agenda des luttes 29 mai

vendredi 29 mai 2020
par  Julie agenda

Et pour cet agenda des luttes en direct du studio d’FPP, nous serons au téléphone avec Anzoumane Sissoko de la Coalition internationale des sans papiers et migrants pour parler de la marche des solidarités qui se tiendra bien demain

Et on commence par cette alerte lancée par Amnesty International à propos des omissions et des incohérences qu’elle a relevé dans les rapports publics produits par les autorités françaises au sujet de ses exportations et importations d’armes..
Pour retrouver le PDF du rapport publié par Amnesty, rdv sur : http://web-engage.augure.com/pub/attachment/628044/02426011039061431590568523830-amnesty.fr/AI%20France_Note%20Analyse_France_Rapports%20Exportations%20Armes_27.05.2020.pdf?id=2303436
Et Pour en savoir plus sur la campagne « Silence, on arme ! » lancée par Amnesty International France en 2019 pour que la France respecte ses engagements internationaux, fasse preuve d’une véritable transparence sur ses exportations d’armes et mette en place toutes les conditions pour un contrôle effectif de ses ventes, rdv sur : https://amnestyfr.cdn.prismic.io/amnestyfr/1c35152c-1271-4c71-8eca-40fd34c45497_Silence_on_arme_Dossier_de_presse_Amnesty+France_2019_BD.pdf

Dans un communiqué publié jeudi, Médecins sans Frontières et Médecins du Monde dressent le bilan tragique de la crise sanitaire pour les mineurs non-accompagnés et dénoncent l’inertie des pouvoirs publics
En dépit des annonces le 22 mars dernier, du Secrétaire d’État chargé de la protection de l’enfance, Adrien Taquet, les associations de terrain, ont constaté qu’une fois encore, les mineurs non accompagnés en procédure pour faire reconnaître leur minorité et leur isolement, ont été ignorés par les départements à qui il incombe pourtant de les protéger.
Aussi, Médecins sans Frontières et Médecins du Monde rappellent que : Les personnes se déclarant mineures et isolées doivent être considérées comme des enfants en danger et donc être protégées comme tels jusqu’à la décision judiciaire définitive se prononçant sur leur situation...Ce qui doit se traduire par une véritable politique d’accueil dès leur arrivée en France, reposant sur un temps de répit et de soins dans le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant. Ces demandes s’appuient sur le simple respect de la loi française et de la Convention internationale des droits de l’enfant dont la France est signataire.
Si vous voulez lire le communiqué conjoint dans son intégralité, rdv sur : https://www.msf.fr/communiques-presse/covid-19-un-bilan-inacceptable-pour-les-mineurs-non-accompagnes-en-france
Et pour soutenir les Midis du Mie, vous retrouverez le lien vers la cagnotte en ligne :https://www.helloasso.com/associations/les-midis-du-mie=AT2ms8I2kaIn07lCkwriDQjsGOqhpP6LC-7U9EmTpMMDt2FmxeGzR_9fnwmXNMSmLrgFAiLjgvMme29gSrMY6petZsgkAPR_lbxAxINPm1dKkdTRfZeplSv6LJy-z_qkBI-O6F-eTrkjPFzLqRamlDIdrBxxPTQDnx0gyJ_l51DDRh8efQ1Pc90bJbPednA]

déconfinement ou pas, la misère reste là alors la solidarité continue de s’organiser pour aider les plus précaires : Pour les distributions alimentaires, et d’autres infos pratiques, je rappelle que l’association Watizat qui milite pour l’accès à l’information des personnes exilées a publié un guide spécial Covid qui peut être utile à toutes et tous
Pour télécharger le guide en format pdf, rdv sur : www.watizat.org
et pour soutenir Watizat : https://watizat.org/formulaire-dons/

Malgré le déconfinement, Les brigades de solidarité populaire maintiennent leurs différentes permanences où elles distribuent encore des colis alimentaires et produits d’hygiène, des repas chauds, ou encore des masques et du gel hydroalcoolique qu’elles produisent : alors voici les points de collecte et de distribution qui seront ouverts aujourd’hui et ce we à Paris et en banlieue :

