Agenda Fpp 10 septembre

vendredi 10 septembre 2021
par  Julie agenda

Piste 4

Le colloque Penser la Commune de Paris se poursuit encore aujourd’hui !
avec au programme d’aujourd’hui, à partir de 14h : Silvio Gallo (Université de Campinas, Brésil) qui reviendra sur Les anarchistes à la Commune : éducation et émancipation
Et si vous voulez assister à ce colloque, rdv à 14h cet aprem au Pavillon Carré de Baudouin, 121 rue de Ménilmontant, métro Ménilmontant ou Jourdain
et il faut s’inscrire au préalable en envoyant un mail à info@jf-dupeyron.fr 
et vous pouvez également suivre le colloque en visio-conférence et vous retrouverez les liens sur le site du colloque : https://penser-la-commune.fr/

toute la journée, le Centre de Recherches Internationales de Sciences Po propos un colloque intitulé : Identification et citoyenneté en Afrique- La vie sociale et politique des papiers
A l’instar d’autres régions du monde soumises aux nouvelles règles du capitalisme digital, l’Afrique connaît une expansion rapide des nouvelles technologies d’identification des personnes. Près de la moitié de la population du continent africain serait actuellement dépourvue d’identité légale, le phénomène s’étendant bien au-delà des « enfants-fantômes » et des populations « à risque d’apatridie ».
Fondé sur cinq années de recherche collective dans une douzaine de pays d’Afrique subsaharienne, ce colloque interroge les rapports entre identification légale, surveillance et citoyenneté, de l’après-guerre à l’époque actuelle de diffusion globale des normes biométriques. Il propose de discuter les travaux menés par une vingtaine de chercheurs et de chercheuses visant à explorer empiriquement « la vie sociale et politique des papiers d’identité » et les régimes de véridiction des identités qui se sont constitués dans le temps long de la formation des États et des sociétés africaines réputées communautaires et rétives à la raison bureaucratique.
Au programme d’aujourd’hui, les discussions reprendront à 14h autour de la (Re)connaissance de la personne et écritures bureaucratiques de soi, avec un focus notamment sur : l’Identification légale et certification morale. La production locale du citoyen en Ouganda, un focus sur une recherche menée auprès d’une ex-combattante de la rébellion ivoirienne.
Puis les discussions s’intéresseront aux Paysages moraux de l’identification et aux mises en papier du social avec un focus sur La République et son double. Inégalités, contrefaçons et moralité de l’État au Cameroun, une discussion sur la bureaucratisation de l’auto-défense à travers Le cas des groupes Koglweogo au Burkina-Faso, ou encore sur La Mobilité transnationale, les réseaux chrétiens et la citoyenneté au Maroc et au Sénégal.
Et si vous voulez assister à ce colloque, rdv à Sciences Po Paris, c’est au 56 rue Jacob, et vous pouvez aussi le suivre en visio via : https://sciencespo.zoom.us/j/93670427344

cet aprem, le collectif Réquisitions qui réunit le DAL, le collectif Solidarité migrants Wilson ou encore la CSP75, Paris d’Exil et Utopia 56, organise une manifestation et un rassemblement suite à l’occupation du Parc André Citröen il y a une semaine pour exiger des solutions hébergement pour 1200 personnes
Dans un communiqué, le collectif dénonce les conditions d’évacuation du campement de 1200 personnes sans abris installées dans le parc André Citroën du 1er au 4 septembre. Cette évacuation a été menée en présence du préfet de Police de Paris et du Préfet de région Ile de France. Au fil des jours, les informations recueillies par les associations ont révélé l’exécution d’un véritable piège d’État :
le Samedi 4 septembre, 670 personnes sans abris, sont montées dans des bus en toute confiance et ont été conduites dans différentes villes en région , sans leur accord et souvent contre leur gré, en tout cas sans en avoir été informé .
Les donneurs d’ordre se sont gardés d’informer les associations de leur dessein.
A l’arrivée des bus, le piège s’est refermé : la police les attendait, pour contrôler les identités, fouiller les sacs, et surtout arrêter les personnes sans papier, pour leur délivrer des convocations, des APRF, et pour plus d’une dizaine d’entre elles, les enfermer dans des camps de rétention.
Beaucoup sont revenues en région Parisienne depuis samedi soir, à leurs frais malgré leur pauvreté, afin de ne pas perdre leur emploi et/ou maintenir la scolarité de leurs enfants. Elles sont de retour dans les rues.
Or l’État en Ile de France dispose des moyens pour héberger plutôt que d’éloigner. Des locaux publics sont vacants ainsi que 400 000 logements selon l’INSEE, mais il préfère satisfaire aux injonctions de l’extrême droite proférés lors de l’occupation de la place des Vosges, et décourager les sans abris de faire valoir leurs droits en faisant la chasse aux sans papier.
Aussi pour exiger :

