Agenda Fpp 2 juin

mercredi 2 juin 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera en studio avec Camille pour parler de la fête que Fréquence Paris Plurielle organise samedi pour célébrer la Commune de Paris et commémorer les communard.e.s
rdv samedi 5 juin, de 12h à 21h dans le locaux de FPP, 1 rue de la solidarité, métro Ourcq ou Danube

Agenda du 02 06 2021

Et on commence avec une bonne nouvelle : le tribunal administratif a suspendu hier l’application du plan de sauvegarde de l’emploi de la centrale de Gardanne
L’information est tombée hier soir : le tribunal administratif de Cergy Pontoise, où se trouve le siège social de la société Gazel Energie, a ordonné la suspension du plan de sauvegarde de l’emploi. Le tribunal avait été saisi en référé par plusieurs syndicats et fédérations d’une demande de suspension de l’exécution d’une décision de la Direccte d’Île de France relative au plan de sauvegarde de l’emploi lié à l’arrêt de la production électrique à partir du charbon.

de 12h30 à 14h30 La Cantine des Gilets Jaunes de Montreuil est ouverte
et pour rappel : Les GJ de Montreuil mettent à la vente à prix libre des exemplaires d’un ouvrage photographique intitulé : Gilets jaunes, une année d’insurrection et de révolte dans Paris, publié aux édition Yellowsphere, 2020
Les sommes récoltées participeront aux frais constitués par l’organisation de l’accueil montreuillois de la délégation féministe zapatiste à l’été 2021 (transports, nourriture, matériel d’hébergement...).
Et Si vous voulez vous en procurer un, rdv directement sur place à la cantine des GJ de Montreuil et c’est dans les locaux de l’AERI, au 57 rue Étienne Marcel à Montreuil

à 12h30, Sciences Po Grenoble organise un webinaire, en anglais, autour de la politologue, Sonja Zmerli qui proposera d’Explorer les racines des attitudes envers la police, à travers Une analyse comparative dans plus de 20 sociétés européennes
et si vous voulez suivre ce webinaire, il faut vous inscrire sur : en cliquant ici

à 13h, La Révolution Est En Marche organise un rassemblement pour dénoncer la mauvaise gestion des foyers et résidences sociales de Coallia
et le rdv est donné à 13h au 16-18 cour Saint Eloi

Jusqu’à 14h, les Brigades de solidarité populaire ouvrent leur point de collecte et de distribution

  • un dans les locaux de l’AERI au 57 rue Étienne Marcel à Montreuil
  • un autre à La Fabrik, 23 rue du docteur Potain (entrée par la rue Jean Carré) dans le 19ème
  • et de 14h à 18H, au 24 Rue Moret – métro Ménilmontant

à partir de 14h, l’université de la Sorbonne poursuit sa journée d’étude en ligne consacrée à la Philosophie des migrations et de l’extranéité
Cette journée d’étude a pour objet d’inviter à réfléchir sur les questions normatives et de justice liées aux phénomènes migratoires ; sur la fabrication discursive des catégories de l’extranéité et les processus de subjectivation des non-nationaux ; sur le concept de frontiérisation ; ou encore sur les conditions d’autonomie et d’agentivité des migrant.e.s et des immigré·e·s.
Et cet aprem les discussions reprendront à 14h et les intervenants reviendront sur les Injustices globales et la distribution des responsabilités avc un focus notamment sur l’immigration comme nouvelle stratégie de l’exploitation , et un focus sur la généalogie militaro-pastorale dans la gouvernance des migrations coloniales ;
et si vous voulez suivre cette journée d’étude en ligne, rdv sur : https://evento.univ-paris1.fr/survey/philosophie-des-migr...-kq36qklc

de 17h à 19h, le séminaire ’Algérie XIXe-XXIe siècles : Nouveaux terrains, nouveaux objets’, organisé par l’université de Nanterre se poursuit, avec une séance hybride, en présentiel et en ligne, autour de Sylvie Thénault, qui reviendra sur les ratonnades aux obsèques d’Amédée Froger. Alger, 1956. Entre pré-histoire de l’OAS et histoire sociale du racisme colonial
et si vous voulez suivre cette séance en présentiel, rdv à 17h à l’Université Paris Nanterre, Bâtiment de la formation continue, Rdc, Salle de conférence ; et pour suivre a séance en ligne, il fat vous inscrire sur : https://forms.gle/w9mubXmdw8LZk7mZ9

