Bonjour à toutes et à tous, et bienvenu dans l’agenda FPP pour ce vendredi 28 mai et ce we

vendredi 28 mai 2021
par  Julie agenda

AGENDA 2021-05-28

RDV pour la COMMUNE DE PARIS

A partir de 14h aujourd’hui et jusqu’à dimanche, les artistes de Ménilmontant s’exposent pour la commémoration des 150 ans de la Commune de Paris
Si vous voulez aller voir leurs œuvres, c’est au Ménil’8, 8 rue Boyer, dans le 20e

à 17h, la Grande édition Marx-Engels - GEME, Les Éditions sociales et la Fondation Gabriel Péri proposent une visioconférence autour de Stathis Kouvélakis, et Alice de Charentenay, qui présenteront deux ouvrages récents sur la Commune de Paris : ’Marx et Engels, Sur la Commune de Paris, textes et Controverses’, aux Éditions Sociales et ’La Commune des Écrivains’, chez Gallimard, tous deux parus en 2021.
et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv à 17h sur : [https://zoom.us/j/98280409024...-]

A 19h, Art’R propose « Le pari de La Commune », un spectacle de rue qui met en valeur l’héritage de la Commune de Paris
Cette représentation aura lieu 150 ans après le dernier jour des combats lors de la semaine sanglante, sur les lieux de la dernière barricade dans le 11e arrondissement.
Alors pour assister à ce spectacle, rdv à 19h au 17 rue de la fontaine au roi.

Demain, A partir de 10h un rdv est donné sur la place de la république où il y a aura des animations, des spectacles, des prises de paroles et un pique nique. A 14h, une centaine d’organisations appellent à manifester de la place de la République en direction du Père Lachaise, pour la montée au mur des fédérés ; et la coordination zapatiste d’IDF propose la formation d’un cortège zapatiste pour défendre la liberté, la justice sociale et l’autonomie de la Commune à Aujourd’hui
alors rdv demain dès 10h sur la place de la République pour un départ à 14h pour la montée au mur....par l’avenue de la République vers Gambetta avec un arrêt place Gambetta. L’entrée au Père Lachaise se fera par la rue des rondeaux, et la sortie par le boulevard Ménilmontant, et pour info : en 1936, ils et elles étaient 60.000 à monter au mur

demain A 17h, la librairie le monte en l’air organise une rencontre avec Quentin Deluermoz et Ludivine Bantigny autour du thème « la commune n’est pas morte ».
Ils décrivent l’espérance qu’elle a soulevée mais aussi son actualité. L’événement demeure dans le monde une référence, source d’inspiration des luttes d’émancipation. Si vous souhaitez assister à cette rencontre, organisé dans le cadre du festival « faisons vivre la commune », rdv à 17h à la librairie le monte en l’air, au 2 Rue de la Mare dans le 20e

A 18h demain, l’union communiste libertaire de Montreuil et les GJ de Montreuil organisent un fête populaire pour célébrer la commune.
Au programme : musique, fresque historique, allocution révolutionnaire, barbecue et bar. Alors si vous souhaitez célébrer la commune à Montreuil, rdv sur la place de la Fraternité, métro Robespierre.

Dimanche à partir de 10h, l’UCL et les GJ de Montreuil organisent aussi une Journée de conférences de débats et de jeux
Au programme :
- 10h-12h : ’La Commune, étape historique’, avec Michèle Audin (sur le mouvement ouvrier) et Jean-François Dupeyron (sur la vision éducative et pédagogique)
- 14h-16h : ’L’internationale des révoltes’, avec Ali Guenoun (sur la révolte kabyle de 1871), Nedjib Sidi Moussa (sur le mouvement populaire en Kabylie en 2001), Raphaël Lebrujah (sur le communalisme au Kurdistan syrien).
- 16h-18h : ’L’esprit de la Commune dans les luttes d’aujourd’hui’, avec Ludivine Bantigny (autrice de La Commune au présent), Étienne Charenton (infirmier en lutte, syndicaliste), Siby Ahamada et Anthoumane Touré (Comité des sans-papiers de Montreuil), Alain Dervin (enseignant, sur l’AG des grévistes de Montreuil en 2019)
Pour participer à cette journée, c’est à l’AERI, rue Étienne Marcel à Montreuil

