agenda des luttes 25-26 mai

lundi 25 mai 2020
par  Julie agenda

Et pour donner le ton de cette semaine à venir, on commence cet agenda des luttes par cette réponse adressée à la préfecture de Paris par la marche des solidarités à propos de la manifestation qu’elle organise samedi prochain pour la régularisation des sans-papiers

Agenda de Radio FPP 106.3FM du 26 mai 2020
Agenda de Radio FPP 106.3FM du 26 mai 2020

En réponse à un courriel envoyé par l’Union syndicale Solidaires au nom de la Marche des Solidarités et de 190 collectifs et organisations concernant la manifestation du 30 mai , la préfecture les « invite à confirmer l’annulation de l’événement par retour courriel ».
La préfecture évoque alors des raisons « administratives » (le décret publié le 12 mai interdisant tout rassemblement simultané de plus de dix personnes « à un titre autre que professionnel ») et des raisons sanitaires (la situation sanitaire « dégradée » de Paris).
Quand la préfecture évoque la situation sanitaire dégradée et la nécessité de combattre la propagation du virus dans la région parisienne on ne peut manquer de souligner la responsabilité directe des autorités dans cette situation. Au mépris de toutes les recommandations sanitaires et du Défenseur des droits, ces autorités refusent de fermer les Centres de rétention administrative, d’ouvrir des lieux pour éviter la surpopulation dans les foyers, de réquisitionner des logements vides pour les mal-logéEs et les sans-abris et de régulariser les Sans-Papiers pour leur donner accès aux droits permettant de vivre dans des conditions sûres.
C’est notamment pour cette raison et considérant l’urgence de cette situation que les organisations appellent à manifester. Les « inviter » à l’annuler n’aurait un sens que si les autorités prenaient de toute urgence ces mesures nécessaires.
Alors si vous voulez retrouver l’appel pour la manifestation de samedi, rdv sur le blog de la marche des solidarités sur Médiapart : https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidarites/blog/280420/foyers-cra-sans-papiers-des-mesures-immediates-contre-la-bombe-sanitaire
si en tant qu’organisation, vous voulez signer cet appel c’est encore possible, en envoyant un mail à : marche.des.solidarites@gmail.com
en tant que particulier aussi, vous pouvez signer la pétition en ligne : https://www.change.org/Bombe-sanitaire-Sans-Papiers-Appel-30mai
enfin, si vous voulez participer à la cagnotte en ligne : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/9r7q67y7

Pour information, depuis mercredi dernier, les 14 retenus du bâtiment 9 du Centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, ont entamé une grève de la faim Pour lutter contre le risque de contamination, contre le mépris des flics et contre l’enfermement tout court.
Et si vous voulez lire leur témoignage, vous pouvez les retrouver sur le site de A bas les CRA : abaslescra.noblogs.org

Pour information aussi, je rappelle que les procédures de demandes d’asile à l’OFPRA, la CNDA, l’Ofii et aux préfectures sont relancées progressivement
pour une Première demande d’asile : il faut Prendre rendez vous en SPADA, du lundi au vendredi, de 10h à 15h30 : au 01.42.50.09.00
l’OFII : rouvre l’enregistrement des demandes d’asile pour les personnes vulnérables uniquement ( à savoir les femmes, personnes LGBT+, familles, personnes avec un handicap) et qui sont déjà passées par une SPADA
pour l’OFPRA : Toutes les convocations reçues après le 11 mai sont valables.
Devant la CNDA : les audiences reprendront à partir du 27 mai pour les personnes en procédure accélérée, et à partir du 15 juin pour les personnes en procédure normale. Le Nombre d’audiences sera limité à 10 par jour maximum. Et Toutes les audiences se tiendront en huit-clos.
Par ailleurs, pour information, je rappelle que :