A 17h45, extinction rébellion organise une réunion d’accueil pour les nouvelles et nouveaux
Si vous voulez rejoindre extinction rebellion ou simplement en savoir un peu plus sur cette association, sur leurs revendications, leurs principes, leur organisation, leurs stratégies, leurs outils, etc, c’est à 17h45 à la sortie du parc des Buttes chaumont.
Si vous souhaitez y participer, vous devez vous inscrire sur : https://www.eventbrite.fr/e/billets-reunion-daccueil-pour-les-nouvelles-et-nouveaux-156902131499?fbclid=IwAR1WGkb4iWfYd3FSJZDSxDRzk0By1H1YEVSp86LPb8QpLml7R3QNblDT9vs

à 18h, le collectif français Libérons Mumia reprend ses rassemblements pour exiger la libération immédiate de Mummia Abu Jammal dont la santé s’est fortement dégradée ces derniers temps
et le rdv est donné de 18h à 21h, sur la place de la Concorde à l’angle de la rue de Rivoli et du jardin des Tuileries.

A 18h, une coalition de plus de 20 organisations, menée par la Maison des Lanceurs d’Alerte organise une conférence en ligne autour de 12 propositions pour une loi qui défend les lanceurs d’alerte et leurs alertes
Chaque jour, de nouveaux scandales sanitaires, écologiques, ou politiques émergent. Derrière eux se trouvent des femmes et des hommes anonymes qui ont le courage d’exposer la vérité au prix, souvent, de sévères représailles. Et La loi ne les protège pas assez.
Comment aller plus loin ? Quels changements concrets sont nécessaires pour améliorer la situation des lanceurs d’alerte en France ? Comment garantir que leurs alertes soient entendues ?
C’est à ces questions que tentera de répondre Laurent Mauduit, journaliste, cofondateur de Médiapart, administrateur de la Maison des Lanceurs d’Alerte.
conférence : https://visio.octopuce.fr/b/mai-cgm-9xs-ffw?fbclid=IwAR1q_3hXVkKJM__pbWqz-O9sqecZlAEhiOYoRz20XOS9VlJEX-5Sdx4WfJk
inscription : https://www.helloasso.com/associations/maison-des-lanceurs-d-alerte/evenements/une-loi-lanceurs-d-alerte-pour-quoi-faire?fbclid=IwAR14x4f3ZLU4zs6EvWwqh6KUCQNml2HbBepfkbUerbckL5tyUZFNk78mJpQ

A 18h30, un rassemblement est organisé devant la mairie de Montreuil pur protester contre sa décision d’expulser une famille mal-logée
La mairie de Montreuil a décidé d’expulser les occupants de la maison de l’Ermitage qui lui appartient, et refuse clairement de respecter la loi, en méprisant officiellement la demande de logement social.
Pour participer à ce rassemblement, c’est à 18h30 devant la mairie de Montreuil

A 19h, La Base propose une table ronde sur les « Élections régionales et départementales : quels enjeux pour la transition écologique et sociale ? »
A l’approche des élections régionales et départementales, de nombreuses organisations se mobilisent pour demander aux candidat·es plus d’ambition en matière du justice sociale et de lutte contre le dérèglement climatique
Mais : quelles sont les marges d’action de ces collectivités sur ces sujets ? de quelles compétences disposent-elles concrètement et quels sont les enjeux de ce scrutin pour les transitions dans les territoires ? comment puis-je m’engager dans cette campagne pour mon territoire ?
Pour décrypter ces compétences et échanger sur les enjeux de ce mandat pour les transitions, le Pacte pour la transition invite le Réseau Action Climat, Le Réseau des AMAP, Zero Waste France et les États Généraux des Migrations, 4 organisations qui se mobilisent sur ces temps forts électoraux.
Elles vous présenteront également leurs actions menées dans le cadre de la campagne et les possibilités pour vous mobiliser en interpellant les candidat·es, en sensibilisant les électeur·rices.
Pour assister à cette table ronde, rdv à 19h à la base, au 31 rue bichat, métro Goncourt

