Agenda Fpp 27 septembre

lundi 27 septembre 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Anzoumane Sissoko pour parler du contre-Sommet Afrique-France organisé à Montpellier les 7, 8 et 9 octobre et de la réunion de préparation prévue ce soir

Pour retrouver l’appel à un contre-sommet Afrique-France, à Montpellier, du 7 au 9 octobre prochain et le programme : https://survie.org/themes/francafrique/article/programme-du-contre-sommet-afrique-france-a-montpellier-du-6-au-10-octobre-2021
Pour préparer ce contre-sommet, une réunion est organisée ce soir, par les collectifs de sans-papiers et la marche des solidarités organisent : rdv à 19h chez Solidaires Paris - 31 Rue de la Grange aux Belles, 75010 Paris
Contact : contresommetfrancafrique@protonmail.com
Pour signer (associations, collectifs...) : https://framaforms.org/signature-du-texte-dappel-pour-le-contre-sommet-francafrique-1624981829
Pour soutenir les participant-es qui souhaitent se rendre au contre-sommet : https://www.helloasso.com/associations/association-survie/evenements/inscription-au-contre-sommet-afrique-france-2021

AGENDA 2021-09-27

Et on commence avec cette alerte lancée par le Comité de soutien à la maison de l’Ermitage à Montreuil
Un incendie s’est déclaré samedi dernier vers 14h00 peu après le départ à 13h des occupant.e.s de l’Ermitage vers la manifestation De Paris à Ayotzinapa à République.
Au retour vers 19h, il n’a pas été possible aux occupants d’entrer à l’intérieur de l’Ermitage : la porte avait été fermée par une chaine et un vigile maître-chien était installé à l’intérieur et empêchait l’accès. Des policiers étaient présents ainsi qu’un employé municipal en charge des bâtiments. L’élu.e de permanence est resté.e injoignable. Les policiers ont permis de récupérer médicaments et papiers importants, ils ont également transmis à la mairie la demande de relogement....et Une mise à l’abri à l’hôtel a été proposée à Fahima jusqu’à lundi.
Une délégation est allée, hier, recueillir des informations auprès des pompiers et des policiers. Une enquête a été ouverte et la police judiciaire et scientifique est intervenue.
Cet incendie ne devra pas être le prétexte pour accélérer l’expulsion demandée par l’équipe municipale. Le comité de soutien craint en effet la mise en place d’une porte blindée et d’un dispositif anti squat, alors y a besoin de monde sur place aujourd’hui et si vous voulez aller les soutenir c’est au 18 rue de l’Ermitage à Montreuil, métro Mairie de Montreuil

On poursuit avec une bonne nouvelle : La lutte des travailleurs.ses du nettoyage de Sorbonne Université à Jussieu a payé !
Après une semaine de grève, un protocole de fin de conflit a été établi entre l’entreprise de sous-traitance Arc-En-Ciel et les syndicats. Les grévistes ont estimé que ce protocole était satisfaisant car il leur donne satisfaction sur la plupart de leurs revendications initiales et acte les points suivants :
- Pas de changement et de fractionnement des horaires ni de changement de poste,
- Pas de mutations forcés hors de Jussieu, la société Arc-En-Ciel renonce à appliquer la clause de mobilité,
- Paiement des heures non payées et régularisation des autres entorses au droit du travail,
- Départ du responsable d’exploitation,
- Produits de nettoyage changés pour les personnes allergiques,
- Paiement de 50% des jours de grève.
La seule revendication initiale (importante !) non satisfaite demeure l’embauche des 8 CDD qui n’ont pas été reconduits et dont les grévistes souhaitaient l’embauche pour diminuer leur charge de travail. De plus un certain nombre de mesures du protocole sont renvoyées à une question individuelle....ce qui nécessite donc le maintien d’un rapport de force des salarié.e.s et des syndicats face au patron pour que ces mesures soient effectivement appliquées.

