Agenda FPP 7 mai

vendredi 7 mai 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, pas d’invité mais un reportage sur le Gymnase Japy réquisitionné par le collectif Réquisition

Agenda du 2021-05-07

Hier après midi, à partir de 12h, 400 personnes, des hommes seules, des mineurs isolés, des familles, des enfants, mais aussi des militants et des bénévoles s’étaient installés dans le gymnase Japy, dans le 11e arrondissement. Ils demandaient à L’État de mettre en place un hébergement stable et décent pour toutes les personnes à la rue qui ont fait appel au collectif ’réquisitions’.
Hier, nous sommes allés dans ce gymnase Japy, rencontrer les bénévoles et les personnes sans-abris. Kéril, coordinateur de l’antenne de paris d’Utopia 56, nous explique la situation
Parmi toutes les personnes sans abris présentes dans le gymnase, nous avons rencontré Gamil, égyptien qui vit en France depuis 2008, et Fofana, ivoirienne de 23 ans. S’ils étaient là parce qu’ils n’avaient pas d’endroit ou dormir, ils étaient aussi là pour se faire entendre, pour montrer que oui, il y a encore beaucoup de gens dans la rue.
Et la bonne nouvelle, ils l’ont eu ! Après 7h d’occupation du gymnase Japy, Paris 11, par environ 350 sans abri et le collectif Réquisitions, la totalité des personnes a été prise en charge par l’État et la ville de Paris. Cette nouvelle victoire permet à des familles, des mineurs isolés, des femmes et des hommes seuls, de sortir enfin de la rue qui les tue à petit feu.
Prochain rdv pour le droit à un toit digne pour tous les autres sans abri, mercredi 12 mai a 13h, place de la République

à 14h, un rassemblement de soutien à Assa Traoré est organisé devant le TGI de Paris alors qu’elle comparait pour avoir diffusé les noms des trois gendarmes responsables de la mort de son frère et auxquels elle sera confrontée aujourd’hui
alors pour la soutenir rdv à 14h devant le TGI, métro Porte de Clichy

les Brigades de solidarité populaire du 18ème ouvrent leur point de collecte-distrib de nourriture et produits d’hygiène aujourd’hui de 14h à 18h
et c’est au poulpe, 4 bis rue d’Oran.
Et de 18h30 à 20h, les BSP organise un ATELIER de rue d’EDUCation POPulaire auprès des exilé.es qui attendent un hébergement pour la nuit
Et si vous voulez les rejoindre, rdv à 18h30 à la porte d’Aubervilliers

à 15h, le Comité de vigilance JO 2024 à Saint-Denis et Alternatiba Paris organisent le Toxic Tour Village Olympique à l’échangeur Pleyel pour dénoncer les pollutions qui seront générées par les infrastructures prévues pour les JO 2024, en particulier sur le groupe scolaire pleyel-anatole France
et le rdv est donné à 15h sur la place des pianos à St-denis

à partir de 16h, le collectif de la place Sainte-Marthe qui lutte contre la gentrification du quartier propose son apéro-discussion hebdomadaire
et si vous voulez apéroter avec elleux, ça commence à 16h au local du H qui se trouve au 18 de la rue Jean et Marie Moinon, métro Colonel Fabien

