Agenda FPP 31 mai

lundi 31 mai 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui on aura au téléphone Martin, du lycée Angela Davis, pour parler du rassemblement de cet après midi devant le rectorat de Créteil, un rassemblement pour soutenir les personnels qui subissent une répression de la part de leur hiérarchie, parce qu’ils protestent contre la politique du ministère de l’éducation nationale.

Agenda du 31 05 2021

un appel à mobilisation lancé par le collectif réquisition
Le square Villemin, dans le 10e, est occupé depuis hier par des sans abris en luttes avec le soutien du collectif réquisition. Le square est occupé par des personnes sans-abri, exilés, non prises en charge et chassés par la police de la place de la république après la manifestation contre les expulsions.
Ils appellent donc à un rassemblement de solidarité à partir de 18h sur place aujourd’hui. Vous pouvez également apporter des aliments qui se conservent.
Rdv donc à 18h au square Villemin, à côté de la gare de l’est, dans le 10e.

Depuis ce matin et jusqu’à mercredi se tient le procès des septs « malfaiteurs » de la lutte à Bure au tribunal de Bar-le-Duc
Après 4 années d’instruction pour « association de malfaiteurs », des milliers d’heures d’écoutes par la gendarmerie, un dossier de 15.000 pages, des mètres cubes de matériel saisi, un harcèlement policier omniprésent dénoncé par la Ligue des Droits de l’Homme, l’heure de la mascarade judiciaire a sonné. Des ami.e.s luttant contre le projet de méga-poubelle atomique Cigéo, ont été privé.e.s de leur liberté de circuler et empêché.e.s de se parler pendant de longues années. Cette procédure a constitué une peine et a tenté de paralyser tout un mouvement de résistance. Ce qu’on musèle chez ces personnes, c’est leur engagement anti-nucléaire, leurs convictions et leur liberté d’expression.
Il est temps de dénoncer l’association de malfaiteurs comme outil de criminalisation de nos luttes. Cet outil juridique, issu des lois dites « scélérates » et de l’antiterrorisme, est utilisé pour tenter de paralyser toutes les formes d’auto-organisation partout en France et ailleurs : contre des Gilets Jaunes, des personnes des quartiers populaires, des antifascistes, des écologistes...
Il y aura pendant ces trois jours de procès un rassemblement devant le tribunal et demain à 14h il y aura un cortège festif.
Alors pour soutenir les 7 inculpés et dénoncer cigéo, le nucléaire et la criminalisation des luttes, rdv aujourd’hui, demain et mercredi devant le tribunal de Bar le Duc

A 14h30, le DREAM, Décentrer les révolutions dans la Méditerranée arabe, organise un séminaire en ligne autour du thème : Devenir des étudiants militants sous Ben Ali. Socialisation politique au sein de l’Union Générale des Étudiants de Tunisie
Ce sera Moutaa Amine El Waer, doctorante en sociologie au Centre d’études et de recherches internationales Université de Montréal, qu présentera le séminaire. Elle travaille sur le mouvement étudiant et les mouvements politiques et sociaux des jeunes en Tunisie. Cette session sera l’occasion d’analyser des trajectoires de militant-e-s durant la période autoritaire, en revenant sur certaines dimensions de son mémoire de master, intitulé : “Production et reproduction d’un militantisme de gauche au sein d’un syndicat étudiant dans la dernière décennie de règne de Ben Ali”.
Pour assister à ce séminaire en ligne à 14h30, vous devez envoyer un mail à dream@cmb.hu-berlin.de

A 16h, les personnels mobilisés du lycée Angela Davis, SUD éducation 93, le collectif des stylos rouges 93 et touche pas à ma ZEP appellent à un rassemblement de soutien au collègues réprimés devant le rectorat de Créteil
Depuis le début de l’année, cinq collègues, dont quatre ont déjà été convoqués à deux reprises au rectorat, ont reçu des rapports de la part de la direction de l’établissement : tou.te.s sont élu.e.s et/ou syndiqué.e.s, et les motifs sont toujours peu étayés. Ces convocations arbitraires et ces menaces de sanctions à répétition créent un climat de stress et de détresse chez nombre de personnels. Cela doit cesser. Le rectorat devrait davantage se concentrer sur les réponses à apporter à la crise sanitaire et à ses conséquences sur les inégalités scolaires et sociales, plutôt que de casser les équipes investies.
lien de la pétition : https://www.change.org/p/personnel-le-s-d-education-halte-%C3%A0-la-r%C3%A9pression-syndicale-au-lyc%C3%A9e-angela-davis-et-dans-l-education?utm_content=cl_sharecopy_28849816_fr-FR%3A4&recruiter=1203108591&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition&fbclid=IwAR1wmM7yuym44upyWMP0WP7uDt_a7njHvfx0W0Ht6j-MCRtb3QHZ4ad6Ors

