Agenda Fpp 30 mars

mardi 30 mars 2021
par  Julie agenda

Et aujourd’hui on sera au téléphone avec Cyrille du collectif pas de bébé à la consigne pour parler de la grève dans le secteur de la petite enfance pour protester contre la réforme des modes d’accueil, dite réforme Taquet
à suivre sur : http://www.pasdebebesalaconsigne.com/

Agenda du 2021-03-30

depuis 11 ce matin, le Collectif Les Morts de la Rue organise un Hommage aux Morts de la rue aux Buttes Chaumont
avec au programme : une lecture des noms, des ateliers et des prises de parole ; et si vous voulez rendre hommage aux morts de la rue, rdv donc aux Buttes Chaumont

à 12h30, l’Iremmo - Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient organise un webinaire intitulé « La Palestine a-t-elle encore un avenir ? »
si vous voulez en discuter avec Leïla Shahid, qui a été entre autres déléguée de la Palestine en France puis ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union européenne, de la Belgique et du Luxembourg ; rdv à 12h30 sur inscription obligatoire : https://bit.ly/3vk6g9C=AT332DtyHANRkxGwxX1FqgWCBq5cRr5AzjIqspFpHPonCPq-MXT7RfS5QlIUYC5O6xNeZY_ckmrvC1Ys68k-adXXwo29Vis1MCq4241G0mTStJlfp2QevLDJuWq8U51GT_ab4jXDRZnBmAIdhJXmWebQ] ou sur https://www.youtube.com/watch?v=M2opilfJ_IA

Comme tous les jours, l’agora quotidienne de l’odéon est prévue à partir de 14h
et aujourd’hui, le collectif de graffeurs Hiya et Abd el Malik proposent une BlockParty et la philosophe Barbara Stiegler sera présente pour l’agora ; alors rdv à 14h au Théâtre de l’Odéon, Place de l’Odéon, Métro Odéon

à 15h, le Syndicat SYNPTAC CGT du Théâtre des Amandiers, la Fédération CGT du spectacle, Artistes, Technicien.nes, Intermittent.es du spectacle, l’Association Sangs Mêlés, Théâtre du Bout du Monde, Etudiant.es de l’Ecole Préparatoire Joliot Curie, et l’Union Locale des syndicats CGT de NANTERRE et son Comité de chômeurs et précaires.organisent une AGORA DES LUTTES au théâtre des Amandiers, à NANTERRE
rdv donc à 15h au THÉÂTRE DES AMANDIERS, 7 avenue Pablo Picasso, à Nanterre

à partir de 15h aujourd’hui, Science Conf poursuit son Colloque en ligne sur les ’Violences sexistes après #MeToo’
A travers ce colloque en ligne, il s’agira de Décrypter #MeToo dans toutes ses dimensions ; d’inscrire le phénomène dans une histoire de la politisation des violences sexistes et de Contribuer à la réflexion épistémologique sur l’analyse des violences sexistes ; et cet aprem, il s’agira de revenir sur les CONDITIONS D’ÉNONCIATION ET les REGISTRES DE DISCOURS sur les violences sexistes et sexuelles ; et si vous voulez suivre ce colloque en ligne et retrouver le programme complet, rdv sur : https://metoo.sciencesconf.org/resource/page/id/3 .

à 16h, le Cercle des Chercheurs sur le Moyen-Orient organise un séminaire, en ligne, autour du livre co-dirigé par Laure Guirguis, intitulé les Gauches arabes, histoire et héritage. 1950-1970, et paru, en anglais, aux éditions Edinburgh University Press.
A partir d’une analyse de matériaux textuels et audiovisuels, ce livre examine les traditions radicales de gauche dans le monde arabe qui ont pris forme entre les années 1950 et 1970. Dans la première partie, les auteurs étudient les circulations révolutionnaires des hommes, des représentations et des savoir-faire. La deuxième partie est consacrée à l’interrogation des tensions multiformes entre les défis locaux, régionaux et mondiaux. La dernière partie scrute les transformations des subjectivités politiques et invite à réfléchir sur le passage général d’une configuration révolutionnaire de la temporalité à la fermeture du temps - et à ce qu’Enzo Traverso appelle la « mélancolie de gauche ». Le résultat est un compte rendu équilibré des révolutionnaires de gauche qui fournit de nouvelles perspectives sur l’histoire du Moyen-Orient ainsi que sur les processus de radicalisation contemporains et les règles autoritaires.
Et si vous voulez en discuter avec l’autrice Laure Guirguis, rdv donc à 16h sur : ici