Enfin, dans un communiqué publié hier soir, la FSU signale l’interdiction d’une journée d’étude sur la catastrophe de Lubrizol qui devait se tenir aujourd’hui à l’Université de Rouen
pour le 2ème anniversaire de l’accident industriel de Lubrizol qui a très fortement marqué l’agglomération rouennaise, une journée d’étude transdisciplinaire, intitulée ’deux ans d’enquête après Lubrizol’ devait en effet se tenir aujourd’hui à l’université de Rouen pour dresser un état des lieux des causes et des conséquences de cette catastrophe industrielle, mais vendredi les organisateurs ont été prévenu de l’annulation de cette journée d’étude par la présidence de l’université qui n’ pas jugé bon de motivé sa décision.
Aussi, la FSU s’interroge : de quoi la présidence de l’université a t-elle peur ? Cette décision a t-elle été prise sans pression et si c’est le cas de la part de qui ? De la préfecture ? Des industriels ? Alors que les libertés académiques sont sensées être garanties par la Constitution : quels motifs peuvent justifier cette limitation ?
Sur toutes ces questions, la FSU demande des réponses immédiates et publiques à la présidence de l’université de Rouen.

les Brigades de solidarité populaire d’Aubervilliers poursuivent leur collecte de produits de première nécessité pour les 120 familles que les Brigades soutiennent sur Pantin et Aubervilliers, et il y a toujours besoin en particulier de couches taille 3,4 et 5, de lait maternelle n°2 et 3 et de fournitures scolaires
et vous pouvez déposer vos dons :
à Aubervilliers dans le quartier mairie : à la librairie Les mots passants qui se trouve rue du Moutier ; et à Pantin dans le quartier Canal : au restaurant Chez Agnès qui se trouve au 21 rue Délisy

toute la journée, l’association des jeunes chercheur.e.s de l’Institut de Géographie de Paris organise une journée d’étude intitulée : Géographie de(s) Absence(s), de l’invisible à l’impensé
avec au programme, en ce moment des discussions qui portent sur la représentation et l’absence de représentations des territoires avec un focus sur la non-représentation des autochtones sur les cartes institutionnelles en Argentine, puis les discussions reprendront à 14h cet aprem et s’intéresseront au musée juif de Berlin au spectre derridien : comme expérience territorialisée de l’absence, puis à l’enfouissement pour rendre invisible, à partir de la question de l’exploitation minière et de l’enfouissement des déchets dangereux à Stocamine et enfin il y aura des discussions autour des traces géographiques de l’absence
et si vous voulez assister à cette journée d’étude proposée par l’association des jeunes chercheurs de l’institut de géographie de Paris, rdv jusqu’à 18h à l’Institut de géographie qui se trouve au 191 rue Saint-Jacques, métro Cardinal Lemoine

à partir de 13h30 cet aprem, l’association de jeunes chercheurs sur le Moyen-Orient, le CCMO poursuit son colloque sur l’Espace public / Espaces privés : une frontière historique et épistémologique ?
Avec au programme de cet aprem, des discussions qui porteront sur les Pratiques et les représentations des espaces, avec un focus notamment sur La patrimonialisation, comme privation de l’espace privé à travers l’étude de cas du projet d’inscription de l’île de Djerba sur la liste du patrimoine mondial, un focus sur La contestation par les arts : avec une ethnographie du festival Révolte arts à Tizi-Ouzou (Algérie), un focus sur La lutte autour de l’espace, la société et le pouvoir : à travers l’exemple du Club el-Gezira, ou encore un focus sur Les espaces « intermédiaires » comme leviers de l’innovation protestataire dans le Hirak du Rif, puis il y aura des discussions autour des Espaces diasporiques et transnationaux « à distance », avec un focus sur la « révolution Facebook » au Maroc qui interrogera la Reconfiguration d’espaces et de subjectivités politiques au sein et en dehors d’Internet après 2011, un focus sur Les diasporas libanaises à l’heure de la Révolution d’octobre 2019 : qui interrogera l’internationalisation et la digitalisation de la contestation, entre espaces physiques et numériques, un focus sur les espaces d’expression alternatifs à travers la diffusion des journaux révolutionnaires syriens, ou encore un focus sur l’activisme féministe de la classe moyenne supérieure en Égypte après 2013.
et si vous voulez assister à ce colloque, les discussions reprennent à 13h30 et c’est à l’hôtel de ville de Paris, dans l’auditorium au sous-sol, et l’entrée se fait par le 5 rue Lobeau, métro Hôtel de ville