A 17h30, l’institut des Amériques latines organise la 5e séance de son séminaire « Repenser l’histoire du Venezuela contemporain »
Cette séance en ligne sera animé par Véronique Hébrard, de l’université de Lille. Elle discutera avec Carole Leal Curiel (Univ. Simon Bolivar) autour du thème « Nouvelles perspectives sur les processus électoraux au Venezuela dans les années 1810-1821 »
Le lien pour suivre cette séance : https://univ-lille-fr.zoom.us/j/91258947616?pwd=TC9Sd2NTR2Y1Y3hnWC9LUDdUZitxdz09&fbclid=IwAR3XWlvxf2193JS1O6rHQOnmVAY0czNhf7fXKYHRsS8LR6PeYSiUSPHhxQA#success

A 18h, l’atelier doctoral Genre et Féminismes dans les Amériques latines organise une nouvelle séance
Lors de cet atelier, Alejandra BELLO-URREGO, post-doctorante en Études de genre et Études culturelles (Universidad des los Andes - Colombia, CRESPPA), présentera la communication : "Devenir une femme en marge de l’État-nation : Stratégies de l’agence des femmes de l’Association des femmes d’Ebano dans le Pacifique colombien"
et Rocío MUNGUIA AGUILAR, docteure en Littératures francophones de l’Université de Strasbourg, présentera la communication : « Afro-poétique Féminine du Cône Sud : écriture et militantisme »
Pour assister à cet atelier, vous devez vous inscrire sur https://urlz.fr/fGcO

A 19h, Extinction Rébellion Belgique organise une séance d’introduction en ligne
Si vous voulez savoir ce qu’est extinction rébellion, leurs principes, leurs valeurs, leurs demandes, leurs actions, leurs groupes locaux, leurs structures et leurs plateformes de communication, rdv à 19h sur https://us02web.zoom.us/j/81873965492

Demain à 10h, le séminaire Ancrages politiques et territoires de l’université Paris-1 propose une séance consacrée au thème « Les territoires ruraux, espaces d’intégration politique ? »
Il y aura deux intervenants :
Fabrice Boudjaaba (CNRS), sur « Les vertus de l’enracinement. L’identité des ruraux à l’épreuve de l’industrialisation (Ivry, XIXe siècle) »
et Benoît Coquard (INRAE), sur le « Délitement de l’appartenance locale dans un espace rural désindustrialisé »

Demain à 10h30, le MESOPOLHIS, le Centre méditerranéen de sociologie, de science politique et d’histoire, organise une nouvelle séance du Débat-Livré de l’axe 3 ’Croyances et politiques’
Ils recevront Hicham Benaïssa, sociologue praticien, rattaché au GSRL (EPHE-CNRS) pour présenter son ouvrage Le travail et l’islam. Généologie(s) d’une problématique (Editions du croquant, 2020).
La discussion sera assurée par Bochra Kammarti, chercheure associée au Cespra et coordinatrice du programme de recherche ’La pratique de l’islam dans le champ professionnel’ et Dilek Yankaya, Mesopolhis (Sciences Po Aix, AMU, CNRS).
Pour assister à cette séance, demain à 10h30, vous devez vous inscrire en envoyant un mail à denizkosulu@yahoo.com