on poursuit avec cet appel lancé cette fois par Les Amis de la Terre, ATTAC, la Confédération Paysanne, la FSU, et l’Union syndicale Solidaires pour le Lancement d’un comité national de soutien à la Société coopérative d’intérêt collectif « Fabrique de Santé » de Plaintel dans les Côtes d’Armor où se trouvait l’ex-usine Honeywell/Spérian.
L’affaire Honeywell raconte le désinvestissement tragique de l’État dans la production de matériels de protection ainsi que la désindustrialisation du territoire dans un marché mondial de moins en moins régulé, où la recherche du profit maximum prime avant toute autre considération, en particulier sanitaire ou sociale.
Huit jours après le début du confinement décrété par Emmanuel Macron pour lutter contre la pandémie, l’Union syndicale Solidaires des Côtes-d’Armor publie un communiqué intitulé : « Que se cache-t-il derrière la fermeture de l’usine Honeywell de Plaintel ? Un scandale d’État ! » Elle propose de redémarrer une production locale et industrielle de masques respiratoires grâce aux compétences locales en créant une Société coopérative d’intérêt collectif . La proposition est rapidement défendue par l’intersyndicale CGT, FSU et Solidaires des Côtes-d’Armor.
Et Aujourd’hui, elle peut être appliquée.
Les collectivités locales (région Bretagne, département des Côtes-d’Armor, ville et agglomération de Saint-Brieuc) discutent du montage d’une Société coopérative d’intérêt collectif, dans laquelle d’ancien·nes salarié·es d’Honeywell Plaintel pourraient de nouveau exercer leurs compétences. La société coopérative d’intérêt collectif permet d’associer tou·tes les acteur·ics du territoire régional et de la filière. Salarié·es, collectivités locales, associations et groupements d’acheteurs siègent à son conseil d’administration.
Ces coopératives savent combiner de meilleures conditions de travail, la stabilité de l’emploi et la qualité de la production. Elles encouragent les emplois utiles, relocalisés et où les travailleuses et travailleurs ont leur mot à dire sur leur travail.
Dans ce cadre, la concurrence faite au projet par un investisseur « classique », milliardaire, qui cherche le profit et non l’intérêt général doit être repoussée.
Si vous voulez soutenir cette coopérative, vous pouvez signer la pétition : https://soutienscic22.org/
https://www.facebook.com/soutienSCIC22
si vous voulez rejoindre le comité de national de soutien, vous pouvez leur écrire à : contact@soutienscic22.org

encore un Appel : pour leur projet La Casa, les associations Paris d’Exil et la Gamelle de Jaurès, en collaboration avec le théâtre de la Commune, le TGP et la vie brève- théâtre de l’Aquarium, lancent un appel aux théâtres et tiers-lieux culturels pour accueillir des personnes exilées
Pour rappel, La casa c’est Un projet de maison d’accueil autogérée pour des jeunes et des familles exilé.e.s
Le projet a commencé de manière précipitée à l’annonce du confinement, autour de la structure de La Casa qui s’est organisée dans l’urgence pour permettre l’hébergement immédiat de 14 jeunes et 56 adultes exilés dans des hôtels ou des appartements prêtés.
Avec le déconfinement, La Casa s’est tournée vers des lieux nouveaux pour assurer la continuité de cet accueil. Une solution plus pérenne est recherchée par l’association en même temps qu’elle réoriente les personnes exilées vers des possibilités d’emplois ou d’accueils en région. Il s’agit donc surtout de ne pas abandonner les personnes du jour au lendemain et de pouvoir assurer jusqu’au bout le mode d’accueil auquel nous aspirons tou.te.s.
C’est en soutien à cette aspiration, que les théâtres publics de l’Aquarium, de La Commune et leTGP, ont ouvert leurs portes pour accueillir ces personnes en partenariat avec La Casa. Et un appel est lancé à tous les théâtres et tiers-lieux culturels à ouvrir leur portes également pour que ces lieux de créations continuent d’être des lieux de vie et de respirations.
Pour plus d’information sur le projet La casa, rdv sur : https://www.helloasso.com/associations/paris-d-exil/collectes/la-casa-projet-d-hebergement-post-confinement-avec-paris-d-exil
Vous pouvez aussi suivre La Casa sur sa page facebook : https://www.facebook.com/lacasaparis.asso/
et Si vous voulez ouvrir les portes de votre théâtre ou lieu culturel, vous pouvez écrire à Juliette, du théâtre de la commune à l’adresse :j.roussille@lacommune-aubervilliers.fr
vous pouvez aussi Contacter directement La Casa à l’adresse : lacasaparis.asso@gmail.com

