Agenda Fpp 17 décembre

vendredi 17 décembre 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Mathieu du collectif 20 solidaire avec les migrants et de la marche des solidarités pour parler de la manif antiraciste organisée demain
rdv à 14h à Mairie de Montreuil pour un départ collectif
rdv à 14h à Père Lachaise pour un départ collectif
rdv demain à 15h sur la Place de Clichy pour marcher vers Barbès, Gare du Nord et nous finirons à Stalingrad.
Pour retrouver l’appel, l’agenda, les visuels etc...de la campagne, rdv sur : https://antiracisme-solidarite.org/2021/12/16/changement-de-lieu-de-depart-manifestation-du-18-decembre-a-paris/

Agenda du 17/12/2021

RDV MILITANTS

à 14h cet aprem, la coordination des sans papiers 75 organise un rassemblement statique
et le rdv est donné à 14h à République

de 17h à 19h, le séminaire mensuel de l’Observatoire Terre-Monde sur les écologies politiques dans les Outre-mer’ et proches régions se poursuit avec une séance intitulée Dans les cyclones du capitalisme
Catalina Toro-Perez (Université nationale de Colombie) parlera Du néo-extractivisme au capitalisme du désastre : Le cas de Old Providence, un an après le passage de l´ouragan Iota ; et Antonio Carmen Baez (University of Sint-Martin) : reviendra en anglais, avec traduction simultanée, sur le Colonialisme pandémique dans les Caraïbes néerlandaises ; et si vous voulez suivre cette séance en ligne, rdv à 17h sur : https://urlz.fr/faaK

A 18h ce soir, le Strass - Syndicat du Travail Sexuel et le Saint Sauveur organisent une Soirée pour la journée mondiale contre les violences faites au travailleurs.ses du sexe
Le STRASS y tiendra une table de presse et il y aura des prises de parole sur leurs conditions de vie, de travail, de luttes ...
Et A partir de 21h30, un dj set avec ALX du label Technommunism
Et si vous voulez participer à cette soirée avce le Strass pour la journée mondiale contre les violences faites au travailleurs.ses du sexe, rdv à partir de 18h au saint-Sauveur, 11 rue des Panoyaux, métro Ménilmontant

A partir de 18h aussi ce soir, il ya une Soirée de soutien de fin d’année de l’AERI
Et ça se passe à l’Aeri donc, au 57 rue Étienne marcel, à Montreuil, métro croix de Chavaux

après 51 JOURS d’occupation et tjr aucune solution proposée par le président de la fa de Nanterre, M. GERVAIS-LAMBONY, l’unef tacle a proposé un PROTOCOLE DE FIN d’occupation pour que les 61 sans facs restants soient inscrits
et à 19h ce soir un nouveau rassemblement est organisé devant le LE BAT. GRAPPIN sur le site de la fac de Nanterre

A 19h ce soir, les fleurs Arctiques organisent un débat public intitulé : « A bas le Grand Soir, vive la révolution ! » – pour, je cite : « déconstruire le léninisme diffus qui s’insinue jusque dans les discours et pratiques anti autoritaires »
Et si vous voulez en discuter avec eux, rdv ce soir à 19h à la bibliothèque des Fleurs Arctiques, c’est au 45 Rue du Pré Saint-Gervais, dans le 19ème

Demain, les GJ et citoyens en colère donnent rdv à 12h devant le Tribunal de Clichy pour une manif de soutien aux prisonniers politiques, et exiger l’Amnistie de l’ensemble des citoyens incarcérés au nom de la liberté de manifester.
Et le rdv est donné demain à 12h pour une manif qui partira à 14h vers République, via l’Avenue de Clichy > rue Guy Môquet > rue Championnet > rue Ordener > rue Riquet > rue d’Aubervilliers > rue de Château Landon > rue du fb St Martin > bd Magenta > Arrivée place de la République. Manifestation acceptée par la préfecture

demain à 12h, le comité justice pour Ibo organise un tournoi de foot en hommage à Ibo décédé il y a deux ans dans u accident aux circonstances encore floues aux abords d’une opération de police
et le rdv est donné à 12h demain au gymnase Saint-Exupéry qui se trouve allée Bossuet à Sarcelles

demain de 13h à 21h, le Poulpe et les Brigades de solidarité populaire proposent un noël solidaire
rdv demain de 13h à 21h au Poulpe, 4 bis rue d’Oran

demain à 14h, le collectif Negmarrons Dooboot organise un rassemblement de soutien à la Guadeloupe
et le rdv est donné demain à 14h au kiosque de Nation

demain à 14h, l’association des ouïghours de France organise un rassemblement contre les Jo de Pékin
et le rdv est donné demain à 14h place de la République