Le squat du Marbré risque toujours l’expulsion, mais l’équipe maintient son programme, et au programme d’aujourd’hui :
à 15h un atelier sport collectif et demain matin un atelier boxe en mixité choisie sans mec cis, suivi d’une discussion sur l’antispécisme
alors rdv aujourd’hui et demain matin au Marbré, c’est au 39 rue des deux Communes à Montreuil, métro Robespierre

De 17h à 19h, la permanence Santé et conditions de travail sera ouverte à la BDT de Paris
alors si vous avez besoin de conseils, et de soutien, vous pouvez vous y rendre sans rdv entre 17h et 19h, c’est au 3 rue du Château d’Eau, métro République
et vous pouvez aussi avoir un rdv en visio, en demandant par mail à : permanence@neplusperdresaviealagagner.org

de 18h à 20h, la section Île-de-France du ASSO reprend sa permanence juridique et syndicale qui se tient tous les 4ème lundis du mois
Le secteur associatif n’est pas tout rose, et les salarié·e·s du secteur associatif peuvent aussi être confronté·e·s à des conditions de travail difficiles. C’est pour cela que la section Île-de-France du ASSO propose régulièrement une permanence juridique et syndicale.Ces permanences sont ouvertes à tout le monde, adhérent·e ou non Les entretiens sont personnels et durent approximativement 30 minutes. Et si vous voulez vous y rendre, il faut vous inscrire au préalable en envoyant un mail à : permanenceidf@syndicat-asso.fr (avec la description de votre situation en quelques mots si possible).
Et la permanence est ouverte ce soir de 18h à 20h au 31 rue de la Grange aux Belles, métro Colonel Fabien ou Jacques Bonsergent

De 18h30 à 20h30, les Gilets Jaunes de Montreuil tiennent leur AG hebdomadaire
Et c’est tjr à l’AERI , au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil, métro Croix de Chavaux

à 19h, Occupation Odéon, Snam Cgt, Cgt Spectacle et le collectif national des chômeurs et précaires, organisent une AG ouverte pour organiser la lutte contre le passage en force de la réforme de l’assurance chômage
Le gouvernement veut imposer par la force, par décret prévu le 1er octobre, sa réforme ou casse de l’assurance chômage, qui entraînera une baisse drastique des allocations pour des millions de précaires et des inégalités hallucinantes selon les situations de travail, et ceci au mépris des lois et des recours déposés au Conseil d’État et non encore jugés sur le fond, violant ainsi nos droits fondamentaux et les principes mêmes de la République !
Et si vous voulez vous organisez avec le collectif national des chômeurs et précaires, Occupation Odéon et le Snam-CGT et la CGT Spectacle, ça se passe à 19h à la Bourse du Travail à Paris, dans la Salle Hénaff, et l’entrée c’est par le 29 Boulevard du Temple, métro Répu.