  • Dans le 10ème : une permanence est ouverte à la Nouvelle Rôtisserie où les Brigades préparent aussi des repas : vous pouvez y déposer vos dons tous les jours de 18h30 à 20h30 et c’est au 4 rue Jean et Marie Moinon
  • dans le 14ème : une permanence sera ouverte vendredi de 15h à 18h au
    jardin des Thermopyles qui se trouve au 4, rue des Thermopyles
  • la Brigade nord-est de Paris tiendra une permanence dimanche et lundi de 14h30 à 18h, au 5 passage du marché, dans le 10ème.
  • la Brigade Place des Fêtes tient une permanence le dimanche de 11h à 13h dans le bâtiment B de la Fabrik, qui se trouve au 23 rue du docteur Potain
  • une permanence sera ouverte dans le 12ème  : samedi de 15h à 17h et c’est au 249 rue de Charenton.
  • la Brigade de Montreuil : tient une permanence lundi de 10h à 14h à l’AERI, 57 rue Étienne Marcel et lundi aussi de 11h à 13h chez Natalia, au 68 rue des ramenas.
  • à Saint-Denis : une permanence sera ouverte vendredi et samedi de 9h à 19h et dimanche de 9h à 13h et c’est à l’épicerie Les 3 Poireaux, 21 rue Saint Denis
  • à Pantin : vendredi de 14h à 18h chez Agnès au 21 rue Delizy
  • À Aubervilliers : samedi de 14 à 18 heures à la blague, 126 rue Danielle Casanova
  • enfin, dans la banlieue sud : une permanence sera ouverte à FONTENAY-SOUS-BOIS : samedi de 14h à 17h – au Mille Plateaux, qui se trouve au 4 rue Alfred De Musset ; et à IVRY, une permanence sera ouverte : VENDREDI et DIMANCHE, de 15h à 18h – et c’est à La petite pagaille, qui se trouve au 65 rue Molière.
    Par ailleurs, malgré la réouverture de certaines écoles, Les brigades d’éducation populaire maintiennent aussi leur réseau de solidarité autour de l’aide aux devoirs qui permet la mise en relation entre des élèves et des accompagnateurs volontaires.
    Et pour les contacter c’est toujours la même adresse mail : brig-ed-pop@protonmail.com
    Pour aider les Brigades à poursuivre leurs actions, vous pouvez bien sûr tjr renflouer leur cagnotte en ligne : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/ebnv1fg9?fbclid=IwAR2YV5NR74MCsd_t57eWhfWgjiJCg9LNZ3dhS3c4LW84ZqGRzi2EpvJ_u4E

Dans le 18ème arrondissement, les Brigades de solidarité populaires se sont associées avec la ligue des Droits de l’Homme pour ouvrir un permanence juridique spéciale Amende
si vous avez reçu un avis de contravention relatif au non-respect du confinement ou aux règles du déconfinement, et que vous voulez la contester ou demander une remise, si vous avez besoin de conseils ou d’être orienté.e.s pour faire un recours, vous pouvez les contacter et prendre rdv :
soit par téléphone au 07.58.50.51.01
soit par mail en écrivant à : confinement@ouvaton.org
puis rdv à la permanence qui est ouverte tous les vendredis de 15h à 16h30 et c’est à la salle Saint-Bruno qui se trouve au 9 rue Saint-Bruno, dans le 18ème.

dans le 19ème, pour les habitants et habitantes du quartier Solidarité : L’Éternel Solidaire continue de proposer :

  • ses permanences numériques : si vous avez besoin de faire imprimer un document : vous pouvez l’envoyer à aide-mednum@assoD2L.org et vous pouvez ensuite venir récupérer vos documents au 1, rue de la solidarité
  • et pour vous accompagner dans vos démarches informatiques, l’éternel solidaire rouvre ses portes, sur rendez-vous, et avec des mesures d’hygiène renforcées.
    Pour prendre rdv, vous pouvez :
    Envoyez un SMS au 07 68 40 55 42
    Appelez le 07 68 40 55 42
    ou Envoyez un mail à aide-mednum@assoD2L.org
    en attendant vous pouvez consulter les guides que association a mis en ligne et que vous retrouverez sur le site : https://solidarite-numerique.fr/
  • enfin cet aprem de 15h à 18h, l’éternel solidaire et l’association courte-échelle continuent leur distribution solidaire de paniers de courses. Et je rappelle que la radio Fréquence Paris Plurielle s’est associée à cette initiative en proposant une distribution de produits culturels : alors si vous avez des livres, cds, dvds à donner, vous pouvez les déposer toute la semaine devant le 1, rue de la solidarité, et pour la distribution : rdv donc de 15h à 18h à la même adresse, au 1, rue de la solidarité.
    Et si vous voulez soutenir ces distributions, l’éternel solidaire a mis en ligne une cagnotte : https://www.helloasso.com/associations/eternel-solidaire-association-d2l/formulaires/1/widget?fbclid=IwAR0fyacdYXwoAUhhJ2EaQe0ea9x4WSatM6PPngjYZ82ZhkU8b59nXNnFX5c

dans le 20ème arrondissement, les Marmoulins de Ménil poursuivent leur coopération avec la Cantine autogérée des Pyrénées et le restaurant le Quartier rouge pour distribuer plus de 250 repas/jours :
le midi au gymnase de la rue des Pyrénées, et le soir sur la place Sainte-Marthe et à la nouvelle rôtisserie. Et pour faire face à l’accroissement de la demande, les Marmoulins de Ménil ont mis en ligne une cagnotte :.
https://www.helloasso.com/associations/les-marmoulins-de-menil