à partir de 20h, la Campagne BDS France - Boycott Désinvestissement Sanctions contre Israël propose une discussion en ligne : Agir pour la Palestine : Quelles sont les clés ?
Différents intervenants présenteront des clefs efficaces et accessibles à toutes et tous pour soutenir le peuple palestinien.
Et si vous voulez participer à cette discussion en ligne, rdv sur : https://www.facebook.com/BDSFrance

à 21h, l’Anticapitaliste propose une émission spéciale autour des guerrières de l’hôtel Ibis des Batignolles et de Tiziri Kandi de la CGT-HPE qui les a accompagné dans leurs 23 mois de lutte
et si vous voulez suivre l’émission, rdv à 21h sur :https://www.facebook.com/events/560260818012016/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22search_results%22%2C%22surface%22%3A%22search%22%7D]%7D%7D]

à partir de 9h demain matin, et jusqu’à vendredi soir, l’université de Nanterre organise un colloque en ligne intitulé : Représenter le corps absent
Privant les humains de leurs rapports réels aux autres, le nouvel ordre du monde provoqué par le contexte pandémique a banalisé les échanges virtuels dans tous les domaines de la vie professionnelle, personnelle et culturelle. Les images des lieux dépeuplés à travers le monde – rues désertes de capitales, bureaux abandonnés, transports déserts – constituent des représentations insolites de l’absence qui interpellent et semblent déjà ancrées dans la mémoire collective. L’impact de la disparition physique du corps de l’autre et de la perte du lien social qu’induit l’isolement n’est pas anodin sur les pratiques corporelles collectives (manifestations culturelles, célébrations, mouvements sociaux…). L’omniprésence de la virtualité comme alternative aux rapports sociaux traditionnels, la peur implicite du corps des autres et le renversement d’une société où les corps sont présents mais invisibles invitent donc à repenser la corporalité et sa visibilité dans le champ de la représentation : et c’est tout l’objet de ce colloque en ligne
demain matin les discussions porteront sur les Corps absents et la mémoire collective
Et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, il faut vous inscrire sur : https://forms.gle/Zgmk4h4koAEhniBw5

Demain à 9h30, la Commission nationale consultative des droits de l’homme organise le troisième et dernier webinaire du cycle « Regards croisés sur les droits des femmes en France : quels enjeux et perspectives d’action ? », consacré aux droits sexuels et reproductifs.
Au programme : deux tables rondes : la première sera consacrée à « Promouvoir les droits sexuels et de santé reproductive » ; et la deuxième sera consacrée à « Rendre effectif l’accès aux soins sexuels et reproductifs »
Pour assister à ce webinaire, c’est demain à 9h30, et vous devez vous inscrire sur : https://www.eventbrite.fr/e/billets-webinaire-regards-croises-3-droits-sexuels-et-reproductifs-155950270457?fbclid=IwAR03oDmTgllH_FEcK0MP0AR0LyAwG1U9Kr8v6-dh5wDWI2tfVHxkJ-XgcHw

