agenda des luttes 10-11 juin

mercredi 10 juin 2020
par  Julie agenda

Et on commence cet agenda des luttes par le Soutien aux inculpés de l’Amassada : car c’est mercredi matin que doivent être jugés, à Rodez, 4 opposant.es, prélevé.es parmi une centaine, lors de la manifestation du 12 octobre 2019, contre le projet de méga transformateur de Saint-Victor et Melvieu dans le sud de l’Aveyron.
Le hameau de l’Amassada qui depuis 5 ans occupaient le futur site venait d’être expulsé et rasé. Force était resté à la loi selon le commentaire de la préfète. Mais Il se trouve que cette loi est celle de l’empire industriel de l’énergie qui sous couvert de transition écologique perpétue le massacre…
La séquence du Covid a rendu aveuglant le diagnostic de la mise à sac du monde et de la marchandisation de l’humain. Gestion des flux partout, chez Amazon comme en Amazonie, dans l’agroalimentaire comme à l’hôpital, dans la 5G comme à l’Ehpad, chez spaceX comme chez Renault… Évaluation et contrôle partout, Big Brother bienveille la servitude volontaire.
L’Amassada considère que son existence-même et ses actions s’inscrivent dans un état de nécessité. Nécessité de dénoncer la mascarade de la transition écologique comme elle est imaginée par les seuls intérêts financiers et industriels. Nécessité de dénoncer leurs troupes policières, administratives et politiques. Nécessité de s’interposer quand les machines de destruction se mettent en marche…
Aussi, mercredi, les soutiens de l’Amassada entendent montrer la nécessité d’agir pour que l’« après » ne soit pas le redémarrage sans vergogne du même système mortifère. Et un rassemblement est organisé devant le tribunal de Rodez, à 13h30 pour soutenir les inculpé.e.s.
Si vous voulez en savoir plus sur les résistances de l’Amassada au mega-transformateur de Saint-Victor, vous pouvez lire l’étude menée par l’anthropologue norvégien Alexander Dunlap : L’accaparement bureaucratique des terres pour une colonisation par les infrastructures.]
et contre la réintoxication du monde, une journée d’action est organisée le 17 juin prochain à l’appel de nombreux collectifs, syndicats, associations, et territoires en lutte ; et pour retrouver leur appel rdv sur : https://reporterre.net/Le-17-juin-agissons-contre-la-reintoxication-du-monde?fbclid=IwAR1uRyISFDhjF-kJLu-lt2qtr-rWH0Wd7kAlN8qVx6ByR6XsfTT7wXDwb2E

On poursuit avec une autre ZAD, urbaine, cette fois, c’est la ZAD qui vient d’éclore en plein Seattle
pour organiser la lutte contre le racisme et les violences policières, une zone autonome de 6 blocs a été établie à Capitol Hill. Les manifestants ont barricadé la zone, désactivé les caméras de surveillance, y ont installé des tentes pour la nourriture et les soins, et des équipes de nettoyage ont été mobilisées.

Retour en France où la manifestation de samedi prochain pour réclamer justice pour Adama et toutes les victimes de violences policières s’organise.
Alors que la CGT, Solidaires, la Fédération syndicale unitaire, le Syndicat de la magistrature et le Syndicat des avocats de France ont déposé une requête auprès du Conseil d’Etat pour contester l’interdiction de manifester, le comité Adama a décliné l’invitation lancée par la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, et confirmé le maintien de la manifestation prévue samedi prochain, dans une conférence de presse qui s’est tenue mardi.
Dans cette perspective, Cerveaux non disponibles lance un appel aux Gilets Jaunes à rejoindre massivement les différents rassemblements Black Lives Matter prévue partout en France.
En effet, dès novembre 2018, cerveaux non disponibles avait lancé le groupe des GJ antiracistes et des membres du comité Adama l’ont soutenu dès l’acte 2 et l’ont rejoint pour l’acte 3.
A l’époque, certains militants des quartiers populaires avaient refusé d’y participer, arguant que les GJ n’étaient jamais venu soutenir les quartiers quand ils en avaient besoin, que ce soit face à la police raciste et violente ou face aux politiques d’abandon de ces quartiers.
De la même façon que depuis quelques jours, certains GJ refusent de manifester contre les violences policières et son racisme systémique arguant que trop peu d’orgas des quartiers sont venues aux manifs GJ, qui ont connu une terrible répression de la part du pouvoir, de la police et de la justice.
Pourtant, et cerveaux non disponible le rappelle dans son communiqué :
Il n’y a que deux côtés d’une barricade. Et La force du pouvoir, c’est d’empêcher tous ceux qui ne sont pas de son côté, d’oser s’approcher les uns des autres, pour être assez nombreux et assez forts pour le renverser.