Après avoir écrit aux élus, aux juristes de France et du monde, la campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah propose de s’adresser aux associations des droits de l’Homme et aux structures de lutte contre la répression pour leur demander à leur tour d’écrire à madame la Garde des Sceaux en France ainsi qu’à sa consœur, madame la ministre de la Justice du Liban.
Pour cela, la campagne unitaire propose un mail type et une liste des adresses sur lesquelles l’envoyer :
webmestre@amnesty.fr,
contactus@amnesty.org,
middleeast@amnesty.org,
sara.hashash@amnesty.org,
mohammed.abunajela@amnesty.org,
northafrica@amnesty.org,
israelpalestine@amnesty.org,
internationalboard@amnesty.org,
ldh@ldh-france.org,
communication@ldh-france.org,
direction@ldh-france.org,
service.administratif@ldh-france.org,
juridique@ldh-france.org,
presse@ldh-france.org,
contact@fidh.org,
bruxelles@fidh.org,
thehague@fidh.org,
nyc@fidh.org,
ua@fidh.org,
un@fidh.org,
tunis@fidh.org,
CP@ohchr.org,
aedh@aedh.eu,
ecpm@ecpm.org
Bonjour,
je vous propose d’écrire à madame la Garde des Sceaux de France ainsi qu’à sa consœur, madame la ministre de la justice du Liban pour demander que cesse la prison à vie de Georges Abdallah, l’un des plus anciens prisonniers d’Europe, détenu depuis 36 ans et libérable pourtant depuis 1999, sur décision de justice. Vous trouvez ci-dessous le détail de cette affaire.
Merci d’envoyer les documents suivants que vous trouverez en pièces jointes :
1. la lettre-type à adresser à Madame la ministre de la Justice de France.
2. la lettre-type à adresser à Madame la ministre de la Justice du Liban dont voici le mail  : marieclaude.najm@usj.edu.lb
C’est ensemble et seulement ensemble que nous arracherons la libération de Georges Abdallah.
Salutations solidaires

déconfinement ou pas, la misère reste là alors la solidarité continue de s’organiser pour aider les plus précaires : Pour les distributions alimentaires, et d’autres infos pratiques, je rappelle que l’association Watizat qui milite pour l’accès à l’information des personnes exilées a publié un guide spécial Covid qui peut être utile à toutes et tous
Pour télécharger le guide en format pdf, un tout nouveau site internet vient d’ouvrir c’est le site : www.watizat.org
et pour soutenir Watizat, vous retrouverez le lien vers la cagnotte sur le site de l’agenda : https://watizat.org/formulaire-dons/

Malgré le déconfinement, Les brigades de solidarité populaire maintiennent leurs différentes permanences où elles distribuent encore des colis alimentaires et produits d’hygiène, des repas chauds, ou encore des masques et du gel hydroalcoolique qu’elles produisent : alors voici les points de collecte et de distribution qui seront ouverts les prochains jours à Paris et en banlieue :