à partir de 9h30 aussi demain matin et toute la journée demain et vendredi, le Centre d’histoire et d’anthropologie du droit de l’université Paris-Nanterre organise un colloque en ligne sur Le statut des femmes : domination et constructions identitaires
La campagne #MeToo a pris une ampleur mondiale sans précédent depuis la révélation de l’« affaire Weinstein » en octobre 2017. Que l’on s’intéresse à ce mouvement international de dénonciation des violences sexuelles ou à son pendant français, #BalanceTonPorc, on distingue un nouveau paradigme de justice face aux discriminations que subissent les femmes : l’opinion publique semble se réapproprier les débats institutionnels et judiciaires. Devançant un législateur français hésitant, nombreux sont les acteurs politiques et sociaux qui qualifient les homicides en raison du sexe de « féminicides ».
De ce fait, se posent à la fois la question de la nécessité d’une traduction juridique systématique des réalités sociales et celle de la compatibilité de ce néologisme avec les principes de neutralité et d’universalisme du droit français. Par le biais des réseaux sociaux, la possibilité de mettre en lumière des inégalités sociales et sexuelles s’ouvre au plus grand nombre, et l’on observe, par ces verdicts sociaux, un phénomène de sentences publiques et morales, échappant aux procédures judiciaires classiques et dépassant le carcan législatif national. Ces aspirations parajudiciaires rappellent aujourd’hui plus que jamais, la nécessité d’une dialectique entre les sciences sociales et le droit. Car, à travers la question des femmes, les pratiques juridiques et sociales, publiques et privées, collectives et individuelles dialoguent et reflètent des rapports de domination.
En parallèle, La notoriété de la Servante Ecarlate, la relecture des écrits de Christine de Pizan, la parité entre hommes et femmes brandie comme slogan politique lors de diverses élections sont autant d’exemples qui interrogent sur la portée idéologique de la question du genre. C’est à travers le prisme des constructions idéologiques et identitaires que le statut de la femme sera envisagé dans ce colloque.
Et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, ça commence demain matin à 9h30 il faut vous inscrire en envoyant un mail à : ralph.eveque@gmail.com

Demain à 10h, le collectif « pas de bébés à la consigne » appelle à une manifestation au départ de la place de l’Odéon pour défendre l’accueil de la petite enfance et pour protester contre la réforme Taquet
Ils défendent notamment une qualité d’accueil garantie à terme par 1 professionnel pour 5 enfants et par au moins 50% de professionnels les plus qualifiés en crèche, un accueil en surnombre limité à 110% des inscrits en crèche, une surface de 7m2 minimum par enfant par crèche et l’alignement du coût restant aux familles sur la base du quotient familial.
Et si vous voulez soutenir le collectif pas de bébé à la consigne, rdv demain à 10h sur la place de l’odéon

RDV CULTURELS

à partir de 14h aujourd’hui et demain toute la journée, l’université Jean Jaurès de Toulouse organise un colloque en ligne intitulé : Devenir sujet : les pratiques de subjectivation dans l’art au XXIe siècle
A travers ce colloque il s’agira de repenser des pratiques variées dans l’art afin de redéfinir le rapport à soi. Les pratiques de subjectivation dans l’art, c’est-à-dire les pratiques qui s’intéressent aux façons dont la construction du soi s’opère par le biais de procédés artistiques, permettent de mettre l’individu au centre d’interrogations qui critiquent une construction lisse et univoque de l’individu tel qu’il est défini par nos sociétés hétéronormées.
Au programme cet aprem, les discussions porteront sur La désidentification du sujet : ou comment se soustraire pour résister, avec un focus sur La subjectivité militante dans le théâtre contemporain. Démythifier la figure de ’l’artiste-militant.e’, un focus sur la subjectivité superhéroïque et minorités dans la série Watchmen (2019), puis suivront des discussions autour du sujet en actes : en s’interessant aux processus d’émancipations par l’art ; et demain matin, les discussions reprendront à 9h30 autour des réécritures du sujet et des territoires poétiques du corps
Et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, rdv à 14h cet aprem, et à partir de 9h30 demain matin, sur le lien que vous devez demandé en envoyant un mail à : devenirsujet@gmail.com