Pour information aussi, L’Assemblée des blessés et le collectif Désarmons-les ! ont décidé de relancer leur collecte à destination des personnes blessées par les forces de l’ordre :
Alors que la plateforme Paypal a décidé unilatéralement de rembourser les donatrices et donateurs de la collecte lancée par le GJ Eric Drouet, l’Assemblée des Blessés et le collectif Désarmons-Les, relancent leur collecte destinée à rembourser les frais des blessé-es, qu’il s’agisse des frais médicaux, ou judiciaires.
Pour renflouer la caisse de l’assemblée des blessés et du collectif désarmons-les, rdv donc sur : https://www.helloasso.com/associations/on-n-a-qu-un-visage/collectes/soutien-aux-personnes-blessees-par-des-armes-de-police=AT1TUak7egchNK9Huw5qiJKAxTIeiisicNT3hC0W3zWORfy8mAD9-zXJ3R_kQQUa2d5Ty9c5vZr3NFtpH5ijsI30o0i8oUbKkGFEV7HMIDm4-zOoFXICFGiehBc9Qr1Y0qIu1xLuX4zDCIgVGmfURbLzyNifjszZ40u9dZkQQyvsq1wET1yl5LrU5PX1c1k]

Malgré le déconfinement, Les brigades de solidarité populaire maintiennent leurs différentes permanences où elles distribuent encore des colis alimentaires et produits d’hygiène, des repas chauds, ou encore des masques et du gel hydroalcoolique qu’elles produisent : alors voici les points de collecte et de distribution qui seront ouverts mercredi et jeudi à Paris et en banlieue :

  • Dans le 10ème : une permanence est ouverte à la Nouvelle Rôtisserie où les Brigades préparent aussi des repas : vous pouvez y déposer vos dons tous les jours de 18h30 à 20h30 et c’est au 4 rue Jean et Marie Moinon
  • la Brigade Place des Fêtes tient une permanence le mercredi de 11h à 13h dans le bâtiment B de la Fabrik, qui se trouve au 23 rue du docteur Potain
  • la brigade sud de Paris tiendra une permanence dans le 13ème : qui sera ouverte mercredi de 14h à 18h au 25 rue du Moulinet, métro Tolbiac ou place d’italie
  • la brigade du 18 ouvre des nouvelles permanences : une permanence sera ouverte mercredi de 16h à 19h au Bar commun, 135 rue des poissonniers, une autre permanence sera ouverte mercredi de 14h à 19h au Hasard ludique et c’est au 128 avenue de St-Ouen et une autre permanence sera ouverte jeudi de 14h-19h au poulpe qui se trouve au 4 bis rue d’oran.
  • dans le 5ème arrondissement, le point de collecte au cinéma La Clef Revival sera ouvert jeudi de 17h à 19h et c’est au 34 rue Daubenton, métro Censier.
  • la Brigade de Montreuil : tient une permanence mercredi de 10h à 14h à l’AERI, 57 rue Étienne Marcel et jeudi de 11h à 13h chez Natalia, au 68 rue des ramenas.
  • à Saint-Ouen : la permanence sera ouverte mercredi et jeudi de 9 à 19 heures et c’est à l’épicerie Les Trois Poireaux, au 21 rue Saint Denis
  • enfin, dans la banlieue sud : une permanence sera ouverte à VILLEJUIF MERCREDI, de 14h à 18h, devant le 3 rue Jean Lurçat, à CACHAN MERCREDI aussi, de 14h à 18h au 12, RUE GALLIENI, et à FONTENAY-SOUS-BOIS : MERCREDI de 14h à 17h – au Mille Plateaux, qui se trouve au 4 rue Alfred De Musset.
    Par ailleurs, malgré la réouverture de certaines écoles, Les brigades d’éducation populaire maintiennent aussi leur réseau de solidarité autour de l’aide aux devoirs qui permet la mise en relation entre des élèves et des accompagnateurs volontaires.
    Et pour les contacter c’est toujours la même adresse mail : brig-ed-pop@protonmail.com
    Pour aider les Brigades à poursuivre leurs actions, vous pouvez bien sûr tjr renflouer leur cagnotte en ligne : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/ebnv1fg9?fbclid=IwAR2YV5NR74MCsd_t57eWhfWgjiJCg9LNZ3dhS3c4LW84ZqGRzi2EpvJ_u4E
    et vous pouvez toujours suivre Les Brigades sur leur site internet : https://www.brigades.info/fr/