à 17h, l’association Russie-Libertés et Amnesty International France organisent un rassemblement de soutien à la société civile russe
Violemment brutalisés lors des manifestations pacifiques, traqués sur les réseaux sociaux, poursuivis à leur domicile grâce aux caméras de surveillance, menacés, intimidés et humiliés par les forces de l’ordre – les membres de la société civile russe sont pris en étau par le régime de Poutine.
Depuis le rassemblement du 21 avril dernier en soutien à Alexeï Navalny, plus de 360 condamnations ont été comptabilisées.
Aux 1791 arrestations le jour du rassemblement, se sont rajoutés des dizaines de manifestants identifiés grâce aux systèmes de reconnaissance faciale et arrêtés à leur domicile. Des enseignants, soignants, retraités, avocats, journalistes, blogueurs, défenseurs des droits humains, partisans de Navalny ou non – tous ceux et toutes celles qui ont osé sortir dans la rue ou exprimer leur soutien aux manifestants sur internet sont visés par ces condamnations et intimidations massives.
Le Fonds de Lutte contre la Corruption d’Alexeï Navalny, dont une partie de l’équipe dirigeante a déjà dû s’exiler, est en passe d’être déclarée « organisation extrémiste » et Navalny et ses adjoints (Leonid Volkov et Ivan Jdanov) sont la cible d’une nouvelle affaire pour « création d’une organisation qui porte atteinte à la personnalité et aux droits des citoyens ».
Les médias indépendants sont également muselés,comme le site internet Meduza qui a été déclaré « agent de l’étranger » par les autorités russes.
Face à ces dérives du Krémlin et à cette pression constante sur toutes les voix contraires au pouvoir en place, l’association Russie-Libertés exige la libération immédiate de tous les manifestants et manifestantes pacifiques, ainsi que des opposants et opposantes politiques, et l’arrêt des poursuites contre les membres du Fonds de Lutte Contre la Corruption et de l’ONG russe Mémorial.
L’association réclame aussi une enquête indépendante sur la tentative d’assassinat d’Alexeï Navalny et appelle les chefs des États européens à prendre des mesures de sanctions personnelles visant toutes les personnes impliquées dans cette tentative d’assassinat politique.
Pour toutes ces raisons, l’association Russie Liberté et AIF organisent donc un rassemblement cet aprem et le rdv est donné à 17h sur la Place Saint Gervais, (métro Hôtel de Ville), et si vous ne pouvez pas y assister mais que vous voulez le suivre en visio, rdv sur https://us02web.zoom.us/.../tZMtcO-sqTIoG93Sc5...

à 17h, aujourd’hui et demain,Le Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches, l’Institut Marcel Liebman et l’[Université libre de Bruxelles, poursuivent leur colloque en ligne sur la Commue de Paris
Depuis l’écrasement de la Commune de 1871, des dizaines d’ouvrages ont été consacrés à son histoire. Mais chaque époque pose des questions différentes face à cet événement exceptionnel qui annonçait les révolutions du XXème siècle.
Dans cette perspective, ce colloque vise à donner la parole à des chercheurs et à des militants qui interrogent de manière novatrice la Commune et sa répression, à travers plusieurs conférences en ligne.
Aujourd’hui, Chloé Leprince (journaliste à France Culture) reviendra sur la figure de la « pétroleuse » et les femmes dans la Commune de Paris , et l’historien Quentin Deluermoz proposera une histoire mondiale de la Commune ; suivi à 20h d’une rencontre avec les membres du Collectif Krasnyi qui présenteront l’exposition « Vive la Commune ! », proposée à l’ULB ; et demain Dominique Villaeys-Poirré (auteure du Blog « Comprendre avec Rosa Luxemburg ») reviendra sur Rosa Luxemburg et la Commune de Paris - et Eric Toussaint ( de l’université Paris VIII, et porte-parole du CADTM international) proposera de s’inspirer des solutions préconisées par la Commune en particulier en matière de dette et de crédit.
et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, rdv donc aujourd’hui et demain, à partir de 17h sur https://www.youtube.com/channel/UCVZkZVRoG7h5f9dwSF_-FDQ)

à partir de 18h ce soir, la Grève des femmes/grève féministe de Vaud en Suisse propose une Autoformation féministe en ligne sur les corps sexualisés
La thématique du corps sera au centre de cet atelier d’autoformation, car c’est à travers les corps féminins que se cristallisent diverses formes d’oppressions et d’exploitations nécessaires à la perpétuation du système cis-hétéro-patriarcal, raciste et capitaliste. Et pour cet atelier d’autodéfense féministe, la grève des femmes invitera des lycéenne·x·s de @balancetonécole qui ont été au centre des actions liées au tshirtdelahonte à Genève, et Cathy Rime (spécialiste en santé sexuelle et reproductive et ayant mené une recherche sur la réglementation des vêtements féminins) ; et si vous voulez participer à cet atelier d’autoformation en ligne, rdv à 18h sur la page Facebook de la grève féministe de Vaud : Grève des femmes/grève féministe - Vaud

