Agenda des luttes 11 septembre

vendredi 11 septembre 2020
par  Julie agenda

AGENDA11092020

Les brigades de solidarité populaire maintiennent certaines de leurs permanences où elles distribuent encore des colis alimentaires et produits d’hygiène, des masques et du gel hydroalcoolique qu’elles produisent : alors voici les points de collecte et de distribution qui seront ouverts aujourd’hui et ce we à Paris et en banlieue :
aujourd’hui :

  • dans le 19ème, une perm est ouverte de 14h à 18h au 92 rue d’Aubervilliers
  • dans le 20ème, une perm est ouverte de 14h à 17h au 33 rue des vignoles
  • à Montreuil, une perm est ouverte toute la journée jusqu’à 18h à l’AERI, 57 Rue Etienne Marcel
  • à Pantin, une perm sera ouverte de 14h à 18h Chez Agnès au 21 Rue Delizy
  • à Ivry, une perm sera ouverte de 15h à 18h à La Petite Pagaille, 65 rue Molière
    samedi
  • dans le 12ème, une perm sera ouverte de 15h à 17h, au 249 rue de Charenton
  • dans le 18ème : une perm sera ouverte de 13h à 16h au Bar Commun, 135 rue des Poissonniers
  • à Aubervilliers, une perm sera ouverte de 14h à 18h à La Blague, 126 rue Danielle Casanova
  • à montreuil, samedi de 12h à 14h les Brigades de solidarité populaire tiendront leur cantine à prix libre au local de l’AERI, 57 rue Etienne Marcel
  • à Cachan, une perm sera ouverte samedi de 14h à 18h au 12 Rue Gallieni
  • à Fontenay-sous-Bois, une perm sera ouverte de 14h à 17h au Mille Plateaux, 4 rue Alfred Musset
    dimanche
  • dans le 10ème, une perm sera ouverte dimanche de 14h30 à 18h au 5 passage du Marché
  • dans le 19ème, une perm sera ouverte dimanche de 11h à 13h à La Fabrik
    23 rue du docteur Potain
  • dans le 20ème, une perm sera ouverte dimanche de 15h à 18h au café Natema, 39 rue des Orteaux
  • à Ivry, une perm sera ouverte dimanche de 15h à 18h et c’est tjr à La Petite Pagaille, 65 rue Molière
  • enfin la perm de saint-ouen sera ouverte aujourdhui et demain de 9h à 19h et dimanche, de 10h à 13h à l’Epicerie Les Trois Poireaux, 21 rue Saint-Denis

Les risques sanitaires, financiers et judiciaires obligent la fête de l’Huma à se faire autrement cette année et c’est de manière éparses qu’elle se tiendra aujourd’hui et ce we, avec au programme sur différents sites : des concerts, des débats, des initiatives culturelles ou encore des projections de courts et longs-métrages sans oublier des prises de parole d’acteurs des mouvements sociaux, citoyens et culturels… le tout relayé sur une plateforme numérique dédiée.
Et pour retrouver toutes les infos sur cette de l’Huma covidée, rdv sur : https://www.facebook.com/events/754170275127918/%5C%22%22%7D]%2C%22has_source%22%3Atrue%7D]

de 14:00 à 18:45 le Conseil National de la Nouvelle Résistance en vue du monde d’après, les Jours Heureux organise un atelier banderole pour produire collectivement une banderole de soutien aux GJ pour la manif de demain !
Pour y participer, rdv donc à 14h cet aprem, à la Base, et c’est au 31 rue Bichat, métro Goncourt

