ? Quelle communication du risque l’accompagne ? L’ouvrage est une mémoire vive, une analyse scientifique des politiques de relogement des réfugiés, des enjeux des mesures de radioactivité et du suivi psychologique des populations traumatisées. Pour assister à cette visioconférence, vous devez vous inscrire sur : https://www.sciencescope.org/fukushima-10ansapres/?fbclid=IwAR0ILfXkvBBQOTOtDhdHlLICmJnHLMpFdziFilYAUW-bYweLK5wah4OVjv4

de 19h à 20h, Amnesty International France – Paris Nord organise une visioconférence sur les droits LGBTQI+ avec des intervenant.e.s d’AIF, de Human Rights Watch et de SOS Homophobie
et si vous voulez la suivre, rdv à 19h sur : https://us02web.zoom.us/j/87991463998?pwd=dHhJaXlMWkZIOGw0QS9IMjgxbXRhUT09

A 19h15 amnesty international France – section voltaire et la base organisent une conférence débat autour de la questions : Nos droits en temps de crise : l’exemple de la loi sécurité globale, quels risques ?
Nous vivons depuis plus d’un an une situation de crise avec la promulgation d’un ’État d’urgence’ qui se prolonge sans cesse. Pendant ce temps, sont votées des lois, comme la loi sécurité globale, remettant en cause certaines de nos libertés fondamentales. Sous prétexte d’un besoin sécuritaire, l’état de droit est clairement remis en cause. Ces lois marquent une volonté politique engagée depuis plusieurs années de surveillance généralisée, laquelle se prolongera donc bien au-delà de la crise que nous traversons, avec de réels risques pour notre démocratie.
Cette conférence sera menée par Anne-Sophie SIMPERE, chargée de plaidoyer du Programme Libertés d’Amnesty International France et Olivier CAHN, juriste, enseignant chercheur à l’Université de Tours
Si vous souhaitez participer à cette conférence/débat, rdv à l’espace la base, au 31 rue bichat, métro Goncourt, et vous devez vous inscrire sur : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfFFmBHOgJBEwNCc97DC4pmNLIUew84NcFMdYsRkluybjnKag/viewform?fbclid=IwAR2lCG1BbzYJKVQfzy12R9d7jRPhodJnpgx_gFyb2MDW9WJIAjjhtPqhwpw

demain matin, à partir de 9h30, les agent.e.s de la mairie de Paris en grève organisent une manifestation pour protester contre la réforme de la fonction publique territoriale au moment du Comité technique central
et le rdv est donné demain à 9h30 à la Porte Saint-Martin, dans le 10ème pour une manif en direction de l’Hôtel de Ville

Demain à 11h, les organisateurs de la manifestation de samedi contre la réforme de l’assurance chômage tiendront une conférence de presse à la BDT
Suite à sa déclaration en préfecture, la manifestation pour l’interdiction des licenciements, contre le projet de l’assurance chômage et les suppressions d’emplois partira bien ce samedi 19 juin du Medef à 14h.
Le cadre unitaire qui regroupe près de 60 organisations syndicales, associatives et politiques ainsi que divers collectifs, va déposer un référé liberté au tribunal pour que le gouvernement entende clairement au plus près de Matignon ce que veulent et pensent les chômeurs, précaires et travailleurs qui sont sous le coup de plans de licenciements, de suppressions d’emplois et de leur projet de contre-réforme de l’assurance chômage. Pour assister à cette conférence de presse, c’est donc demain à 11h à la BDT de République

Demain à 12h, le collectif des sans papiers du paris 20e appel à une manifestation vers la préfecture.
Ils et elles sont sans-papiers, depuis quelques semaines ou depuis plus de 10 ans. Ils sont arrivés en France, là où nombre de leurs frères et sœurs ne pourront jamais vivre, torturé.e.s en Libye, enfermé.e.s dans des centres, ou mort.e.s sur les routes de l’exil. Désormais, ils vivent ici, travaillent ici, cotisent et déclarent leurs impôts ici. Mais en refusant de leur accorder des papiers, l’État français les condamne à être surexploités, mal soignés, mal logés. Les discours stigmatisants et les lois successives contre eux,enfermés dans le statut d’immigrés et de musulmans ou supposés l’être, rendent leurs conditions de vie de plus en plus précaires. Actuellement, c’est même l’obtention d’un rendez-vous en Préfecture pour y déposer un dossier de régularisation qui devient impossible.
Ils sont un collectif parce qu’ils et elles refusent d’être les victimes de cette politique antisociale et raciste. Ils luttent depuis des années contre ces injustices, pour la régularisation de tous les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention, et des logements dignes.
La manif partira demain à midi de la mairie du 20e, métro Gambetta pour aller jusqu’à la préfecture