aujourd’hui et ce week-end, le pavillon des canaux, et l’association soie rouge qui lutte contre la précarité menstruelle proposent un week-end consacré au corps avec au programme :
ce soir de 18h à 19h30 : un groupe de parole en visio avec le Vestibule consacré aux : ’Désirs dans nos corps, et aux désirs dans nos têtes’.
Inscriptions : https://www.helloasso.com/.../le.../evenements/les-desirs
demain de 13h à 18h30 : un marché solidaire avec les associations : Soie Rouge, Sexploration, TALQ, et Medusae ; et de 16h à 18h : un atelier d’écriture sur le Corps ; enfin dimanche de 17h à 19h une table-ronde virtuelle sur "Les corps à l’ère des réseaux sociaux" avec Jennifer Padjemi.
Inscriptions : https://bit.ly/3ekzH51
et si vous voulez participer à ces événements organisés par le pavillon des canaux et l’association soie rouge sur le thème des corps, rdv sur place au pavillon des canaux qui se trouve au 39 quai de Loire, métro Laumière ou Crimée ; ou sur les liens ci-dessus.

Demain et dimanche à partir de 9h, Autonomie de Classe organise un week-end de discussions, de débats, de formations, et de structuration avec au programme :
Samedi des discussions autour de la Révolution Hongroise et du Fascisme et Dimanche une discussion autour de la brochure de Chris Harman « Le prophète et le prolétariat »
Si vous voulez participer à ce we avec autonomie 2 classe il faut s’inscrire en les contactant par mail à l’adresse : a2c@riseup.net

Demain, pour la journée mondiale de la terre, l’association d’Argenteuil Manger Végétalien et l’organisation Cyberactions Animaux et Écologie organise un rassemblement sur la Place de la République pour sensibiliser l’opinion publique à la nécessité de diminuer notre consommation de viande pour lutter contre la crise climatique
et le rdv est donné demain matin de 10h à 17h sur la place de la République

Demain de 10h à 12h, l’Institut de Recherches sur les mouvements sociaux organise un Brave Space en ligne sur la Souffrance sociale et la résistance éthique
Le « brave space » (ou espace d’encouragement) se veut un espace qui repose sur les principes suivants :
1) la prise en compte du ressenti des premières concernées, de la souffrance sociale subjective.
2) la recherche de la conscientisation et de la cohérence intellectuelle élargie par le dialogue critique.
3) le développement du courage moral par la dissidence éthique, et la cohérence pratique.
Et pour ce brave space en ligne, il s’agira de revenir sur la Souffrance sociale, l’organisation et la résistance éthique
ou Comment analyser la souffrance sociale que l’on ressent dans une organisation (de travail ou militante) ? Et Comment résister à l’incohérence éthique dont font parfois preuve certaines organisations ?
Et si vous voulez participer à ce brave space virtuel organisé par l’institut de recherche sur les mouvements sociaux, rdv demain de 10h à 12h sur https://framaforms.org/inscription-webinaire-ethique

demain à partir de 11h30, l’association la PAZ (Paris Animaux Zoopolis) organise un rassemblement pour demander la fermeture de la ménagerie du jardin des plantes et sa transformation en un lieu éducatif et scientifique, sans animaux, et pour exiger le placement des animaux dans des refuges adaptés
et le rdv est donné demain matin à partir de 11h30 sur la Place Valhubert

demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de Montreuil sera ouvert
et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Etienne Marcel, à Montreuil

demain à 13h, l’Agora de l’Odéon occupé sera consacrée au climat, à la veille de la marche pour le climat
alors rdv à partir de 13h demain devant le théâtre de l’Odéon, métro Odéon