à Montreuil, plusieurs point de collecte et distribution sont organisés dans les quartiers Branly-Boissière, Ramenas, Léo Lagrange et Fabien :
pour les produits alimentaires et d’hygiène, vous pouvez déposer vos dons :

  • tous les samedis de 9h30 à 11h30 au café associatif le Fait tout qui se trouve au 166 rue Edouard Branly
    pour les fournitures scolaires, vous pouvez déposer vos dons :
  • lundi de 10h à 12h – au local de Ensemble Notre Quartier ; et le point de Contact c’est Marie au 06 17 56 86 62
    enfin, une cagnotte a été mise en ligne : https://www.cotizup.com/soutiendistribalimboissiere

à Pantin, les associations Têtes Grêlées et Solid19Pantin organisent une distribution gratuite de soupe et bricks, tous les vendredis de 17h à 20h
et c’est au 83 avenue Jean Lolive, à Pantin.
Et si vous voulez soutenir l’association Têtes Grêlées et Solid19Pantin, une cagnotte est en ligne : https://www.leetchi.com/c/venir-en-aides-aux-familles-en-difficultes?fbclid=IwAR3iXd82YEr85gbdn3s21veLJfY5siPHxJWCvg1i9mdS-CJxd4XyUzfkjJA

à Saint-Denis, le collectif du Franc-Moisin ouvre une permanence logement pour accompagner les habitantes et habitants du quartier à résoudre leur problèmes de logement, que ce soit des problèmes de cafards, d’ascenseurs en panne, de plomberie, ou encore de factures.
La permanence sera ouverte lundi de 18h à 20h et c’est sous le parvis de la place rouge, à Saint-Denis

enfin, l’association Féminité Sans Abris Paris-IDF tient plusieurs points de collecte de produits de soin et d’hygiène qu’elle redistribue à des personnes sans-abri ou en situation de très grande précarité

  • à Paris, la permanence est ouverte du mercredi au dimanche de 14h à 19h30 et c’est chez Louisette au 29 rue Véron, dans le 18ème ; et du mardi au samedi de 9h à 17h30, une autre permanence est ouverte au Lamazuna qui se trouve au 31 rue Louis Blanc, dans le 10ème
  • dans les Yvelines, un point de collecte est ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h, au bons soins d’Émilie qui se trouve au 3 rue Eric Tabaly à Carrière-sur-Seine ;
    un autre point de collecte est ouvert mercredi de 10h à 13h, jeudi de 17h à 20h et samedi de 9h30 à 13h à l’épicerie l’Epi-Plette qui se trouve au 14 route de Houdan au Perray-en-Yvelines ; et une autre permanence est ouverte du lundi au vendredi de 9h30 à 19h30, et samedi de 9h30 à 15h30 et c’est à la Grande Cave Terres de Vigne qui se trouve au 4 rue du Moulin à Vent à Coignières
  • dans l’Essonne, une permanence est ouverte du mardi au samedi de 9h à 19h a l’atelier Nature qui se trouve au 36 place de la république, à Draveil
  • en Seine-Saint-Denis, une permanence est ouverte du mardi au samedi de 9h à 17h au magasin un Look pour tous qui se trouve au 2 avenue jean Jaurès à Gagny
  • enfin, dans le Val-de-Marne, une permanence est ouverte du lundi au samedi de 10h à 18h au Pic qui se trouve au 84 rue Garibaldi à Saint-Maur des Fossés.

on poursuit avec les quelques rdv confinés et déconfinés pour aujourd’hui et ce long week-end :
vendredi, à partir de 18h, Le Réseau IDD organise sa 3ème dardacha virtuelle sur le thème du Covid-19 et les Chibanis.
Pour suivre les discussions en direct, rdv sur : https://www.facebook.com/reseau.idd/

vendredi à 18h30, le Centre arabe de recherches et d’études politiques organise un webinaire sur le Yémen au-delà des rapports de force régionaux
Pour participer au Webinar en Direct, il faut s’inscrire via le site du CAREP Paris :https://www.carep-paris.org/evenements/webinar-2-le-yemen-au-dela-des-rapports-de-force-regionaux/

vendredi à partir de 20h, un procès de la télé-réalité est organisé sur la place de la Sorbonne
Si vous voulez plaider à ce procès c’est encore possible, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : leprocesdelatelerealite@hotmail.com
et pour y participer, rdv donc ce soir à 20h sur la place de la Sorbonne, métro Cluny-la Sorbonne, ou RER B Luxembourg.