Demain, de 17h à 19h, un Rassemblement ’Asile pour Assange’ est organisé pour exiger que LA FRANCE ACCORDE L’ASILE POLITIQUE À JULIAN ASSANGE
Et le rdv est donné demain de 17h à 19h sur la Place du Trocadéro à l’angle des avenues Paul Doumer et Georges Mandel

dimanche de 12h à 17h, Utopia 56 Paris et Ile-de-France et Les Amarres organisent un IDE-DRESSING SOLIDAIRE : en soutien à la WOMEN’S HOUSE D’UTOPIA 56, un lieu d’hébergement pour jeunes mineures isolées.
La women’s House c’est une Maison Solidaire accueillant actuellement 7 jeunes filles Mineures Non-Accompagnées, dont la prise en charge a été rejetée par l’Aide Sociale à l’Enfance (capacité d’accueil de la maison 10 jeunes filles).
Et si vous voulez participer à ce vide-dressing solidaire, rdv dimanche de 12h à 17h aux Amarres, c’est au 24 quai d’Austerlitz

Dimanche, à 14h le Collectif Contre la Ligne 18 organise une Assemblée générale pour la protection du plateau de Saclay face à l’urbanisation
Un an déjà que le collectif contre la ligne 18 défend la la protection du plateau de Saclay face à l’urbanisation ; et si vous voulez faire le bilan et réfléchir à la suite de la mobilisation avec le collectif contre la ligne 18, rdv dimanche à 14h à la salle des Champs Frétauts, dont l’entrée se fait par la rue Carnot à Palaiseau

dimanche à 14h aussi, il y a l’AG hebdo du squat le Marbré
et c’est au 39 rue des deux Communes, à Montreuil, métro Robespierre

dimanche de 14h à 19h, l’organisation Akira Paris organise un Marché d’hiver ’Politique et solidaire’
Alors que nous sommes de plus en plus nombreux•ses à avoir du mal à boucler nos fins de mois, pour conjurer l’angoisse des cadeaux de Noël à faire, Akira propose un marché gratuit e t si vous vous voulez aller à ce marché solidaire, rdv dimanche de 14h à 19h au En Gare — 127 rue Marceau à Montreuil

dimanche, à 18h, l’assoc Gras Politique propose un groupe de parole en visioconférence sur les fêtes de famille et la grossophobie !
Avant de retrouver ton oncle, grand-oncle, cousin/cousine, et parfois même la vilaine tante qui te conseille de ne pas te resservir de bûche de Noël parce que ça tombe sur les hanches, et vraiment la culotte de cheval c’est pas beau, viens te lâcher avec l’assoc gras politique et échanger autour des stratégies à adopter pour ne pas subir tout ça, et si vous voulez y participer c’est dimanche à 18h sur : https://www.billetweb.fr/groupe-de-parole-fetes-de-famille

RDV CULTURELS

de 14h à 16h30, le séminaire ’Fight the power ? Musiques hip-hop et rapports sociaux de pouvoir’ se poursuit, avec une séance autour de Princia Andrianirina, qui parlera d’Apprentissage du rap et de rapport pédagogique
et si vous voulez suivre ce séminaire, il faut demander le lien zoom par mail à : fight-the-power@sciencesconf.org

A 16h30 cet aprem, La Bibliothèque Autogérée de Tolbiac et le Syndicat Solidaires Etudiant-es Paris 1 proposent la projection du film La Bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo sorti en 1966 et relatant le combat d’Ali La Pointe, protagoniste de la guerre d’Algérie et chef du Front de Libération National.
et si vous voulez voir ou revoir ce film, rdv à 16h30 cet aprem, dans l’amphi K du Centre Pierre Mendès-France sur le site de Tolbiac

A 19h, « Un Lieu pour respirer » propose la projo du film-docu FANON, HIER, AUJOURD’HUI de Hassane Mezine, en sa présence
Frantz Fanon, homme d’action, homme de pensée, révolutionnaire et théoricien de la pensée anticoloniale et postcoloniale a disparu en décembre 1961, il y a maintenant 60 ans. Frantz Fanon a combattu toute forme d’aliénation jusqu’à sa mort à 36 ans, quelques mois avant l’indépendance de l’Algérie à laquelle il avait œuvré
Et si vous voulez découvrir le film-docu qu’Hassane Mezine lui a consacré, rdv à 19h à Un lieu pour respirer, c’est au 15 rue Chassagnolles, aux Lilas