Par ailleurs, Dans le 18ème arrondissement, les Brigades de solidarité populaires se sont associées avec la ligue des Droits de l’Homme pour ouvrir un permanence juridique spéciale Amende
si vous avez reçu un avis de contravention relatif au non-respect du confinement ou aux règles du déconfinement, et que vous voulez la contester ou demander une remise, si vous avez besoin de conseils ou d’être orienté.e.s pour faire un recours, vous pouvez les contacter et prendre rdv :
soit par téléphone au 07.58.50.51.01
soit par mail à : confinement@ouvaton.org ; puis rdv à la permanence qui est ouverte tous les vendredis de 15h à 16h30 et c’est à la salle Saint-Bruno qui se trouve au 9 rue Saint-Bruno, dans le 18ème.

dans le 19ème, pour les habitants et habitantes du quartier Solidarité : L’Éternel Solidaire continue de proposer :

à Montreuil, plusieurs point de collecte et distribution sont organisés dans les quartiers Branly-Boissière, Ramenas, Léo Lagrange et Fabien :
pour les produits alimentaires et d’hygiène, vous pouvez déposer vos dons :

  • le MERCREDI de 15h à 18h, dans le local de l’ASFM au 1 av. Pdt Salvador Allende. Et le point de Contact, c’est : Philippe 01 48 57 67 12
  • le jeudi de 10h à 13h AU COMITE DES FETES DES RAMENAS et le point de contact c’est Céline : comitedesfetesdesramenas@yahoo.fr
    pour les fournitures scolaires, vous pouvez déposer vos dons :
  • JEUDI de 10h à 13h – au Comité de fêtes des Ramenas au centre de quartier Ramenas - et c’est toujours Céline le point de contact
    Les associations ont aussi ouvert une permanence juridique téléphonique gratuite avec une avocate spécialisée en droit de la famille et droit du travail : la permanence est ouverte tous les mercredis de 15H à 18H et c’est au 01.48.45.99.90
    enfin, une cagnotte a été mise en ligne : https://www.cotizup.com/soutiendistribalimboissiere

à Pantin, les associations Têtes Grêlées et Solid19Pantin organisent une distribution gratuite de soupe et bricks, mercredi de 17h à 20h
et c’est au 83 avenue Jean Lolive, à Pantin.
Et tous les jeudi à partir de 18h15 Solid19Pantin ouvre son point de collecte de produits alimentaires et produits d’hygiène et pour déposer vos dons c’est aussi au 83 avenue Jean Lolive
Enfin, si vous voulez soutenir l’association Têtes Grêlées et Solid19Pantin, une cagnotte est en ligne : https://www.leetchi.com/c/venir-en-aides-aux-familles-en-difficultes?fbclid=IwAR3iXd82YEr85gbdn3s21veLJfY5siPHxJWCvg1i9mdS-CJxd4XyUzfkjJA

