Agenda Fpp 26 mai

mercredi 26 mai 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui on aura au téléphone avec Guillaume du CDB égout de Paris pour parler de l’occupation de l’hôtel de Ville d’hier et de la manifestation de demain.
rdv demain matin 9h30, devant la mairie du 13ème, place d’Italie pour une manif en direction d’Hôtel de ville
et pour info : Suite à la verbalisation de certaines personnes venues hier en soutien devant l Hôtel de Ville, la CGT va organiser une collecte de solidarité.
Les personnes concernées sont invitées à se faire connaître auprès du syndicat en envoyant un mail à : cgt.ftdneea@gmail.com->mailto:cgt.ftdneea@gmail.com]

Af*genda 2021_05_26

Depuis hier, se tient le procès des responsables de la mort de Clément Méric au TGI d’Evry
et si vous voulez assister aux audiences, rdv tous les jours en semaine jusqu’au 4 juin entre 9h30 et 13h30 au TGI D’Evry, et le samedi 5 juin, le Comité pour Clément organise une manifestation en hommage à Clément Méric

de 12h30 à 14h30 La Cantine des Gilets Jaunes de Montreuil est ouverte et propose ses plats à emporter
et pour rappel : Les GJ de Montreuil mettent à la vente à prix libre des exemplaires d’un ouvrage photographique intitulé : Gilets jaunes, une année d’insurrection et de révolte dans Paris, publié aux édition Yellowsphere, 2020
Les sommes récoltées participeront aux frais constitués par l’organisation de l’accueil montreuillois de la délégation féministe zapatiste à l’été 2021 (transports, nourriture, matériel d’hébergement...).
Et Si vous voulez vous en procurer un, rdv directement sur place à la cantine des GJ de Montreuil et c’est dans les locaux de l’AERI, au 57 rue Etienne Marcel à Montreuil

de 12h30 à 14h, le cycle de séminaires REVIP « Rendre le “vivant” politique » se poursuit avec une séance virtuelle autour d’EVE BUREAU-POINT qui reviendra sur les FRICTIONS ET CIRCULATIONS DE PESTICIDES AU CAMBODGE
Dans le cadre d’une « chimio-ethnographie » des pesticides réalisée au Cambodge, Eve Bureau-Point suit les pesticides à différentes étapes de leur circulation en soulevant des questions relatives à leur matérialité, leur toxicité, leur marché, leur régulation ainsi qu’aux multiples recompositions sociales et environnementales induites sur leur passage. A partir d’un portfolio (reportage photos animé) qui témoigne de l’enchevêtrement complexe au Cambodge entre ces objets technologiques, les humains et le monde qui les entoure, elle propose dans ce séminaire de rendre compte des tensions qui émergent tout au long de la vie socialisée de ces substances entre réglementation et sens pratique.
Et si vous voulez suivre cette séance en ligne, il faut vous inscrire sur : inscription obligatoire via ce lien

Jusqu’à 14h, les Brigades de solidarité populaire ouvrent leur point de collecte et de distribution

  • un dans les locaux de l’AERI au 57 rue Etienne Marcel
  • un autre à La Fabrik, 23 rue du docteur Potain (entrée par la rue Jean Carré) dans le 19ème
  • et de 14h à 18H, au 24 Rue Moret – métro Ménilmontant

à partir de 14h, l’université Paris 8 poursuit son colloque en présentiel sur la Commune de paris au prisme du droit
avec au programme, cet aprem des discussions sur L’ordre public, la Surveillance et répression des subversifs , suivi d’une discussion sur Les communards en prison, puis ds discussions autour des idées politiques de la Commune avce une discussion sur Marx et la lutte des classes en France et sur La Commune entre anarchisme, néo-jacobinisme et socialisme : divisions et doctrines sur une définition de la République sociale, et si vous voulez assister à ce colloque ça reprend à 14h cet aprem dans l’amphithéâtre MR 002 de la maison de la Recherche de l’université paris 8, dont l’entrée se fait par la rue Guynemer, juste en face de la sortie de métro Saint-Denis-Université

