Agenda des luttes 23 décembre

mercredi 23 décembre 2020
par  Julie agenda

Aujourd’hui, il n’y aura pas d’invité, mais on écoutera un message transmis par la CGT-Total de la raffinerie de Grandpuits où la direction de Total prévoit des suppressions d’emploi dans un bassin seine-et marnais déjà sinistré
et si vous voulez soutenir les salariés de la raffinerie de Grandpuits, dans leur grève reconductible qui est prévue pour reprendre dès le début du mis de janvier, rdv sur la caisse de grève : https://www.cotizup.com/raffineursgpsggvenlutte?fbclid=IwAR3CxoogeDHEnpBxjRBhqW09WCpF9byFyflfjpbxPHhwZGQOANES2JdpilU

Agenda du 23122020

et on commence avec cette bonne nouvelle transmise par La Quadrature du Net : suite à son recours déposé devant le Conseil d’Etat, ce dernier a décidé d’interdire le déploiement de drônes en manifestation et de poser des conditions qui restreignent leur autorisation dans le cadre du projet de loi sécurité globale
A la suite de la première interdiction exigée par le Conseil d’État en mai dernier, la préfecture de police de Paris a continué à utiliser les drones pour surveiller, notamment, les manifestations. Pour contourner l’interdiction faite par le Conseil d’État d’utiliser des drones, La préfecture de police avait tenté d’ajouter un dispositif de floutage par intelligence artificielle. Mais La Quadrature du Net avait déposé un recours contre cette surveillance illégale devant le Conseil d’Etat, un recours que la Quadrature du Net vient donc de gagner puisque La préfecture de police est enjointe d’arrêter immédiatement le déploiement de drones en manifestation.
Le Conseil d’État va même plus loin et dénonce le dispositif dans son essence : « le ministre n’apporte pas d’élément de nature à établir que l’objectif de garantie de la sécurité publique lors de rassemblements de personnes sur la voie publique ne pourrait être atteint pleinement, dans les circonstances actuelles, en l’absence de recours à des drones ».
En droit des données personnelles, si l’utilité d’un dispositif de surveillance n’est pas clairement démontrée, il ne peut jamais être autorisé (en matière de données sensibles, telles que les opinions politiques captées en manifestation, il faut même que le dispositif soit « absolument nécessaire » au maintien de l’ordre).
En dénonçant l’absence d’une telle preuve, le Conseil d’État prive donc l’article 22 de la proposition de loi Sécurité Globale de tout fondement.
Cette décision du Conseil d’État est une double claque pour le gouvernement : non seulement les drones sont interdits, mais le gouvernement a perdu toute légitimité juridique à vouloir les autoriser dans la loi (à moins d’apporter l’impossible preuve d’une « nécessité absolue »).
Après de longues semaines douloureuses à subir une série de projets autoritaires et de violences en manifestation, il se pourrait que le rapport de force commence enfin à s’inverser...
Pour documenter la lutte menée pendant 6 mois, la Quadrature du Net a détaillé l’ensemble du débat juridique contre le gouvernement qui a conduit à la victoire et vous pourrez le consulter sur : https://www.laquadrature.net/2020/12/22/interdiction-des-drones-victoire-totale-contre-le-gouvernement/?fbclid=IwAR3bYVDqAX9694NsDVT6KIXTzXMJ6uQdG-4BNITG30Q—Zxc8_m965aJeIo
Pour info, Le Conseil d’État a même demandé au gouvernement de payer 3 000 € à la Quadrature du Net, mais vous pouvez vous aussi les aider financièrement en renflouant leur caisse : laquadrature.net/donner=AT2KSxYbnk3IJVRJooWu70UdEqBouk00RXSK30wJF1u3-qbKNJfME3JLJjStCuQMaOg2_B30EBR3nj-VycFPJAzGvTD5MtazrFSHWhDEt6nyxxOrNuxqc-aVggUuolaHC417JNec3B4SsFdP7bQ0BsgwbU31G2B5oJYAtM9cSPkbvCI3ytcMLeXblA1_GOCtq92fc5u_BDO_]

à 12h, La Révolution Est En Marche organise un rassemblement devant le siège de Paris Habitat pour dénoncer le mal logement, les expulsions et la situation ignoble dans laquelle Paris Habitat laisse ses locataires
Après un mois de mobilisation, la révolution est en marche attend toujours d’obtenir un rdv auprès de Paris Habitat mais avec la complicité de la mairie de Paris, Paris Habtitat a choisi de leur envoyer la police
Pour dénoncer les logiques de spéculation immobilières et réclamer un logement digne, la révolution est en marche organise donc ce rassemblement demain midi, et le rdv est donné à 12h au 21 bis Rue Claude Bernard dans le 5ème