à 16:30, aujourd’hui, l’Institut français du Proche-Orient à Beyrouth lance le premier volet de son cycle de webinaires intitulé « Après le 4 août : réflexions sur les quartiers endommagés de Beyrouth et leurs habitants ».
Ce cycle abordera des thématiques à la fois historiques, patrimoniales, urbaines et socio-économiques. Différents spécialistes libanais et étrangers interviendront pour donner des éclairages pluridisciplinaires sur les espaces touchés par l’explosion, tout en évoquant leur place dans l’histoire de Beyrouth et les conséquences sur leur développement. Ils tenteront notamment de dresser l’état les problèmes posés actuellement et d’évoquer les perspectives liées à la réhabilitation de ces quartiers.
Pour cette 1ère séance consacrée à l’Historique du port de Beyrouth 1887-1990
Les intervenants exposeront l’évolution du port de Beyrouth de 1887, -date de l’obtention de la concession par une compagnie à capitaux français pour l’aménagement d’un port moderne à Beyrouth- à 1990, date de la fin des guerres du Liban et de la reprise par l’État de la gestion du port.
Ils insisterons sur l’évolution de la concession et les aménagements et agrandissements successifs, dans un contexte où se croisent les intérêts d’une entreprise privée avec l’enjeu que représente le port comme principale ressource du Liban. Enfin, ils verront aussi comment le port de Beyrouth est devenu le premier port de Méditerranée orientale, place qu’il a sue préserver face aux ports concurrents jusqu’à 1975.
Pour suivre la discussion en ligne, rdv donc à 16h30 sur : https://www.facebook.com/events/755773141658593

à partir de 17h, Impact Lebanon et Tamayyaz organisent aussi un webinaire, en anglais, sur la reconstruction de Beyrouth
Pour ce webinaire : les chercheuses Lina Daouk-Öyry et Natalie Maroun dialogueront avec un représentant de la Banque mondiale de cette reconstruction qui ne doit pas être prise comme une nouvelle opportunité pour les promoteurs immobiliers, mais comme une urgence à redéfinir le système libanais.
Pour rejoindre la discussion en ligne, rdv sur : https://www.facebook.com/events/356733575375816

à 17:30, L’Association pour le Jumelage entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises organise un évènement en ligne dans le cadre de la fête de l’humanité en solidarité avec les réfugiés palestiniens dans les camps au Liban !
Avec au programme des interventions de :
Leila Shahid ex-ambassadrice de la Palestine auprès de l’UE, de Khaled Yamani ; Mirvat Abu Khalil, représentants AJPF au Liban et de Pierre Barbancey grand reporter pour l’humanité et la présence de HK & les Saltimbanks
pour retrouver le lien vers la cagnotte en ligne créée par l’AJPF pour venir en aide aux réfugiés suite à l’explosion du 4 aout à Beyrouth : https://www.helloasso.com/associations/ajpf/collectes/collecte-ajpf-liban

ce soir, à partir de 20h, la campagne Apruebo Chile organise un pic-nic participatif pour présenter son manifeste de transformation du Chili, alors que le 25 octobre prochain, le peuple chilien doit se prononcer sur le maintien de la constitution datant de la dictature de Pinochet, 47 ans après le coup d’Etat fasciste
le rdv est donné à 20h ce soir, sur l’Esplanade des Invalides

demain, dès 9h, c’est le grand retour annoncé des GJ qui ont lancé un appel national soutenu par de nombreuses organisations militantes.
Étant donné les divisions au sein du mouvement, plusieurs rdv sont donnés :

  • un rdv a été lancé pour une manif partant des CHAMPS Elysées vers la CONCORDE : la manif a été DÉCLARÉE ET est évidemment INTERDITE
  • un autre rdv est donné à l’ARC DE TRIOMPHE : le rassemblement est DÉCLARÉ ET lui aussi INTERDIT
  • un autre rdv est donné à la PLACE DE LA BOURSE, pour une manif déclarée et Autorisée vers la PORTE DE CHAMPERRET
    et étant donné le dispositif policier à prévoir, d’autres rdv seront donnés au dernier moment, et vous pourrez les retrouver sur les pages Facebook ou le fil Télégram de Cerveaux non disponibles ou de Partage Info Medic et violences policières/et bien sur vous retrouverez les liens vers leur page sur le site de l’agenda :
    CND :https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/photos/a.345162588915966/1959848734114002/
    Partage Info Medic : https://www.facebook.com/Partageinfomedic/posts/3201330403317211

Toujours sur le pont la Legal Team a publié les avocats dispo demain :
Ce sera : Alice Becker et Servane Meyniard du barreau de Paris
Et le numéro de la legal Team n’a pas changé, c’est le 07.52.95.71.11
Au passage, je signale que la Legal team a publié sur le site de Paris luttes info, son bilan annuel et qu’elle appelle toujours à un soutien financier.
Alors si vous voulez soutenir la legal team, vous pouvez :