  • dans le 5ème arrondissement, le point de collecte au cinéma La Clef Revival sera ouvert mardi de 17h à 19h et c’est au 34 rue Daubenton, métro Censier.
  • la Brigade nord-est de Paris tient une permanence lundi de 14h30 à 18h, au 5 passage du marché, dans le 10ème.
  • Dans le 10ème : une nouvelle permanence est ouverte à la Nouvelle Rôtisserie où les Brigades préparent aussi des repas : vous pouvez y déposer vos dons tous les jours de 18h30 à 20h30 et c’est au 4 rue Jean et Marie Moinon
  • Toujours dans le nord de Paris : une permanence sera ouverte dans le 19ème arrondissement : MARDI de 14h à 18h – au 92 rue d’Aubervilliers, et une autre dans le 20ème arrondissement : sera ouverte le MARDI de 14h à 17h et c’est dans le Local de la CNT, au 33 rue de Vignoles
  • dans le 12ème, la permanence du local de Charenton où les brigades préparent et distribuent 80 repas/jour : sera ouverte mardi de 18h à 20h et c’est au 249 rue de Charenton.
  • la Brigade de Montreuil : tient une permanence les lundi de 10h à 14h à l’AERI, 57 rue Étienne Marcel et le lundi jusqu’à 13h chez Natalia, au 68 rue des ramenas.
  • à Saint-Ouen : la permanence sera ouverte lundi et mardi de 9 à 19 heures et c’est à l’épicerie Les Trois Poireaux, au 21 rue Saint Denis
  • la brigade sud de Paris tiendra une permanence Mardi de 14h à 18h au Moulin à café qui se trouve au 9, place de la Garenne, et une autre dans le 13ème : sera ouverte lundi de 14h à 18h au 25 rue du Moulinet, métro Tolbiac ou place d’italie
  • enfin, dans la banlieue sud : une permanence sera ouverte à IVRY, MARDI, de 15h à 18h – et c’est à La petite pagaille, qui se trouve au 65 rue Molière.
    Par ailleurs, malgré la réouverture de certaines écoles, Les brigades d’éducation populaire maintiennent aussi leur réseau de solidarité autour de l’aide aux devoirs qui permet la mise en relation entre des élèves et des accompagnateurs volontaires.
    Et pour les contacter c’est toujours la même adresse mail : brig-ed-pop@protonmail.com
    Pour aider les Brigades à poursuivre leurs actions, vous pouvez bien sûr tjr renflouer leur cagnotte en ligne : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/ebnv1fg9?fbclid=IwAR2YV5NR74MCsd_t57eWhfWgjiJCg9LNZ3dhS3c4LW84ZqGRzi2EpvJ_u4E

dans le 19ème, pour les habitants et habitantes du quartier Solidarité : L’Eternel Solidaire continue de proposer :

  • ses permanences numériques : si vous avez besoin de faire imprimer un document : vous pouvez l’envoyer à aide-mednum@assoD2L.org et vous pouvez ensuite venir récupérer vos documents au 1, rue de la solidarité
  • et pour vous accompagner dans vos démarches informatiques, l’éternel solidaire rouvre ses portes, sur rendez-vous, et avec des mesures d’hygiène renforcées.
    Pour prendre rdv, vous pouvez :
    Envoyez un SMS au 07 68 40 55 42
    Appelez le 07 68 40 55 42
    ou Envoyez un mail à aide-mednum@assoD2L.org
    en attendant vous pouvez consulter les guides que association a mis en ligne et que vous retrouverez sur le site : pour vous exercer : https://solidarite-numerique.fr/
  • enfin le vendredi de 15h à 18h, l’éternel solidaire et l’association courte-échelle continuent leur distribution solidaire de paniers de courses. Et je rappelle que la radio Fréquence Paris Plurielle s’est associée à cette initiative en proposant une distribution de produits culturels : alors si vous avez des livres, cds, dvds à donner, vous pouvez les déposer toute la semaine devant le 1, rue de la solidarité, et pour la distribution : rdv donc vendredi de 15h à 18h à la même adresse, au 1, rue de la solidarité.
    Et si vous voulez soutenir ces distributions, l’éternel solidaire a mis en ligne une cagnotte :https://www.helloasso.com/associations/eternel-solidaire-association-d2l/formulaires/1/widget?fbclid=IwAR0fyacdYXwoAUhhJ2EaQe0ea9x4WSatM6PPngjYZ82ZhkU8b59nXNnFX5c

à Montreuil, plusieurs point de collecte et distribution sont organisés dans les quartiers Branly-Boissière, Ramenas, Léo Lagrange et Fabien :
pour les produits alimentaires et d’hygiène, vous pouvez déposer vos dons :

