Agenda Fpp 18 octobre

lundi 18 octobre 2021
par  Julie agenda

aujourd’hui on sera au téléphone avec Fahima pour faire un point sur la situation de la maison de l’Ermitage à Montreuil
Suite au départ de feu du 25 septembre dernier, et à l’expulsion de la maison de l’Ermitage qui l’a suivi, un rassemblement est organisé mercredi, 20 octobre, à 18h à l’occasion du conseil municipal, pour exiger :
la réintégration de la maison de l’ermitage par ses occupant.e.s et la signature de la convention d’usage
la réparation des dégâts causés par l’incendie pour permettre la reprise des activités d’accueil et hébergement solidaire
et une prise de position claire de la municipalité contre les expulsions locatives et la gentrification
RDV Mercredi 18h devant la maire de Montreuil !

Agenda du 18/10/2021

et on commence avec cette pétition lancée par les personnels du CAPP des Panoyaux, seul centre de soins du quartier de Ménilmontant, que la Mairie de Paris a décidé unilatéralement de fermer, entraînant ainsi une rupture, ou un arrêt, dans la prise en charge d’un grand nombre d’enfants.
Les CAPP sont des centres gérés conjointement par la mairie de Paris et l’Éducation Nationale. Seule, La mairie de Paris a fermé le CAPP des panoyaux, déplaçant sur d’autres lieux les 2/3 du personnel qui prenait en charge les enfants des écoles alentours pour des aides en orthophonie, en psychomotricité, en aide rééducative, psychologique et scolaire afin d’y reloger un centre de dépistage des troubles du langage.
Ce centre ne préconise que des indications de prises en charges suite à ses bilans sans assurer ces dernières.
Pour des questions de locaux, le suivi d’un grand nombre d’enfants va être mis à mal ou arrêté brutalement.
Par ailleurs, tout le travail préparatoire des personnels enseignants des écoles, des RASED, des médecins scolaires, des AS, en amont de ces orientations et prises en charges est remis en question au mépris de ce dernier et des besoins des élèves.
Et si vous voulez soutenir les personnels du CAPP PANOYAUX , vous pouvez signer la pétition : https://menil.info/Non-a-la-fermeture-du-CAPP-Panoyaux-signez-la-petition

depuis 9h, ce matin, SUD Éducation 93 organise une journée de Stage pédagogies alternatives et syndicalisme - Moins de Blanquer, plus de banquise, le retour !
« Il n’y a pas de doute, la planète brûle, les espèces animales et végétales disparaissent, les ressources se réduisent drastiquement, la nature recule à peu près partout, et l’humanité va elle aussi en payer le prix. »
Ce constat qui servait d’introduction à la première version du stage proposé par Sud Educ 93 date déjà de deux ans. Si le stage n’a pas eu lieu entre temps pour des raisons évidentes, cette phrase reste toujours d’une brûlante actualité. Et les questions qu’elle soulève le sont tout autant. Quel peut être le rôle d’enseignant·es et d’éducateur·trices dans la préparation d’un futur a minima vivable, voire meilleur ? Quelles actions peuvent-ils et elles mener dès aujourd’hui dans leurs classes, mais aussi dans leurs écoles et établissements, pédagogiquement et syndicalement
Enseigner la réalité du monde, armer intellectuellement la jeunesse pour qu’elle soit en mesure de comprendre les mécanismes scientifiques et sociaux, les enjeux, et les rapports de forces, afin qu’elle soit en capacité d’agir et de changer les choses.
L’écologie doit être vivante, dans les classes, dans les établissements, dans nos vies… et dans les luttes sociales, politiques, syndicales.
Et pour y travailler, sud educ 93 organise donc cette journée de stage avec au programme : des Ateliers, échanges de pratiques et Ateliers autogérés sur l’écologie, le langage du nucléaire, la pédagogie Freinet par l’étude du milieu , le Cyberharcellement / Cybersexisme Ou encore sur le plurilinguisme à l’école
Et si vous voulez participer à cette journée de stage proposée par sud educ 93, rdv à la BDT de St-denis , 9/11 rue Genin - Métro Porte de Paris

les Brigades de solidarité populaire d’Aubervilliers poursuivent leur collecte de produits de première nécessité pour les 120 familles que les Brigades soutiennent sur Pantin et Aubervilliers
et vous pouvez déposer vos dons : à Aubervilliers dans le quartier mairie : à la librairie Les mots passants qui se trouve rue du Moutier ; et à Pantin dans le quartier Canal : au restaurant Chez Agnès qui se trouve au 21 rue Délisy

l’association Paris solidarité propose des cours de soutien scolaire pour les élèves du primaire du CE1 au CM2, et des cours de français pour les étrangers
les cours se font au Hasard d’un café qui se trouve au 29 boulevard d’Algérie dans le 19ème
et si vous voulez vous inscrire il faut envoyer un mail à : adam751@live.fr ou appeler le 06.63.68.19.75