  • Faire un don (unique ou mensuel) en ligne à l’adresse que vous retrouverez sur le site de l’agenda : https://kutt.it/stoprep
  • vous pouvez aussi les contacter par mail à stoprepression@riseup.net pour leur remettre de l’argent liquide
  • ou alors vous pouvez leur envoyer un chèque à l’ordre de Solidarités collectives et à l’adresse : Solidarités collectives / Chez Sud PTT/ 25-27 rue des envierges, dans le 20ème

samedi, de 10:00 à 18:00, Utopia 56 Paris et Ile-de-France organise une braderie solidaire pour financer son action auprès des exilé.e.s
ça se passe à partir de 10h samedi et c’est à la Cantine du 18 qui se trouve au 46 rue Ramey

samedi midi, le collectif le Chaud Bouillon fait sa rentrée et rouvre sa cantine solidaire à la Pagaille
Pour cette première cantine de l’année et pour pouvoir redémarrer sereinement, les bénéfices iront à part égale au collectif le Chaud Bouillon et à la Cantine de la Pagaille qui l’accueille tous les samedis midi. Et pour entamer l’année de lutte, le collectif propose de monter un infokiosk.
Pour préparer ça autour d’un bon repas à prix libre rdv donc samedi, à partir de 12h et jusqu’à 14h30 au 15 rue Ernest Renan à Ivry sur Seine

samedi, de 14:00 à 17:00 : United Migrants et le Squat La Passerelle organisent une manif de soutien pour défendre le squat
Le squat la Passerelle existe depuis 5 mois sur l’Ile-St-Denis, et abrite à présent 200 personnes en exil et en difficulté de logement : des Réfugié.e.s, sans papiers, demandeurs et demandeuses d’asile qui réclament l’égalité des droits, et notamment celui d’accéder à un hébergement ou un logement décent. Cette manifestation est organisée Pour protester contre le risque d’expulsion qui plane au-dessus du lieu et pour montrer la détermination des habitant.e.s et des soutiens, à défendre ce lieu de vie, avant la prochaine audience au tribunal, qui aura lieu le 8 octobre prochain : et le rdv est donné samedi à 14h sur le parvis de la gare de Saint-Denis.

Samedi, à partir de 15h la Coordination parisienne des Sans-papier organise une DÉAMBULATION DANS LES RUES DU 20EME ARRONDISSEMENT pour mobiliser pour l’Acte 3 de la Marche nationale des sans-papiers qui se lance samedi prochain
Le RENDEZ-VOUS est donné SAMEDI A 15H : AU CROISEMENT DES RUES PYRENEES ET MENILMONTANT, métro Gambetta ou Jourdain

samedi à 18h, plusieurs collectifs parmi lesquels la Brigade Anti-Négrophobie – le Comité Justice et Vérité pour Gaye Camara – le Comité Sans Papiers 75 – Comité Sans Papiers 20ème – le Comité Sans Papiers Kabyle – Comité d’Immigrants de France – le Comité Internationale des Sans Papiers Migrants – ou encore Potere al Popolo Parigi appellent à une occupation devant le siège de Cnews pour protester contre Le MATRAQUAGE IDEOLOGIQUE, REACTIONNAIRE et FASCISANT que cette chaine d’information déploie insidieusement.
Le rdv est donné à 18h samedi pour une occupation de 24h, Devant le siège de C-News et c’est Au 1, Rue les enfants du paradis, à BOULOGNE – BILLANCOURT

à partir de 18h samedi et jusqu’à dimanche soir, le Relais resto de Pantin organise un we de solidarité avec le Liban dont les fonds seront reversés à l’association Arcenciel qui apporte une aide médiale et sociale à la population libanaise depuis 1985
au programme : des conférences avec l’historienne Jihane Sfeir et le politologue Ziad Majed, de la musique avec Bachar Khalifé et le rappeur Osloob, du théâtre et une projection du film Home Sweet Home, de Nadine Naous.
Pour participer à ce we de solidarité avec le Liban, c’est donc samedi et dimanche, au Relais Resto de Pantin, qui se trouve au 61 rue Victor Hugo, à Pantin.

Samedi soir, la campagne unitaire pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah organise un repas solidaire
depuis 2015, la campagne unitaire avait l’habitude de se retrouver à la fête de l’Humanité et d’exiger la libération de Georges Abdallah lors d’une manifestation. Cette année, le contexte sanitaire très particulier modifie le programme et c’est donc autour d’un repas solidaire que la campagne unitaire propose de se retrouver.
Le rdv est donné samedi soir, à 19h, au local Émancipation qui se trouve impasse Crozatier, dans le 12ème.