  • La libération immédiate des personnes retenues en CRA,
  • Une enquête publique sur cette opération de police, (mise en place, effets, auteurs) ;
  • Le respect du droit à l’hébergement jusqu’au relogement de toutes les personnes sans abri, notamment des 1204 personnes du parc André Citroën, conformément à la loi ;
  • La régularisation de toutes les personnes sans-papiers et un premier accueil pour les réfugiés
  • La mise en œuvre de politiques publiques pour satisfaire le droit à un logement décent, stable, abordable, pour tou.tes, (réquisition, DALO, arrêt des expulsions, baisse des loyers, HLM …) ;
  • Le respect des droits fondamentaux
    le collectif Réquisitions organise cette manif cet aprem, et le rdv est donné à 15h sur la Place de Tokyo (métro Bir Hakeim) puis à 17h pour un rassemblement devant la Préfecture de Région au métro Balard

À 15h aussi cet aprem, les travailleurs sans-papiers de l’agence Chronopost d’Alfortville organisent une manifestation, alors qu’il y a deux ans ils lançaient une grève de plusieurs mois
Pendant 7 mois, de juin 2019 à janvier 2020, un campement de lutte organisé par des travailleurs sans-papiers s’est tenu devant l’agence Chronopost Alfortville pour exiger leur régularisation. À l’issue de cette lutte, certains travailleurs avaient obtenu des cartes de séjour d’un an, une précarité organisée par l’État. Elles doivent donc être renouvelées par la préfecture pour que les intéressés puissent continuer à travailler « légalement », c’est-à-dire avec tous les droits sociaux et toutes les protections légales reconnus à tout salarié « avec papiers ». sauf qu’avec la dématérialisation des rdv et les erreurs commises par la préfecture du Val-de-Marne, c’est un véritable parcours d combattant !
aussi pour exiger : L’ouverture des guichets, la possibilité de venir en préfecture chercher son rendez-vous, ainsi que Le renouvellement de la carte de séjour pour huit anciens occupants du piquet Chronopost qui avaient été régularisés, et La remise en place de la commission de suivi de la lutte Chronopost et le réexamen des dossiers refusés, une manif est organisée cet aprem, et le rdv est donné à 15h devant l’agence Chronopost-Alfortville au 2 chemin de Villeneuve-St-Georges, pour une manif qui ira jusqu’à la Préfecture de Créteil

à 17h, la Coordination des appels pour une paix juste au Proche-Orient organise un RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX PRISONNIERS POLITIQUES PALESTINIENS
Malgré la répression qui a fait une centaine de blessés palestiniens cette semaine, et malgré l’arrestation hier de 5 familles des prisonniers évadés de la prison de haute sécurité de Gilboa, les Palestiniens et Palestiniennes continuent de se mobiliser et de témoigner leur soutien aux prisonniers évadés, aussi pour les soutenir la CAPJPO-Europalestine organise ce rassemblement et le rdv est donné à 17h à République

Pour rappel : l’AERI de Montreuil a toujours besoin de soutien financier et de bras pour les travaux nécessaires avant de lancer de nouveaux projets
dont :

  • un projet de jardins suspendus
  • un café solidaire
  • Un ciné-club de quartier
  • et Une université populaire
    mais pour cela, l’auto-financement de l’Aeri ne suffit pas pour mettre aux normes notamment la cantine, engager des travaux de sécurisation et l’installation d’un système de compostage, c’est pourquoi l’AERI lance un appel à soutien financier
    Et si vous voulez y participer, vous retrouverez le lien vers la cagnotte :
    https://www.helloasso.com/associations/aeri-montreuil/collectes/soutenir-une-utopie-reelle-soutenir-aeri?fbclid=IwAR0BIHCEIFi-Vh2MclIcOIRH8mBQv3uomRX3auinJ51G7gPUVukS3QlYdoo
    si vous voulez soutenir l’AERI, vous pouvez les aider sur le chantier jusqu’à lundi
    et ce soir : l’Aeri organise une grande fête pour fêter la rentrée et financer les travaux !
    Alors rdv au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil, métro Croix de Chavaux

demain à partir de 10h, le collectif le dernier rempart organise une manifestation contre le pass sanitaire avec un appel GJ national
et le rdv est donné à 10h sur la place Wagram pour une manif qui partira à 13h en direction du Conseil d’État, à Palais Royal