Le département d’histoire contemporaine de l’Institut historique allemand organise deux événements en ligne :
de 16:00–17:30 : il propose un webinaire sur Les mouvements anti-vaccins, une histoire globale
Inscriptions : https://survey3.gwdg.de/index.php?r=survey/index&sid=885967&newtest=Y&lang=fr
et de 18h30-20h00 : il propose un webinaire sur la Démocratie et la participation politique après la chute du mur de Berlin. Expériences, espoirs et déceptions Informations et lien pour l’inscription via : Zoom

à 17h, l’assoc des Universitaires pour la Palestine propose un Webinaire sur La Palestine à la Cour pénale internationale
Lentement mais sûrement, la Cour pénale internationale se saisit du conflit israélo-palestinien : la Palestine a adhéré au Statut de Rome en 2015, puis a déféré à la Cour la situation sur son territoire en 2018. En février 2021, la chambre préliminaire de la CPI a reconnu la compétence de la Cour pour connaître des crimes commis sur les territoires palestiniens occupés. En mars 2021, le bureau du procureur de la Cour a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la situation en Palestine, prélude à d’éventuelles poursuites pénales. Quelles seront les prochaines étapes de cette procédure devant la CPI ? Quelles vont être les conséquences politiques, juridiques, diplomatiques et économiques de la procédure conduite devant la CPI ?La Cour pénale internationale va-t-elle provoquer la fin de l’impunité des auteurs de crimes de guerre dans le conflit israélo-palestinien ?
C’est à ces questions, que tenteront de répondre : deux professeurs de droit international : Eric David, de l’Université libre de Bruxelles, et Nicolas Boeglin, de l’Université du Costa Rica ; et si vous voulez suivre ce webinaire, rdv à 17h sur : https://www.facebook.com/UniversitairesPalestine/=AZUvMynSbhxBOVNNWkOlSDv4KH1SUKz_QKUcY5Khjz2glwyTqDXZjeoRwFsc6DPIk66cX0UqoA1PqLCRCGV78kV60gnL9M64dtTyBe0XBDsoNvPs3DIA2H3-TjoCWCeZFIU&__tn__=q]
et si vous voulez interagir pendant le séminaire, il faut vous inscrire sur : https://docs.google.com/.../1FAIpQLSccxsR5lfC.../viewform..

à 18h30, la Commission de Mobilisation du Travail Social Ile-de-France organise une Assemblée générale virtuelle du travail social IDF pour préparer les journées de grève nationale prévue les 7,8, et 9 avril prochains
si vous voulez participer à cette AG virtuelle, rdv à 18h30 sur : https://discord.gg/gqYHGGe

à 18h30 aussi, le collectif La Vulva propose un ATELIER en ligne d’Échange de savoirs sur l’auto-gynecologie
et si vous voulez suivre cet atelier en ligne, il faut vos inscrire en envoyant un mail à : lavulva@protonmail.com

à 18h30 encore, le Centre Arabe de Recherches et d’Études Politiques de Paris organise un webinaire intitulé : Quelles perspectives de stabilisation en Libye ?
Le processus de médiation et de dialogue politique mené par la Mission des Nations unies en Libye a abouti à la nomination d’un nouveau conseil présidentiel et d’un nouveau gouvernement d’union nationale début mars. Sur le terrain, le cessez-le-feu entre les belligérants conclu cet été semble durable. Après près de dix ans de conflit et de violences, la Libye est-elle enfin sur la voie de la stabilisation ?
C’est à cette question que tentera de répondre Virginie Collombier, professeur à l’Institut universitaire européen de Florence, où elle dirige l’Initiative Libye au sein du Middle East Programm, un programme qui combine recherche de terrain, formation de jeunes chercheurs libyens et soutien à des initiatives locales de dialogue et de réconciliation. Et si vous voulez discuter de la Libye avec elle, rdv donc à 18h30 sur : https://bit.ly/3tRZ3fI