Demain à 10h30 aussi, le séminaire Capitalisme numérique et idéologies propose une séance consacrée à la question Que peut la critique face au capitalisme numérique ?
Le séminaire Capitalisme numérique et idéologies est une activité du groupe de travail Capitalisme numérique et idéologies du GDR 2091 Internet, IA et Société. Il est destiné à rassembler les chercheurs mobilisés sur ces différentes problématiques, afin de produire un cadre d’analyse opératoire et d’engager une série de publications collectives.
Cédric Durand (Unige), expliquera pourquoi il faut être’Contre le techno-féodalisme’
Sébastien Broca (Université Paris 8/CEMTI), reviendra sur ’Le capitalisme numérique comme système-monde : une perspective fructueuse pour la critique ?’
et Isabelle Berrebi-Hoffmann (CNRS/Lise), traitera le sujet : ’Faire critique : une approche pragmatique des contestations éthiques et sociales des salarié·es des Gafam depuis 2016’
Pour vous inscrire à la dernière séance de ce séminaire, rdv sur https://cis.cnrs.fr/extras/inscriptions/sem_capitalisme.php

Demain à 12h, l’atelier d’économie politique du CEPN organise une nouvelle séance avec Donatella Gatti.
La professeure de Sciences Économiques au CEPN viendra présenter un document de travail intitulé « protection des ressources naturelles et sociales, une approche d’économie politique ».
Si vous voulez assister à cette séance, rdv sur https://zoom.us/j/92929763856?pwd=b3g4WHBYSk80YkRGdFQvb2FDZkNadz09
ID de réunion : 929 2976 3856
Code secret : gan943

Samedi, Fréquence Paris Plurielle organise une grande fête pour célébrer la commune de Paris et commémorer la mémoire des communard.e.s.
La fête commencera à 14h avec un concert de Oreste Scalzone avec des chansons de luttes italiennes.
A 14h30, Alain Pojola chantera la commune à l’accordéon
A 15h, ce sera la chorale engagée et humaniste l’UT en choeur
A 15h30 on vous proposera une pièce de théâtre intitulée « la dernière barricade »
A 17h, on ira tous ensemble déposer une gerde devant la plaque en l’honneur des Fédérés reposant ici et de la commune de Paris.
A 17h30, de la musique encore avec Frédérique Forges
A 18h : projection du film « la commune de Paris de Mehdi Lallaoui
A 18h également : l’UT en choeur
18h30 : malika déclamera des poèmes
A 19h : pièce de théâtre d’Alberto Nigo et de l’atelier de théâtre tout terrain
A 19h : projection du film « à l’école de louise michèle » de marion Lary
A 20h : projection du film : la nouvelle babylone, un film muet soviétique de Grigori Kozintsev et Leonid trauberg
Voilà pour le programme de la grande fête de samedi, ça se passera à FPP, au 1 rue de la solidarité, dans le 19e.

RDV culturels

Depuis samedi et jusqu’au 31 janvier, le musée de l’histoire vivante de Montreuil accueille l’exposition « Mémoires Commune(s), 1871 - 2021 »
En 2018, on pouvait lire dans des tracts écrits par des Gilets Jaunes quelques références à la Commune de Paris de 1871. Une fois de plus, on discuta en assemblée générale, aux ronds-points, et on évoqua les idées de république sociale et démocratique, de justice sociale, de démocratie directe, de citoyenneté, de droits égaux, de conditions de travail et de salaire, mais aussi de dignité et de reconnaissance.
_À l’occasion du 150ème anniversaire de la Commune de Paris, le Musée de l’Histoire vivante vous propose de retourner dans ce passé se projetant dans de possibles futures et dont les échos nous parviennent encore aujourd’hui. Au gré d’un parcours historique et thématique, il vous invite à découvrir ou redécouvrir par l’image et le texte, cette révolution dans toute sa diversité, son développement en province ou à l’étranger, son action et ses projets de réformes, mais aussi ses errements violents, incomparables avec la terrible répression qui s’abattit sur les communard.e.s du 21-28 mai 1871. Un parcours d’histoire qui se conclura par le souvenir, les mémoires de la Commune de 1880 à nos jours.
Si vous voulez aller voir cette expo, c’est au musée de l’histoire vivante de montreuil, au 31 Boulevard Théophile Sueur

A 14h, télécom paris organise une nouvelle séance dans le cadre du séminaire« Les sciences sociales sur un plateau »
Ce séminaire vise à créer un lieu d’échange entre les chercheurs en sciences sociales de Télécom Paris et des autres institutions du plateau de Saclay.
Cette séance est intitulée « État des lieux des plateformes en europe » et se fera avec la présence de Antonio Casilli, Maxime Cornet et Clément Le Ludec
Pour assister à cette séance, vous devez vous inscrire sur https://www.telecom-paris.fr/agenda/sciences-sociales-plateau

