FPP-Agenda des luttes du 27 novembre 2018

mardi 27 novembre 2018
par  Agenda

AGENDA DU MARDI 27 NOVEMBRE 2018

Aujourd’hui diffusion d’une interview de Martine Fontanille de la Cie Haute tension pour son spectacle "Quoi de neuf Dolto" :
du 7 décembre 2018 au 9 mars 2019 à À La Folie Théâtre, dans le 11ème , tous les vendredis et samedis à 19h30.
Téléphone : 01 43 55 14 80
http://www.folietheatre.com/
6 Rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris
M° Ste Ambroise


Les autres rendez-vous et infos militantes :

A 12h à Saint-Denis Rassemblement contre la hausse des droits d’inscription
Le premier ministre vient d’annoncer une augmentation des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s venant de pays hors-Union Européenne. Si on le laisse faire, elle prendra effet dès la rentrée 2019. Le gouvernement a annoncé que les frais d’inscription allaient être multipliés par.. 10 !
De 170€ par an à 2770€ en Licence
De 243€ par an à 3770€ en Master
De 380€ par an à 3770€ en doctorat
À Paris 8, 5000 étudiant-e-s sont étranger-e-s, soit plus d’un-e étudiant-e sur 5.
D’ici quelques mois, il est très probable que la mesure qui vient d’être annoncé soit généralisée aussi aux étudiant-e-s de nationalité française. En effet, un rapport de la Cour des Comptes envisageant la hausse des frais pour tout le monde a fuité dans le journal Le Monde Mercredi 21 novembre.
Donc rassemblement :
Pour une université gratuite et ouverte à tou-te-s et que l’État engage des moyens à la hauteur des besoins dans les universités. L’éducation est un droit.
Université Paris 8 - Saint Denis
Devant la Maison des Étudiants
2, rue de la Liberté
Saint-Denis (93)

Métro Saint-Denis-Université

A 14h30 Manifestation et grève Lycées professionnels à Beaubourg, en direction de République.
AG à 17h00 à la Bourse du travail, 3 rue du Château d’eau, métro République
RDV à 14h30
Place Edmond Michelet
à coté de Beaubourg
Métro Rambuteau ou Les Halles

A 18h Coordination contre la répression et les violences policières
Contact : stoprepression@riseup.net
Bourse du travail de Paris
3 rue du château d’eau
Métro République

A 18h à Ivry-sur-Seine Soirée Palestine dans le cadre du festival des solidarités internationales, le groupe AFPS d’Ivry et le comité de jumelage d’Ivry organisent une soirée sur la Palestine. Une délégation de la mairie du village de Jifna et du comité populaire du camp de Jalazone sera présente.
Au programme :
De 18h00 à 20h00

Retour sur le camp d’été pour les enfants de Jalazone Jifna organisé par le comité de jumelage avec les jeunes d’Ivry qui y ont participé (diaporama commenté).
20h00 Pause buffet
20h30 à 22h30
Rencontre débat avec la délégation palestinienne sur le quotidien de l’occupation et plus précisément sur les prisonniers palestiniens suite à la campagne pour la libération de Salah Hamouri
Espace Robespierre
Salle 2
2 rue Robespierre
Ivry-sur-Seine (94)
Métro Mairie d’Ivry

A 19h Conférence "Contenir la dette publique ou lutter contre les inégalités,
faut-il choisir ?"

La dette publique augmente en France, elle représente 96% du PIB. Mais elle est utile, puisqu’elle finance les services publics et les rend accessibles à tous. Faut-il à tout prix la contenir, en diminuant les budgets de l’éducation nationale, de l’hôpital, des transports publics, etc. ? Les récentes campagnes d’ONG de solidarité internationale, comme Oxfam, montrent par ailleurs qu’il y a d’autres leviers d’action, tels que la lutte contre l’évasion fiscale, qui est équivalente au budget de l’éducation nationale en France.
Le groupe local parisien d’Oxfam vous invite à réfléchir sur le thème "Contenir la dette publique ou lutter contre les inégalités, faut-il choisir ?", avec la présence de :
Bruno Tinel, maître de conférences en économie, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, auteur du livre Dette publique : sortir du catastrophisme (Raisons d’agir, 2016)
Carine Milcent, professeur associé à Paris School of Economics, research professor CNRS
Jean-Marie Monnier, professeur d’économie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheur au Centre d’Économie de la Sorbonne, auteur du livre Parlons dette en 30 questions (La Documentation Française, 2013)
La conférence sera animée par Martin Bodrero, de Radio parleur (https://radioparleur.net/) un media indépendant des luttes sociales, environnementales, culturelles et surtout de la lucha libre
Inscription gratuite mais obligatoire : https://www.eventbrite.com/e/conference-debat…
Bar « Le Tempo »
18 rue Brochant
Métro Brochant