demain à 13h30, le collectif des Habitants de Franc-Moisin, le Droit au Logement (DAL), l’Amicale des locataires de Logirep, et le Conseil citoyen de Franc-Moisin-Bel Air-Stade de France organisent une manifestation pour la dignité des habitantes et habitants du quartier à Saint-Denis
Invasion de rats, projet de rénovation sans concertation et fait contre les habitantes et habitants, interventions policières démesurées et disproportionnées, Un pont tournant qui est en panne depuis 1 an et demi, surfacturations d’eau à Logirep, ascenseurs en panne,Problème de stationnement, Prix des box trop élevé comparé à d’autres endroits de la ville, Jeunesse sacrifiée (école, collège, etc.) : au quartier du Franc-Moisin, un quartier défavorisé pourtant prioritaire de la politique de la ville, les habitants et habitantes n’en peuvent plus !
Alors pour dire toute leur colère et interpeller les pouvoirs publics, ils et elles organisent une manifestation et le rdv est donné demain à 13h30 devant la Poste du Franc-Moisin pour une manifestation en direction de la mairie de Saint-Denis Contact : collectiffrancmoisin@gmail.com

Demain à 14h, le Front Uni de l’Immigration et des Quartiers populaires, le FUIQP Paris-Banlieue organise un rassemblement pour célébrer les 150 ans de la Révolte d’El Mokrani
Refusant la défaite face à la Prusse et espérant fonder une République sociale, la Commune de Paris entre en insurrection le 18 mars 1871, et pendant plusieurs semaines, elle sème l’espoir de la fondation d’une société égalitaire et fraternelle dans laquelle la misère serait bannie.
Au même moment, dans une Algérie colonisée par la France depuis 1830, un autre espoir se dresse : celui de se libérer d’une colonisation génocidaire.
Alors que la révolte gronde dans différentes régions d’Algérie depuis plusieurs mois, le 16 mars 1871, Mohammed El Mokrani lance l’insurrection, bientôt rejoint par le cheikh El Haddad, qui était à la tête de la grande confrérie soufie Rahmaniyya, qui, en ralliant la révolte, a permis de l’étendre à d’autres régions que celle des Bibans. 250 tribus se soulèvent alors contre la colonisation, soit entre 600.000 et 800.000 Algérien-ne-s. mais, les combattants algériens manquent d’armes et de munitions.
Le 5 mai 1871, Mohammed El Mokrani est tué au combat et Le cheikh Haddad et ses fils sont capturés le 13 juillet 1871.
Comme pour la Commune de Paris qui fut écrasée lors de la semaine sanglante, La disproportion des forces en faveur des troupes françaises s’est avérée trop grande et la répression s’est abattue de manière implacable sur tous les territoires qui s’étaient soulevés en Algérie.
Aujourd’hui, 150 ans après la révolte d’El Mokrani, et 150 ans après la Commune de Paris, le FUIQP Paris-Banlieue propose de rendre hommage à la mémoire des communards et communardes et à celle des « martyrs de la liberté » qui ont lutté contre la colonisation.
Et pour cela le FUIQP-Paris Banlieue propose un rdv demain à 14h devant le mur des Fédérés au cimetière du Père-Lachaise.

Demain aussi à 14h, L’Intersyndicale CGT Massy, Solidaire 91, Sud Educ 91 et FSU 91 appelle à une manifestation pour exiger le Retrait de la réforme de l’assurance chômage.  
Et le Rendez-vous est donné demain à 14h00 à la piscine de Villaine qui se trouve rue Georges Mandel, pour une manifestation jusqu’à l’opéra-Théâtre, en passant par la Poterne, la mairie et le centre-ville de Massy

demain à 17h, le poing levé Paris 1 organise un rassemblement de soutien à la jeunesse en lutte en Colombie
Alors qu’au moins 19 personnes ont été tuées par la police dans les manifestations qui secouent actuellement le pays, la mobilisation continue contre le gouvernement d’Ivan Duque et pour les soutenir un rassemblement est donc organisé demain à 17h devant le Consulat de Colombie à Paris, qui se trouve au 12 rue de Berri dans le 8ème