A 17h30, la clef revival inaugure son cycle spatial avec les premiers pas cinématographiques du père des Skywalker
Vous pourrez découvrir la version restaurée de THX 1138, le premier long-métrage de George Lucas, ainsi que le court-métrage de fin d’étude qui en posa l’idée, Electronic labyrinth : THX 1138 4EB
Produit par American Zoetrope, THX existe sous trois versions différentes. En 1971, sort la dite ’studio version’, rabotée de 5 minutes par la Warner contre l’avis de Lucas et de son producteur Coppola. Celle-ci est aujourd’hui introuvable.
Six ans plus tard, fort du succès de Star Wars, sort sur les écrans la version restaurée, contenant les séquences manquantes.
Enfin, en 2004, Lucas supervise la restauration numérique de son film, à grands coups de modifications colorimétriques et d’effets spéciaux.
La seconde version est considérée comme la plus fidèle à l’idée initiale du duo Lucas/Coppola. Exempte d’interventions techniques anachroniques, elle est aussi le témoignage direct de son contexte de création. C’est celle là qui sera projeté ce soir à la clef
Si vous voulez assister à l’inauguration du cycle spatial du cinéma la clef avec la projection de THX 1138, rdv à la clef à partir de 17h30, au 34 rue Daubenton, dans le 5e, métro censier

à 18h30, le Cinéma Les 3 Luxembourg et La 25e Heure proposent la projection en présentiel du film - Paris Stalingrad, suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Hind Meddeb et la philosophe Barbara Cassin.
Ce film est un portrait de Paris vu par Souleymane, 18 ans, réfugié du Darfour. Arrivé en France après un périple traumatisant de cinq longues années, la ’ ville lumière ’ dont il avait rêvé, loin de répondre à ses attentes, lui inflige de nouvelles épreuves. À la dureté des situations, répond sa poésie douce- amère.
Et si vous découvrir ce film et en discuter avec sa réalisatrice Hind Meddeb, et la philosophe Barbara Cassin, Rdv donc à 18h30 au ciné les trois luxembourg, au 67 rue Monsieur le prince, Métro Odéon

A 19h, la mains d’œuvres organise une soirée ciné club autour du thème « Le vieil homme, le nouvel homme et la mer » avec l’East european film bulletin
Au travers d’une sélection de court-métrages d’Europe centrale et orientale, dont certains datent de l’ex-URSS et d’autres plus contemporains, les rapports que les hommes entretiennent avec la mer, objet poétique par excellence, épousent ceux de l’histoire industrielle. A la fois nourricière et cruelle, longtemps intouchable et maintenant exploitée, la relation ambiguë qui nous lie à la nature se voit interrogée par ces regards encore méconnus mais pourtant universels qui s’entrecroisent.
Il y aura 5 court-métrage qui seront projetés :

  • The sea, de Wanda Jakubowska, Stanislaw Wohl et Jerzy Zarzycki
  • The Coast, de Aivars Freimanis
  • A Ship Is Born, de Jan Łomnicki
  • Entering the Sea, de Leonid Osyka
  • et By Halves, de Anastasia Eleftheriou
    Vous pourrez également discuter des films à la suite de la séance avec, Anastasia Eleftheriou, réalisatrice de By Halves et Moritz Pfeiffer, éditeur de EEFB
    Pour assister à cette soirée, c’est à 19h aux mains d’œuvres, au 1 rue Charles Garnier à St Ouen, métro Garibaldi, Porte de Clignancourt ou Mairie de Saint-Ouen

