Agenda des luttes confinées 30 mars

mardi 31 mars 2020
par  Julie agenda

Et pour cet agenda des luttes confinées, on commence par cette alerte lancée par plusieurs associations à propos de l’état d’urgence sanitaire et des brèches qu’il ouvre dans l’Etat de droit
Pour lire l’édito publié par l’association Robin des toits, rdv sur leur site : www.robindestoits.org
et Plus globalement : pour en savoir plus sur la remise en cause de l’Etat de Droit par l’état d’urgence sanitaire, vous pouvez suivre les conférences vidéos du colloque virtuel « Droit et Coronavirus », organisé par de nombreux chercheurs et dont les vidéos sont mises en ligne sur youtube.

Pour les personnes vulnérables, confinées, testées Covid ou pas, et qui se trouvent en situation d’isolement social : la Croix-Rouge poursuit l’opération « Croix-Rouge chez vous » qui permet, jusqu’à la fin du confinement, d’être approvisionné à domicile en produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène et médicaments sur ordonnance).
Pour en bénéficier, il faut appeler le 09.70.28.30.00, un numéro qui est non-surtaxé, et ouvert 7j/7, de 8h à 20h.
Et pour soutenir la Croix-Rouge, vous pouvez effectuer des dons sur le site internet : www.soutenir.croix-rouge.fr ou par chèque à l’attention de Croix-Rouge urgence Covid-19, à l’adresse postale : Croix-Rouge, CS20011- 59895 Lille cedex 9.

Le samu social de Paris lance un appel aux dons auprès des entreprises et des particuliers pour recevoir des chèques déjeuner et tickets restau.
Pour envoyer vos dons il faut écrire à Urgence alimentaire, Samu social de paris, qui se trouve au 59 rue Ledru Rollin, 94200, Ivry-sur-Seine.

Près de 230 personnalités issues du secteur de la santé, du social, de l’éducation et de la culture, appellent aussi à retourner la « stratégie du choc » en s’auto-organisant face à la pandémie de Covid-19 et à rejoindre le réseau de solidarité COVID-ENTRAIDE FRANCE.

D’autres initiatives locales s’auto-organisent pour soutenir les personnes qui en ont besoin : en proposant de rompre l’isolement, de faire les courses, de garder les enfants des personnes qui doivent travailler etc..
Pour suivre ces initiatives de solidarité, pour partager vos propositions, ou poster vos besoins : vous pouvez vous rendre sur la page facebook « solidarité contre le coronavirus-Paris »
Vous pouvez aussi suivre les appels relayés sur la page facebook « le lien social au temps du virus »

des BRIGADES DE SOLIDARITÉ POPULAIRE se sont créées pour organiser une autodéfense sanitaire en IDF :
Auto-organisé pour générer des solidarités concrètes, sur une base territoriale, afin de venir en aide aux plus précaires, ce réseau de solidarité doit aussi s’articuler à l’élaboration de nouvelles formes d’organisation collective et à une mise en accusation des politiques néo-libérales, dont la situation actuelle, en France comme ailleurs, démontre une fois de plus la nature criminelle.
C’est dans cette perspective que des Brigades de solidarité populaire se sont créés à Milan et aujourd’hui : Plusieurs villes d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne et de France répondent à cet appel
pour rejoindre les brigades de solidarité populaires, il suffit d’envoyer un mail à : brigadepopulaire-idf@protonmail.com

Pour vous informer sur vos droits relatifs au travail en cette période de crise sanitaire, je rappelle que la CNT a préparé des fiches conseil mises à jour régulièrement
Pour retrouver toutes les fiches d’info, rvd sur le site du syndicat unifié du bâtiment : www.cnt-f.org

droit du travail toujours : sachez que tout le temps du confinement, solidaires 93 reste dispo pour toutes questions relatives au droit du travail :
vous pouvez les appeler aux numéros suivants : 06.25.73.33.11 ou au 06.82.28.23.09

Alors que la ligne 3919 est fermée depuis quelques jours, laissant ainsi les victimes de violences conjugales sans aucun soutien, un groupe facebook a été créé pour les aider
vous pouvez le retrouver sous le nom : « confinement entraide et solidarité féminine »

l’association Acceptess-T qui défend les droits des personnes transgenres les plus précarisées par l’intersectionnalité, lance un appel à la solidarité et aux dons pour aider les personnes transgenres, et en particulier les travailleuses du sexe.
Pour les aider, vous pouvez participer au fonds d’aides sociales Trans, le FAST, en vous rendant sur le site Internet : www.Acceptess-T.com