à partir de 14h et jusqu’à 20h, les Gilets Jaunes de Pantin organisent un noël solidaire
alors pour fêter noël avec les GJ de Pantin, rv de 14h à 20h au 71 avenue jean lolive, à Pantin

à 14h30, la Marche pour la diversité éducative partie le 2 décembre dernier du Puy de Dôme arrive à Paris
Suite à l’annonce du Président de la République d’interdire l’instruction en famille et de restreindre sévèrement le cadre des écoles hors contrat (lesquelles sont déjà strictement encadrées par la loi), le 2 octobre dernier, une maman et son fils de 9 ans, Ophélie et Victor, ont entamé une marche depuis l’Auvergne pour promouvoir la diversité éducative : qu’il s’agisse de diversité des lieux, des pédagogies, des métiers, des accompagnants pour les enfants, diversité des savoirs et savoir-faire...
L’école publique, les écoles privées sous contrat ou hors contrat et l’instruction en famille gagnent à coexister, car elles sont chacune des creusets de créativité pédagogique s’enrichissant mutuellement dans l’intérêt des enfants. La diversité invite naturellement aux questionnements et aux ajustements dans les pratiques pédagogiques tout comme dans la vie en générale par la confrontation d’expériences et de vécus variés.
Et c’est l’État qui devrait garantir cette diversité, à la façon d’une véritable biodiversité éducative. Et c’est justement pour interpeller l’Etat sur cette mission, qu’Ophélie et Victor ont fait cette marche.
Pour les soutenir, rdv donc à 14h30 pour leur arrivée, sur la place du Châtelet, où des prises de parole sont prévues, puis à 16h30 une marche est prévue jusqu’à l’hôtel de ville de Paris

le Secours Catholique lance un appel à bénévoles pour un Repas solidaire de Noël demain midi
Suite à de nombreux désistements, le secours catholique a besoin de bénévoles pour préparer et distribuer des repas fait maison dans un centre d’hébergement d’urgence.
La préparation aura lieu au centre Caritas, qui se trouve au 172 Avenue Jean Jaurès, à Aubervilliers, et si vous voulez y participer, il faut vous inscrire sur le formulaire : https://www.toutestun.com/.../repas-solidaires-mouzaia.../

demain à 18h, la Place des Rigoles, la Place des Fêtes Jourdain Envierges (et même de plus loin), l’association du village Jourdain, et les commerçants du quartier organisent un noël solidaire
Le Noël solidaire aura lieu le 24 décembre de 18h à 22h sur la Place des
Le principe : un lieu fixe sur la Place des Rigoles et des brigades volantes qui partiront en maraude pour passer un moment avec des sans abris (ou les amener sur la place s’ils le souhaitent).
Tout le monde est bienvenu pour partager un moment, un vin chaud, une soupe...
Si vous voulez vous investir, vous pouvez participer de différentes manières : aider à l’installation, rangement / apporter un gâteau une quiche des toasts, une brioche, une boisson... / participer aux maraudes ; et, vous pouvez même participer à la cagnotte qui permettra d’acheter des légumes, de la vaisselle jetable, des boissons... : http://www.leetchi.com/fr/c/ldaExWjw=AT10sus_S8xQnrXIodpa9uub2Q2mILpktQGzDP55sJ-XR0jeTjvb-WcJzEOSdya4WxzstbqRESbMgCBS6xeJ3eYOPC9f7vJF9NqwEHqBM9-kGvPeq44B7evCNZhRnUbMA3E]
Si vous connaissez des personnes qui sont seules à Noël, n’hésitez pas à partager l’information, on les attend !
Si vous voulez participer, contactez-nous en mp ou par mail : noelsolidaires2020@gmail.com
et rdv donc demain de 18h à 22h sur la Place des Grandes Rigoles - dans le 20ème

enfin demain la CGT HPE organise un noël solidaire avec les femmes de chambre grévistes de l’hôtel IBIS des Batignolles
C’est malheureusement le deuxième réveillon depuis le début de la lutte des femmes de chambre qui réclament leur internalisation, Et elles ne lâcheront pas tant qu’elles n’auront pas obtenu gain de cause. Mais pour tenir, il faut garder le moral !alors Venez faire la fête avec les grévistes de l’IBIS Batignolles et leur famille devant le Novotel de Chatelet, Paris les Halles le soir du Réveillon..
Cette soirée sera l’occasion d’offrir des cadeaux aux enfants des grévistes et de partager un bon repas chaud. Ca sera aussi l’occasion de rappeler au groupe ACCOR qu’en 2021, d’autres rassemblement seront organisés à l’intérieur et à l’extérieur de leurs hôtels. A moins qu’ils ne décident enfin de s’asseoir sérieusement à la table des négociations.
Pour réveillonner avec les grévistes de l’Ibis des Batignolles, rdv donc demain à 19h, devant le Novotel des Halles qui se trouve au 8 place Marguerite de Navarre