A 19h, le monte en l’air accueille Yves Pagès pour le lancement de son livre « il était une fois sur cent » paru aux éditions zones
Des années durant, l’écrivain Yves Pagès a glané toutes sortes de statistiques, notant dans un carnet des centaines de pourcentages. De ce vertigineux inventaire, il a fait un livre étrange qui, entre jeu littéraire à la Raymond Queneau et réflexions philosophiques à la Theodor Adorno, reconstitue par fragments le tableau d’une société infestée par une vision comptable du monde. Difficile de rompre la glace du monstre statistique, d’échapper à ses ordres de grandeur qui prétendent tout recenser de nos faits et gestes, quantifier nos opinions, mettre en coupe réglée nos vies matérielles. Sous emprise comptable, chacun se sent casé d’office, sondé de bas en haut, pris au piège. Mais alors, comment nous soustraire au grand dénombrement ? Sans prétention d’exhaustivité, l’auteur se propose de passer ces données brutes au tamis de rêveries interprétatives, pour traquer leurs failles implicites ou les confronter à d’autres cas de figure.
À la logique de la quantification de toutes choses, il oppose, par collage, accumulation et divagation, une poétique de l’absurde. Par-delà cet art du détournement stylistique, il nous livre en pointillé une analyse caustique de la condition des vivants à l’ère de la gouvernance par les nombres, agrémentée de quelques suggestions paradoxales pour passer entre les mailles du filet statistique.
Pour assister au lancement d’ « il était une fois sur cent » de Yves Pagès, rdv à 19h à la librairie le monte en l’air, au 2 rue de la mare, métro Ménilmontant

à partir de 20h ce soir, le festival Ciné Palestine propose un Concours de courts métrages avec les projections virtuelles de :
GIVE UP THE GHOST de Zain Duraie
Jordanie - 2019 - 15 min - Fiction
Le rêve de Salam de devenir mère se brise lorsqu’elle découvre qu’elle ne peut pas avoir d’enfants avec son mari.
THE DAY MY FATHER DIES de Nayef Hammoud
2017 - 22 min - Fiction
Salah, étudiant en théâtre à Paris, retourne dans sa ville natale, Haïfa, afin de monter une pièce qui fait l’éloge de son père, Ammar.
THE GHOUL d’Ala Desoki
Palestine - 2019 - 17 min - Fiction
À Gaza, le mythe de l’ogre ne fait pas peur aux enfants, mais il est un monstre qui tient éveillées les mères des nuits entières, tentant de protéger leurs enfants endormis de l’ogre qui vole la terre et les vies.
HOMENESSNESS d’Ahmad Al-Bazz
Palestine - 2018 - 18 min - Documentaire
Après avoir perdu son emploi, sa femme et sa maison, William, 35 ans, se réfugie dans la nature et est amené à questionner sa vision des concepts de matérialité et d’appartenance.
MARIAM
Palestine, Pays-Bas - 2020 - 5 min - Animation
Après la perte de son paradis, Mariam entreprend un voyage pour trouver de la force en elle-même à travers sa culture et son héritage.
SARD de Zeina Ramadan
Palestine - 2019 - 9 min - Documentaire/Animation
Pendant un an, Reham parle sur Facebook à Zeina de son rêve d’étudier à l’étranger et de ses tentatives de quitter Gaza sous blocus depuis 12 ans. Leurs messages oscillent entre excitation, désillusion et espoir qu’un miracle se produise…
RETROUVEZ LA SEANCE EN LIGNE PAR ICI : ?https://www.festivalpalestine.paris=AT1kFfHxB80PhCNf5kN-0JXAv6qK37jjgqgQpoFctAHSKnlo42oWuBKy7uEnRBnA3raf7yMomCh4bEh3O52FC9MaYV-1c3keam6GzIIggSZqH8gCRhEZvkuz9yMy3cf7hhOjCajLx-YzC04djbT0iqLt]

Demain à partir de 9h30 et vendredi, l’association BrutPop propose deux jours de rencontres et d’ateliers sur le thème de la pédagogie musicale inclusive à La Station Gare des Mines
Ces journées rassemblent une série d’actrices et d’acteurs et militant·es français·es, anglais·es et finlandais·es que BrutPop a interrogé dans le cadre d’un travail de recherche.
L’enquête, Éducation musicale et handicap : 15 questions, sera distribué en exemplaire papier sur place et sera par la suite disponible en ligne.
Le jeudi sera consacré à des tables rondes, et le vendredi à une série d’ateliers pratiques.
à suivre sur : https://www.facebook.com/events/304673774562367/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

Musique : Dubamix feat Joke - La semaine Sanglante

Agenda du 02 06 2021

Documents joints

Aujourd'hui, on sera en studio avec Marc pour (...)