à 13h, l’assemblée des sans facs et l’unef tacle organisent un rassemblement pour exiger l’inscription immédiate des 68 sans-facs restant à Nanterre
après avoir occupé le bâtiment de la présidence de l’université, et organisé de nombreux rassemblements, ils exigent toujours que la présidence prenne en charge les 68dossiers restants et pour cela un nouveau rassemblement est donc organisé aujourd’hui et le rdv est donné à 13h devant le Bâtiment B ou Grappin sur le site de la fac de Nanterre

de 14h30 à 16h30, la première séance du séminaire ’(dé)faire l’industrie’ se fera autour de Patrick Fridenson (EHESS) qui reviendra sur La nouvelle histoire de l’industrie : entreprises, usages, circulations, coûts sociaux.
Et s vous voulez suivre ce séminaire, rdv à 14h30 au Bâtiment EHESS-Condorcet, Salle 25-A, 2 cours des humanités à Aubervilliers, métro Front populaire
Inscription obligatoire à l’adresse suivante : https://participations.ehess.fr/

De 17h à 19h, la permanence Santé et conditions de travail sera ouverte à la BDT de Paris
alors si vous avez besoin de conseils, et de soutien, vous pouvez vous y rendre sans rdv entre 17h et 19h, c’est au 3 rue du Château d’Eau, métro République
et vous pouvez aussi avoir un rdv en visio, en demandant par mail à : permanence@neplusperdresaviealagagner.org

de 18h à 20h, le collectif Un Ring pour tou.te.s propose deux sessions de cours de boxe anglaise à Saint-Denis
de 18h à 19h pour les enfants et ados, et de 19h à 20h pour les adultes, et ça se passe au chapiteau Raj’ganawak qui se trouve au 3 rue Ferdinand Gambon, à St-Denis c’est juste en face de la sortir de la gare de St-Denis

A 18h30, Fondation Copernic, la Fondation péri, la fondation de l’écologie politique, et l’Espace Marx organisent une table-ronde autour de la question : Que disent les mobilisations sur le travail ?
Le travail continue à être l’objet de luttes : contre la mise en cause du droit du travail via des changements législatifs (les « réformes » successives) et la casse de la hiérarchie des normes, les délocalisations et suppressions d’emploi, les dégradations des conditions de travail et de la protection sociale… Ces luttes sont le plus souvent défensives.
Les mutations dans la nature du travail, avec l’irruption de nouvelles formes, sont moins propices à la lutte collective : travail à distance, développement des plateformes, individualisation de l’activité de travail, injonction à l’engagement personnel, contrôle et évaluation permanents, prégnance des outils informatiques, travaux saisonniers…
Le travail reste cependant ambivalent, mêlant ombres et lumières : ubérisation ou travail collaboratif, autonomie ou domination, aliénation ou émancipation, réalisation ou perte de soi…
Et si vous voulez en discuter Avec :
* Marie-Claire CAILLETAUD, chercheure, membre de la direction confédérale de la CGT et présidente du groupe CGT au CESE
* Julien LUSSON, membre de l’AITEC et des Ateliers Travail et Démocratie
* Mathieu CISERANE, travailleur d’AMAZON au Centre de Brétigny
Rdv à 18h30 au Maltais Rouge, 40 Rue de Malte, 75011

A partir de 18h30 aussi, Agence Média Palestine organise une Soirée Palestine au Centre international de culture populaire avec l’AFPS, l’UJFP, BDS France Paris
Il s’agira de présenter la randonnée culturelle de longue distance en Palestine proposée par les associations, et si vous voulez y participer, rdv 18h30 au CICP, 21 ter rue Voltaire, Métro Rue des Boulets ou Nation
Entrée libre, inscription à : palestine18octobre@yahoo.com

à 19h, le Comité de vigilance JO 2024 à Saint-Denis organise sa réunion mensuelle pour organiser la résistance au JO
et si vous voulez y participer, c’est de 19h à 21 au Pavillon café au 54 rue Gabriel Péri, métro porte de Paris ou Basilique.