à partir de 14h, Science Po Grenoble propose une visioconférence autour de Johanna Ollier et Daniel Meier qui reviendront, en anglais, sur Les frontières dans la mondialisation : à partir de l’étude de cas du Moyen-Orient ’
Au Moyen-Orient, la question des frontières procède des traités qui ont suivi la Première Guerre mondiale, mais aussi des conflits non résolus qui secouent durablement la région depuis le début de la guerre froide. Aujourd’hui, le Moyen-Orient est donc un espace géographique particulièrement intéressant pour les études frontalières, en ce qu’il remet notamment en cause la souveraineté des États et les concepts traditionnels. Dans cette visioconférence, Johanna Ollier et Daniel Meier reviendront en particulier sur les frontières libanaises, et les frontières de la Turquie ; et si vous voulez suivre cette visioconférence, en anglais, il faut vous inscrire sur : http://www.sciencespo-grenoble.fr/webinaire11-de-sciences-po-grenoble-uga-mercredi-26-mai-2021/

à partir de 15h, l’Arab Reform Initiative organise une visioconférence sur la Tunisie : Une révolution absente de l’espace public
‎La révolution de 2011 a laissé peu de traces dans la capitale tunisienne. et Cette absence est politique. Elle est indicative des rapports de forces qui se jouent à l’intérieur de l’Etat entre celles et ceux pour qui la révolution est une nouvelle page, et celles et ceux pour qui elle n’est qu’une parenthèse à refermer.
Dans cette visioconférence, il s’agira d’interroger l’absence de la mémoire de la révolution dans l’espace public, mais aussi les rapports de pouvoir qui se jouent aujourd’hui entre l’Etat et les citoyens dans l’espace public à Tunis.
Et si vous voulez en discuter avec :
- Sihem Ben Sedrine : Ancienne présidente de l’Instance Vérité et Dignité (IVD)
- Cyrine Bouajila : Architecte et professeure à l’Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme (ENAU), Tunisie
- et Joachim Ben Yakoub : Ecrivain,
rdv à 15h sur : https://us02web.zoom.us/webinar/register/7616215226739/WN_bJgwEAEWQuKyPND-9orhDg?fbclid=IwAR3J59mXpavsTl4VgC3wOoMHIsPxYMxywkg4DzCsPpa4M9meFUjIOC8UKYc

A 17h, le CEPAG, le Centre d’Education Populaire André Genot organise un échange en ligne avec Alain Bihr, pour parler du premier monde capitaliste
Auteur de nombreux ouvrages sur le capitalisme et les rapports sociaux, le sociologue français Alain BIHR se positionne sur l’échiquier politique comme « communiste libertaire ». Le CEPAG débattra avec lui autour du troisième et dernier tome de son ouvrage « Le premier âge du capitalisme » (Éd. Syllepse, avril 2019)
Il y analyse la manière dont les puissances de l’Europe occidentale ont développé leur expansion commerciale et économique, leurs relations conflictuelles et leur rapport de force, ainsi que les principales forces sociales et leurs résistances.
Ses recherches sur les fondements du développement capitaliste permettent une meilleure compréhension de ses origines mais également de son actualité.
Et si vous voulez en discuter avec lui, rdv à 17h en ligne sur : [https://www.facebook.com/events/273234474543413/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%7D][%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D->https://www.facebook.com/events/273234474543413/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D]

A 17h45, exctinction rebellion et sa section IDF / Paris organisent une réunion d’accueil pour les nouvelles et nouveaux militants
et si vous voulez les rencontrer pour échanger sur leurs revendications, leurs principes, leur organisation, leur stratégie et leurs outils, le rendez vous est donné à 18h à la sortie du parc des buttes chaumont, et vous devez vous inscrire sur : https://www.eventbrite.fr/e/billets-reunion-daccueil-pour-les-nouvelles-et-nouveaux-155664955071?fbclid=IwAR3TCwiY9BVxEyL6o1_CCLbjcf30AoY0oLC3z27x_DGNgIHydAZNId_CJ5c