à 18h30, L’Association des Tunisiens de France organise une VISIOCONFERENCE SUR LES DISCRIMINATIONS EN FRANCE ET EN TUNISIE
et si vous voulez en discuter avec :
le juriste Mohamed FAZANI, spécialiste de la laïcité, du droit et de la protection sociale des étrangers. Qui reviendra sur le racisme et les discriminations ;
la sociologue Hajer Araissia, de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis qui reviendra sur La violence à l’égard des migrantes subsahariennes en Tunisie 
la démographe, Nessrine Ben Belgacem, de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales-Tunis qui reviendra sur La discrimination subie par les migrants subsahariens en Tunisie’ 
et la psychologue Yousra Kaada, qui reviendra sur Les discriminations à l’égard des femmes
rdv à 18H30, sur : https://us02web.zoom.us/j/83311465794
ID de réunion : 833 1146 5794

à 19h, la Campagne Pour la Libération de Georges Abdallah propose une visioconférence pour célébrer le 45ème anniversaire de la Journée de la terre
Le 30 mars 1976, six Palestiniens étaient abattus par l’armée d’occupation sioniste ; 300 autres étaient arrêtés et 96 furent blessés...pour Avoir manifesté contre l’entité sioniste qui avait confisqué et déclaré “ zone militaire ” 1700 hectares appartenant à des villages palestiniens.
Depuis lors, tous les 30 mars, la “ Journée de la Terre ” commémore cet événement partout dans le monde pour rappeler que depuis 1948, la politique de confiscation des terres et de colonisation en vue de « judaïser la Palestine », s’est poursuivie sans relâche et s’est jour après jour intensifiée, conduisant à des crimes de masses, des assassinats de leaders politiques et des emprisonnements de résistants.
Et si vous voulez suivre cette soirée en ligne pour commémorer le 45ème anniversaire de la journée de la Terre avec la Campagne pour la libération de Georges Abdallah, rdv donc à 19h sur : https://us02web.zoom.us/j/83446304895=AT3x9EKRyMW5TWmf9BgGFhVSPZ8Qjo0-CoBK16yfdzi_tE6Q0DVKlwp2a3wbZfh4EIDut17kSb-IzYevjFFiNQSKQE4_rjr8Sl3ei3hZfds2oCIK92UqVJ66SXv8vRyWXkPYc9QNRlMJGWTiEGm0snL2]