Le Bus de la Solidarité du Barreau de Paris Solidarité reprend ses permanences juridiques sur rdv
Pour prendre RDV, vous pouvez les contacter le jeudi entre 14h et 16h au 07.54.41.75.88

La FASTI reprend ses permanences juridiques et accueille du public, sans rdv mais le nombre limité et avec les précautions nécessaires
Les permanences seront ouvertes Tous les jeudis, de 14h à 17h, et c’est au 58 rue des Amandiers, métro Père lachaise

Pour information, je rappelle que les procédures de demandes d’asile à l’OFPRA, la CNDA, l’Ofii et aux préfectures sont relancées progressivement
Et pour retrouver ces infos avec plus de détails et en version multilingue, rdv sur la page facebook du Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants :https://www.facebook.com/baam.asso/posts/1338999599625235
et pour rouvrir aussi ses permanences en toute sécurité, le Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants lance un appel aux dons pour financer l’achat de masques et de gel hydroalcoolique.
Si vous voulez les aider, rdv sur le lien vers la cagnotte en ligne : https://www.helloasso.com/associations/bureau-d-accueil-et-d-accompagnement-des-migrants-baam/formulaires/2/widget?fbclid=IwAR2KjgTlkTCdLgNACK9hqjG6y3VUd3tPCvwWysBHbk0fVkUTHDvUEhXI2fg

enfin, l’association Féminité Sans Abris Paris-IDF tient plusieurs points de collecte de produits de soin et d’hygiène qu’elle redistribue à des personnes sans-abri ou en situation de très grande précarité

  • à Paris, la permanence est ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 19h30 et c’est chez Louisette au 29 rue Véron, dans le 18ème ; et du mardi au samedi de 9h à 17h30, une autre permanence est ouverte au Lamazuna qui se trouve au 31 rue Louis Blanc, dans le 10ème
  • dans les Yvelines, un point de collecte est ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h, au bons soins d’Émilie qui se trouve au 3 rue Eric Tabaly à Carrière-sur-Seine ;
    un autre point de collecte est ouvert mercredi de 10h à 13h, et jeudi de 17h à 20h à l’épicerie l’Epi-Plette qui se trouve au 14 route de Houdan au Perray-en-Yvelines ; et une autre permanence est ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 19h30, et c’est à la Grande Cave Terres de Vigne qui se trouve au 4 rue du Moulin à Vent à Coignières
  • dans l’Essonne, une permanence est ouverte du mardi au samedi de 9h à 19h a l’atelier Nature qui se trouve au 36 place de la république, à Draveil
  • en Seine-Saint-Denis, une permanence est ouverte du mardi au samedi de 9h à 17h au magasin un Look pour tous qui se trouve au 2 avenue jean Jaurès à Gagny
  • enfin, dans le Val-de-Marne, une permanence est ouverte du lundi au samedi de 10h à 18h au Pic qui se trouve au 84 rue Garibaldi à Saint-Maur des Fossés.

On poursuit avec les RDV confinés et déconfinés pour mercredi et jeudi : depuis 4h mercredi matin, les ouvriers de la logistique pharmaceutique d’Eurotranspharma sont en grève pour obtenir la prime covid de 1000 euros, une hausse des salaires, et la fin de la sous-traitance dans ce secteur.
Pour les soutenir rdv sur le piquet de grève qu’ils ont monté à l’entrepôt de la rue du petit marteau, à Moussy-le-Neuf, au nord de l’aéroport de Roissy.