à 12h demain, les organisations syndicales Sud-CGT organisent une manif contre le pass sanitaire
et le rdv est donné à 12h à Port-Royal direction aussi le conseil d’État

demain aussi, les GJ de Pantin, Ultimatum GJ, le média GJ CND, les citoyens en colère de France, le collectif non a la loi sécurité globale, sabordons le G20, luttes invisibles, le Peuple Uni, ou encore Lyon Rébellion, Toulouse en lutte, Rennes DTR et Nantes révoltées lancent un appel national à manifester à Paris contre l’autoritarisme
et pour avoir le lieu de rdv il faut suivre la page Facebook CND : https://www.facebook.com/events/4205411339565712?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22surface%22%3A%22page%22%7D]%7D

et pour les manifs de ce samedi, la legal Team Paris rappelle qu’en cas d’interpellations, c’est bien d’avoir retenu le nom d’un avocat.e
et ce we ce sera Alice Becker et Servane Meyniard du barreau de Paris qui seront disponible
et je rappelle le numéro d’urgence de la Legal Team : c’est le 07.52.95.71.11

demain à 14h une manifestation est organisée Contre le démantèlement du domaine de Grignon, berceau de l’agronomie en France. Contre Altarea et son monde
En août, l’État a d’annoncé en catimini et sans explications la vente du site AgroParisTech-INRAE de Grignon, membre de l’Univ. Paris-Saclay, à Altarea-Cogedim. Le projet d’Altarea-Cogedim, derrière des affichages de verdissement, est basé sur la spéculation et la plus-value immobilière par le logement, ce qui ouvrirait la porte au démembrement et à la bétonisation de ce site unique.
Pour exiger que :
l’État revienne sur sa décision et abandonne toute privatisation du bien public que représente Grignon pour le mettre à disposition d’un grand projet sur les enjeux agro-écologiques, de climat et de biodiversité, de progrès social, prioritaires et urgents.
Que l’État organise une concertation de tous les acteurs intéressés à l’avenir de Grignon comme bien commun : collectivités territoriales, habitants, parlementaires, syndicats, associations locales, ONG, étudiants et anciens élèves, personnels AgroParisTech-INRAE, acteurs économiques, amis de Grignon …
que l’État fasse de Grignon un atout pour l’université Paris-Saclay et y développe un lieu dédié à la transition agricole et alimentaire, à la fois terrain d’expérimentation, d’enseignement, de science ouverte, contribuant au développement économique et social
et s’opposer à la vente du campus de Grignon au promoteur immobilier Altarea Cogedim, rdv donc demain à 14h, devant l’entrée du site – Avenue Lucien Brétignières – 78850 Thiverval-Grignon

demain à 14h30, la campagne pour la libération de George Abdallah organise une manifestation de solidarité à la fête de l’Huma
et le rdv est donné à 14h30 demain, devant le stand du Parti Communiste du Liban à 15h au parc Georges Valbon de la Courneuve
et pour le reste du programme de la fête de l’Huma, rdv sur : https://fete.humanite.fr/

samedi et dimanche, le Collectif Un ring pour tout•e•s, créé à Saint-Denis en 2017 pour proposer des entraînements de boxe anglaise entre femmes et personnes trans pour lutter contre les stéréotypes de genre, poursuit ses ateliers !
Les cours sont gratuits, à partir de 14 ans, et les créneaux c’est : de 13h30-15h30 : pour les 14-17 ans et de 15h30-17h30 : 18 ans et +
les cours ont lieu au Parc Chapelle Charbon, Rue de la Croix-Moreau, dans le 18ème et il faut s’inscrire : https://amunanti.com/2021/03/19/paris-sportives-boxe

dimanche à 14h au squat du Marbré il y aura l’AG hebdomadaire
alors rdv dimanche à 14h au 39 rue des deux Communes à Montreuil, métro Robespierre

dimanche à partir de 17h, la Défense collective Paris-Banlieue reprend ses réunions hebdomadaires avec un Débrief sur la manif nationale de samedi et toujours son atelier de déplacement collectif pour éviter les arrestations et créer plus de solidarité tactique dans les cortèges
Et si vous voulez participer à la Réunion de rentrée de la Défense Collective Paris Banlieues rdv ce dimanche à 17H, toujours dans le local de « La Fabrik » au 23 rue du Docteur Potain, Métro Télégraphe