AUTRES RDV MILITANTS :

Aujourd’hui à partir de 13h30 et demain, la MJC intermèdes Robinson organise un nouveau festival de Pédagogie sociale à Chilly-Mazarin dans l’Essonne
Le thème d’aujourd’hui est la Pédagogie Freinet ’Hors les murs’
Ils aborderont plusieurs questions :
- Quelle éducation émancipatrice aujourd’hui, hors l’école ?
- Comment produire aujourd’hui une nouvelle culture populaire en dehors des institutions ?

  • Comment l’enfant peut il s’éduquer dans sa propre classe et son propre environnement ?
    La MJC se trouve au 12 Avenue Mazarin à Chilly-Mazarin
    Pour vous inscrire et avoir d’autres renseignements, vous pouvez envoyer un mail à intermedes@orange.fr

les Brigades de solidarité populaire du 18ème ouvrent leur point de collecte-distrib de nourriture et produits d’hygiène aujourd’hui de 14h à 18h
et c’est au poulpe, 4 bis rue d’Oran.

Et de 18h30 à 20h, les BSP organise un ATELIER de rue d’EDUCation POPulaire auprès des exilé.es qui attendent un hébergement pour la nuit
Et si vous voulez les rejoindre, rdv à 18h30 à la porte d’Aubervilliers

à partir de 16h, le collectif de la place Sainte-Marthe qui lutte contre la gentrification du quartier propose son apéro-discussion hebdomadaire
et si vous voulez apéroter avec elleux, ça commence à 16h au local du H qui se trouve au 18 de la rue Jean et Marie Moinon, métro Colonel Fabien

A 18h, la communauté des Bélarusses à Paris et Russie-Libertés organisent un rassemblement pour demander la libération de Roman Protasevich et pour dénoncer la dictature d’Alexandre Lukachenko
Pour participer à ce rassemblement, c’est à 18h à l’Hôtel de Ville

A 18h30, l’Iremmo organise une rencontre en ligne autour du thème : « Israël-Palestine : journalistes au défi ».
Cette rencontre aura lieu avec :
- Charles Enderlin, journaliste, grand reporter et auteur franco-israélien.

  • Inès Abdel Razek, analyste franco-palestinienne, directrice du plaidoyer pour le Palestine Institute for Public Diplomacy
  • Guillaume Gendron, journaliste et ancien correspondant de Libération en Israël-Palestine
  • Alice Froussard, journaliste freelance, correspondante pour RFI, Radio France et d’autres médias francophones en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés.
    Pour vous inscrire et suivre la rencontre en ligne, rdv sur :
    https://bit.ly/3f808eD
    https://www.youtube.com/watch?v=u0DKd25I5os

A 18h30, la parole errante et le café-librairie Michèle Firk poursuivent leur séminaire ’Scènes de la division politique’ avec une séance en ligne autour de Patrizia Atzei qui reviendra sur La vérité, le complot, la critique et le vrai.
Pour suivre cette séance en ligne, rdv à 18h30 sur : https://us02web.zoom.us/j/89661317980

Demain à 9h45, le collectif des désobéissants propose une journée de formation à la désobéissance civile
Ce stage s’adresse aux militants expérimentés comme aux militants débutants. Il s’agira notamment d’apprendre à organiser des actions visant à défendre des droits sociaux de plus en plus menacés, les Droits humains et des animaux, l’avenir de la planète, etc. Cette formation peut s’avérer utile pour mieux appréhender le rapport à la police, aux médias, à la non-violence, etc.
Pour participer à cette formation, vous devez envoyer un mail à desobeissance.paris@protonmail.com

demain à partir de 10h et jusqu’à 18h, l’association Ressources Alternatives propose une nouvelle session de sa formation S’engager sans s’épuiser, une formation Inspirée du concept de l’activisme soutenable
et si vous souhaitez y participer, il faut vous inscrire par mail à formation@ressources-alternatives.org
et la formation se déroulera demain de 10h à 18h au centre social Le Picoulet, qui se trouve au 59 rue de la Fontaine au roi, Métro : Parmentier ou Goncourt