à 20h l’Observatoire de la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement propose un webinaire sur Le foncier agricole en Afrique du Nord, entre insécurité alimentaire et marginalisation sociale.
L’injustice foncière que subissent les paysanneries de la région d’Afrique du Nord est particulièrement caractéristique des politiques capitalistes et extractivistes. Les transformations des secteurs agricoles vers le modèle intensif, fortement mécanisé et modernisé et principalement orienté vers l’export a, en plus de l’aggravation et de l’enracinement de la dépendance alimentaire, aussi créé un gap extraordinaire entre les millions de paysan.ne.s dépossédé.e.s de leurs ressources naturelles, appauvri.e.s et marginalisé.e.s et les quelques grands possédants et investisseurs qui accumulent des bénéfices et des richesses parfois sans comparaison avec les réalités sociologiques et économiques locales.
Héritées de l’époque coloniale, les inégalités foncières actuelles témoignent aussi des changements profonds des modes et relations de production et de l’abandon accéléré de l’agriculture paysanne qui aggrave et renforce l’insécurité alimentaire locale et la dépendance alimentaire nationale. Ces inégalités foncières et leurs évolutions montrent assez clairement la complexité et la gravité du problème. Dans la région, « en 1951, 0,1% des propriétaires terriens possédaient 20% des terres cultivées ; 99 grands propriétaires possédaient 7,3% des terres agricoles, tandis que 3 millions de fellahin ne possédaient que moins d’un feddan (1 feddan : 0,42 hectare) chacun. Ces quasi-sans-terres constituaient 75% des propriétaires terriens, mais ne possédaient que 13% des terres cultivables » (Bush 2016, 6). Aujourd’hui, 60% des exploitations ont moins d’un hectare, mais plus de 50% des terres sont occupées par des exploitations de plus de 10 hectares. (Lowder et al. 2014, 13). 84% des exploitations appartiendraient à la catégorie de l’agriculture familiale, mais ne contrôlent que 25 % de la superficie cultivée. Le niveau d’inégalité est probablement plus visible en précisant que 85% des exploitations sont tenues par des paysan.e.s possédant moins de 5 hectares, alors qu’environ 6% ont entre 10 et 50 hectares et occupent 40 % de la superficie totale.
Et si vous voulez en discuter avec :
→ l’historien Béchir Yazidi – de l’Université de Manouba – Tunisie qui reviendra sur la Dépendance alimentaire et l’héritage colonial
→ le sociologue egyptien Saker El Nour – qui reviendra sur l’Accumulation par dépossession : et proposera une lecture, à long terme, de l’évolution de la propriété agricole.
→ et le sociologue marocain Mohamed Mahdi qui revendra sur Le foncier agricole et l’insécurité alimentaire au Maroc, il faut vous inscrire sur : https://osae-marsad.org/.../le-foncier-agricole-en.../=AT2HAGN2T0loazgybp_bTekZMYOYg3gg-LwEsuAsWidxXk-0MboQbjPwkv3vLgzgjaTgZAwv3sJuwO3Dh0k0iqbIYfN-Y8Nq5Zz4j4dX6xu8FaYSd7OfTN8KvFHh54axcb1oOKa1ZuKwfDNmYBXJdjlT]

à 20h aussi, l’assoc France Amérique Latine organise un webinaire sur l’apport des luttes féministes latino-américaines pour les luttes féministes du Nord
La ’vague’ féministe en cours doit énormément aux puissantes mobilisations des latino-américaines, qu’il s’agisse des luttes pour le droit à l’avortement ou contre les violences de genre, liées à la reconstruction d’une coordination internationale féministe, ou de combats moins connus, dont l’absence de visibilité médiatique est souvent inversement proportionnelle aux forces et aux apports.
Et si vous voulez discuter des apports des féminismes latino-américains aux luttes féministes du Nord, avec Jules Falquet, Francisca Fernandez (du 8M) et une Militante de La Sexta , rdv à 20h sur : https://www.facebook.com/france.ameriquelatine

à 20h30, le collectif Feminists in the City organise un webinaire intitulé : Qu’est-ce qu’un bon allié du féminisme ?
Quelle est la place des hommes dans les luttes féministes ? Doivent-ils se tenir à distance et laisser faire les concernées ?Doivent-ils se montrer utiles tout en résistant à la tentation de tirer la couverture à eux ? Que peuvent-ils faire au quotidien pour être de vrais alliés, et pas juste des témoins passifs de la révolution en cours ?
En s’appuyant sur des réflexions de penseuses et de militantes féministes, Thomas Messias présentera des pistes de réflexion sur les différentes manières dont les hommes peuvent s’impliquer dans les luttes féministes.
Et si vous voulez en discuter avec l’ auteur du podcast Mansplaining (produit par Slate.fr), rdv à 20h30 sur le site : www.feministsinthecity.com

enfin demain matin, à partir de 11h, le Collectifs d’étudiant-e-s étranger-e-s de Paris 8, et les organisations Solidaires étudiant.e.s Saint-Denis, Le Poing Levé Paris 8 et Paris 8 contre l’augmentation des frais d’inscriptions organisent une journée de solidarité avec les étudiant-e-s ’sans papier’ pour discuter d’un possible dépôt collectif pour le droits des étudiant-e-s ’sans papiers’ et des étapes à venir pour lutter pour leur garantir plus de droits.
Et le rdv est donné à 11h demain matin sur la pelouse de l’université Paris 8, métro St-Denis Université

RDV Culturels

Les Marmites Artistiques présentent toujours l’exposition de photographies Afro-Colombiennes proposée par Solène Retourné
si vous voulez découvrir ce travail d’observation effectué au sein de divers espaces urbains qui a pour but de participer à la visibilité des femmes noires en Colombie, rdv à la Librairie Le Merle Moqueur au 51 Rue de Bagnolet, 75020 Paris.