Dimanche à 13h, c’est la 8ème AGORA PARIS Villette du collectif occupons partout avec au programme : de la musique et de la danse classique, contemporaine, urbaine, jazz et traditionnelle, ainsi que des prises de parole de différents collectifs de quartier et d’artistes
et le rdv est donné dimanche à 13h sur la Place de la Fontaine aux Lions, métro Ourcq ou porte de la Villette

dimanche à 13h aussi, le squat du Marbré poursuit ses AG publique hebdo
rdv donc ce dimanche encore à 13h, au 39 rue des deux communes à Montreuil, métro Robespierre

dimanche à 13h30, la coordination lycéenne autonome de Panam organise une manifestation des lycéennes et Lycéens vénèrs et déters contre le bac Blanquer en situation sanitaire
alors venez nombreuses et nombreux pour les soutenir dimanche à 13h30 à Ménilmontant !

Dimanche à 14h, c’est la marche d’après pour la Loi Climat
La Loi Climat, dernier texte environnemental du quinquennat d’Emmanuel Macron, est en l’état un échec climatique et social. Le gouvernement et la majorité ont affaibli le projet de loi et empêché que les mesures de la Convention citoyenne pour le Climat soient reprises par les député·es.
Le 9 mai, juste après le vote de la loi à l’Assemblée Nationale, les organisations écologistes et au-delà appelle à une grande marche pour dénoncer le manque d’ambition du gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique
et le rdv est donné dimanche à 14h à République
avec plusieurs rdv ou départs collectifs prévus en amont :
- à 13h, un départ des étudiants est prévu depuis le square Jules-Ferry
- à 13h30, un départ collectif est organisé depuis la [Place Emile Cresp de Montrouge
- à 13h30 un départ collectif depuis la gare de Melun est organisé par Alternatiba Sénart 77

dimanche aussi à 14h, une discussion et une cantine avec les agents territoriaux de la ville de Paris est organisée en présence des agentes et agents concernées par la réforme de la fonction publique territoriale qui va leur faire perdre 8 jours de congés
et le rdv est donné dimanche à 14h sur la Place Sainte-Marthe, métro Colonel Fabien

dimanche à 15h30, le collectif d’occupation du Théâtre des Quartiers d’Ivry - Centre dramatique national du Val-de-Marne, et du Hangar, le TQI H24 organise le 3ème Rassemblement d’Ivry Sans Scène
Ils et elles sont étudiant.e.s, intermittent.e.s, primo-entrant.e.s, précaires, et ils et elles occupent ces lieux depuis plus d’un mois pour s’organiser, faire entendre et voir leurs revendications, et ouvrir des espaces à la contestation.
Et ce dimanche, ils et elles organisent le 3ème rassemblement pour faire descendre la culture dans la rue, alors rdv à 15h30 dimanche, derrière la mairie sur l’Esplanade Georges Marrane, à Ivry-sur-Seine.

Dimanche de 16h à 18h, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police et à la justice, et pour la réunion de ce dimanche c’est en non-mixité sans mecs cis
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

Enfin, à 20h30 dimanche, le collectif Feminists in the City propose un webinaire pour "Penser l’amour sous le prisme féministe"  
’Le privé est politique’, l’amour aussi. Des médias, en passant par le droit, jusqu’au cas extrême du féminicide, les exemples d’un amour hétéronormé et toxique pullulent. Pour y mettre fin, les mouvements et utopies féministes repensent notre société sur la base d’une éthique de l’amour. Et si vous voulez explorer l’amour sous un prisme féministe et intersectionnel avec le collectif Feminist in the City, rdv dimanche à 20h30 sur : www.feministsinthecity.com