Demain à 10h30, l’atelier solidaire de St Ouen organise une vélorution, une manifestation à vélo pour des pistes cyclables sécurisées et de qualité
Si vous souhaitez y participer, rdv à 10h30 devant la mairie de St Ouen

Demain à partir de 11h, plusieurs collectifs du 91 organise la journée des Sans, un évènement festif, solidaire et combatif autour d’une problématique malheureusement inhérente à nos sociétés : les sans- abris, les mal logé.es, les sans papiers, les sans emplois, les sans fac, les sans accès aux droits et à la santé...
Des prises de parole et des débats autour des questions des sans papiers, sans emplois, sans logis, sans fac, etc.se succéderont, entremêlés d’une chorale, de chants, d’un repas préparé par les camarades, d’ateliers, et d’un concert.
Des stands militants seront également installés
Si vous souhaitez participer à cette journée, rdv de 11h à 19h Aux terrasses de l’Agora à Évry

demain, à partir de 11h30, l’Iremmo - Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient propose une visioconférence sur les révolutions en Algérie, Irak, Liban, dans le cadre de son Université populaire consacrée aux ’Révolutions et contre-révolutions en Méditerranée et au Moyen-Orient’.
Avec au Programme : de 11h30-13h : un point sur la La contestation en Irak avec Adel Bakawan (Université de Soran en Irak) ; de 14h15-15h45 : un point sur le Liban : un État effondré face à une société debout avec Zahra Bazzi, responsable de programmes à l’Arab NGO Network for Development (ANND), un réseau régional basé à Beyrouth visant à renforcer le rôle de la société civile, promouvoir les valeurs de démocratie, et le respect des droits de l’homme ; et de 16h-17h30 : un point sur le Le Hirak algérien : vers une réforme radicale de la gouvernance du pays ? Avec Farida Souiah (Sciences Po Paris)
et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv demain à partir de 11h30 sur :
Inscription : https://bit.ly/3e4MBEi
plus d’infos : https://iremmo.org/.../algerie-irak-liban-la-revolution.../

demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de Montreuil sera ouvert
et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil

demain à partir de 13h30, le Collectif Inter-Urgences, le Collectif Inter-Hopitaux et Plus de 60 collectifs, associations, et syndicats de toute l’Europe, parmi lesquels l’Association des psychiatres de secteur infanto-juvénile,Coeurvide19, Collectif des 39, Collectif Grand Est pour La Défense du médico-social, le Collectif InterHop , Collectif Zéro Pandémie Solidaire, Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, Coordination nationale infirmière, L’appel des appels, Le printemps du Care, Le printemps de la psychiatrie, Les ActupienNEs, Manifeste des Psychologues cliniciens et Psychologues Psychothérapeutes, ou encore l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, appellent à la mobilisation en Europe et au delà pour une journée d’actions pour la santé
L’accès à la santé est un droit fondamental qui doit être préservé « coûte que coûte ».
Les politiques d’austérité pour la santé conduisent depuis des années à une dégradation des conditions de travail des professionnels de santé et de l’accès, de la qualité et de la sécurité des soins avec des pertes de chance inacceptables pour toutes et tous ; aussi pour réclamer :
un accès universel aux soins de santé et aux médicaments
une nouvelle politique de santé publique engagée socialement, qui lutte contre les discriminations
Une augmentation massive du financement des systèmes de santé à la hauteur des besoins de santé de la population
une vraie revalorisation des métiers de la santé qui permettre un choc d’attractivité indispensable à la pérennité du système de santé
un changement de gouvernance qui associe les acteurs de terrain et usagers aux prises de décision
plus de 60 collectifs, associations et syndicats rejoignent l’appel européen pour la Santé, et donnent rdv à 13h30 devant l’hôpital de la Pitié (métro St Marcel) pour un départ en manif à 14h vers République, en passant par Bastille.