A 18h également, la section française de l’observatoire international des prisons organise une conférence en ligne sur les étrangers détenus
Des étrangers incarcérés, on ne connaît que leur surnombre, venant régulièrement alimenter les discours démagogiques de représentants politiques en quête d’attention médiatique. Derrière ces poncifs se cache pourtant une triste réalité : celle d’un public isolé, fragilisé, discriminé. Et bien souvent privé de ses droits les plus élémentaires.
Pour en discuter, il y aura
- Benoit David, avocat spécialisé en droit pénal et droit des étrangers, et membre du Conseil d’administration de l’OIP
- Dalia Frantz, coordinatrice du point d’accès au droit au sein du centre pénitentiaire de Fresnes
- Marc Duranton, responsable des questions prison au pôle Enfermement-Expulsion de la Cimade
- Sarah Bosquet, ancienne chargée d’enquête et rédactrice à l’OIP

à 18h, la Fondation Gabriel Péri organise un webinaire sur la crise sanitaire et les inégalités de genre
A l’évidence, la crise sanitaire a encore aggravé les inégalités entre les femmes et les hommes. Précarités sociales et économiques accrues, « charge mentale » plus pesante que jamais, violences intrafamiliales de plus en plus fréquentes, tout cela fait partie de la dégradation de la situation engendrée par la pandémie et ses conséquences sur la vie quotidienne des femmes. Les femmes sont majoritaires dans les secteurs de « première ou deuxième ligne », les plus exposées au danger sanitaire. Elles le sont également dans nombre de secteurs particulièrement sinistrés par la crise (tourisme, hôtellerie, restauration, commerces etc.). La précarité, dont elles sont encore les principales victimes, a explosé dans cette période. Beaucoup plus que les hommes, elles vivent le télétravail en supportant le poids des tâches domestiques et parentales.
Il y aura deux intervenantes :
Rachel SILVERA, économiste, est maître de conférences à l’université Paris-Ouest Nanterre La Défense, chercheur associée au CES (Centre d’économie de la Sorbonne) et membre du réseau de recherche « Marché du travail et genre » (Mage).
Et Myriam Chatot, sociologue, docteure de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et actuellement post-doctorante à l’Institut de Recherches Interdisciplinaire en Sciences Sociales (IRISSO) - Université Paris-Dauphine dans le cadre d’un projet de recherche européen sur les effets de la pandémie du Covid-19 sur les familles en France, en Suisse et en Suède.
Pour assister à ce débat, rdv sur :
https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_0fdCcnB2Tu6Ogl5cyCJqjQ?utm_source=sendinblue&utm_campaign=Deux_invitations_Les_archives_de_direction_du_PCF_et_les_Congrs_21_mai_2021__14h_et_Crise_sanitaire_et_ingalits_de_genre_le_26_mai_2021__18h&utm_medium=email

A 18h45, l’Assopol Alumni Association organise une table ronde virtuelle autour de la question :’Bientôt tou·te·s terroristes ? les mesures policières de lutte contre le terrorisme’
Lors des prochaines votations populaires fédérales du 13 juin 2021, le corps électoral suisse votera sur la “Loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme”.
Dans cette perspective, l’ASSOPOL s’inscrit dans une démarche d’information et de sensibilisation en organisant une table ronde sur la question et pour en parler l’assoc invite trois spécialistes du sujet : deux personnes issues du monde académique et une praticienne afin d’aborder et de questionner les différents enjeux entourant cette nouvelle loi : Manon Jendly, Professeure de criminologie (Université de Lausanne), Laurent Moreillon, Avocat, Professeur de droit et doyen de la faculté de droit (Université de Lausanne) et Anton Rüsch, Procureur spécialiste et référent en matière de terrorisme (Ministère Public Central du canton de Vaud).
Et si vous voulez suivre cette table-ronde : elle sera retransmise en direct à partir de 18h, via zoom
ID de réunion : 975 4278 8542
Code secret : 869043