RDV Culturels

à 17h30, dans le cadre de son festival 4,3,2,1...L’atelier des artistes en exil propose deux spectacles
à 17h30 – vous pourrez découvrir le conte Gouverneur de la rosée, d’après Jacques Roumain/Le gouverneur de la rosée retourne dans son village de Fonds-Rouge à Haïti, ravagé par la sécheresse... Artisan infatigable de la réconciliation, il cherche sans relâche une source qui permettra d’alimenter en eau tout le village.
Et à 18h30 - Nasima & Azamat proposeront un concert de musique ouïghour
et si vous voulez y participer, ça commence à 17h30 au Clos des Blancs Manteaux qui se trouvent au 21 rue des Blancs manteaux

ce soir à 18h, la JAD d’Aubervilliers maintient la rencontre qu’elle organise autour d’Élodie Serna et de son livre intitulé : Opération vasectomie-Histoire intime et politique d’une contraception au masculin, paru aux éditions Libertalia
Depuis un siècle, des hommes font le choix de la vasectomie. Louée pour ses prétendues vertus rajeunissantes par des médecins, prônée comme réponse à la question sociale par des eugénistes et des néomalthusiens, adoptée comme méthode de contraception clandestine par des anarchistes, la stérilisation masculine fait parler d’elle en Europe dès les années 1920. Grâce à la simplicité de sa technique, elle est envisagée après la Seconde Guerre mondiale comme une solution face à la peur d’une explosion de la population mondiale. En France, elle demeure longtemps une pratique quasi exclusive des milieux libertaires avant d’entrer enfin dans les cabinets médicaux. La contraception masculine – notamment la vasectomie – suscite un intérêt croissant. Elle interroge la relation des hommes à la virilité ainsi que le partage des responsabilités contraceptives. Mais au-delà des questions de genre, réintégrer la vasectomie dans l’histoire et l’actualité de la contraception permet de décaler le regard sur les enjeux politiques de la procréation. Et de poser une question toute simple : alors les gars, quand est-ce que vous vous y mettez ?
Et si vous voulez en discuter avec Elodie Serna, rdv à 18h au 46 rue Gabrielle Josserand à Pantin, Métro Fort D’Aubervilliers

à partir de 18h aussi ce soir, s’ouvre le Festival Syrien n’est fait ! Sur le thème pour cette 6ème édition de “Pour que Justice se fête”
avec au programme pour aujourd’hui et ce we : des conférences, des performances artistiques, des concerts, et de la cuisine syrienne
pour retrouver le programme complet rdv sur le site : https://syriennestfait.com
et ça se passe aujourd’hui, à partir de 18h et tout le we, au Relais Solidaire à Pantin, et au Petit Bain à Paris

à 19h30 ce soir, la librairie Texture organise une rencontre avec Olivier Le Cour Grandmaison autour du livre collectif intitulé Racismes de France, qu’il a co-dirigé avec Omar Slaouti, paru aux éditions La Découverte
Aujourd’hui en France, des personnalités médiatiques et politiques de premier plan, jusqu’au plus haut niveau de l’État, attisent les haines et les peurs, agitant le spectre du « séparatisme » et l’épouvantail du « grand remplacement » qui menaceraient la République française « une et indivisible ». De là, la stigmatisation des Arabes, des Noirs, des musulmans, des Asiatiques, des Rroms… Qu’elles soient françaises ou étrangères, les personnes non blanches sont toujours construites comme de potentielles ennemies de l’intérieur, d’autant plus lorsqu’elles tentent de résister à ces discriminations. Cet ouvrage collectif entend déconstruire les mécanismes de racialisation qui sont aux fondements mêmes de l’État-nation et du fonctionnement de ses institutions afin de mettre au jour les liens entre les hiérarchies raciale, religieuse et culturelle établies à l’époque coloniale et celles d’aujourd’hui, à l’origine de discriminations structurelles multiples.
Grâce à vingt-trois contributions d’universitaires, de journalistes et de personnalités engagées, ce livre démêle les amalgames, révèle les dénis grossiers de la mythologie nationale-républicaine et déploie l’argumentation de l’antiracisme politique pour, enfin, lutter efficacement contre tous les racismes.
et si vous voulez en discuter avec Olivier Le Cour Grandmaison et plusieurs contributeurs dont Maboula Soumahoro, Houda Asal, rdv ce soir à 19h30 à la Librairie Texture, 94 avenue Jean Jaurès, métro Jaurès ou Ourcq.