À 19h toujours, XR Paris-IDF organise une réunion d’accueil des nouvelles militantes et nouveaux militants
et si vous voulez y participer le rdv est donné à 19h au pont de Sully

à 19h30, le collectif Sécurité toi-même propose sa maraude dans le 19ème pour lutter ensemble contre le harcèlement policier des contrôles d’identité
et le rdv est donné à 19h30 sur le belvédère de Belleville à côté de la fontaine bleue (en face du café Moncoeur). 
Et si vous voulez les contacter vous pouvez les appeler au : 07 58 48 86 78

demain matin, de 10h à 12h, le Séminaire sur ’Le travail en transformation ?’ se poursuit avec une séance virtuelle autour de Cyrine Gardes (de l’Université Toulouse 2), qui reviendra sur sa thèse de sociologie intitulée : « Un salariat à bas coût. Le travail dans une enseigne low-cost de bricolage 
et si vous voulez suivre cette séance sur zoom, rdv sur : ici

RDV Culturels

depuis 8h30 ce matin et toute la journée aujourd’hui et demain, l’association Sexe et Consentement, le Campus Condorcet, l’Université Paris 8, et l’Institut Universitaire de France organisent des rencontres croisées entre le monde universitaire et des artistes pour réfléchir à COMMENT PROMOUVOIR UNE CULTURE DU CONSENTEMENT DANS LES IMAGINAIRES
avec au programme : des tables-rondes, des ateliers créatifs : écriture, théâtre, scénario, tango..., Un spectacle et le Lancement de la pétition #PasdeconsentementPasdesexe
programme complet sur le site : http://imaginairesduconsentement.com/
et si vous voulez participer à ces deux journées de rencontre, rdv aujourd’hui et demain de 8h30 à 22h au Campus Condorcet, dont l’entrée se fait par le 8 cours des Humanités à Aubervilliers, métro Front populaire

à 14h, dans le cadre du Festival Images mouvementées, Attac propose une Séance pour un public lycéen mais ouverte à toustes, avec la projection du Travail à la demande, réalisé en 2020 par Shannon Walsh
Livraison de repas à domicile, voitures avec chauffeur, participation rémunérée à des sondages : ’l’économie des petits boulots’ ou ’gig economy’ génère un chiffre d’affaires planétaire de 5 000 milliards de dollars, en constante expansion. Des États-Unis au Nigeria, de la France à la Chine, un voyage à la rencontre des travailleurs ’à la tâche’ de l’économie numérique mondialisée.
La projection sera suivie d’une discussion avec Jérôme Pimot du CLAP (Collectif des Livreurs Autonomes des Plateformes)
et si vous voulez assister à cette projection-débat, rdv à 14h au ciné les 5 Caumartin, au 101 rue Saint-Lazare, métro St-Lazare
Programme complet et infos sur : http://imagesmouvementees.fr

à 14h, l’anthropologue Cédric Parizot présentera son projet d’Anti-Atlas of border, dans le cadre de son Habilitation à diriger des recherches intitulée « Israël Palestine, un anti-Atlas »
L’anti-Atlas des frontières est un collectif de chercheurs, d’artistes et d’experts. Articulant recherche et création artistique, ils tentent d’aborder de manière inédite les mutations des frontières et des espaces de nos sociétés contemporaines. Ce site constitue une plateforme de veille et de communication autour des événements, publications, actualités et œuvres art-science autour des mutations des frontières au 21e siècle. Dans le cadre de ce projet qu’il coordonne et de son habilitation à diriger des recherches, Cédric Parizot reviendra en particulier sur ses recherches centrées sur un anti-Atlas israélo-palestinien, et présentera notamment un manuscrit inédit intitulé : « Au seuil de la frontière, redéplier les espaces israélo-palestiniens » ou encore Un jeu vidéo documentaire et artistique réalisé avec Douglas Edric Stanley et Robin Moretti « A Crossing Industry »
Et si vous voulez en savoir plus sur ce projet, rdv à 14h sur : Zoom.
ID de réunion : 932 4080 9097 - Code secret : 268674