Demain à 14h, plusieurs associations dont Cannabis sans frontières, le CIRC, et la ligue des droits de l’homme appellent à marcher pour la légalisation du cannabis
les associations demandent sa dépénalisation, la possibilité de le cultiver soi même, le développement du cannabis thérapeutique et la régulation du marché et si vous voulez participer à cette cannaparade, rdv à partir de 14h, demain sur la place de la république

Demain, à 14h, le Genepi France propose un arpentage en présentiel sur le féminisme matérialiste, dans le cadre de son cycle anti-carcéral et féministe
Pour ce courant du féminisme profondément anti-essentialiste et issu du marxisme, l’origine du patriarcat ne doit surtout pas être cherchée dans une quelconque nature spécifique des femmes, qu’elle soit biologique ou psychologique, mais bien dans l’organisation de la société. Les féministes matérialistes se sont donc attachées à analyser les rapports sociaux de sexe comme un rapport entre des classes sociales antagonistes et non entre des groupes biologiques. Pour elles, les rapports hiérarchiques entre les classes de sexe sont notamment fondés par une exploitation du travail et du corps des femmes par les hommes, exploitation qui peut recouper l’exploitation capitaliste mais qui n’y est pas réductible.
Le but de cet atelier est d’aborder et de comprendre le féminisme matérialiste à travers la lecture de textes fondateurs de ce mouvement mais aussi à travers des textes qui s’inscrivent dans une perspective matérialiste, en particulier ceux d’ Andrea Dworkin, d’Audre Lorde, de Christine Delphy ou encore de Monique Wittig ; et si vous voulez participer à cet arpentage en présentiel, il faut s’inscrire et demander les informations en envoyant un mail à : contact@genepi.fr

Demain, à 16h, L’Association Henri Pézerat, Santé – Travail – environnement, Les Ateliers Travail et Démocratie, Les Éditions La Dispute, et L’UD CGT Paris organisent une Rencontre-débat POUR LA SANTÉ ET LA DÉMOCRATIE AU TRAVAIL, avec Annie Thébaud-Mony autour du livre d’entretiens réalisés par Alexis Cukier et Hélène Stevens intitulé : Politiques assassines et luttes pour la santé au travail. Covid-19, cancers professionnels, accidents industriels, paru aux éditions La Dispute
Gestion incohérente de la pandémie de Covid-19, mépris du travail des soignant·e·s, démantèlement du droit du travail, incendies toxiques de Notre-Dame-de-Paris et de Lubrizol, invisibilisation des cancers d’origine professionnelle... Ce livre révèle le point commun entre ces différentes catastrophes : la mise en danger généralisée des travailleur·se·s par l’État et le patronat. Il tente également de répondre à cette question brûlante : que faire pour promouvoir la santé et la démocratie au travail ?
Dans ces entretiens, Annie Thébaud-Mony revient sur son expérience internationale de recherche et de militantisme sur les maladies professionnelles, explique ce que la pandémie révèle de la destruction des droits à la santé en France, raconte les luttes actuelles auxquelles elle participe et étudie les liens entre leurs dimensions sociale et environnementale. L’analyse de ces mobilisations, où se rencontrent travailleur·se·s, chercheur·e·s, militant·e·s et habitant·e·s, trace ainsi le chemin d’une possible démocratisation du travail, afin de le mettre au service de la santé et de la vie.
Et si vous voulez en discuter avec la sociologue de la santé et du travail, Annie Thébaud-Mony, rdv demain à 16h à la Bourse du travail, annexe Varlin : salle Germaine et Eugène Hénaff, dont l’entrée se fait par le 85 rue Charlot, métro République

dimanche à partir de 10h, l’atelier d’écologie politique francilien et l’association Terre à Terre de l’ENS Paris-Saclay organise une assemblée populaire.
Au programme : balade commentée du plateau de Saclay à 10h30, pique nique à 12h30 et assemblée populaire à 14h.
L’objectif est d’initier un dialogue constructif et concevoir des actions concrètes pour un avenir inclusif et soutenable sur le Plateau de Saclay.