RDV Culturels

A partir de 17h, le squat du marbré organise son 5e ciné club
Ce soir à l’affiche, « Tangerine », film américain de 2015 réalisé par Sean Baker.
À la veille de Noël, à Los Angeles, Sin-Dee, une jeune prostituée transsexuelle, récemment sortie de prison après une peine de 28 jours, apprend par sa meilleure amie que son souteneur et amant lui a été infidèle. Réagissant vivement, Sin-Dee part sans hésiter à sa poursuite à travers la ville. Dans sa quête, l’exubérante Sin-Dee sera confrontée à des situations rocambolesques et à des marginaux qui composent la sous-culture urbaine.
Si vous souhaitez participer à ce ciné club, rdv au squat du marbré, 39 rue des 2 communes à Montreuil, métro Robespierre

à 18h, heure de Paris, l’Université Laval du Québec propose une visioconférence avec Vinciane Despret autour de son dernier roman intitulé ’Autobiographie d’un poulpe et autres récits d’anticipation’ paru aux éditions Actes Sud
et si les poulpes nous adressaient des messages codés ? Plus largement, Les animaux nous communiqueraient-ils des messages que nous ne saurions pas décoder ? C’est la question que Vinciane Despret pose dans son nouveau roman : ’Autobiographie d’un poulpe et autres récits d’anticipation’.
Dans ce récit d’anticipation, elle nous plonge au cœur des débats scientifiques d’un futur indéterminé. Quelque part entre faits scientifiques et affabulations poétiques, se dessine un horizon troublant qui ouvre la voie à un décentrement de la condition humaine sur Terre.
Et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv à 19h sur : https://zoom.us/webinar/register/WN_pthc3AwUTaqiIk2eK-VMog

à partir de 18h, l’Institut Culturel Italien de Paris et l’EHESS proposent de découvrir : The Last Supper Project (La Cène) - Une installation / performance de Romina De Novellis
Pour le finissage de l’exposition ’Arcipelaghi’, la performeuse et artiste Romina De Novellis présentera ’The Last Supper Project’ (La Cène), une investigation chorale sur la Méditerranée qui se développe comme une œuvre processuelle et relationnelle à travers des moments d’étude/conversations entre chercheurs. Conçue comme un dîner-installation, cette installation propose un rituel de partage de nourriture et de connaissances sur ses thèmes favoris : la violence environnementale et sexiste, les soins et la question décoloniale.
Et si vous voulez découvrir cette installation, ça se passe à 18h à l’institut culturel Italien de Paris qui se trouve au 50 rue de Varennes, et il faut vous inscrire avant sur : https://iicparigi.esteri.it/.../the-last-supper-project...

A 18h, la librairie la petite Égypte propose une rencontre avec Gilles Favarel-Garrigues et Laurent Gayer, auteurs de ’Fiers de punir. Le monde des justiciers hors-la-loi’, paru aux éditions du Seuil.
Excédés par le présumé laxisme des tribunaux, les justiciers autoproclamés s’évertuent à punir par eux-mêmes les fauteurs de trouble. Violant la loi pour maintenir l’ordre, ils s’improvisent détectives, juges et bourreaux. Adeptes du lynchage et autres châtiments spectaculaires, ils trouvent un nouveau public sur les réseaux sociaux. Des groupes d’autodéfense du Far West aux chasseurs de pédophiles en Russie contemporaine, les justiciers hors-la-loi sont typiquement des hommes blancs, réactionnaires et xénophobes. Toutefois, mouvements révolutionnaires et défenseurs des dominés ne s’interdisent pas de manier, à leur tour, le fouet et le feu. L’auto-justice compte en outre de fervents zélateurs dans les services répressifs. Et quand policiers et paramilitaires s’affranchissent du cadre légal pour nettoyer la société, ils précipitent l’avènement de l’État justicier.
Pour assister à cette rencontre, rdv à 18h à la librairie la petite Égypte, au 35 rue des petits carreaux, métro sentier