A 19h, PEPS, Pour une Écologie Populaire et Sociale propose Les Lundis de PEPS : Pour des forêts vivantes, mobilisations et alternatives
PEPS est un mouvement politique d’écologie populaire et sociale. Anticapitaliste, PEPS oeuvre à la convergence entre les luttes sociales et environnementales. il promeut une société écologique, fondée sur l’autogestion, la décroissance choisie et la convivialité, respectueuse du vivant, des femmes et des hommes qui la composent.
Tous les premier et troisième lundis du mois, de 19h à 21h, retrouvons nous par zoom et en direct facebook pour débattre ensemble d’un sujet d’actualité avec les acteurs des mobilisations
A la suite de l’appel à la mobilisation du 16 octobre 2021 pour les forêts vivantes, le premier Lundi de PEPS de la saison 2021- 2022 aura pour thème la forêt. L’industrie aimerait transformer les forêts en monocultures d’arbres bien alignés, faciles à récolter, maîtrisés. Les forêts remplacent-elles les énergies fossiles ? les alternatives existent, faisons-les grandir.
Jean-Luc DEBARD, animateur de PEPS 13 et militant de l’association SOS forêts du sud, accompagné d’acteurs de la mobilisation pour la défense des forêts, présentera l’actualité de la mobilisation pour la défense des forêts et abordera les points suivants
• État des forêts en France.
• Les textes.
• Que devient le bois sorti des forêts ? l’industrialisation. Les coupes rases, Le greenwashing.
• Les luttes pour la défense des forêts et des salariés, Eco syndicalisme et luttes contradictoires.
• Les risques pour la biodiversité et le climat.
• Les alternatives.
et si vous voulez en discuter avec lui, rdv de 19h à 21h sur le lien zoom :
[https://us02web.zoom.us/j/85117985788...-]
ID de réunion : 851 1798 5788
Code secret : 564273
ou sur Facebook : https://www.facebook.com/ConfederationPEPS

à 19h30, le collectif Sécurité toi-même propose sa maraude dans le 19ème pour lutter ensemble contre le harcèlement policier des contrôles d’identité
et le rdv est donné à 19h30 sur le belvédère de Belleville à côté de la fontaine bleue (en face du café Moncoeur). 
Et si vous voulez les contacter vous pouvez les appeler au : 07 58 48 86 78

à partir de 19h30, Association Jiboiana organise une rencontre avec 5 leaders autochtones à Paris : Cercle de chants sacrés pour l’Amazonie avec Jiboiana
Après avoir construit, avec le peuple Huni Kuin d’Amazonie brésilienne, des puits pour l’eau potable (500 Huni Kuin de la forêt y ont désormais accès pendant des années), deux pépinières et planté des milliers de semences avec les communauté, notre Association Jiboiana invite 5 gardiennes et gardiens de la Terre pour qu’ils puissent faire passer un message de paix et de préservation de la Nature, à travers un voyage d’un mois en Europe : Paris, Glasgow (pour la COY16 et la COP26) et Bruxelles, pour une manifestation contre le MERCOSUR.
Et si vous voulez les rencontrer rdv à 19h30 à Plantation Paris, 37 rue des Cheminots, 75018 Paris
INSCRIPTION : https://www.weezevent.com/cercle-de-chants-sacres-avec-5...

à 20h, la musicienne Naïssam Jalal, et la cinéaste syrienne Hala Alabdalla organisent une soirée en solidarité avec les prisonnières politiques en Syrie à l’Institut du monde arabe
avec au programme
conf « Où en est la Syrie aujourd’hui ? » par Agnès Levallois
Spécialiste du Moyen-Orient, Agnès Levallois a vécu deux ans en Syrie. Elle est aujourd’hui vice-présidente de l’iReMMO, maîtresse de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique et chargée de cours à Sciences Po.
Conf sur « Les intimités déchirées » | par Garance Le Caisne
Journaliste indépendante et auteure, spécialisée sur les prisons et les disparitions forcées en Syrie, ainsi que les questions de justice. Son ouvrage Opération César, au cœur de la machine de mort syrienne est paru en avril 2017.
Conf sur la « Jeunesse, exil et révolution, dix ans après le soulèvement en Syrie » par Hana Jaber
Et un Concert | Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance, feat. Osloob & Mamani Keita
Et si vous voulez participer à cette soirée de solidarité avce les prisonniers politiques en Syrie, rdv à partir de 20h à l’IMA, sur la Place Mohammed V, métro