Dimanche à 11h, colombia humana vous invite à une balade en vélo pour soutenir la Colombie.
Si vous souhaitez les accompagner, rdv à 11h place de la République, pour aller jusqu’au Champs de Mars

dimanche à 13h, le Collectif Justice pour Jimony, le réseau Entraide, Vérité et Justice et l’association Idir Espoir et Solidarité organisent un rassemblement à l’occasion de la journée nationale contre les violences carcérales et pour l’abolition des mitards
Plus encore peut-être que pour les violences et les crimes policiers, la France est régulièrement mise à l’index, nationalement et internationalement, dans des rapports dénonçant ses conditions inhumaines de détention.
Encore en septembre dernier, l’Observatoire International des Prisons rendait compte que « 35 établissements pénitentiaires […] étaient considérés, par la justice française, comme exposant les personnes détenues à des traitements inhumains ou dégradants ».
Nombre d’associations, de familles, ne cessent d’alerter sur l’hygiène défaillante, l’absence d’intimité générant violences et tensions, des carences d’activités, des pistes de sortie insuffisantes, des prises en charges psychologiques a minima.
Ces conditions de vie déplorables acculent beaucoup de détenu.e.s au suicide : 128 en 2019 soit six fois plus que la population générale.
Pour dénoncer ces violences, le Collectif Justice pour Jimony, le réseau Entraide, Vérité et Justice et l’association Idir Espoir et Solidarité organisent donc ce rassemblement dimanche à 13h sur la place de la République

dimanche à 13h, le squat du Marbré poursuit ses AG publique hebdo
rdv donc ce dimanche encore à 13h, au 39 rue des deux communes à Montreuil, métro Robespierre

dimanche, à partir de 15h, le collectif Réquisition repasse à l’action à l’approche de la fin de la trêve hivernale avec une manif au Père Lachaise, suive d’une installation sur la place de la République pour une 8ème action
alors rdv dimanche à 15h au Père-Lachaise

A 15h, Le Comité de soutien de la France au Pérou libre organise une mobilisation contre la politique de keiko fujimori
Pour participer à cette manif, c’est à 15h au centre Pompidou. Il y aura des prises de paroles sur la place de la république

Dimanche de 16h à 18h, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

Dimanche, de 16h à 20h, la BAM, (Bibliothèque Associative de Malakoff), propose un atelier d’artivisme (art activiste).
Pas obligé d’être artiste ou graphiste, ni d’avoir du matos artistico-politique compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement.
pour participer à cet atelier, rdv à la BAM, au 14 impasse Carnot, métro Étienne Dolet

enfin dimanche de 17h à 21h, les guerrières de l’hôtel Ibis des Batignolles, la CGT HPE et le collectif Front de mère organisent un braquage pour la fête des mères
avec au programme des prises de parole, une conférence de Benjamine Weill sur le rap, de la musique avec Rocé, et des performances artistiques
et si vous voulez participer au braquage de la fête des mères organisé par le collectif Front de mères, ça se passe dimanche de 17H à 21h à la Maison de l’écologie populaire, le Verdragon qui se trouve au 14 rue de l’épine prolongée, à Bagnolet

RDV CULTURELS

A partir de 14h et tout le week-end, les artistes de Belleville organisent leurs portes ouvertes
alors rdv aujourd’hui et ce we au 48 rue Ramponneau, métro Belleville ou Pyrénées

A 17h, L’association El Café Latino vous invite à redécouvrir l’Amérique Latine
aujourd’hui à 17h, Santiago Gamboa interviendra sur la littérature colombienne
et Dimanche à 13h, le groupe Los Apapachos jouera un mélange de musiques traditionnelles et actuelles
Pour avoir plus d’informations et pour vous inscrire, rdv sur : https://elcafelatino.org/semaine-amerique-latine-caraibes/?fbclid=IwAR2uAw2u5CT5e2c06Jx6_vjV7GDzKaoA0reaa-tvnV8-HUo68eqgO6SU43U

