Agenda Fpp 31 mars

mercredi 31 mars 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Étienne de la FCPE pour parler de la situation dans les écoles de Saint-Denis où une conférence de presse est organisée demain midi
RDV demain à 12h, sur le parvis de la Mairie de Saint-Denis

Agenda du 2021-03-31

depuis 11h ce matin, le Collectifs d’étudiant-e-s étranger-e-s de Paris 8, et les organisations Solidaires étudiant.e.s Saint-Denis, Le Poing Levé Paris 8 et Paris 8 contre l’augmentation des frais d’inscriptions organisent une journée de solidarité avec les étudiant-e-s ’sans papier’ pour discuter d’un possible dépôt collectif pour le droits des étudiant-e-s ’sans papiers’ et des étapes à venir pour lutter pour leur garantir plus de droits.
Et le rdv est donné en ce moment sur la pelouse de l’université Paris 8, métro St-Denis Université

de 12:00 à 14:00 La Cantine des Gilets Jaunes de Montreuil sera ouverte
et pour rappel : Les GJ de Montreuil mettent à la vente à prix libre des exemplaires d’un ouvrage photographique intitulé : Gilets jaunes, une année d’insurrection et de révolte dans Paris, publié aux édition Yellowsphere, 2020
Les sommes récoltées participeront aux frais constitués par l’organisation de l’accueil montreuillois de la délégation féministe zapatiste à l’été 2021 (transports, nourriture, matériel d’hébergement...).
Et Si vous voulez vous en procurer un, rdv directement sur place à la cantine des GJ de Montreuil et c’est dans les locaux de l’AERI, au 57 rue Étienne Marcel à Montreuil

Comme tous les jours, l’agora quotidienne de l’odéon est prévue à partir de 14h
alors rdv à 14h au Théâtre de l’Odéon, Place de l’Odéon, Métro Odéon

DE 14h à 18H , les brigades de solidarité populaire de Ménilmontant ouvrent leur point de collecte et distribution
et c’est au 24 Rue Moret – métro Ménilmontant

a 14h, RESF et le comité de soutien à la famille El Behri, organisent un rassemblement devant le Conseil Départemental du 93 pour exiger une domiciliation et un logement pour Mme El Behri et ses deux enfants.
Suite au refus du Maire de Blanc Mesnil, la famille se retrouve sans logement à partir d’aujourd’hui et elle devra quitter la chambre a l’hôtel social de Coulommiers, alors pour exiger un logement digne pour la famille El Berhi, un rassemblement zest donc prévu à 14h devant le Conseil départemental du 93 qui se trouve sur la Place Jean Moulin, à Bobigny, métro Pablo Picasso

de 14h à 16h30, le Réseau Jeunes Chercheurs Travail & Santé propose une visioconférence sur « L’Union européenne et la santé des travailleurs/ses. Acteurs, pratiques, enjeux ».
Si dès ses débuts la construction de l’Union Européenne vise avant tout un objectif économique - la création d’un marché commun et unifié -, la défense (ou le droit à) de la santé au travail constitue, à partir des années 1970, une dimension phare du « modèle social européen ». Cette notion de « modèle social européen » reste toutefois l’objet de vives controverses et bien qu’un ensemble de réglementations sont une création de l’UE, à l’image de la directive de 1989 introduisant la notion de responsabilité de l’employeur en matière de sécurité et de prévention, la santé au travail continue d’apparaître aux yeux de divers acteurs comme en tension, voire incompatible, avec les logiques économiques qui structurent le projet européen.
Cette visioconférence visera à prendre au sérieux cette ambition affichée par l’UE de défense de la santé des travailleurs/ses afin d’en interroger les ressorts, les pratiques et les acteurs qui tentent de lui donner corps ou, à l’inverse, d’y faire obstacle.
Et si vous voulez en discuter avec : le juriste Laurent Vogel, de l’Institut syndical européen et le politologue Julien Louis, de Science-Po Strasbourg, rdv à 14h sur : https://univ-amu-fr.zoom.us/j/99095935805?pwd=cjNVR09wQlphS2R2VkpnU1luODZwQT09
ID de réunion : 990 9593 5805
Code secret : 487890

à partir de 15h aujourd’hui, Science Conf poursuit son Colloque en ligne sur les ’Violences sexistes après #MeToo’
cet aprem, il s’agira de revenir sur les violences sexistes et sexuelles dans le milieu du journalisme et sur leur traitement médiatique ; et si vous voulez suivre ce colloque en ligne et retrouver le programme complet, rdv sur : https://metoo.sciencesconf.org/resource/page/id/3 .