Samedi soir aussi à partir de 19h, le Mouvement des femmes palestiniennes – al Karama et Samidoun organisent un webinaire, en langue arabe, consacré aux femmes palestiniennes sur le continent européen
Pour rejoindre la discussion en ligne, en arabe, avec les activistes irlandaise et espagnole : Faten Al-Tamimi et Khalidiya Abu Bakra, rdv à 19h sur : https://www.facebook.com/MovimientoDeMujeresPalestinasAlKarama

dimanche, de 10:00 à 17:00, La Recyclerie de La Noue à Bagnolet rouvre ses portes et fête ses 1 an
rdv donc dimanche à partir de 10h, au 45 Rue Charles Delescluze dans la Zone Industrielle de La Noue à Bagnolet.

Dimanche, à partir de 16h, Le groupe La Mistoufle, de la fédération Anarchiste de Dijon propose une discussion autour des centres sociaux autogérés, des formes de militantisme et de luttes locales ancrées dans la réalité sociale.
Pour discuter de l’histoire, du présent et surtout de l’avenir des centres sociaux autogérés, rdv donc dimanche à partir de 16h à la librairie « Publico », 145 rue Amelot - 75011 Paris M° République, Oberkampf ou Filles du Calvaire

La Défense collective Paris-Banlieues fait sa rentrée ! Et Pour fêter ça, elle organise une rencontre spéciale ce dimanche pour faire le bilan de ce qu’elle a fait l’année dernière
Les rdv de la défense collective Paris-Banlieues reprennent donc ce dimanche, et le rdv est donné à 18h[ au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

dimanche à partir de 18:00, Art en Grève Paris-Banlieues et le CLAQ - Comité de Libération et d’Autonomie Queer organisent une cantine de soutien au squat berlinois Liebig34 menacé d’expulsion
ce squat anarcha queer-féministe auto-organisé, situé à Berlin, est un lieu où s’organisent des actions de résistance et des moments collectifs. Il fait partie d’une structure inter-collectif, l’Interkiezionale (« Kiez » signifiant « quartier » en allemand) qui fédère 6 ou 7 lieux collectifs dans la lutte contre leur expulsion et contre la gentrification à Berlin.
Leur contrat s’est terminé en décembre 2018 et le propriétaire G. Padovicz qui possède plus de 200 immeubles dans le quartier de Friedrichshain et ses alentours et qui est connu pour l’achat, l’expulsion, et la destruction d’ensembles de maisons, a refusé de prolonger le contrat. Depuis, le lieu est squatté et le 3 juin dernier, le tribunal a tranché en faveur du propriétaire alors le squat risque d’être évacué courant septembre.
Pour les soutenir, rdv donc à la cantine de soutien qui est organisée dimanche soir à la Nouvelle Rôtisserie, sur la place Sainte-Marthe dans le 10 ème arrondissement et l’endroit est stratégique puisqu’il a été choisi aussi pour alerter sur la gentrification de ce quartier parisien.
sinon plusieurs actions sont prévues à Berlin : dans le cadre de la Semaine d’action féministe jusqu’à dimanche et le 31 octobre prochain avec la Manifestation internationale contre l’expulsion des projets menacés à Berlin
et si vous voulez en savoir plus sur le squatt et le projet inter-collectif, rdv sur : https://defendliebig34.noblogs.org/

enfin lundi matin, dès 9h, l’union départementale CGT 92 organise un rassemblement en ligne pour soutenir les salarié.e.s de l’UNAPEI qui se mobilisent contre la détérioration de leurs conditions de travail
pour rejoindre le rassemblement en ligne, rdv sur : https://www.facebook.com/events/1836428989830253/%22%2C%22has_source%22%3Atrue%7D]

Les rdv culturels pour aujourd’hui et ce we :

ce soir, à partir de 19h, le Forum des Images propose la Projection en avant première du documentaire ’ IL N’Y AURA PLUS DE NUIT, réalisé par Eléonore Weber.
Ces images proviennent d’hélicoptères. Nous sommes en Afghanistan, en Irak, ou en Syrie… et Celui qui filme est aussi celui qui tue. À travers le viseur, on aperçoit de fines silhouettes qui, le plus souvent, ne savent pas qu’elles sont observées. Pierre V, Soldat français, se confie : l’attente, les ordres, les tirs et parfois..ce qu’il appelle la bavure.
Pour découvrir le documentaire et en discuter avec sa réalisatrice, rdv donc à partir de 19h15 au Forum des Images, 2 Rue du cinéma, métro Châtelet.