A 20h ce soir, Maghreb des Films et Cinéma Saint-André des Arts proposent , pour les 10 ans (presque 11) du Printemps Tunisien, , la projection de :
BABYLON de Ala Eddin Slim, Ismaël et Youssef Chebbi
Sur un territoire vierge en pleine nature, des populations arrivent. Rapidement, une ville se construit de nulle part. Peuplée de plusieurs nationalités, ses habitants parlent des langues différentes. Cette nouvelle Babylone entourée d’arbres et d’animaux, prend rapidement la forme d’une cité à la fois ordinaire et singulière…
Ainsi que ’On the road’ de Adnen Meddeb
Images d’une Révolution, en hommage à un jeune cinéaste amateur parti trop vite.
Dix ans (presque onze) du printemps tunisien
Le 17 décembre 2010, le jeune vendeur de rue Mohamed Bouazizi s’immolait par le feu dans la ville minière de Sidi Bouzid, suite à une altercation avec la police. L’événement soulève la Tunisie entière, entraînant le 14 janvier 2011 la fuite du dictateur Ben Ali. Mais la mort de ce vendeur de rue change aussi la face du monde arabe, entraînant dans son sillage la révolution égyptienne, les guerres en Syrie, en Lybie et au Yémen, des soulèvements en Algérie, au Maroc, en Jordanie et au Bahreïn, mais aussi le mouvement d’occupation des places en Europe et en Amérique du Nord. Évènement politique, le printemps tunisien est aussi un événement cinématographique : dès janvier 2011, des cinéastes profitent du relâchement du système sécuritaire pour s’emparer de caméras et saisir cette Tunisie en mouvement dans ses différentes facettes (révolution 2.0, révolution de la jeunesse, mouvement de 2008 dans les régions minières, crise des réfugiés, situation des femmes dans la société tunisienne, etc.). C’est aussi à cette occasion que certains cinéastes aujourd’hui mondialement reconnus font leurs premières armes : Kaouther Ben Hania (La Belle et la meute, L’homme qui avait vendu sa peau), Alaeddine Slim (The Last of Us, Sortilège) ou encore Hamza Ouni (El Gort, Le disqualifié).
et si vous voulez participer à cette soirée projection autour du printemps tunisien, rdv ce soir à 20h au ciné le St-André-des-Arts, au 3à de la rue St-André-des-Arts, métro St-Michel

demain à 14h30, le Sputnik propose un Café Marxiste : Batailles théorico-culturelles pour l’hégémonie progressiste
Et il s’agira de débattre de la renaissance du matérialisme dialectique, du refus de l’uniformisation linguistique mondiale, de la dialectique du patriotisme républicain et de l’internationalisme prolétarien : trois chantiers essentiels de la lute pour une nouvelle hégémonie culturelle progressiste menée par Georges Gastaud à partir de son livre ’Lumières communes’ (Delga,2019) et de son prochain livre (’Pour la dialectique de la nature’, à paraître prochainement chez Delga).
Et si vous voulez y participer, rdv demain à 14h30 au Sputnik, 14 Rue de la Butte-aux-Cailles

demain à partir de 14h30 aussi, le Café-librairie Michèle Firk, La Parole errante demain, Jeff Klak et Panthère Première organisent un Noël à la mer avec au programme des tables de noël tenues par la librairie Michèle Firk, des éditions et revues amies, et surtout du vin chaud !
Il y aura notamment une Double présentation de : la revue Femmes Photographes qui lance son n. 11 Corpsexe | et de la revue Panthère Première , une Écoute de la pièce sonore ’Pour ne plus taire les jours où’ d’Aude Rabillon paru dans Jef Klak n. 7 Terre de feu ; et si vous voulez faire Noël à la mer avec la parole errante, la librairie Michèle Firk, Panthère Première et jeff Klak, rdv demain à partir de 14h3à à la parole errante, 9 rue François Debergue, à Montreuil, métro Croix de Chavaux

demain à 15h30, la librairie coopérative envie de lire organise un goûter-dédicace autour de Joëlle Jolivet et de ses indispensables « Zoo logique », « Presque tout », saga des Pingouins, et autres superbes illustrations pour les contes de Luis Sepulveda…
elle fera aussi découvrir ses deux nouveautés : le premier tome de la BD « Miss chat » (éd. Hélium) et « Le corps humain » (éd. Des grandes personnes).
Et si vous voulez la rencontrer, rdv demain à 15h30 à la librairie coopérative envie de lire, c’est au 16 rue Gabriel péri à Ivry-sur-Seine

demain à 16h30, l’Entrepôt propose la projection du documentaire Tilo Koto réalisé par Valérie Malek et Sophie Bachelier suivi d’un débat avec cette dernière, le peintre Yancouba Badji, personnage principal du film, et des bénévoles de l’antenne parisienne de SOS MEDITERRANE
et si vous voulez découvrir ce film qui retrace le parcours de ce jeune Casamançais qui a tenté de traverser la Méditerranée depuis les côtes libyennes, rdv demain à 16h30 à l’entrepôt, c’est au 7 rue Francis de Pressensé, dans le 14ème