Demain matin, à partir de 9h30, le séminaire ’Gouverner le progrès et ses dégâts. Histoire et sciences sociales’ fait sa rentrée avec une première séance qui sera consacrée aux médicaments entre marché, régulation et genre, avec :
Boris Hauray (CNRS, IRIS) sur les conflits d’intérêts en médecine et Topçu (CNRS, CEMS) : sur les ’Médicaments hors AMM, santé reproductive et ignorance genrée : l’affaire Cytotec en France’
Et si vous voulez suivre ce séminaire, rdv demain de 9h30 à 13h30, dans la salle A527 du bâtiment EHESS du Campus Condorcet, à Aubervilliers, métro Front populaire
Inscription : https://participations.ehess.fr/demandes/__nouvelle__

Rdv culturels

Au ciné la clef, l’assoc home cinéma propose son cycle CINÉ-CORPS - LE SOUTIEN-GORGE DORÉ
Une sélection de courts-métrages expérimentaux, d’animations, de clips, un opéra et une peinture, venus de quatre coins de la planète, sur des réflexions pré-pandémiques et post-pandémiques. Une programmation surprenante, avec des formes issues de recherches exigeantes et amusantes.
AU PROGRAMME :
Drop, Alfredo Salamon, Mexique, 2014, 2’
OCD, Ken Glaser, USA, 2019, 5’
Home alone, Batsheva Dance Compagny, Israël, 2013, 1’43
Velvet Pony, Samantha Mohr et Candace Scarborough, USA, 2021,15’18
The last leaf, Cari Ann Shim Sham / Joan Baez, USA, 2019, 5’
Attention span, Mitchell Rose, USA, 2020, 2’43
This is a chicken coop, Ergao, Chine, 2016, 21’
Rdv à 19h30 au ciné la clef, 34 rue Daubenton, métro Censier

A 20h, Après les réseaux sociaux propose un webinaire sur Les Images en communs Avec Nilgun Bayraktar, Philip Scheffner et Stefan Kruse.
Les séances de ce cycle de rencontres virtuelles ont été pensées comme un lieu de discussion entre des praticien·nes de l’image s’appropriant des contenus générés par les utilisateurs et utilisatrices, des théoricien·nes de l’art et des media, des militant·es, ou toute autre personne manipulant des CGU.
Pour cette deuxième séance, qui sera en anglais, il y aura :
Nilgun Bayraktar, chercheuse et professeure au California College of the Arts ;
Philip Scheffner, artiste et cinéaste allemand ;
Stefan Kruse, artiste et cinéaste danois.
Ensemble, ils interrogeront les enjeux politiques et poétiques des représentations visuelles, vernaculaires et médiatiques, circulant sur internet, de l’immigration et de la dite ’crise’ migratoire en Europe et Méditerranée.
Et si vous voulez suivre ce webinaire, rdv à 20h sur :
[https://www.facebook.com/events/292552608972192/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A]

À 20:30, le Cinéma le Trianon de Romainville et le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples proposent une soirée Ciné-Mémoire : 17 octobre 1961, Avec la projection du film : Octobre à Paris, Réalisé en 1962 par Jacques Panijel, suivi d’un débat en présence de témoins de la répression meurtrière des Algériens à Paris en octobre 1961.
Le 17 octobre 1961, à l’appel de la fédération de France du FLN, 30 000 Algériens manifestent pacifiquement à Paris pour protester contre le couvre-feu qui leur est imposé. La manifestation est durement réprimée, tuant des dizaines d’Algériens. Les historiens évoquent onze mille arrestations, des dizaines d’assassinats, des manifestants jetés dans la Seine, des centaines d’expulsions et autant de plaintes restées sans suite. Dès le lendemain de la manifestation, Jacques Panijel commence le tournage de Octobre à Paris.
Composé de captations documentaires, d’entretiens et de reconstitutions, le film est censuré dès 1962. La fin de la guerre d’Algérie ne signifie pas pour autant la levée de l’interdiction.
C’est seulement en 1973, après une grève de la faim du cinéaste René Vautier, que le film obtient son visa d’exploitation et peut enfin être montré.
Une dénonciation formellement remarquable et politiquement exigeante d’un crime inoubliable de l’État français. « Tout est vrai de ce qui sera montré ».
et si vous voulez découvrir ou redécouvrir ce film, rdv à 20h30 au ciné le trianon qui se trouve sur la place Carnot à Romainville

Musique : Naïssam Jalal, Osloob : Mawal Dabka

Agenda du 18/10/2021

a


Documents joints

Salut à toutes et tous et bienvenue dans (...)