L’association Watizat qui milite pour l’accès à l’information des personnes exilées et le guide solidaire à destination des personnes sans-abris ont recensé quelques structures de distributions alimentaires qui restent ouvertes en période de confinement. Et on en a rajouté quelques autres en plus :
Le matin :

  • ptit dej solidaires proposent des petits dejeuner du lundi au dimanche à partir de 8h30 : ca se passe au jardin d’éole dont l’entrée se fait par la rue d’Aubervilliers, devant la rue du Maroc, métro Stalingrad
  • L’armée du salut propose aussi un petit dejeuner du lundi au dimanche, à partir de 9h : c’est au 213 rue d’Aubervilliers, métro porte de la chapelle
    le midi :
  • L’association Aurora propose une Distribution de repas chauds tous les jours de 9.00 à 14.00 : ça se passe au Carreau du Temple, 4 rue Eugène Spuller, métro Temple.
  • pour les mineurs isolés, les midis du MIE proposent un déjeuner les jeudi et vendredi à 12h et samedi et dimanche à 12h30 : c’est au jardin de la rue Pali-Kao, métro Couronnes
  • les restos du cœur proposent aussi un déjeuner du lundi au dimanche de 11h à 13h 
     : c’est au 7-15 avenue de la porte de la villette, métro porte de la villette
  • les restos du cœur du 20ème proposent un déjeuner du lundi au vendredi de 11h à 13h : c’est au 29 rue du soleil, métro Télégraphe
  • tous les midis, la cantine des Pyrénées propose aussi un déjeuner pour les habitants du quartier qui n’ont pas la possibilité de cuisiner : rdv donc à la cantine des Pyrénées qui se trouve au 77rue de la Mare, métro Jourdain.
  • en banlieue, l’assiette migrante propose un déjeuner les mercredi, vendredi et dimanche à 13h : c’est rue Pierre Larousse à Aubervilliers, métro Front populaire
    le soir :
  • les restos du cœurs proposent un diner, du lundi au dimanche de 18h à 20h : et c’est au 7-15 avenue de la porte de la villette, métro porte de la villette
  • une chorba pour tous propose aussi un diner du lundi au vendredi à partir de 17h, c’est au métro Jaurès
  • l’armée du salut propose un diner du lundi au dimanche à partir de 18h30 : c’est au 11 rue Léon Jouhaux, métro République
  • les restos du cœur de Rosa Parks proposent un diner les mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 20h à 21h30 : ca se passe au jardin Anais Nin sur le boulevard Mc Donald, métro porte de la chapelle ou porte d’Aubervilliers
  • les restos du cœur de la gare de l’est proposent un diner les lundi, mercredi, et vendredi de 20h à 21h30 et le dimanche de 19h30 à 21h : c’est au 1 avenue de Verdun, métro Gare de l’Est
  • enfin les restos du cœur de république proposent un diner les mardi et jeudi de 20h à 21h30 et le samedi de 19h30 à 21h : ca se passe sur la place de la république, métro République.
    Et pour retrouver plus d’information sur les distributions alimentaires qui sont maintenues à Paris, vous pouvez consulter le site : http://www.solinum.org/

Depuis le début de l’épidémie, les Gilets Noirs aussi organisent l’entraide et la protection des personnes les plus vulnérables dans les foyers et dans la rue.
Pour cela, Ils lancent un appel aux dons des produits de première nécessité suivant :
- Savons liquides / Gel hydroalcoolique.
- Javel et vinaigre blanc.
- Gants.
- Lingettes désinfectantes / éponges.
- Doliprane (ou paracétamol en générique).
- Thermomètre.
- Masques.
- Nourriture non-périssable.
Vous pouvez déposer vos dons tous les vendredis et samedis de 15h à 18h, en respectant les mesures de sécurité, devant le : 5 passage du marché, dans le 10ème.
Une fois devant, vous devez contacter le numéro suivant : 07.53.21.31.42
et si vous ne pouvez pas vous déplacer, Une cagnotte en ligne a été ouverte sur le pot solidaire, dont vous retrouverez le lien sur le site de l’agenda : www.lepotsolidaire.fr/pot/hifhu12s

Le virus n’a pas de frontière et circule aussi dans les CRA que le Conseil d’Etat refuse de fermer :
Pour soutenir celles et ceux qui sont retenus dans les CRA, vous pouvez rompre leur isolement et témoigner de votre solidarité en les appelant. Pour cela, le site A Bas les CRA a dressé la liste des numéros des cabines téléphoniques des CRA sur lesquelles vous pouvez appeler : vous pouvez retrouver la liste sur le site abaslescra.noblogs.org