à partir d’aujourd’hui, à 18h30, l’association HandsAway qui lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans l’espace public, au travail et dans les établissements de l’enseignement supérieur proposent une exposition intitulée : Ceci n’est pas un consentement
D’après une enquête réalisée par l’institut IPSOS pour l’association Mémoire Traumatique et Victimologie du 22 au 28 février 2019 : 42% des Français-es estiment que si la victime a eu une attitude provocante en public cela atténue la responsabilité du violeur.... Ce chiffre effarant montre bien que la culpabilisation des victimes et la mise en cause de leurs attitudes et tenues sont toujours très présentes.
Pour déconstruire et dénoncer ces stéréotypes sexistes, l’association HandsAway avait sorti en 2019 une campagne sur les réseaux sociaux avec le hashtag #CecinestPasunConsentement, et aujourd’hui, elle présente une expo photo qui l’accompagne, et si vous voulez assister au vernissage c’est à 18h30 et ça se passe au Sist’her, qui se trouve au 82 rue du Faubourg Saint-Martin, métro Château d’Eau

À 19h, le 61, les éditions du CNRS et Karthala organisent une rencontre autour d’A. Baczko, G. Dorronsoro & A. Quesnay qui reviendront sur comment ’Faire de la recherche de terrain sur des conflits armés’
- Adam Baczko , du Centre de recherches internationales de Sciences Po, reviendra sur le dernier ouvrage qu’ il vient de publier ’La guerre par le droit, les tribunaux Taliban en Afghanistan’ aux éditions du CNRS
- Gilles Dorronsoro, de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, reviendra sur son livre ’Le gouvernement transnational de l’Afghanistan, une si prévisible défaite’, paru en février 2021, aux éditions Karthala
- et Arthur Quesnay, de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sur son livre publié en juin dernier : ’La guerre civile irakienne. Ordres partisans et politiques identitaires à Kirkouk (2003-2020)’
enfin, les trois ensemble reviendront aussi sur leur ouvrage collectif : ’Syrie, anatomie d’une guerre civile’ paru en 2016, aux éditions du CNRS
et si vous voulez discuter avec eux de la recherche de terrain sur les conflits armés, rdv à 19h au bar 61, qui se trouve au 3 rue de l’Oise, métro Laumière ou Crimée

au ciné la clef ce soir, l’association Home cinéma poursuit son cycle "révolutions" et propose la projection de Camp de Thiaroye, réalisé en 1988 par Sembène Ousmane
Des tirailleurs sénégalais venus des colonies de l’Afrique-Occidentale française, anciens combattants de l’armée française et prisonniers en Europe durant la Seconde Guerre mondiale, sont rassemblés avant leur démobilisation en novembre 1944 au camp de transit de Thiaroye au Sénégal. Soumis à diverses humiliations, ils apprennent enfin que le montant des indemnités et pécules qui doit leur être payé sera divisé par deux.
Et si vous voulez voir ou revoir ce film et en discuter avec Catherine Ruelle, spécialiste du cinéma africain, rdv à 19h30 au ciné la Clef, 34 rue Daubenton, métro Censier

dans le cadre de son cycle "Voir grand avec la lucarne", la bibliothèque publique d’information propose la projection du magnifique documentaire Paysages résistants réalisé en 2020 par Marta Popivoda
Dans ce documentaire la petite-fille de La jeune militante communiste Sonja Vujanović dresse le portrait intime de celle qui est devenue en 1941 l’une des premières partisanes de Serbie et qui fut aussi une des chefs de file du mouvement de Résistance au camp d’Auschwitz-Birkenau. Son histoire voyage à travers le temps et s’incarne dans une nouvelle génération antifasciste, entretenant l’idée qu’il est toujours possible de penser et de pratiquer la résistance.
Et si vous voulez découvrir ce magnifique documentaire, rdv à 20h à la cinémathèque de la BPI dont l’entrée se fait par le centre Pompidou, métro rambuteau

Musique : Tiken Jah Fakoly – Françafrique

AGENDA 2021-09-27

Documents joints

Salut à toutes et à tous et bienvenue dans (...)