A 19h, les Éditions Syllepse organisent une rencontre autour de l’ouvrage ’Catalogne, La République Libre, An 03’
En 2019, les éditions Syllepse publiaient « Catalogne, la République libre – An 01 », deux ans après le référendum du 1er octobre 2017. Les autrices et les auteurs de cet ouvrage collectif tentaient d’y apporter des éclairages sur la mobilisation inédite qui avait permis le scrutin mais aussi sur les aspirations républicaines et l’autodétermination du peuple catalan, ainsi que sur son histoire.
La mise sous tutelle de la région par Madrid et la crise du Covid, avec ses conséquences économiques et sociales, ont-ils fait marquer le pas à la formidable capacité d’auto-organisation qui avait protégé les deux millions de votants de ce 1er octobre ?
Pour faire le point sur la société catalane et sur le processus d’indépendance, les éditions Syllepses proposent une visioconférnce autour de : Xavier Diez, historien, Anna Gabriel, exilée politique, Juliá de Jódar, écrivain, Jean Sébastien Mora, journaliste, Elisenda Paluzie, présidente de l’ANC, Marta Serra, libraire, et aussi Ángel Bosqued, syndicaliste CGT Catalunya et Jaime Pastor, politologue.
Et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv sur :
https://www.facebook.com/editions.syllepse.7

à 19h, heure de Paris, le Cambridge University Palestine Solidarity Society – PalSoc
organise une visioconférence en anglais sur le Nettoyage ethnique à Sheikh Jarrah : la Nakba des Palestiniens en cours

Le 15 mai, les Palestiniens ont commémoré la Journée de la Nakba, la catastrophe de 1948 qui a entraîné la destruction de 400 villes et villages palestiniens et le déracinement et le remplacement de plus de 700 000 Palestiniens. La politique de dépossession et les injustices fondamentales qui touchent les Palestiniens n’ont jamais pris fin. En effet, ce qu’il se passe depuis des semaines à Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, en Cisjordanie ou encore les bombardements sur Gaza témoignent de la continuité de cette politique coloniale menée par Israël depuis 48.
Et si vous voulez suivre cette visioconférence en anglais, autour de la géographe Muna Dajani qui est originaire de Sheikh Jarrah et documente les expériences vécues par les communautés agricoles dans le contexte du colonialisme israélien, en particulier dans le Golan syrien occupé et en Galilée, mais aussi autour d’Akram Salhab qui travaille sur les droits des Palestiniens et l’historien et activiste politique israélien, Ilan Pappé, rdv donc à 19h heure de Paris sur : https://www.eventbrite.co.uk/.../ethnic-cleansing-in...

A 20h, la Grève du Climat – Vaud et le Cercle de débats Rosa Luxemburg organisent une conférence en ligne sur Le capitalisme contre le vivant
Il y a 50 ans, l’écologiste radical américain, biologiste, Barry Commoner (1917-2012) écrivait : « le système actuel de production est autodestructeur : la trajectoire présente de la civilisation humaine est suicidaire. » Un tel constat est aujourd’hui encore plus manifeste. Le défi le plus crucial que se trouve face à notre génération est de « guérir » les systèmes qui soutiennent le vivant sur Terre avant qu’il ne soit trop tard. Pour ce faire, il est indispensable que nous saisissions pourquoi les politiciens et les grandes firmes refusent de changer, alors même que le capitalisme détruit notre planète.
Et si vous voulez en discuter avec Ian Angus, activiste écosocialiste canadien, animateur du site Climate & Capitalism, et auteur de « Face à l’anthropocène : Le capitalisme fossile et la crise du système terrestre. », rdv à 20h sur : https://www.facebook.com/events/483562933085195/?active_tab=about