mercredi matin, le collectif des précaires de l’hôtellerie et de la restauration organisait un happening sur la place de la Concorde pour maintenir la pression sur le gouvernement

mercredi à 12h45, le collectif de la pédopsy du 19ème en lutte organise un rassemblement pour défendre l’hôpital public
Pour protester contre la logique marchande, Le Collectif de la pédopsy du 19e en lutte poursuit sa grève du codage et organise un rassemblement devant le centre médico-psychologique du 19ème.
Pour les soutenir, rdv mercredi à 12h45 au 114, avenue de Flandre, métro Crimée

a partir de mercredi et jusqu’au 23 juin, la Coordination Lycéenne D’IDF, Paris 1 mobilisée contre Macron et la sélection, l’AG Education IdF et le Comité d’action inter-lycéen lancent un appel au boycott des épreuves continues du Bac-Blanquer pur protester Contre la réforme du Bac, contre Parcoursup, et contre le monde que propose ce gouvernement néo-libéral

Mercredi, de 12h à 15h, Ilindah Production organise une discussion virtuelle autour des violences policières avec le fondateur des Black panther en Polynésie, Will Ilolahya
pour en discuter avec lui, rdv donc mercredi à partir de 12h sur : https://www.facebook.com/events/586003188941107

Mercredi, de 13h à 16h, la CGT RATP BUSet la CGT RATP Bus Flandre appellent à un rassemblement de soutien pour Ahmed Berrahal et Alexandre el-Gammal alors qu’ils sont convoqués en conseil disciplinaire par la direction de la ratp
Pour les soutenir, rdv donc à 13h devant le Conseil de Discipline qui se trouve au 19 Place Lachambeaudie, métro dugommier

mercredi, à partir de 18h, les Canaux organisent une discussion virtuelle autour de l’économie sociale et solidaire dans l’aménagement des territoires
il faut s’inscrire sur : https://www.kawaa.co/home/2380/rencontre/10309 et rdv mercredi, à 18h sur : www.facebook.com/lescanaux

mercredi à 18h aussi, le Musée national de l’Histoire de l’immigration organise une conférence virtuelle intitulée : Migrants, quartiers populaires, les boucs émissaires du Covid-19 ?
rdv mercredi à partir de 18h sur la page facebook du musée national de l’Histoire de l’Immigration : https://www.facebook.com/events/278086016655897

mercredi, à 19h, l’Assemblée anti-raciste du 20ème organise une AG pour préparer les mobilisations à venir pour la manifestation contre les violences policières prévue samedi, et la marche des solidarités du 20 juin prochain, et réfléchir à la réponse à apporter suite à l’attaque des fachos au Saint-Sauveur
Pour y participer, rdv donc mercredi à 19h au foyer Bisson qui se trouve au 15 rue Bisson, métro Ménilmontant ou Couronnes.

à partir de 9h30, jeudi, Girls don’t cry, La Petite et Pluségale proposent une formation professionnelle sur l’égalité des genres pour les professionnel.le.s du spectacle vivant et de la culture
Pour en savoir plus et s’inscrire, rdv sur :
tinyurl.com/vz8edga

jeudi, de 13h à 16h, l’Interpro du 18ème en lutte organise un rassemblement de soutien aux personnels soignants de l’hôpital Bichat dans leur lutte pour un hôpital public de qualité, pour une augmentation des salaires et pour la fin des logiques de destruction des services publics
pour y participer, rdv à 13h jeudi, devant l’hôpital Bichat qui se trouve au 46 rue Henri Huchard, métro porte de St-Ouen.