A 17h30, le cinéma la clef propose une séance du film Une jeunesse allemande, sorti en 2015, avec la présence du réalisateur Jean Gabriel Périot
Se tenant à de très diverses archives visuelles et sonores, Jean-Gabriel Périot rend compte du conflit générationnel d’une Allemagne post-nazisme, notamment le sentiment de révolte de sa jeunesse, et retrace l’histoire d’une radicalisation et sa réception dans les médias.
Pour assister à cette séance, c’est à 17h30 au cinéma la clef, au 34 rue Daubenton,dans le 5e métro Censier

‎ce soir, La Cantine Syrienne de Montreuil reprend du service avec une soirée spéciale groove autour de Blue Haze et les fameux mezze de la cantine syrienne
alors rdv ce soir à partir de 18h à l’AERI, 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil

A 19h, Thomas Vescovi présentera son livre ’L’échec d’une utopie’ à la librairie la Brèche.
La discussion sera animée par Simon Assoun, militant de l’Union Juive Française pour la Paix. La présentation du livre par l’auteur sera suivie d’un débat.
Le livre permet selon l’auteur de mieux resituer les difficultés actuelles de celles et ceux, qui, en Israël comme en Palestine, luttent contre l’apartheid et la colonisation, en les replaçant dans l’histoire de la gauche et du camp de la paix israélien et dans les évolutions récentes de l’État et de la société israélienne.
Pour assister à cette rencontre, c’est à 19h, à la librairie la Brèche, au 27 rue Taine, métro Dugommier

à 19h, ce soir, l’AFPS Nanterre, Amnesty International Nanterre, CCFD Terre Solidaire, la CGT Nanterre, Femmes Égalité, Femmes Solidaires , Hissez-Haut, Les Amis de l’Humanité, et le MRAP, proposent la projection en salle du film ’200 MÈTRES’ du réalisateur palestinien Ameen Nayfeh
et si vous voulez découvrir ce film, rdv à 19h au Cinéma Les Lumières qui se trouve au 49 rue Maurice Thorez à Nanterre

ce soir et demain soir à 20h, le Festival Ciné-Palestine propose la projection en ligne de deux films inédits de Kamal Aljafari :
AN UNUSUAL SUMMER qu’il a réalisé en 2020, un film empreint de poésie qui ponctuent le quotidien d’un quartier dans la ville de Ramla
et demain ce sera : IT’S A LONG WAY TO AMPHIOXUS qu’il a réalisé en 2019 dans une salle d’attente à Berlin où l’humanité semble être réduite à un numéro et la valeur d’une vie d’un.e migrant.e à un formulaire.
Et si vous voulez voir ou revoir ces films, rdv ce soir et demain soir à 20h sur : https://www.festivalpalestine.paris

ce soir et ce we, trois Soirées dédicace sont organisée autour de Thierry Guitard pour la sortie de son nouveau livre « Tout ou rien ! », paru aux éditions Nada
C’est l’histoire d’un gamin qui grandit avec pour seul horizon les tours d’une cité-dortoir et rêve de devenir dessinateur. Entre drames familiaux, vie de quartier, échec scolaire, découverte du punk et des stupéfiants, son parcours chaotique le conduit, à 19 ans, en prison. Thierry Guitard livre un récit sans concessions ni clichés, empli d’une rage communicative et d’un optimisme à toute épreuve face à l’injustice sociale et la fatalité. À travers son histoire, c’est celle des banlieues, de la culture underground, des victimes de la précarité, de l’acharnement judiciaire et du système carcéral qui nous est racontée.
Et si vous voulez rencontrer Thierry Guitard, il sera ce soir de 17h à 20h à la librairie des Éditions Libertalia, au 12 rue Marcelin-Berthelot à Montreuil, demain de 15h à 18h au Regard Moderne, au 10 rue gît le Cœur, et dimanche de 15h à 18h au Monte-en-l’air, 71 rue de Ménilmontant