A 19h, la librairie el Ghorba mon amour accueille Faiza Guene pour son roman « la discrétion »
Ses enfants, eux, ils savent qui elle est, et ils exigent que le monde entier le sache aussi. ».Yamina est née dans un cri. À Msirda, en Algérie colonisée. À peine adolescente, elle a brandi le drapeau de la Liberté. Quarante ans plus tard, à Aubervilliers, elle vit dans la discrétion. Pour cette mère, n’est-ce pas une autre façon de résister ? Mais la colère, même réprimée, se transmet l’air de rien.
Si vous souhaitez rencontrer Faiza Guene, rdv donc à 19h à la librairie et Ghorba mon amour, au 142-152 bd des provinces françaises, bâtiment D à Nanterre, RER Nanterre Université

A 19h également, l’institut du monde arabe organise un hommage à Gisèle Halimi et une rencontre autour de ses derniers entretiens avec la journaliste Annick Cojean intitulés « Une farouche liberté »
La rencontre sera en présentiel à l’IMA, mais également diffusé en live sur leur page facebook : https://www.facebook.com/events/1688568364656635/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

A 19h, le théâtre 14 propose la pièce intitulé « Dans la solitude des champs de coton » de Bernard-marie Koltès revisitée par Charles Berling et joué par Mata Gabin et Charles Berling
’C’est à une rencontre à laquelle vous allez assister. Celui qui marche sur une ligne bien droite d’une fenêtre éclairée à une autre fenêtre éclairée va traverser le territoire de l’autre, traverser l’autre. Rencontre de l’offre et de la demande, du marchand et du client, du licite et de l’illicite, de la lumière et de l’obscurité, du noir et du blanc. Alors le dialogue va s’engager parce qu’on se parle ou on se tue… On parle de désir.’
Pour assister à cette pièce, rdv au théâtre 14, 20 avenue marc sangnier, métro porte de Vanves

À 19h, Dans le cadre du Festival Istanbul en fête, la médiathèque Françoise Sagan propose la projection du film EN CREUSANT (KAZARKEN) de Güldem Durmaz, suivie d’un débat
Suivant d’antiques pratiques anatoliennes, une femme d’origine turque, guidée par la figure mythologique du centaure Chiron, retraverse des fragments de mémoire, personnelle ou collective.
Elle voyage ainsi librement entre les ruines d’un hôpital antique et les rues d’un village perché dans la montagne au-dessus de l’Euphrate. Le temps et l’espace se disloquent, ouvrant des passages entre différents mondes. Traduction d’une expérience intérieure sous la forme d’un poème cinématographique, Kazarken se construit comme une exploration de la mémoire, terrain d’une lutte contre l’oubli et les violences de l’histoire cachée.
Et si vous voulez voir ou revoir ce film, c’est ce soir à 19h à la Médiathèque Françoise Sagan, 8 rue Léon Schwartzenberg, dans le 10ème

A 19h30, le cinéma les 3 luxembourgs propose une séance spéciale autour du film d’Éléonore Weber IL N’Y AURA PLUS DE NUIT en compagnie de la réalisatrice, de la comédienne Nathalie Richard et de Jean Michel Frodon, rédacteur en chef cinéma chez Slate, critique, enseignant et historien du cinéma.
Les images du film proviennent d’hélicoptères sur le théâtre des opérations. Les hommes qui sont visés ignorent qu’ils le sont, celui qui filme est également celui qui tue.
Pour assister à cette séance et en discuter avec les intervenants, rdv à 19h30au cinéma les 3 luxembourgs, au 67 Rue Monsieur le Prince, métro Cluny la sorbonne

à partir de 20h45 ce soir, Le Comptoir propose un concert de Sousta Politiki , 5 musiciens qui proposent un blues aux accents orientaux qui témoigne de la richesse des liens culturels existant depuis des siècles entre la Grèce et la Turquie.
Et si vous voulez danser sur le “Smyrnéiko” de Sousta Politiki, c’est ce soir à partir de 20h45 au comptoir qui se trouve à la Halle Roublot, 95 rue Roublot, Fontenay-sous-Bois ; et c’est mieux de réserver avant en appelant le : 01 48 75 64 31

enfin, à partir de 11h demain matin, le Pot Kommon, Le 6b et les Mains d’Œuvres proposent une journée de visites et conférences aux Mains d’œuvres
avec au programme : une visite d’une heure du site, un Café des Fabriques avec France Tiers-Lieux & des discussions autour des Tiers-Lieux et si vous voulez y participer, c’est à partir de 11h demain aux Mains d’Oeuvres, 1 rue Charles Garnier à Saint-Ouen, et il faut réserver avant en envoyant un mail à : Carla@lamain9-3-0.com

Musique : Felix Kubin et Mark Boombastik - I Hate Art Galleries

Agenda 2021-05-17

Documents joints

Agenda 17 06