Même durant le confinement, les demandeurs d’asile qui font l’objet d’une procédure d’expulsion Dublin doivent pointer dans les commissariats ou les gendarmeries, malgré les demandes de la Cimade de mettre fin à cette obligation.
Lorsqu’ils sortent pour pointer, les étrangers concernés doivent disposer d’une attestation avec la mention cochée « convocation judiciaire ou administrative ». Et pour retrouver des attestations en version multilingues, je vous rappelle qu’elles sont disponibles sur le site du Bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants, à l’adresse : www.baamasso.org

Alors que le campement d’Aubervilliers a été évacué par la force mardi dernier, l’association Solidarités Migrants Wilson maintient sa distribution alimentaire le soir à 20h, mais le lieu de rdv est modifié : il est donné devant le CAP18 de la porte d’Aubervilliers.
Par ailleurs, la cuisine collective pour préparer les repas a besoin de bénévoles, et l’association cherche aussi des véhicules pour transporter le matériel de cuisine jusqu’au lieu de distrib. Pour aider l’association, vous pouvez les contacter via leur page facebook Solidarité Migrants Wilson.
Enfn, vous pouvez participer à la cagnotte mise en ligne par l’association, et dont vous retrouverez le lien sur le site de l’agenda : https://www.helloasso.com/as…/soutien-a-wilson/formulaires/1

Pour les habitants et habitantes du 19ème : L’Eternel Solidaire propose aussi :

  • Un groupe d’entraide sur Facebook que vous retrouverez sur la page groupe d’entraide Danube/Solidarité 19ème
  • L’eternel solidaire met aussi en place des permanences téléphoniques pour rompre l’isolement : elles sont ouvertes du mercredi au vendredi de 10h à 18h, au 01.77.37.01.96
  • Des permanences numériques : si vous avez besoin de faire imprimer un document : vous pouvez l’envoyer à aide-mednum@assoD2L.org et vous pouvez ensuite venir récupérer vos documents au 1, rue de la solidarité

l’association ASET 93 qui encourage la scolarisation pour les enfants éloignés de l’École sur le territoire de Seine-Saint-Denis, appelle exceptionnellement aux dons pour fournir une AIDE ALIMENTAIRE en urgence à de nombreuses familles avec enfants dans les Villes de Saint-Denis, Saint-Ouen, Noisy-le-Grand, Montreuil
Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Emmanuelle Pettazzi au 07.69.54.76.90

A saint-denis aussi, le collectif Attiéké a créé une cagnotte pour aider les familles mal-logées face aux conséquences du confinement
pour la renflouer, rdv sur : https://www.papayoux.com/fr/cagnotte/solidarite-face-aux-consequences-du-confinement-1?fbclid=IwAR1MuKnH7CKmrjAwOvqBkizp__TRZSulhjRSmbYah_y8yUfbowy3VythMtQ

Pour les quelques Rdv confinés à signaler :

Il y a le rdv quotidien A 20h tous les soirs à vos fenêtres ou vos balcons pour applaudir et remercier les personnels hospitaliers qui risquent leur vie à nous soigner, …mais aussi pour remercier : les caissières et caissiers, les éboueurs, les postiers, les agents de la Ratp etc...bref toutes celles et ceux qui sont sur le pont ! et à 21h sortez vos casseroles, vos banderoles, et vos plus beaux slogans pour dénoncer la casse de l’hôpital public !.

Les rencontres nationales du travail social en lutte se poursuivent aussi et des réunions téléphoniques sont organisées pour maintenir la mobilisation :
la prochaine a lieu lundi 30 mars sur l’appli discord : https://discord.gg/GQYHGE

La coordination nationale des Facs et Labos en Lutte appelle aussi à continuer la lutte et organise une manifestation numérique mardi, le 31 mars, pour dénoncer les politiques des gouvernements successifs qui ont mené la France à ne pas être en mesure de faire face à la menace du COVID-19.
Cette manifestation numérique aura pour but d’investir massivement les réseaux sociaux avec des publications en lien avec la lutte du collectif Facs et Labos en lutte. Pour ce faire, le collectif a constitué un fond commun de documents de différente nature (articles, vidéos, image humoristiques, slogans) et pour retrouver tous ces documents : ils sont accessibles dans un dossier en ligne sur la page internet de l’université ouverte dont vous retrouverez le lien sur le site de l’agenda : https://universiteouverte.org/2020/03/26/le-31-mars-assurons-la-continuite-des-manifestations/?fbclid=IwAR1WerRk3JU9_T7QS6vYaMjTansmw9yfoIsBSQ7KJ6ASa_6ELeYlxPFHFd0

mardi aussi, Le Collectif Les Morts de la Rue rend hommage à 569 personnes ’SDF’ mortes en 2019, en organisant une manifestation numérique, sur les réseaux sociaux.
A partir de 9h et toute la journée, des vidéos seront diffusées avec des prises de parole de membres du collectif, des témoignages et une lecture des noms des personnes décédées.
Pour en savoir plus sur cette manifestation numérique, rdv sur la page facebook du collectif : Les morts de la Rue.