Demain, la Gare expérimentale organise ses portes ouvertes de 12h à 20h
Au programme : Des ateliers participatifs de couture et de sérigraphie ; La visite des ateliers des artistes XP, L’exposition collective XP et l’exposition de Daisy Bruley, La fresque en live de Marion Chombart de Lauwe, Le DJ set de Pest et Natas et une initiation au flamenco.
Alors si vous voulez vous rendre à ces portes ouvertes de la Gare expérimentale, rdv à partir de 12h et jusqu’à 20h au 18 bd Serurier dans le 19e

demain à 18h, le Festival Ciné-Palestine propose une projection inédite en présentiel du film FEDAYIN, LE COMBAT DE GEORGES ABDALLAH réalisé par le collectif Vacarme(s)- 2020
et si vous voulez découvrir ce film qui retrace le parcours de cet infatigable communiste arabe et combattant pour la Palestine, et Rencontrer les membres du collectif, rdv demain à 18h au cinéma Luminor qui se trouve au 20 rue Du Temple

Demain et dimanche toute la journée, le centre culturel des petites mains vertes organisent le festival conte-post 93
Au programme :Atelier semis, plantation et des surprises
Si vous souhaitez vous y rendre, c’est au par départemental Jean Moulin à Bagnolet

Demain et dimanche, de 11h à 19h, l’atelier des artistes en exil se transforme en galerie d’art le temps d’un focus autour de quelques artistes
Pour le premier rendez-vous l’exposition « Sang » présente les œuvres de Mahmoud Halabi (Syrie), Kaveh Kavoosi (Iran), Yannos Majestikos (République démocratique du Congo), Hura Mirshekari (Iran) et Omar Nossirat (Syrie).
Si vous souhaitez aller voir cette expo, c’est au 6 rue d’Aboukir, dans le 2e

demain et dimanche à partir de 17h, le cinéma La Clef et l’assoc LE CHIEN QUI ABOIE proposent une programmation spéciale en soutien à la résistance en Colombie
Depuis le 28 avril, une colère sociale trop longtemps contenue déferle sur tout le territoire colombien. La vigoureuse vague contestataire réclame l’abolition matérielle et symbolique d’un ordre établi. Les élites au pouvoir s’efforcent d’étouffer par la violence un mouvement aiguillonné par une jeunesse déterminée à ne plus fléchir face à la répression militaire.
Pour soutenir a résistance colombienne, la Clef propose donc un we spécial avec une collecte de fonds et une programmation spéciale EN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION LE CHIEN QUI ABOIE
et si vous voulez retrouver la programmation complète, rdv sur :https://laclefrevival.com/
et les projos commenceront samedi et dimanche à 17h au 34 rue Daubenton, métro Censier

Dimanche à partir de 15h, le Laboratoire écologique 0 déchet organise un atelier d’auto réparation et de construction.
Alors pour apprendre à réparer tous vos objets du quotidien, rdv à Pantin, au 20 av Edouard Vaillant.
Vous devez envoyer un mail à michel@lamachine.org pour prévenir de votre venue.

dimanche, à partir de 17h30, le DOC Ciné Club propose une projection en présentiel du film culte de Peter Richardson : Eat the rich (1987, UK)
Alex, un.e serveur.euse noir.e non-binaire, travaille dans un restaurant pour riches, le ’Bastards’. Désagréable avec cette clientèle ultra fortunée, iel est viré.e et se retrouve à la rue.
Bien décidé.e à se venger de la domination du capital, iel monte un gang avec qui iel se lance dans la lutte des classes.
Ovni punk Sur une bande originale de Motörhead, quelque part entre John Waters et les Monty Pythons, cette farce déjantée et parfois gênante, folie révoltée contre l’Angleterre de Margaret Thatcher !
Vous n’avez plus d’argent pour manger ? Vous avez faim ? Mangez les riches !
Et si vous voulez voir ou revoir ce film, c’est dimanche à 17h30 au Doc, 26 bis rue du docteur Potain, métro Télégraphe.

Musique : Zeta - Ici c’est Paris (Il faut venger Gervaise)

AGENDA 2021-05-28

Documents joints

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenu dans (...)