Ce soir, de 19:30 à 22:00, la Librairie Publico organise une Rencontre-débat avec Jean-François Dupeyron autour de son livre : A l’école de la Commune de Paris (publié aux Éditions Raisons et passions)
La Commune de Paris fête son 150ème anniversaire en 2021. Sa pensée éducative et son action effective en matière scolaire sont encore très peu connues car le modèle dominant de l’histoire scolaire française les oublie systématiquement.
L’ouvrage « A l’école de la Commune de Paris » se consacre à l’étude de l’œuvre scolaire de la Commune de 1871 et propose de réhabiliter une histoire pédagogique presque totalement méconnue : celle qui va des projets pédagogiques ouvriers dès les années 1830 au projet syndical d’école rouge de la jeune CGT avant le premier conflit mondial, en passant par l’école nouvelle élaborée par la Commune.
C’est donc la conception et l’histoire d’une autre école qui nous sont présentées ici : ni l’école étatique des « républicains d’ordre », ni l’école confessionnelle des congrégations religieuses, mais une école émancipée construite par et pour le peuple.
Pour en discuter avec Jean-François Dupeyron, rdv donc ce soir à la librairie Publico qui se trouve au 145 rue Amelot.

Ce soir, La Cinémathèque du documentaire à la Bpi inaugure son cycle Chili, cinéma Obstiné, qui propose une rétrospective de documentaires chiliens depuis 1958.
Pour l’ouverture du cycle, la BPI propose la projection de El Viaje espacial, réalisé par Carlos Araya Díaz, en 2019 ; et du court-métrage Algo está quemando de Nicolás Tabilo et Macarena Astete, réalisé en 2020.
et pour retrouver toute programmation du cycle qui est proposé par la BPI jusqu’au 18 décembre, rdv sur : https://cinemathequedudocumentairebpi.fr/cycle/chili-cinema-obstine/

ce soir à 20h30, la 25ème heure propose une projection virtuelle du Film A ma Place, suivi d’un échange avec sa réalisatrice Jeanne Dressen et Savannah Anselme, protagoniste du film.
Pour dicuter avec elles du parcours et de l’engagement de Savannah, de Nuit Debout à l’Ecole Normale Supérieure, rdv donc en ligne ce soir sur : https://sallevirtuelle.25eheure.com/

Ce soir à partir de 21h et jusqu’à 7h demain matin, la Cie Un Excursus propose une lecture musicale, des Misérables dans une adaptation inédite de Pierre Vial .
Pour cette lecture marathon du chef d’oeuvre de Victor Hugo : 21 lecteurs et musiciens se relairont pour lire cette adaptation fleuve mise en espace par Barbara Bouley assistée de Nicolas Vial. 
Etant donné le contexte sanitaire, la réservation est obligatoire, et elle se fait par tél au 06.63.27.80.88
idem, avec le contexte sanitaire, la lecture se fera en plein-air alors il est fortement recommandé de vous équiper de pulls et couvertures
et si vous voulez en savoir plus sur l’évenement, rdv sur : http://www.unexcursus.fr/

ce soir, à 21h, le théâtre de Belleville et la Compagnie Tabasco proposent la première représentation de la pièce Maudite Révolution, mise en scène par Olivier Tonneau
Pourquoi Nedjma, 15 ans, se passionne-t-elle pour Robespierre ? Pourquoi la révolution est-elle, dans toute l’histoire de France, la seule chose qui la concerne ? Un homme cherche à comprendre. Il découvre comment la révolution est devenue le mythe fondateur de la république coloniale mais aussi comment elle a survécu dans les paroles et les actes de ceux-là mêmes que la France opprimait. À la recherche de Nedjma, il rencontre Robespierre, Saint-Just, Toussaint Louverture, Jules Vallès, Aimé Césaire, Yacine Kateb ou encore Thomas Sankara : le désir d’une rencontre ravive l’aspiration révolutionnaire.
Pour découvrir cette pièce qui retrace à la fois les espoirs et les trahisons des principes de la Révolution française et qui nous invite à réfléchir sur les combats émancipateurs à mener aujourd’hui, rdv donc ce soir au théâtre de Belleville qui se trouve au 94 rue du Faubourg du Temple, métro Belleville.