À partir de 18h, les stylos rouges, L’AG éducation idf, Touche pas ma ZEP, et Stop Bac Blanquer - Stop E3C organisent une réunion en visio DE COORDINATION ÎLE-DE-FRANCE (1ER-2ND DEGRÉS)
et pour y participer :
Téléphone : 07 55 50 07 79
Code d’accès : 85 79 80#

à 18h30, Les Économistes Atterrés proposent un webinaire sur Le service public de santé à l’épreuve de la pandémie : Enseignements et perspectives
Bien avant la survenue de la pandémie de Covid 19, les personnels du service public de santé dans des mobilisations multiples avaient alerté sur les conditions catastrophiques dans lesquelles ils devaient assurer leurs fonctions. A l‘hôpital public surtout : manque de lits, services d’urgences débordant de patients en attente, fuite vers le privé des médecins, gestion néo-managériale et tarification à l’activité comme mode de financement délétère des établissements publics de santé, mais en « ville » aussi avec un maillage avec les acteurs de santé du territoire très peu organisé et promu… La pandémie est venue confirmer tout cela : Absence de masques au début de la pandémie, y compris pour les personnels soignants, manque de respirateurs, de lits, organisation déficiente des tests, et maintenant course d’obstacle pour l’accès aux vaccins…
Où en est-on de la crise du service public de la santé ? Que nous apprend sur ce point le développement de la pandémie ? Dans ce contexte quelles perspectives tracer ?
C’est à ces questions que tenteront de répondre les intervenantes et intervenants, en s’appuyant sur les travaux et réflexions des « Ateliers pour la refondation du service public hospitalier » (https://ateliersrefondationhopitalpublic.org/=AT0SHbygmqpwQ6EEQMAdxyhTXqYFQ-hqOSDeshbwu33wPIa62BSN1YHuEF-JNV55UMFLX0kYYxM42BBL8ffGBx0AOrR-yv7FPL6ccHEnFt_L4ISr03sdEP42TFyB1b9nHQby6nyC5Ic6bWBElzr9Xbmu]) dont les économistes atterrés sont co-initiateurs,
et si vous voulez en discuter avec : Fredérick Stambach médecin généraliste rural à Ambazac, Fabienne Orsi qui reviendra sur les brevets des vaccins, Nathalie Coutinet qui reviendra sur L’industrie pharmaceutique dans la crise, et Benjamin Coriat : qui reviendra sur la santé publique comme bien commun ; rdv donc à 18h30 sur : [https://www.facebook.com/atterres]

à 18h30 aussi, le collectif Rejoignons-nous propose une rencontre en ligne autour de La Commune de Paris avec Ludivine Bantigny, Stathis Kouvélakis, et Patrick Le Moal
La Commune n’est pas morte...mais elle ne nous lègue aucune formule politique toute faite, plutôt des questions ouvertes pour l’action aujourd’hui, dans la perspective d’une transformation révolutionnaire de la société. A l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris, cette formation propose de centrer la réflexion collective sur une question : que nous apprend cette révolution de ce que peut être un pouvoir populaire ? Il sera donc question du passage d’une ’stratégie-barricade’ à la question du pouvoir politique, de la récupération des moyens de production quand ils sont délaissés par les bourgeois, de l’autodéfense, de la fraternisation et de la stratégie militaire, des articulations possibles entre démocratie sociale, économique et politique, des leçons de la défaite de la Commune, et aussi des multiples héritages de cet événement révolutionnaire, au sein du marxisme bien sûr mais aussi par exemple pour le communalisme. il s’agit donc de discuter de la nature et de la pratique du pouvoir politique, des enjeux politiques posés par l’auto-organisation et l’auto-gouvernement populaires pour les communard.e.s de 1871 et pour nous en 2021.
et si vous voulez en discuter avec Ludivine Bantigny, Stathis Kouvélakis, et Patrick Le Moal, rdv donc à 18h30 sur : https://us02web.zoom.us/j/89993925329...=AT1Ajj2Qn3Kef-EuC5kUhZwDM2gBY6tSE8nZ1JSwTUu0OebgL9mHPrFTuHwgjkcjVmdeyViU8Ya0GJ_ubOxpqZH-hH8hPbHpwOPdCgFKByipRerkJfyLN6VGBnxEUf0NteseuDardXW3EHWCpMda_Y4u]