Infos culturelles

la plateforme viméo a mis en ligne le film documentaire : Moudjahidate, les engagements des femmes dans la lutte pour l’Indépendance Algérienne , réalisé en 2008 par Alexandra Dols
Ce documentaire retrace l’implication des femmes dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie dans le FLN-ALN (Front de Libération Nationale - Armée de Libération Nationale), à travers des témoignages de femmes vétérans.
Poseuses de bombes, officiers de liaison, infirmières, soldats dans le maquis, ou villageoises qui fournissaient des refuges et des fournitures aux hommes et aux femmes résistants : Les formes d’engagements de ces femmes sont plurielles, autant que leur ′′ identités sociales ’. mais qu’est-ce qui motive cet engagement ? Quel est le rôle de ces femmes dans la résistance algérienne et quelles sont leurs stratégies ? Quel regard portent-elles sur cette histoire ? Et qu’ont-elles à nous transmettre ?
Alexandra Dols a interrogé plusieurs résistantes, parmi lesquelles : Fatma Chebbah Abdelli, Zohra Drif,Louisette Ighilariz, Baya Otata Kolle, Baya Laribi Toumia et Danièle Djamila Amrane Minne.
Pour les découvrir rdv sur :
https://vimeo.com/ondemand/moudjahidate?fbclid=IwAR3blW2Ndw50dl1TQYmFO5I1QiEZL3ktpdtv81wQnTF4Dqo5cm0AJggwz4E

parutions récentes :

Silvia federici, maud simmonet, morgane merteuil et morgane kuehni viennent de signer « Travail gratuit et grèves féministes », aux éditions Entremonde
Le 14 ­juin 2019, pres­que trente ans après la pre­­mière grève des femmes, des cen­tai­nes de mil­liers de per­son­nes ont défilé dans toute la Suisse à l’issue de la deuxième grève fémi­niste. Les quatre textes de cet ouvrage, issus de confé­ren­ces don­nées à Lausanne à l’occa­sion de cet évènement extra­or­di­naire, arti­cu­lent les enjeux des luttes fémi­nis­tes actuel­les.
Dans ce recueil, le tra­vail repro­duc­tif est placé au cœur des luttes contem­po­rai­nes. Au fil du recueil, les autri­ces pen­sent le tra­vail repro­duc­tif comme para­digme des formes de tra­vail gra­tuit, essen­tiel­le­ment fémi­nin, tel que les stages, le béné­vo­lat et les mesu­res d’inser­tion sociale ou pour donner à voir le conti­nuum entre les assi­­gna­tions faites aux femmes hété­ro­sexuel­les et le tra­vail du sexe.

Cornelia Möser et Marion Tillious viennent de signer « Avec, sans ou contre ? Critiques queers/féministes de l’État, aux editions iXe.
Si le féminisme a désormais sa place dans le débat public, le nouvel intérêt qu’il suscite inspire encore des réformes qui confortent les structures sexistes. Ce livre collectif sur les critiques queer/féministes de l’État invite à les prendre au sérieux en examinant les pratiques et les stratégies qu’elles impulsent.
Faut-il tourner le dos aux institutions ou s’en servir tactiquement, sans craindre la récupération ?
Conçu selon trois axes, l’ouvrage revient sur la construction de l’État moderne dans les différents « mondes » (nantis ou exploités), analyse le fonctionnement de l’État dans une perspective intersectionnelle, et détaille les alternatives existantes et possibles, dites utopies

le Collectif Auto Média énervé propose une Vente de tirages photos pour la fin d’année, en soutien à des caisses de solidarités.
Le collectif propose à la vente au prix libre, une sélection de ses photos pour diffuser son travail, rendre visibles les nombreuses luttes que le collectif a couvertes, et soutenir des caisses de grève.
Pour passer commande, il faut envoyer un mail à l’adresse automediamirail@riseup.net en mettant en objet « photo à vendre » et en précisant la photo qui vous intéresse.
Et pour en savoir plus, rdv sur :
https://came2016.wordpress.com/.../vente-de-photos-du-came/

Agenda du 23122020

Documents joints

Aujourd'hui, il n'y aura pas d'invité, mais on (...)

j'efface : tmp/dump/sav_agenda_20211013_231249.sql.zip