À 20h ce soir, la librairie l’Atelier organise une rencontre avec Florent Gabarron-Garcia autour de son Histoire populaire de la psychanalyse parue aux éditions La Fabrique
Une histoire alternative de la psychanalyse sous l’angle des luttes sociales. L’auteur décrit l’enthousiasme de S. Freud pour la révolution de 1917, les expériences de V. Schmidt dans la Russie communiste, l’engagement féministe et marxiste de M. Langer ou encore l’histoire de W. Reich, qui milite dans les années 1930 en Allemagne pour une psychanalyse engagée
et si vous voulez en discuter avec Florent Gabarron-Garcia , rdv donc ce soir à 20h à la librairie l’Atelier, 2 bis du Jourdain

Au programme au ciné la Clef ce soir et ce we :
ce soir à 19h30 : ce sera Diamants noirs, qui sera projeté en présence du réalisateur Arthur Harari
demain à 14h, il y aura la projection des balles du 14 juillet 1953, en présence du réalisateur Daniel Kupferstein
demain à 19h30, il y aura la projo de Demi-Tarif en présence de la réalisatrice Isild Le Besco
et dimanche, à 19h30 : le collectif de cinéastes Pagaille présentera son long métrage auto produit en 2019, et intitulé Orage !!
enfin dimanche à 21h, le collectif Home Cinéma sera au Shakirail pour une soirée de projection à l’occasion des 10 ans du Shakirail
et si vous voulez voir les projos du ciné la Clef, c’est au 34 rue Daubenton
et pour les 10 ans du Shakirail dimanche soir, ce sera à 20h au 72 rue Riquet, métro Marx Dormoy

aujourd’hui, et ce we La Cité Fertile poursuit son WeToo Festival, un festival féministe, familial et inclusif qui s’adresse aux femmes, hommes et personnes non binaires
avec au programme notamment : des ateliers d’écritures, des expériences immersives à écouter au casque les yeux bandés autour de la littérature érotique, des tables-rondes avec Sibylle Gollac et Céline Bessière sur la famille hétéronormée et comment elle reproduit les inégalités, avec Fiona Schmidt qui parlera de la déconstruction de la figure de la belle-mère, ou encore Elise Thiébaut qui parlera d’écoféminisme à travers la figure de Françoise d’Eaubonne... une Lecture-performance cyberféministe avec Wendy Delorme, Elise Bonnard & Candice Chechirlian, des discussions sur les identités de genre avec le PA.F, collectif pour une PArentalité Féministe etc
et si vous voulez consulter le reste du programme du Festival WeToo, rdv sur le site : https://wetoofestival.fr/edition-2021/
et c’est aujourd’hui et ce We a la cité fertile de Pantin, 14 Avenue Édouard Vaillant, Métro Quatre Chemins

aujourd’hui et demain, la COMPAGNIE LES FILLES DU RENARD PÂLE propose des représentations de la pièce résiste, premier volet du triptyque : Résiste/Respire/Révolte, mise en scène par Johanne Humblet
et si vous voulez découvrir le premier volet de cette pièce, rdv aujourd’hui et demain au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, à Montigny-le-Bretonneux, et c’est accessible par le RER C St-Quentin-en-Yvelines

Demain, à partir de 15h, Le Hasard Ludique, le Forum Femmes Méditerranée et le réseau européen des femmes migrantes proposent une exposition et une conférence sur l’accès aux droits fondamentaux des femmes migrantes en France
et i vous voulez y participer, c’est demain à 15h au hasard Ludique qui se trouve au 128 avenue de Saint-Ouen métro Guy Moquet

enfin, dimanche à partir de 16h, le T2G - Théâtre de Gennevilliers propose la représentation de la création de ’Et la Terre se transmet comme la langue’, un poème de Mahmoud Darwich interprété par Stéphanie Béghain et Olivier, suivie d’une rencontre avec Elias Sanbar
si vous voulez découvrir cette création autour du poème de Mahmoud Darwich et rencontrer l’historien et essayiste, Elias Sanbar qui est aussi Ambassadeur et Délégué permanent de la Palestine auprès de l’UNESCO et traducteur du poème, qui présentera son ouvrage intitulé : Les Palestiniens, la photographie d’une terre et de son peuple de 1839 à nos jours, rdv à partir de 16h dimanche au théâtre de Gennevilliers qui se trouve au 41 avenue des Grésillons, à Gennevilliers, métro Gabriel Péri
et il faut réserver avant en appelant le : 04 41 32 26 26

Musique : Nzo, Stratégie de Paix, Mydjack - Riposte

Piste 4

Documents joints

Salut a toutes et a tous, vous écoutez (...)