à 19h, la Campagne BDS France - Boycott Désinvestissement Sanctions contre Israël organise un webinaire intitulé : De la Palestine à la France : colonialismes, racismes et résistances
La Palestine est un terrain d’expérience inhumaine et central pour la répression mondiale. En effet, le régime d’apartheid israélien teste tant ses idéologies que ces outils et armes d’oppression et de domination raciale sur les corps des palestiniens et palestiniennes. L’État colonial exportent ensuite ses technologies via des salons d’armements, formations venant alimenter l’oppression militarisée et raciale dans de nombreux pays à travers le monde, dont la France.
Ce webinaire entend retracer et mettre en lumière le continuum colonial entre les politiques d’apartheid israélienne et les politiques françaises dans la répression, le maintien de la domination des corps via les violences policières envers les personnes des quartiers dits ’populaires’ et/ou descendantes de l’immigration “post”coloniale ;
et si vous voulez suivre cette visioconférence avec :
-Nada AWAD, chargée de plaidoyer international au Cairo Institute for Human Rights Studies
-Françoise VERGES, politologue et militante féministe décoloniale
-Sihame ASSBAGUE, journaliste et militante anti-raciste
il faut vous inscrire sur : https://bit.ly/3taUFIg=AT0xYT8jn54EzHm3IyBpj1kR1gIJN_UNFNgQ58OMp4S7887z7CPZJGa9mbZwKnpWJ9MbYBt6LCiyKhttxykCZMUsOjPaYJ8leH00Su1S1dywhe74icp-ijvObf3k76LjbQ6LmQ_53nz2RpA_GcHeVS-B6m7_fOgpueetC0J7wvqTpvY]

à 19h, aussi, la Campagne de solidarité avec la révolution syrienne, et le mouvement RPM organisent une soirée en ligne, en anglais, pour commémorer La révolution syrienne 10 ans après
La révolution syrienne s’est progressivement transformée en une guerre impliquant de multiples acteurs locaux, régionaux et internationaux. Les récits hégémoniques centrés sur les rivalités géopolitiques et les conflits sectaires ont dominé une grande partie du discours international et occidental dépouillant les classes populaires syriennes de tout agenda social, politique ou révolutionnaire.Et la révolution a été réduite au silence. Pour lui redonner de la voix, ce webinaire fera revivre des chansons révolutionnaires, des images d’archives révolutionnaires et des interventions d’activistes pour commémorer le soulèvement syrien, 10 ans après...
et si vous voulez suivre cette soirée en ligne avec la journaliste syrienne Wafa Mustafa et l’activiste Shiyam Galyon, rdv à 19h, heure de Paris, sur le site :
[syrianrevolt.org]

À 19h30, Sudposte Hauts de Seine, et la CGT FAPT section locale Versailles organisent une réunion en ligne des Postières postiers en lutte pour préparer une grève nationale à La Poste !
La pression monte : après le succès de la grève dans le 92 et en région parisienne le 16 mars,... l’idée d’une grève nationale se diffuse alors pour réfléchir à cette éventualité, une réunion en ligne est donc organisée à 19h30 et si vous voulez y participer il faut vous inscrire en envoyant un mail à : plateforme.laposte@gmail.com