A 19h Rencontre des postier.e.s d’Île-de-France.
Arrêt des réorganisations
Contre la précarité
Pour l’augmentation des salaires
Cette rencontre à pour vocation de dépasser les frontières entre départements et syndicats, entre syndiqués et non-syndiqués !
Bourse du travail de Paris
Salle Ferrer
3 rue du château d’eau
Métro République

A 19h Rencontre-débat « Résistances aux Frontières »
Dans le cadre du Festival des Solidarités, et parmi les activités que le CICP organise autour du thème « Résistance aux oppressions », l’Anafé et Ritimo vous invitent à une rencontre-débat suivie d’un apéro (avec collaboration au chapeau) portant sur les Résistances aux Frontières.
Comment fait-on respecter les droits fondamentaux aujourd’hui, malgré des politiques publiques qui, en fermant les frontières, créent des situations d’une extrême violence ? Comment, ici et là-bas, des gens affrontent la répression ? Comment des militants criminalisés continuent-ils leur combat pour le respect des valeurs humaines de solidarité et de fraternité ? Comment les soutenir ?
Ces discussion se feront en présence de :
Laure Blondel, de l’Anafé ;
Laure Palun pour le collectif Délinquants solidaires ;
de Sissoko Anzoumane, de la CSP 75 ;
et Loan Torondel, travailleur humanitaire.
CICP
21 ter, rue Voltaire
(et non pas Boulevard Voltaire)
Métro Rue-des-Boulets ou Nation


A 19h30 Apéro débat « Violences faites contre les femmes au travail »

quelles sont-elles ? Comment les combattre ?
Comment s’organiser collectivement pour prévenir les actes violents et, quand ils ont lieu, les rendre visible, les analyser et y répondre ?
Venez en discuter à cet apéro-débat du groupe Paris Nord-est d’Alternative libertaire, à partir de 19h30 au Lieu-Dit.
Bar-restaurant « Le Lieu-Dit »
6 rue Sorbier
Métro Ménilmontant ou Gambetta

mercredi 28 novembre à 7h30 à Romainville rassemblement " Forêt à défendre !"
À deux kilomètres à l’est de Paris, en contre-bas de la cité Gagarine, il existe une forêt clôturée de 27 hectares, interdite au public : la Forêt de la Corniches des Forts, à Romainville. La Région Ile-de-France a prévu d’en défricher 8 hectares pour la transformer en Ile-de-Loisirs, un non-sens dans le contexte de crise écologique actuelle. Depuis le lundi 8 octobre, les machines ont été lancées à l’assaut de cette forêt.
La destruction a commencé. Mais des personnes résistent et mobilisent depuis presque 2 mois, tous les jours rendez-vous à 7h30 au :
Parc de la Sapinière
98-106 Avenue du Colonel Fabien
Romainville (93)
Métro Bobigny-Pantin-Raymond Queneau

mercredi 28 novembre à 10h à Bobigny manifestation unitaire pour les droits des migrants à l’initiative du collectif Schaeffer d’Aubervilliers pour continuer à mettre la pression sur la préfecture du 93 pour des papiers et des logements décents pour tou·tes. Le collectif des Baras et le collectif du foyer des Sorins ont déjà répondus présent·es pour poursuivre la lutte ensemble.
Dans la poursuite des manifestation de septembre, ce nouveau rendez-vous a pour objectif de rappeler encore une fois à l’état ses obligations en matière d’hébergement des sans-abris et des demandeur·euses d’asile, de demander la régularisations de tou·tes les sans-papier·es et la délivrance de permis de travail pour en finir avec l’exploitation par les patrons !
Rendez vous donc mercredi 28 novembre de 10h à 13h sur l’esplanade de la préfecture de Bobigny.
Et pour soutenir le collectif : collectif.schaeffer@lists.riseup.net
Esplanade devant la préfecture 93 à Bobigny
1 esplanade Jean Moulin
Bobigny (93)
Tram Libération
Métro Bobigny-Pablo-Picasso