mardi, à 18h30 : une AG interpro du 92 est organisée en audio-conférence.
Pour y participer, vous pouvez les contacter sur leur page Facebook : « AG interpro 92 »

mardi toujours, à partir de 20h, les collectifs Projection-Covid19 et Art en Grève organisent une manifestation de confinement
Dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites, une date de manifestation était planifiée pour le 31 mars. Comme cette crise sanitaire révèle toute l’incohérence du système et l’irresponsabilité de nos gouvernants, les collectifs Projection-Covid19 et Art en grève maintiennent cette date et organisent une manifestation de confinement pour réclamer des moyens pour sauver le système de santé, le retrait total de la réforme des retraites et le retrait total de la réforme de l’assurance chômage.
Pour cette manif de confinement, art en grève et Projection-Covid-19 ont préparé des slogans et des supports audio et vidéo aussi à projeter avec un vidéo-projecteur.
Pour retrouver tout ce matériel, rdv sur la page facebook du collectif Projection-Covid-19 ou sur la page facebook de Art en Grève.

Les postiers et postières en résistance coordonnent aussi leur action pour étendre leur droit de retrait
alors que La Poste a fini par reconnaître que le virus restait actif sur le courrier et les paquets, elle n’a toujours pas pris les mesures qui s’imposent pour protéger la santé des postiers et de la population. Pire : elle profite de la situation pour mettre en place ses réorgs (méridienne, prises de service échelonnées, double ou triple tournées...).
Aussi, les postières et postiers tentent de s’organiser pour généraliser leur droit de retrait. Et pour cela, ils organisent des rencontres téléphoniques, le mercredi soir. Pour y participer, il faut contacter Sud Poste sur l’adresse mail : sud-poste-92@wanadoo.fr

un collectif pour la Grève des loyers s’est créé sous le nom « grève des loyers 2020 »
Le confinement a des conséquences économiques dramatiques pour de nombreuses personnes qui n’ont plus d’emplois, ou des demi-payes, ou semi-allocations, et beaucoup de gens ne pourront pas payer leurs prochains loyers, ni d’ailleurs leurs prochaines factures, d’autant que les prix de la nourriture commencent déjà à grimper.
alors pour appeler à refuser collectivement de payer les loyers, ce collectif s’est donc monté et vous pouvez le suivre sur sa page facebook, sous le nom Grève des Loyers 2020 ou sur twiter à l’adresse : https://twitter.com/2020Greve

Enfin pour réclamer l’« arrêt de tous les services non-essentiels à la continuité de la nation », et surtout la « mise à disposition immédiate de moyens de protection des agents en première ligne », la fédération services publics de la CGT a déposé un préavis de grève pour tout le mois d’avril.

Pour continuer de soutenir les librairies indépendantes qui ont du baisser le rideau et pour éviter Amazon, rdv sur le sites des librairies indépendantes à l’adresse : www.librairiesindependantes.com/

vous pouvez aller aussi sur les sites des librairies indépendantes parisiennes dont on parle souvent dans l’Agenda comme :
Qilombo : www.librairie-quilombo.org/
La Brèche : www.la-breche.com/
ou encore Publico : www.librairie-publico.com/

Pour limiter le recours aux transporteurs, Plusieurs librairies, bibliothèques maisons d’éditions, ou privés mettent à disposition tout ou partie de leurs ouvrages en format numérique
C’est le cas des éditions La Fabrique qui proposent plusieurs ouvrages en téléchargement gratuit que vous pouvez retrouver sur le site : www.lafabrique.fr
La BNF met aussi à disposition des millions de contenus gratuits sur sa plateforme Gallica.
La bibliothèque solidaire de confinement met à dispo des ouvrages sur l’application discordapp.com
La page facebook de « la bibliothèque numérique pour temps de confinemen » propose aussi des ouvrages en sciences humaines, en format PDF : pour les retrouver, rdv sur la page facebook « bibliothèque numérique pour temps de confinement »

Enfin, culture toujours : 10 musées mettent leur collection en ligne que vous pouvez donc visiter virtuellement et gratuitement depuis chez vous  :
et c’est disponible sur le site www.quatremille.be


Documents joints

Alors que le campement d'Aubervilliers a été (...)