RDV Culturels

depuis 11h ce matin : le DOC ouvre ses portes pour accueillir l’expo ’À nos yeux sensibles’ : une expo proposée par Alex Pariss, avec une intervention sonore d’Emma Seegoolam.
L’exposition « À nos yeux sensibles » est un hommage à la vue.
Elle se présente comme une expérience visuelle, un exercice pour le regard. Les couleurs se taisent et laissent les formes débattre entre elles. À travers la peinture, la sculpture ou la projection vidéo, chacune des œuvres mêle deux affrontements distincts. Les trames rectilignes associées aux formes géométriques provoquent une collision ondulatoire aux figures « fractales ». Le calcul, froid et tranchant, invite à la perception naturelle, le réconfort. Ces curiosités visuelles interpellent une succession d’effets optiques déroutants où l’enchevêtrement des formes nous interdit de discerner l’harmonie du chaos.
Pour Alex Pariss, alors que notre œil se noie dans l’information futile, il est important de prendre conscience que « l’observation » peut avoir une réelle incidence physique et psychologique.
Et si vous voulez découvrir cette expo, c’est au Doc qui se trouve au 26 rue du docteur Potain, métro Télégraphe

À 18h, les éditions Rubicon organisent une rencontre virtuelle, en espagnol, pour le lancement du livre collectif coordonné par Jaime Gajardo Falcón et intitulé ’La Ruptura Constituyente’ , qui revient sur les causes, le déroulé et les incidences du processus constituant actuellement en cours au Chili
et si vous voulez suivre cette rencontre virtuelle, en espagnol, rdv donc à 18h ce soir sur Inscription au webinaire - Zoom

à partir d’aujourd’hui et ce we, la 4ème édition du festival du Voyage Engagé organisé par l’association On the Green Road, se tient en ligne
Gratuit et ouvert à tous·tes, le festival permet aux Explor’acteurs et Explor’actrices, voyageurs·euses engagé·es accompagnés·es par l’association On The Green Road, de partager l’expérience qui les a fait changer de regard. À travers leurs documentaires et de nombreux autres formats de partage, ils et elles font découvrir les multiples façons d’agir dans le monde pour donner envie de nous engager, ici, maintenant, dans la transition
Pour cette 4ème édition en ligne, le Festival aura pour thématique les Retours sur Terre, qu’il s’agisse de Retour aux racines, des retour à l’essentiel et du retour à la santé de la Terre (l’alimentation et l’agriculture, la santé et la médecine, par et pour la Terre)
et si vous voulez consulter la programmation complète de cette 4ème édition du Festival du Voyage engagé, rdv sur https://onthegreenroad.com/animations/festival-2021/

demain à 14h, les Editions Nuit Noire la Galerie P38 et la librairie associative BATT COOP organisent une rencontre pour le lancement du livre ’Territory’ de Rafael Yaghobzadeh
Depuis 2014, Rafael documente la situation en Ukraine et les multiples facettes de sa société : la révolution à Kiev, le référendum en Crimée, la guerre dans le Donbass... Aujourd’hui, en mélangeant plusieurs formes d’écritures et de formats, il se consacre à la réalisation de projets documentaires en Europe de l’Est, dans les Balkans et au Moyen-Orient. En octobre 2020, il est blessé par un bombardement avec son collègue du journal Le Monde, lors du conflit au Haut-Karabakh.
’Territory’ est le deuxième volet de son projet éditorial sur l’Ukraine.
A travers cet ouvrage Rafael assume de se distancier du documentaire pour plonger ailleurs. En choisissant le négatif, la faille qu’il ouvre est spatio-temporelle.
Les câbles électriques découpent des tessons de ciel carbone. Plantés dans la neige sombre ou la boue blanche : des poteaux nus, des masures détruites, des statues de Lénine...
Quant aux êtres humains, ils sont sans visage. Comme saisis en vision thermique, ils apparaissent en surbrillance, réduits à leur condition de cibles. Réfléchir en négatif, c’est considérer l’absence. La photographie en couleur est le domaine de l’humanité et de la souffrance ; le noir et blanc celui de l’Histoire et de la tragédie.
Et si vous voulez rencontrer l’auteur,et découvrir l’expo de photogravures issues du livre (des photogravures réalisées par Guillaume Guilpart de l’Atelier Morsure), Rdv donc demain à partir de 14h à la librairie associative, BATT COOP qui se trouve au 33 bis rue Doudeauville dans le 18ème