Samedi, de 14:00 à 21:00 le DOC ouvre ses portes
Vous pourrez découvrir ou redécouvrir cet ancien lycée de 3000m² reconverti en espace de production et de diffusion artistique atypique qui s’est installé dans le 19e arrondissement depuis maintenant 5 ans !
Au programme : le doc propose un chantier collectif participatif dont Le principe est simple : vous venez avec une oeuvre que vous avez créée, et vous l’accrochez avec l’assistance de l’équipe là où bon vous semble, dans la mesure de l’espace disponible.
Tout le monde est le/la bienvenu.e, sans restriction de sujet. Un marteau, des clous ainsi que du scotch, seront à votre disposition
vopus pourrez aussi découvrir des installations et performances, et une Diffusion sonore de Radio Galoche,, une proposition éphémère, bénévole et spontanée de 72h non-stop mise en place et réfléchie collectivement par des artistes, des chercheur.euses, des travailleur.euses, des chômeur.euses, militant.e.s.
et jusqu’à 22h le Doc Ciné Club proposera plusieurs projections
et donc si vous voulez découvrir ou redécouvrir le Doc c’est samedi de 14h à 21h, et c’est au 26 rue du docteur Potain.

La voix précédente de l’agenda, Claires Serres, vient de monter un groupe de chant de meufs et la première rencontre aura lieu demain, samedi, à partir de 16h
et donc si vous voulez rejoindre le groupe de chant et vous lâcher par la voix : rdv demain à 16h au café culturel Collective qui se trouve au 2ter rue du Moutier, à Aubervilliers

Féminisme toujours avec le WeToo Festival Samedi et Dimanche à la cité fertile
au programme de ce festival féministe, familial et inclusif : des spectacles, des ateliers, des tables rondes, des projections, et une sélection de livres engagée proposée par la Librairie Les Mots à la Bouche
Pour le WeToo Festival, rdv donc samedi et dimanche, à la Cité fertile de Pantin qui se trouve au 14 avenue Edouard Vaillant.

Samedi à partir de 17h, le Saint Sauveur ouvre ses portes au Social Crash Asso pour son cinéclub la projection du documentaire ’PANK the rise of punk chile’ qui retrace l’histoire de la scène punk au Chili.
Ca commence à 17h samedi au Saint-Sauveur, 11 rue des panoyaux, métro ménilmontant

dimanche, à partir de 11h, le collectif artistique Black Lines propose d’investir collectivement un mur de la rue Henri Noguères pour réaliser une grande fresque sur le thème du Covid 19.
c’est Ouvert à tous, et le Code couleur : gris , noir et blanc.
Pour y participer, vous retrouver les coordonnées GPS exactes sur le site de l’agenda : Rue Henri-Noguères/ 48,884500, 2,374680

dimanche de 20:30 à 23:00, la Ligue des Droits de l’Homme et la 25ème heure propose une projection-débat virtuelle autour du film le feu sacré, avec son réalisateur Eric Guéret et avec Michel Miné, membre du comité central de la Ligue des Droits de l’Homme.
Dans le Nord, l’aciérie Ascoval, est menacée de fermeture et ses 300 salariés ont 1 an pour trouver un repreneur. Dans la chaleur des fours, sur les barrages routiers et jusqu’aux couloirs de Bercy, les ouvriers, la direction, et les responsables syndicaux refusent de se laisser submerger par cette violence mondialisée : l’usine est neuve, rentable, et parfaitement convertible dans une économie de développement durable. Ce sont les vies de ces hommes et femmes et de leurs familles qui sont en jeu. Ce film rend hommage à Leur ténacité et à leur union.
Pour le découvrir et en dicuter avec son réalisateur, rdv sur : https://sallevirtuelle.25eheure.com/

Musique : Les sales majestés - Camarade !

AGENDA11092020

Documents joints

Aujourd'hui, il n'y aura pas d'invité parce (...)