À 13h, le collectif inter-hôpitaux de Robert Debré poursuit ses jeudis de la colère et le collectif féministe d’Attac A cause de Macron prévoit un happening pour les soutenir sur le parvis de l’église sainte-Fatima, juste en face de l’hôpital
pour y participer, rdv donc jeudi, à 13h devant l’hopital Robert debré qui se trouve au 48 bvd serrurier, métro Porte des Lilas

jeudi à 13h15, la fédération Sud santé sociaux appelle le personnel de l’hôpital Casanova de Saint-Denis à débrayer et appelle à un rassemblement de soutien devant l’hôpital
Pour les soutenir, rdv donc jeudi, à 13h15, devant l’hôpital Casanova qui se trouve au 11 rue Danielle Casanova à Saint-denis, métro Porte-de-Paris

jeudi à partir de 17h, le mouvement colibris organise une webconférence sur la permaculture comme projet politique
pour rejoindre les discussions en direct, rdv jeudi à partir de 17h sur : https://www.facebook.com/events/592140508090522

jeudi, à 19h30, Attac France et son collectif féministe A cause de Macron organisent un atelier virtuel pour préparer les prochaines mobilisations
pour en savoir plus et y participer, rdv sur :
https://www.facebook.com/events/675667609647175

jeudi à 19h30 aussi, Sud Poste 92 et les Postiers et postières en lutte organisent un meeting de résistance postale contre les réorg imposées par la direction de la Poste
pour y participer, rdv à 19h30 jeudi, sur : https://www.facebook.com/events/2927514893993585

enfin vendredi matin à 9h, un rassemblement est organisé devant la Cour d’appel de Paris, à l’occasion du dernier acte de l’affaire dite de la « machine à expulser » pour soutenir les inculpés des émeutes et de l’incendie du Centre de rétention administrative de Vincennes en 2008.
Pour les soutenir, rdv donc vendredi à 9h, devant la Cour d’appel de paris, au 34 quai des orfèvres, métro Cité.
Et si vous voulez plus d’infos sur cette affaire, vous pouvez lire la brochure intitulée « Le vaisseau des morts a brûlé », publiée en 2017, à l’occasion du procès de cette affaire en première instance : https://paris-luttes.info/dossier-machine-a-expulser-le-8389

Rdv Culturels : mercredi, à partir de 18h30, les Éditions La Dispute organisent une discussion virtuelle avec Vincent Sizaire, autour de son dernier livre intitulé ’Être en sûreté. Comprendre ses droits pour être mieux protégé’ (paru aux éditions La Dispute, 2020).
Pour en parler avec l’auteur et avec l’historienne et politologue, Vanessa Codaccioni auteure de ’Répression : L’État face aux contestations politiques’ (2019), rdv mercredi à 18h30 sur : https://www.facebook.com/events/2501155430197111
inscriptions sur : https://forms.gle/UhrFoJ9V68Nfzibv5

mercredi à 18h30 aussi, la Fabrik Coopérative et ressources alternative proposent un arpentage déconfiné autour de l’ouvrage de la féministe californienne Starhawk intitulé : Rêver l’obscur - Femmes, magie et politique
Pour participer à cet arpentage qui se déroulera au Parc de la butte du Chapeau Rouge, il faut s’inscrire sur : https://www.helloasso.com/associations/ressources-alternatives/evenements/cycle-arpentage-11-rever-l-obscur-de-starhawk

jeudi, de 16h à 18h, l’École des hautes études en sciences sociales organise une rencontre autour de la question de l’enseignement du fait religieux à l’école
Alors que le rapport Debray recommande depuis 20 ans d’enseigner le fait religieux à l’école,les historiennes Isabelle Saint-Martin, et Rita Hermon-Belot, et l’historien Pierre Antoine Fabre, proposeront des pistes sur les matériaux à privilégier pour enseigner le fait religieux à l’école en respectant la neutralité et la pluralité des points de vue.
Pour en discuter avec elles et lui, rdv donc jeudi à 16h sur : https://www.facebook.com/events/556636691720686

et on finit avec un appel à souscription pour la publication d’un livre intitulé Horror Humanum Est, qui doit être publié prochainement aux éditions Makisapa
Pour en savoir plus sur le projet éditorial et découvrir la web-série d’animation documentaire, rdv sur : http://horrorhumanumest.info/


Documents joints

jeudi, de 16h à 18h, l'École des hautes études (...)