à 21h30, ce soir : le collectif Curry-vavart propose une projection en plein-air pour soutenir l’association Home cinéma du cinéma La Clef
au programme : un hommage au burlesque, au muet et a l’animation avec :
- Les résultats du féminisme d’Alice Guy
- Neighbours De Norman Mc Laren
- Papageno de Lotte Reiniger
- et Une invention moderne de Charley Bowers
Rdv donc ce soir à partir de 21h30 sur le mur du Shakirail, au 72 rue Riquet.

Samedi, de 10h à 11h, l’association Comme vous Emoi et la maison de disques Bounty family organisent un atelier parents-enfants, autour des comptines chantées aux quatre coins du globe. Destiné aux enfants de 0 à 5 ans et à leurs parents, cet atelier permettra de s’ouvrir au monde en découvrant une nouvelle langue, une nouvelle culture, et de nouvelles sonorités.
Pour y participer il faut s’inscrire sur le framaform : https://www.weezevent.com/comptines-du-monde
rdv donc avec vos bambins samedi à 10h, au local de Comme Vous Émoi qui se trouve au 5 Rue de la Révolution, à MONTREUIL

Samedi à 14h30, la marche des solidarités est maintenue.
Malgré l’interdiction de la préfecture de police émise mercredi dernier, les organisations qui ont initié l’appel intitulé « Foyers, Centres de Rétention, Sans-Papiers : des mesures immédiates contre la bombe sanitaire ! », appel qui a été soutenu par 180 collectifs et organisations sur tout le territoire, les organisations maintiennent la Marche des Solidarités samedi.
Dans cette perspective, elles ont déposé jeudi Un référé libertés au Tribunal Administratif pour suspendre cet arrêté d’interdiction et exiger le respect du droit à manifester.
La Marche des Solidarités appelle donc à une mobilisation encore plus forte et déterminée parce que l’urgence est sanitaire, sociale et politique et qu’aux revendications de la manifestation s’ajoute désormais la défense de la liberté de manifester qui semble être la seule à ne pas redevenir la norme....
Pour garantir la sécurité de touTEs les manifestantEs et éviter une trop grande dispersion, le dispositif annoncé qui prévoyait des accès de Madeleine à Strasbourg St-Denis est modifié. C’est le nombre de présentEs rassemblés en un même lieu en respectant les mesures sanitaires qui permettra d’éviter des amendes et d’obliger la préfecture à nous laisser nous exprimer.
La Marche des Solidarités demande donc à tout le monde d’accéder – selon la liste des collectifs, associations, syndicats, organisations, indiquée ci-dessous, les possibilités et affinités de chacunE – à la place de l’Opéra ou la place de la Madeleine soit par les stations de métro correspondantes ou par d’autres stations aux alentours (Richelieu-Drouot, Quatre Septembre, Chaussée d’Antin, Havre Caumartin, Auber, St Lazare, Concorde…).
Dans la mesure des possibilités tout le monde doit venir avec des masques et assurer le respect des distances nécessaires, ce qui est possible en se répartissant dans la zone couvrant la place de la Madeleine, le boulevard de la Madeleine, le boulevard des Capucines et la place de l’Opéra. Pour celles et ceux qui ne pourront s’en procurer, des masques seront distribués aux différents accès.
Pour permettre la protection collective, la Marche des Solidarités demande par ailleurs d’arriver à 14H30 sur les lieux et de ne sortir les panneaux, drapeaux et banderoles que lorsqu’un nombre important de manifestantEs seront réuniEs.
Part ailleurs, puisqu’il s’agit de « prévenir la propagation du virus » d’après la préfecture de police, la Marche des Solidarités exige des autorités qu’elles laissent la manifestation se tenir sur l’espace le plus large possible pour permettre le respect des distances sanitaires et qu’elles tiennent le dispositif policier le plus loin possible des manifestantEs.
Si vous voulez consulter la Répartition des accès par organisations :
14H30 - Place de la Madeleine
Collectifs locaux de soutien aux migrantEs
Collectifs contre les Centres de rétention
Associations de solidarité avec les migrantEs
Associations antiracistes
Associations de l’immigration
Comités de familles de victimes des violences policières
Associations féministes
Associations environnement
Associations altermondialistes et solidarité internationale
Associations de défense des libertés
Partis politiques
14H30 - Place de l’Opéra
Collectifs de Sans-Papiers et MigrantEs
Collectifs des foyers de travailleurs immigrés
Collectif pour l’avenir des foyers
Associations pour le droit au logement
Collectifs Interpro
Gilets Jaunes
Syndicats