à 20h, l’Inter-LGBT organise une Table ronde virtuelle sur la Visibilité des personnes trans : brisons le plafond de verre
Face à la nécessité de mettre en avant l’importance pour les personnes trans d’être reconnues et respectées en tant que telle et visibles si elles le souhaitent, de la manière dont elles le souhaitent, cette table ronde virtuelle permettra de parler des problèmes liés à l’invisibilisation des identités, des parcours, des discriminations et violences, mais aussi de dénoncer une mauvaise visibilité, qui renvoie à la psychiatrisation.
Et si vous voulez en discuter avec l’inter LGBT, rdv à 20h sur : https://www.facebook.com/InterLGBT

à 20h, le Collectif Toulouse stop Loi Sécu Globale, Toulouse en Luttes et la Ligue des droits de l’Homme de Toulouse organisent une réunion publique en ligne sur La Covid, la lutte contre les lois liberticides et nous ?
Quels impacts ont les lois liberticides sur nous : militant-e-s, collectifs de lutte et individu-e-s ? Comment la période d’état d’Urgence nous impacte, ? Impacte nos proches, les militant-e-s, ceux qui luttent et/ou ceux qui glissent, qui ont peur ? En quoi ces périodes « extraordinaires » créent tout à la fois du collectif, des nouvelles formes de luttes politiques et sociales pour certain-e-s, mais aussi des formes de rejets, ou et une panique totale pour d’autres ? Comment les manifestations recréent du collectif ? Nous rassurent contre l’enfermement individuel imposé par l’état D’Urgence ? Mais plus loin, que veut dire « liberticide » et « libertés ». En quoi la fête, revendiquée par de nouvelles générations pose t-elle problème aux ancien-ne-s générations ? Quelle sont les places de la Culture, des imaginaires, de la poésie ou de la danse ? Sont-ce des luxes non-essentiels au moment où plusieurs ont des proches qui meurent ou sont gravement affectés par la pandémie ?
Autant de questions qui seront proposées pour lancer le débat autour du Collectif Unitaire Toulousain qui rassemble près de 40 associations, partis, syndicats, collectifs…et si vous voulez en discuter avec le collectif ; rdv à 20h sur : https://univ-tlse2.zoom.us/j/99285940312=AT2x0-hpgzgSA99Wq-Hs-d53hUpEQJsEDBn5aKii84-4vWNFF2NvUbPTk6gB_z45PYyjFOcPVehY0REuiaNJIGwF_GN9fRvAsk5SDt17Suo5Tr07jUimgobrIW6rSzMPHSoiKEyfAAH7CJLwfWeSCwCg]

à 20h aussi, Attac Liège et le CETRI, Centre tricontinental organisent un webinaire sur Haïti : le chaos organisé. Causes et enjeux de la crise actuelle
Haïti est au bord de l’implosion. Le 7 février dernier, le mandat du président Jovenel Moïse arrivait à son terme. Mais celui-ci prétend demeurer un an de plus, le temps d’organiser un référendum constitutionnel et des élections. À plusieurs reprises depuis, les Haïtiens et Haïtiennes ont pris la rue, dénonçant la dérive autoritaire du régime. Si, au vu de son bilan catastrophique, Jovenel Moïse se heurte à l’opposition de la majorité de la population, il peut toujours compter sur le soutien de la communauté internationale...qui a largement contribué à la dégradation de la situation et à l’approfondissement de la crise que traverse Haïti.
Comment en est-on arrivé là ?Quelles sont les causes et les enjeux de la crise actuelle ? Et quelles sont les perspectives pour sortir de cette impasse ? C’est à ces questions que tentera de répondre : Frédéric THOMAS, chargé d’étude au CETRI - Centre tricontinental, rdv à 20h sur : https://us02web.zoom.us/j/87884144275...