demain de 17h à 20h, la librairie de beaux lendemains organise une rencontre avce Titiou Lecoq autour de son livre « Les grandes oubliées. Pourquoi l’histoire a effacé les femmes. », paru aux éditions L’iconoclaste.
L’Histoire revisitée sous l’angle féminin : pour raconter et comprendre ce grand oubli dans lequel sont tombées les femmes de la Préhistoire jusqu’à nos jours. On nous a appris que l’histoire avait un sens et que, concernant les femmes, elle allait d’un état de servitude totale vers une libération complète, comme si la marche vers l’égalité était un processus naturel. Ce n’est pas exact. On a travesti les faits. On a effacé celles qui avaient agi, celles qui, dans le passé, avaient gouverné, parlé, dirigé, créé. A la préhistoire, les femmes chassaient, au Moyen Âge, elles étaient bâtisseuses de cathédrales ou encore espionnes durant la guerre de Cent Ans ; au XIXe siècle, elles furent journalistes… À chaque époque, elles ont agi, dirigé, créé, gouverné mais une grande partie d’entre elles n’apparaissent pas dans les manuels d’histoire. Dans la lignée des travaux de Michelle Perrot, Titiou Lecoq passe au crible les découvertes les plus récentes. Elle analyse, décortique les mécanismes, s’insurge, s’arrête sur des vies oubliées pour les mettre en lumière.
Et si vous voulez en discuter avec elle, rdv demain à 17h à la librairie de beaux lendemains, c’est au 9 allée Rosa Parks, à Bagnolet

demain à 20h30, le Cinéma Le Méliès, La 25e Heure et la section Montreuil-Romainville de la Ligue des Droits de l’Homme proposent, À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES PERSONNES MIGRANTES, une projection-débat autour du film Paris Stalingrad, En présence de la réalisatrice Hind Meddeb, d’Abd al Malik et de la vice-présidente de la LDH, Marie-Christine Vergiat.
Ce film est un portrait de Paris vu par Souleymane, 18 ans, réfugié du Darfour. Arrivé en France après un périple de cinq longues années, la “ville lumière” dont il avait rêvé, loin de répondre à ses attentes, lui inflige de nouvelles épreuves. À la dureté des situations, répond sa poésie douce- amère. En suivant Souleymane, le film retrace le parcours des exilés dans Paris : les campements de rue, les interminables files d’attente devant les administrations, les descentes de police et la mobilisation des habitants du quartier pour venir en aide aux réfugiés. La caméra témoigne de la métamorphose d’une ville et nous montre l’émergence de nouvelles frontières intérieures : des kilomètres de grillages pour rendre inaccessibles les allées sous le pont du métro aérien, des pierres pour empêcher les migrants de s’allonger, des rondes de vigiles pour les déloger.
Et si vous voulez découvrir ce film et en débattre, rdv demain à 20h30 au Cinéma Le Méliès, 12 place Jean Jaurès, à Montreuil, Métro Mairie de Montreuil

demain et dimanche, l’Atelier Dugudus à Belleville propose son marché de l’image engagée
et si vous voulez découvrir ou redécouvrir la production de l’illustrateur DUGUDUS, ses sérigraphies et ses affiches ainsi que le projet NOUS LA COMMUNE réalisé pour les 150 ans de l’événement insurrectionnel., rdv demain de 10h30 à 19h, et Dimanche de 11h à 18h au 43 Rue de la Mare, métr Pyrénées

dimanche à 17h, le Théâtre Le Local - Belleville propose la représentation du spectacle Cent culotte et sans papiers Petit manuel d’instruction civique, ludique et poétique de la Compagnie Le Temps de vivre
Portrait documentaire de l’école à travers le XXème siècle, avec ses enregistrements issus du réel et ses archives audio, Cent culottes et sans papiers rappelle avec tendresse et cruauté les affres de l’enfance. Chaque vêtement oublié devient prétexte à raconter une tranche de vie poétique ou politique, dépliant un éventail d’histoires sensibles et ludiques.
À travers la danse, le chant et le théâtre d’objets, Rachid Akbal célèbre les jeux de cour de récréation, où s’annoncent déjà les tristesses et les joies du monde de demain.
Et si vous voulez découvrir ce spectacle, accessible à partir de 9 ans, rdv à 17h dimanche au théâtre de Belleville qui se trouve au 18 rue de l’Orillon, métro Belleville

Dimanche de 19h à 23h, la Bibliothèque Associative de Malakoff organise un Atelier d’artivisme
Et si vous voulez y participer, rdv dimanche à partir de 19h, à la BAM c’est au 14 impasse Carnot, métro Malakoff Étienne Dolet

Musique : 11’30 CONTRE LES LOIS RACISTES’ ASSASSIN AKHENATHON FABE MYSTIK ROOTSNEG PASSI & CIE

Agenda du 17/12/2021