Samedi, de 16h à 18h30,#NousToutes organise une formations en ligne, ouverte à toutes et tous, pour mieux connaître, détecter et faire cesser les violences sexistes et sexuelles.
Pour y participer et avoir le lien zoom, il faut s’inscrire via le framaform : https://formdivers.typeform.com/to/NGXVha

samedi à 17h30, la Commission Droits de l’Homme des Ambassadeurs de la jeunesse organisent un webinaire consacré à la justice migratoire en temps de crise pandémique.
Pour suivre la discussion en ligne, rdv samedi à 17h30, sur : https://www.facebook.com/events/239460550666992

dimanche de 13h30 à 18h, la 15ème coordination nationale AG interpros, comités et coords de secteur se tiendra par audio-conférence
Si vous vous voulez y participer, il faut envoyer un mail avec votre nom, votre AG, coordination et/ou votre organisation syndicale en précisant si vous participerez à la coordination avec ou sans mandat ; et l’adresse mail c’est : contact.coordnationaleinterpro@gmail.com

dimanche, à partir de 14h, la revue de réflexions théoriques et pratiques révolutionnaires et autonomes, Ouvrage, organise une Discussion virtuelle avec la militante et théoricienne féministe, Silvia Federici.
Pour suivre la discussion en direct, rdv donc dimanche à 14h sur : https://www.facebook.com/events/3536146293066366

dimanche à partir de 15h, le mouvement le Monde d’après qui se présente comme un mouvement inclusif, transparent et inter-sectionne, luttant contre tous les rapports de dominations, propose de réinvestir les places pour construire Le Monde D’Après plutôt que de le subir !
Face à la stratégie du choc, la création d’un rapport de force populaire est plus que jamais nécessaire. Et pour cela, le mouvement propose donc de réinvestir les places publiques pour former des assemblées populaires, Chaque semaine, à compter de ce dimanche.
Et si vous voulez plus d’informations sur le mouvement et ses actions, rdv sur son site Internet : https://lemondeapres.org/

Dimanche, de 19h à 23h, les Ateliers d’artivisme Antipub reprennent 
Pour y participer : Pas besoin d’être artiste ou graphiste, ni d’avoir du matos artistico-politique compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement. Cela dit étant donné les circonstances, il est préférable de pouvoir ramener son propre matos : marqueurs et pinceaux notamment. Le port du masque est recommandé et une limite de 10 personnes max est fixée.
Rdv donc dimanche à partir de 19h à la BAM, la Bibliothèque Associative de Malakoff, qui se trouve au 14 impasse Carnot, métro Malakoff Étienne Dolet.

Dimanche, à 20h15, plusieurs cinémas proposent la projection en e-cinéma du documentaire de cendres et de braises, réalisé par Manon Ott, en 2019
Pour découvrir ou redécouvrir ce Portrait poétique et politique des habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flin, rdv donc dimanche à 20h15 sur le site de la 25ème heure : https://www.facebook.com/events/676138712962374
A noter : pour toutes les personnes se situant dans une zone géographique où aucune salle ne serait partenaire, vous pouvez écrire à contact@alchimistesfilms.com pour recevoir le lien spécial hors-zone.

Enfin, mardi matin, dès 11h, l’union départementale de la CGT Hauts-de-Seine organise un rassemblement devant l’Agence régionale de Santé du 92 pour protester contre la fermeture des hôpitaux Beaujon et Poincaré et contre les suppressions de lits et de services dans le 92
rdv donc mardi matin, dès 11h, devant l’ARS qui se trouve au 55 Avenue des Champs-Pierreux, à Nanterre, RER A Nanterre-Prefecture.

On finit avec quelques infos culturelles, et cet appel à souscription d’abord pour la publication aux éditions Adespote, d’un ouvrage photographique consacré aux Gilets jaunes signé par Serge d’Ignazio et intitulé « On est là ».
Pour soutenir la publication de cet ouvrage dont L’intégralité des droits d’auteur sera versé à La ligue des droits de l’homme, rdv sur : http://www.adespote.com/boutique-b33359.html


Documents joints

Et pour cet agenda des luttes en direct du (...)