à 20h, l’Université des Savoirs Associatifs propose une visioconférence autour de Jean-François Draperi du Centre d’Économie sociale Travail et Société au CNAM et de son livre intitulé Les ruses de riches : pourquoi les riches veulent maintenant aider les pauvres et sauver le monde ?, paru aux éditions Payot
et si vous voulez en discuter avec lui, il faut vous inscrire sur : INSCRIPTION gratuite nécessaire

enfin, à 21h, L’Anticapitaliste propose une émission spéciale sur la Catastrophe sanitaire à l’école
Avec des personnels de l’éducation nationale et Frank Prouhet, médecin et militant ; et si vous voulez suivre en direct l’émission spéciale, rdv sur la page Facebook de l’Anticapitaliste : https://www.facebook.com/anticapitaliste.presse

RDV CULTURELS

en ce moment, l’Université de Perpignan Via Domitia propose un Séminaire en ligne consacré à la Mise en perspective des traites négrières, du Moyen Âge à 1814
et si vous voulez en discuter avec Max Guérout (Groupe de Recherche en Archéologie Navale) qui reviendra sur Les esclaves oubliés de Tromelin ; et avec Eric Saugera (historien de la traite des Noirs) qui reviendra sur la Guerre et traites française aux côtes d’Afrique. De la Révolution à Napoléon,
rdv sur : https://upvd.zoom.us/j/96531894566...=AT0u7fDMQbv8bHIkC28kLLlK5fHUXHFxVq6stNDNaKJYHkWS1CSFj6bM7xYRz4HAXlLZgFR9KhEXNcSUBEbRzgCgK9VpiwCfwnSVwcHRukdZWYpYWtHPml6it8_Ik76dXcM]

à 14h, la Villa mais d’ici ouvre ses portes pour présenter l’expo Déconstruction et construction proposée par Le sculpteur Chaabane Mesbah
cet si vous voulez découvrir cette expo qui propose d’imaginer et de construire des cache-pots, à partir d’appareils électroniques et mécaniques, rdv à partir de 14h, c’est accessible à partir de 8 ans et ça se passe à la Villa Mais d’Ici - 77 rue des Cités 93300 Aubervilliers
Infos / réservation : Garance ou Amélie 01 41 57 00 89
contact@villamaisdici.org

à 18h30, la Formation Léon Lesoil et le local autogéré du Borinage de Mons en Belgique proposent un arpentage en lige autour de Comment saboter un pipeline d’Andreas Malm,, paru aux éditions La Fabrique (2020).
Le réchauffement climatique est le problème vital de notre époque. Chaque nouvelle étude scientifique vient confirmer que la situation est pire que prévu, presque irréversible. Pourtant au premier rang des responsables identifiés, l’économie fossile continue de tourner à plein régime, comme si de rien était, avec le soutien affirmé ou discret des dirigeants politiques dont l’incapacité à faire face à l’écueil se révèle, de COP en COP, plus évidente.
Le paradoxe est d’autant plus saisissant que le mouvement pour le climat a pris une ampleur sans précédent, organisant ces derniers mois dans les pays du Nord global des rassemblements massifs pour exiger des mesures des gouvernements. Dans le même temps, les investissements dans les énergies fossiles n’ont pas cessé d’augmenter. Comment cesser d’être à ce point inoffensif ?
C’est en tant qu’acteur de ces luttes qu’Andreas Malm entreprend ici une discussion critique des principes et des pratiques du mouvement pour le climat, dont la plupart des théoriciens plaident pour la non-violence et revendiquent l’héritage des Suffragettes, de Gandhi ou de Martin Luther King.
Replongeant dans l’histoire de la désobéissance civile, Malm rappelle que la mise en œuvre de stratégies non violentes a toujours eu pour condition de possibilité l’existence d’une aile radicale, laquelle manque aujourd’hui à des organisations telle qu’Extinction Rébellion qui s’en trouvent neutralisées. La question n’est pas de choisir entre violence ou non-violence, mais de distinguer entre différents types de violence – et de savoir quand, comment, y recourir à dessein.
Or lutter contre le réchauffement climatique n’est pas la même chose que combattre un dictateur, une armée d’occupation ou un État ségrégationniste. C’est à l’infrastructure fossile qu’il faut s’attaquer en premier lieu, l’occasion de raviver toute une tradition de sabotage des équipements pétroliers et gaziers – jusqu’à celui récent opéré avec succès par deux militantes catholiques contre un pipeline dans l’Iowa.
La consommation est l’autre versant du problème et Malm invite à faire la différence entre les émissions de CO2 ’de subsistance’ – auxquelles Macron a cru bon de s’attaquer, déclenchant la révolte des Gilets jaunes – et celles ’de luxe’ des ultra-riches, véritable ’étendard idéologique’ qui transforme un crime contre la planète et ses habitants en idéal de vie. Là encore, le mouvement pour le climat doit savoir identifier ses cibles et intégrer à sa grille politique les rapports de classe et de race. Enfin s’il doit ajouter à son répertoire tactique la destruction matérielle, il lui faut garder à l’esprit les périls d’un extrémisme qui serait contre-productif, du substitionnisme et de la répression étatique.
Nous n’avons plus le temps d’attendre, tout ce qui n’a pas été tenté doit l’être, et les militants pour le climat de demain – potentiellement des millions – doivent apprendre dès maintenant à lutter dans un monde en feu.
Et si vous voulez participer à cet arpentage en ligne, rdv à 18h30 sur :
https://us02web.zoom.us/j/82408492512=AT1UXnJfq9iqCnIx_cxgE82wkd4st1ZkvMm9Sl6H3nCkwJRdTmxBMiyMGHHV5JQW2sifFpWuGpKDLlzXmmcYFHahTuTXGP3K-cAOoTXeiKXFRvGXsN3yipNwyyvOphqIR3AEmlFYvyR9A1sgcSbOdTbS]