demain, de 16h à 20h, le squat du Marbré propose un ciné-débat contre le plan prison, avec la projection du film « le déménagement »réalisé en 2011 par Catherine Réchard, un film qui aborde le déménagement de la vieille prison Jacques-Cartier en centre ville de Rennes jusqu’à la commune périphérique de Vezin-le-Coquet, dans un établissement fraîchement construit au milieu de rien.
Les interviews de détenus réalisés avant et après le transfert mettent le doigt sur l’ambivalence posée par le passage d’une prison vétuste à une prison moderne. On y voit l’espoir d’une amélioration du confort quotidien contrecarré par une réalité de contrôle et d’isolement exacerbés. La projection du film sera suivie d’une discussion collective autour de l’enfermement, des changements qui s’opèrent au fil des nouvelles constructions et des réformes de la justice ainsi que des perspectives de luttes contre les projets en cours.
Alors rdv demain de 16h à 20h au squat le marbré, 39 rue des deux communes à Montreuil, métro Robsepierre

demain à 16h30, la Semaine italienne de l’ENS 2021 propose un Spectacle en plein-air de mime dramatique
avec au programme une réadaptation de La Lavandière pièce fondamentale d’Étienne Decroux qui analyse les gestes physiques, les pensées et les rêves d’une figure humble et travailleuse comme celle de la lavandière, avec l’accompagnement musical de Kyo Kawasaki et une Introduction sur l’art du Mime Corporel par Ivan Bacciocchi
et si vous voulez voir ce spectacle en plein air c’est samedi à 16h30 dans la Cour Pasteur, de l’Ecole Normale Supérieure, au 45 rue d’ULM

Ce week-end, La Cinémathèque du documentaire à la Bpi poursuit sa rétrospective des films documentaires de Dominique Cabrera
avec au programme :
- Demain à 17h, une Rencontre virtuelle avec Dominique Cabrera qui présentera le recueil collectif ’L’intime et le politique’ qui lui est consacré et qui est paru aux éditions de l’Incidence
- Dimanche à 17h, la projection virtuelle de Réjane dans la tour (qu’elle a réalisé en 1993) et de Une poste à la Courneuve (qu’elle a réalisé en 1994)
et pour suivre cette rétrospective consacrée à la documentariste Dominique Cabrera, rdv donc demain et dimanche sur le site dédié :https://agenda.bpi.fr/evenement/rejane-dans-la-tour-une-poste-a-la-courneuve/

enfin dimanche à 15h, Le Monte-en-l’air organise une séance de Dédicace avec Laure Giappiconi autour de son livre Et d’abord le regard , paru aux éditions Anne Carrière 
Mona, comédienne de trente ans, pousse la porte du Cabaret Oz pour y mener une enquête, en marge d’un spectacle qu’elle est en train d’écrire. Elle se fait embaucher comme strip-teaseuse et y devient Mara, son double extraordinaire. Nue et perchée sur ses hauts talons, elle plonge avec passion dans la danse. Derrière le rideau rouge, c’est un monde merveilleux et inattendu qu’elle découvre, peuplé de femmes puissantes, d’hommes aux fantasmes incongrus, et d’instantanés délirants. Un microcosme qui n’est qu’un reflet exacerbé du monde.
Et si vous voulez rencontrer l’autrice, rdv dimanche à 15h au Monte-en-L’air, c’est au 71 rue de Ménilmontant, métro Ménilmontant.

Musique : René Binamé, Jésus t’es naze arrête
Il sera en concert virtuel ce soir à 20h, à prix libre et au profit de la Fondation Marius Jacob qui soutient la Zad d’Arlon, sur https://www.facebook.com/PointCultureBruxelles

Agenda du 2021-05-07

Documents joints

Zone contenant les pièces jointes