  • le mardi de 10h à 13h AU COMITE DES FETES DES RAMENAS et le point de contact c’est Céline : comitedesfetesdesramenas@yahoo.fr
  • mercredi de 9h30 à 11h30 au café associatif le Fait tout qui se trouve au 166 rue Edouard Branly
  • le MERCREDI de 15h à 18h, dans le local de l’ASFM au 1 av. Pdt Salvador Allende. Et le point de Contact, c’est : Philippe 01 48 57 67 12
    pour les fournitures scolaires, vous pouvez déposer vos dons :
  • le MARDI de 10h à 13h – au Comité de fêtes des Ramenas au centre de quartier Ramenas - et c’est toujours Céline le point de contact
  • MERCREDI de 10h à 12h – au local de Ensemble Notre Quartier ; et le point de Contact c’est Marie au 06 17 56 86 62
    enfin, ces associations ont ouvert une permanence juridique téléphonique gratuite avec une avocate spécialisée en droit de la famille et droit du travail : la permanence est ouverte tous les mercredis de 15H à 18H et c’est au 01.48.45.99.90
    enfin, une cagnotte a été mise en ligne : https://www.cotizup.com/soutiendistribalimboissiere

à Pantin, les associations Têtes Grêlées et Solid19Pantin organisent une distribution gratuite de soupe et bricks, tous les lundis, mercredis et vendredis de 17h à 20h
et c’est au 83 avenue Jean Lolive, à Pantin.
Et si vous voulez soutenir l’association Têtes Grêlées et Solid19Pantin, une cagnotte est en ligne, et vous retrouverez le lien sur le site de l’agenda : https://www.leetchi.com/c/venir-en-aides-aux-familles-en-difficultes?fbclid=IwAR3iXd82YEr85gbdn3s21veLJfY5siPHxJWCvg1i9mdS-CJxd4XyUzfkjJA

pour soutenir les familles Rroms du bidonville de Bobigny, le Ménilmontant Football Club a ouvert une cagnotte en ligne.
Grâce aux dons de plus de 2000 euros, le MFC a pu soutenir 27 familles. Et grâce aussi aux dons faits par le collectif des Bâtisseurs de cabanes, ils ont pu aider les familles du bidonville d’Argenteuil où des agressions racistes au cocktail Molotov ont été perpétrées deux nuits de suite, les 1er et 2 Mai derniers, et à nouveau le 18 mai dernier.
La cagnotte mise en ligne par le MFC est maintenue et vous pouvez tjr la renflouer sur : https://www.cotizup.com/mfc1871rrom

Pour aider les étudiants dans les résidences CROUS à Paris, le collectif Solidarité alimentaire poursuit ses livraisons à domicile le dimanche.
Pour en bénéficier, il faut s’inscrire avant le jeudi 12h sur le framaform : https://framaforms.org/aides-etudiantes-bordeaux-2nd-appel-1584526491
pour aider le collectif, une cagnotte a été mise en ligne : https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/solidarite-alimentaire

par ailleurs, la fédération syndicale étudiante a mis en ligne une pétition pour exiger une exonération des loyers en Cité-U pour toutes et tous
et vous retrouverez bien sûr le lien : https://www.change.org/p/fr%C3%A9d%C3%A9rique-vidal-exon%C3%A9ration-des-loyers-en-cit%C3%A9-u-pour-tou-te-s?fbclid=IwAR2k92VlVDLOR3hENOJRMkYJmgmLqLovj4YRkbpiBCNLEGa6rC56koxyync

et on finit avec les quelques rdv confinés et déconfinés pour lundi et mardi : lundi, toute la journée les syndicats FO, CGT, et Sud Santé Korian appellent à une journée de grève et d’actions dans tous les EHPAD de France pour exiger que les salarié.e.s des EHPAD touchent outre la prime Korian de 1 000 €, celle de l’État de 1 500 € et celle sur le grand âge de 100 €. Ils réclament également une augmentation conventionnelle des salaires de 300 €, une augmentation des effectifs dans les EHPAH et que le coronavirus soit reconnus comme maladie professionnelle.