à 19h, les Éditions La Découverte et Éditions du Seuil organisent une rencontre numérique autour de Bruno Latour pour parler d’écologie et d’écrire le sensible, à l’occasion de la sortie de Où suis-je ? Leçons du confinement à l’usage des terrestres, paru aux éditions La Découverte, 2021.
et si vous voulez en discuter avec lui, rdv à 19h sur : [https://www.facebook.com/events/795140458086689/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D]

enfin, à 20h, les Ateliers Médicis et le festival Hors limites proposent de diffuser en ligne le conte radiophonique ’La Fôret’ proposé par Olivier Marboeuf
Une forêt dans une périphérie du monde, à Clichy-sous-Bois ou dans les Caraïbes, en Tunisie peut-être, en Normandie, sur la route de Marseille, qui sait ? Une forêt qui s’étend. Plus on la coupe, plus elle s’étend et menace bientôt la ville de son immense incendie. Et dans cette forêt, ielles sont deux. Il pourrait être son père, elle pourrait être sa fille. Mais ce n’est pas le cas. Ielles n’ont pas de cet amour-là et pas assez de haine non plus. Ielles sont juste là dans cette forêt toxique, magique, artificielle et sauvage à la fois. Ielles coupent des arbres le jour et, la nuit, ielles dorment devant un feu. Mais un jour tout se dérègle, parce qu’elle mange trop de peyolt. Parce qu’il veut voir ce qui se cache sous terre. Elle suit une colonie de fourmis zombies et s’en va délirer dans la canopée où des oiseaux dessinent des visages de présidents. Il se met à creuser et découvre un tunnel. Toustes les deux abandonnent leur travail de bûcheron·ne. Ielles n’ont plus d’emploi, ielles quittent le temps et se laissent envahir par des histoires. Les histoires des autres, les sensations des autres, les voix des autres. A tout cela, ielles deviennent disponibles. Ça les remplit. Ielles inspirent l’odeur l’air du monde, avec ses grains de sable, ses virus, son odeur de sueur et de feu ; et si vous voulez suivre ce conte radiophonique en ligne, rdv à 20h sur : www.ateliersmedicis.fr

Musique : Nasty Roots - Good Day

Agenda du 2021-03-31

Documents joints

Aujourd'hui, on sera au téléphone avec Etienne (...)