A 17h30, la clef revival inaugure son cycle spatial avec les premiers pas cinématographiques du père des Skywalker
Vous l’aurez compris, vous pourrez découvrir la version restaurée de THX 1138, le premier long-métrage de George Lucas, ainsi que le court-métrage de fin d’étude qui en posa l’idée, Electronic labyrinth : THX 1138 4EB
Produit par American Zoetrope, THX existe sous trois versions différentes.
En 1971, sort la dite ’studio version’, rabotée de 5 minutes par la Warner contre l’avis de Lucas et de son producteur Coppola. Celle-ci est aujourd’hui introuvable.
Six ans plus tard, fort du succès de Star Wars, sort sur les écrans la ’restored version’, contenant les séquences manquantes.
Enfin, en 2004, Lucas supervise la restauration numérique de son film, à grands coups de modifications colorimétriques et d’effets spéciaux.
La seconde version est considérée comme la plus fidèle à l’idée initiale du duo Lucas/Coppola. Exempte d’interventions techniques anachroniques, elle est aussi le témoignage direct de son contexte de création. C’est celle là qui sera projeté ce soir à la clef
Si vous voulez assister à l’inauguration du cycle spatial du cinéma la clef avec la projection de THX 1138, rdv à la clef à partir de 17h30, au 34 rue Daubenton, dans le 5e, métro censier

A 18h, le Festival Ciné-Palestine projette au cinéma le Méliès THE UNBEARABLE PRESENCE OF ASMAHAN de Azza El-Hassan.
A propos de ce soir : Au cœur des agitations saisissant le monde arabe, les gens se remémorent Asmahan, princesse syrienne druze, diva du cinéma, icône de la musique et femme fatale des années 1940. Aujourd’hui encore, le titre « Les Nuits enjouées de Vienne » — chanté pendant que Vienne était fortement bombardée — continue d’alimenter les espoirs des voyageurs et des immigrants du Moyen-Orient. Le film retrace les promesses de la chanson, visite des sites importants de la vie d’Asmahan et rencontre des protagonistes à la recherche de leur identité.
Il y aura également une rencontre avec Hajer Ben Boubaker, chercheuse indépendante, productrice radio et fondatrice du podcast Vintage Arab.
A propos du festival : c’est la 7e édition, il a commencé mercredi dernier et se termine le 12 juin
En résonance avec l’actualité, le FCP propose de consacrer un focus sur Jérusalem, afin de mettre en évidence les bouleversements politiques et sociaux qui ont frappé la ville ces dernières années. Des séances seront consacrées aux projections de films d’archives et contemporains au travers desquels le FCP souhaite présenter une vision alternative de cette ville, en faisant parler son histoire, son architecture et ses habitant.e.s.
Si vous voulez assister à la séance de ce soir, c’est à 18h00, au cinéma le Méliès à Montreuil, au 12 place jean jaurès

A 18h30, l’espace « un lieu pour respirer » organise son 3e commun cinéma.
Ils ne donnent pas le titre du film qui sera projeté, mais promette un vert à celui ou celle le trouvera avec ce synopsis : Une perruque blonde, des boites d’ananas périmées, une hôtesse de l’air absente, un flic mélancolique, les lumières de la ville, les années 90, des pistes cinématographiques et le sourire de la vitesse.
Si vous souhaitez participer à cette projection ce soir à 18h30, à l’espace un lieu pour respirer, au 15 rue Chassagnolles aux Lilas, vous devez envoyer un mail à contact@un-lieu-pour-respirer.net

A 18h30, la maison du zéro déchet organise un atelier en ligne de confection de serviettes lavables pour distribution solidaire
Le coût d’investissement dans un lot de protections lavables est souvent prohibitif, surtout pour des personnes aux moyens financiers limités. Face à ce constat, la Soie rouge organise la confection et la distribution de protection lavables en squats et centres sociaux.
Si vous voulez découvrir l’association la Soie Rouge et apprendre à fabriquer des serviettes hygiéniques lavables au bénéfice de personnes en précarité, rdv à 18h30 sur https://www.facebook.com/events/510140626681077?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A
Sur ce lien vous trouverez également plus d’informations sur le matériel à apporter, sur la maison du zéro déchet, et surtout le lien pour vous inscrire

Musique : l’école de la rue, OTH

Agenda du 31 05 2021