A l’occasion du 1er jour du cycle de réunion du #ségurdelasanté, le cycle de négociations sur l’avenir de l’hôpital, un rassemblement des hospitaliers est organisé lundi à 13h devant le ministère des solidarités et de la santé
pour soutenir les hospitaliers, rdv donc lundi à 13h devant le ministère qui se trouve au 14 avenue Duquesne, métro école militaire

lundi à 20h, l’action antifasciste Paris Banlieue organise un live Instagram entre Antonin Bernanos et NnoMan du Collectif OEIL pour parler répression, détention et contrôle judiciaire alors que l’audience pour la levée du contrôle judiciaire d’Antonin Bernanos se tenait vendredi dernier à Paris.
Pour en discuter avec Antonin et NnoMan, rdv donc lundi à 20h sur le live Instagram : instagram.com/afaparisbanlieue=AT1-MEF5Nq3gKPAcAPgt9bpCasBOsOMHHl7RbV8xItBaVdA3ZtJLfaq72h29GtdCdhetzvvn3AAY8FCAXEj0Mfk26kcwmbLQWBkXzFfe-OcudXQkycxBAwQiTFpiv7glAd2W2OFmTzCPYhuPO6aL7DopSl-WQT3xJFiX-lE9slmNOoGlFZDq9u2UQgyeTM4]
le lien vers la cagnotte de soutien aux antifascistes mise en ligne par le collectif libérons-les :
https://www.cotizup.com/liberons-les

mardi à 18h, ATTAC France organise une conférence-débat virtuelle sur la Crise sanitaire et écologique et le productivisme : de quoi avons-nous besoin ?
Pour suivre les débats avec : Alma Dufour, chargée de campagne surproduction aux 
Les Amis de la Terre France, Jeanne Guien, philosophe spécialiste de l’obsolescence, militante à Résistance à l’Agression Publicitaire, et Vincent Gay, membre d’Attac
rdv sur la page Facebook d’Attac France qui retransmettra la discussion en direct : https://www.facebook.com/events/286447802751669
et pour retrouver les vidéos des conférences virtuelles précédents d’Attac France, rdv sur : https://attac.org/l/covid19

mardi à 18h, l’écocampus de l’ENS organise un atelier-débat virtuel sur l’histoire écologique de la colonisation
Cette Discussion autour de l’impact écologique de la colonisation sera alimentée par les connaissances des participant.e.s. Dans un idéal de formation collective, chacun.e est donc invité.e à venir avec un exemple, un moment, une réflexion, un article, un chapitre d’ouvrage, un discours une émission de radio, une campagne de publicité en tête ; tous les domaines de la pensée sont les bienvenus : histoire, anthropologie, philosophie, droit, biologie, économie, communication...
et pour y participer il faut s’inscrire sur : https://www.eventbrite.fr/e/105590913264

mardi à 18h aussi, mais dans la vraie vie : une assemblée pour construire l’autonomie est organisée
Pour s ’organiser dans une logique autonome au-delà des groupes affinitaires, des syndicats, et des partis, une assemblée est donc organisée mardi à 18h Aux Condensateurs d’idées, qui se trouve au 43 rue de Stalingrad, à Montreuil. Métro : Croix de Chavaux ou Mairie de Montreuil

mardi aussi, de 18h30 à 19h30, les cercles de silence en soutien aux sans papiers et pour la fermeture des centres de rétention administrative reprennent de manière atomisée.
Comme ils ne peuvent toujours pas se réunir sur la voie publique, l’ensemble des cercles de silence de France et des pays voisins appelle à faire silence où que l’on soit, ce mardi de 18h30 à 19h30 pour dénoncer la rétention des migrants et exiger la fermeture des Centres de rétention administrative.
Et si vous voulez plus d’information sur cet appel, rdv sur le site internet : http://www.cercle-silence.org

enfin, A l’occasion de la réédition de son livre ’Le travail du care’, les éditions La Dispute organisent une discussion virtuelle avec Pascale Molinier mardi à 19h.
Après les mobilisations sociales des soignantes et à l’heure de l’épidémie de Covid-19, cette discussion avec l’autrice permettra d’éclairer les termes du débat sur les conditions de travail et de rémunération des infirmières et des aide-soignantes dans les hôpitaux publics et dans les EHPAD, et sur la place essentielle de leur activité et de la perspective du care pour la vie en commun.
Pour y participer et obtenir le lien du zoom, il faut remplir un formulaire en ligne : https://forms.gle/BCU4ij3u93VB4wX98


Documents joints

encore un Appel : pour leur projet La Casa, (...)