A 19h discussion sur le thème "Force et vitalité du théâtre en Palestine"
Méconnu en Occident, le théâtre de Palestine est vivant, riche, diversifié, créatif. Dans le contexte particulier d’un pays occupé, géographiquement fragmenté, politiquement déchiré, partagé entre conservatisme et fureur de vivre, la culture constitue aussi une forme de résistance et de résilience et le théâtre est un vecteur fort d’émancipation.
Invité : le Yes Theatre de Hébron - humour et métaphores
Avec Mohamed Titi, metteur en scène et comédien du Yes Theatre
A ses côtés, Jonathan Daitch. Parti à la rencontre des multiples troupes de théâtre de Palestine en vue de l’élaboration d’un livre, il nous restituera ses découvertes.
Implanté à Hébron depuis 20 ans le Yes Theatre produit des spectacles qui sont présentés dans toute la Cisjordanie mais aussi à l’international, en Asie, en Europe et dans le Monde Arabe où il est régulièrement invité, primé, et collabore à des projets artistiques. Proche de la population locale, il développe différentes approches telles que le théâtre de marionnettes, le théâtre-forum et est un acteur fort de questionnement, de libération des esprits et de plaidoyer. Ainsi les artistes palestiniens remettent le théâtre au cœur de la cité et nous invitent à nous enrichir de leurs pratiques.
Entrée libre
La soirée est organisée par Les Amis d’Al Rowwad dont le siège est Paris 18ème
info@amis-alrowwad.org

Centre culturel algérien
171 rue de la Croix Nivert
Métro Convention ou Boucicaut

MARDI 27 NOVEMBRE au DIMANCHE 2 DÉCEMBRE Dans le cadre du Festival Migrant’scène, spectacle "QUI DÉPLACE LE SOLEIL"
texte et mise-en-scène Marie Piemontese
avec Marie Piemontese, Alvie Bitemo,
et Maxime Tshibangu (en partition filmée)
une avait une chambre à louer, l’autre avait besoin d’un endroit pour écrire. Hier elles ne se connaissaient pas, mais voici maintenant deux femmes qui habitent sous le même toit. Dans la maison, un rapprochement intrigué se met en place entre les deux femmes, oscillant entre familiarité et étrangeté. Celle qui arrive est venue là pour écrire, hantée par la vision de son père, couturier africain. Celle qui reçoit semble mystérieusement de passage dans ce refuge-pavillon de province. Mais pourquoi l’une vit-elle recluse à domicile ? Et pourquoi l’autre semble-t-elle hantée par le souvenir d’un exode qu’elle n’a pas vécu ? Dans la relation qui tente de se développer entre les deux femmes, le banal va coexister avec l’étrange, l’ambivalence et le non-dit allant s’amplifiant. Le jour où l’une d’elles disparaît, tout bascule... Telle une fable d’aujourd’hui, Qui déplace le soleil parle des lignes que nous traçons, des trames que nous tissons, et des frontières telles qu’elles se traversent aujourd’hui.
MARDI 27 NOVEMBRE > DIMANCHE 2 DÉCEMBRE
mardi, mercredi, vendredi à 20h
jeudi à 19h
samedi, dimanche à 16h
durée 1h10
à partir de 13 ans
tarifs de 5 à 15 euros
www.maisondesmetallos.paris
Réservation 01 47 00 25 20
LA MAISON DES MÉTALLOS
94, rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris
Métro Couronnes ou Parmentier - Bus 96

MP3 - 66.9 Mo

Documents joints

MP3 - 66.9 Mo
MP3 - 66.9 Mo

Commentaires