demain matin à 9h, La CGT Educ’Action 93 organise un bureau d’aide à l’embauche pour les métiers de l’éducation en Seine-Saint-Denis.
Avec ou sans baccalauréat, ou Bac +, vous pourrez venir les rencontrer avec vos C.V. et lettres de motivation. Ils vous informeront sur les concours de la fonction publique de l’Éducation nationale et vous accompagneront pour postuler auprès du rectorat, des municipalités, du département ou de la région.
Et si vous voulez bénéficier de l’aide proposée par ce bureau d’aide à l’embauche, rdv demain matin, à partir de 9h à la bourse du travail de Saint-Denis, 9 rue génin, métro porte de paris

enfin, Dans le cadre de la programmation de l’Institut Convergences Migrations, une série d’ateliers virtuels en anglais sur la liberté de circulation aura lieu demain, après-demain et après-après-demain de 10h à 13h
et si vous voulez retrouver le programme complet, et vous y inscrire, rdv sur : https://www.icmigrations.cnrs.fr/recherche/les-projets/libricirc/

RDV CULTURELS

à partir de 14h, Le colloque organisé par l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne sur les Étudiants, intellectuels et artistes étrangers et post-coloniaux en France dans les années 1968 se poursuit
L’historiographie « des années 68 » a récemment privilégié une approche globale des mouvements sociaux, mettant l’accent sur les circulations et les échanges d’un pays ou d’un continent à l’autre. Cette historiographie est très riche, comme l’est aussi celle concernant plus spécifiquement le Mai français. Il demeure néanmoins quelques angles morts, ou quelques terrains qui n’ont pas été explorés. L’un de ceux-ci est l’objet de ce colloque. Il s’agit du rôle des étudiants étrangers voire plus largement des intellectuels et artistes étrangers (écrivains, artistes, musiciens, enseignants etc) et/ou postcoloniaux en France durant ces « années 68 ». Cet après midi, les discussions porteront sur les étudiants iraniens, cambodgiens et d’afrique sub-saharienne. Vous pourrez retrouvez le programme complet de la journée sur : https://calenda.org/874275

A 18h15, le cinéma le Méliès, propose la projection du film ’Si le vent tombe’ en présence de la réalisatrice Nora Martirosyan
Auditeur international, Alain débarque dans une petite république auto-proclamée du Caucase afin d’expertiser la possibilité d’ouverture de son aéroport. Au contact des habitants du Haut-Karabagh et d’un mystérieux enfant, Alain s’ouvre à un monde nouveau et risque le tout pour le tout.
Si vous voulez découvrir ou redécouvrir ce film qui faisait parti de la sélection Officielle Cannes 2020 et de la Sélection Acid Cannes 2020, rdv à 18h15, au Méliès, 12 place jean jaurès à Montreuil

A 17h30, la clef revival projette le film, A lua Platz, de Jérémy Gravayat, sorti en 2018.
La Courneuve, 1966, 1972, 2013, 2018, demain… Entre deux autoroutes qui ne cessent de bourdonner, des exilés tentent de se poser. Chassés de leurs bidonvilles, de leurs tentes igloo, des chantiers sur lesquels ils essayent de récupérer un peu de fer pour le revendre à 8 centimes le kilo, ils errent.
Aux marges d’une banlieue parisienne en grande mutation, quelques familles roumaines cherchent des lieux où vivre. Depuis le village quitté, le bidonville rasé, les maisons occupées, leurs trajectoires retissent une histoire commune, faite de solidarité autant que de relégation.
Et si vous voir ou revoir ce film et en discuter avec son réalisateur, Jérémy Gravayat, c’est à 17h30 au cinéma la clef revival, 34 rue Daubenton, dans le 5e, métro Censier

Musique : Kenny Arkana - Paroles Vraies

Af*genda 2021_05_26

Documents joints

Aujourd'hui on aura au téléphone avec Guillaume (...)