à partir de 13h, la Librairie Publico vous ouvre ses portes encore aujourd’hui pour présenter l’expo proposée par Coline Picaud et intitulée « Personne ne sais qui je suis »
si vous voulez découvrir cette exposition de planches sérigraphiées tirées du dernier roman graphique de Coline Picaud, paru au éditions le monde à l’envers, rdv donc à la librairie Publico c’est au 145 rue Amelot.

De 15h à 16h30, le séminaire Intelligence artificielle, art et créativité du Centre Internet et Société se poursuit avec une séance virtuelle autour de l’artiste et chercheuse russe, Helena Nikonole qui mobilise l’intelligence artificielle dans ses travaux, à la fois comme instrument, mais également comme objet d’une critique sociale et politique, dans un contexte de régulation de plus en plus stricte des innovations numériques en Russie.
Helena Nikonole partagera des extraits de ses projets artistiques et proposera trois façons d’appréhender les réseaux neuronaux dans l’art : esthétique, utopique et dystopique. La première approche est focalisée sur l’esthétique propre à l’IA, l’imaginaire qu’elle produit ; la deuxième approche explore les opportunités sans précédent offertes par cette technologie ; la troisième approche développe un regard critique sur cette technologie, notamment en dévoilant des nombreuses controverses éthiques liées à l’implémentation des pratiques créatives basées sur l’IA.
et- si vous voulez suivre ce séminaire en ligne, il faut vous inscrire sur : https://cis.cnrs.fr/extras/inscriptions/sem_ia_art.php

à 18h30, le séminaire ’scène de la division politique’ organisé par le Collège International de Philo et la Parole errante se poursuit avec une séance virtuelle autour de Léna Balaud et Antoine Chopot et de leur livre intitulé nous ne sommes pas seuls, paru aux éditions du Seuil
Cet ouvrage invite à repenser aujourd’hui la politique depuis nos existences de vivants insérés dans le tissu de la vie, et à envisager la possibilité de mettre cela en œuvre par des alliances politiques avec des non-humains.
Les auteurs montreront comment l’analyse de l’écologie-monde du capitalisme et de la mise au travail gratuit des natures appropriées amène à un problème nouveau pour la tradition politique du refus du travail : est-il possible de refuser la mise au travail d’autrui ? En défendant la nécessité d’une politique plus qu’humaine, les auteurs discuteront avec (et contre) des écrits de Jacques Rancière la possibilité d’un tel renouvellement plus qu’humain de la politique, avant de mettre leur hypothèse à l’épreuve du réel, et en l’occurrence à l’épreuve des reconfigurations massives de l’espace politique provoquées par l’épidémie planétaire de covid 19 depuis un an et de son effet sur les subjectivations politiques à l’œuvre et potentielles
et si vous voulez suivre ce séminaire en ligne, rdv à 18h30 sur :
https://us02web.zoom.us/j/89661317980=AT3LBFe2FkiLtDZMqDFE93JISStwPPx080ln2EbEQO2k5urE1yOS40PEFoKvc3aJND1Pbwm4bN_toP64pP6CQeJ_KgQfxSD-daNShE5qpVXH5htSUT7f2y_jc7ZrRSpMrK3l4X58e9bFTzyAtULs899B]

parution
Hugues Lenoir et Gilles Bounoure viennent de publier La Commune, Rimbaud et Andrieu | Éducation populaire, histoire et poésie, aux éditions Du Monde Libertaire
Cet ouvrage s’attache à deux individualités et à un événement collectif majeur qui, à distance, les a fait se rencontrer.Ni les personnalités de Rimbaud et d’Andrieu ne sont comparables – encore moins leur œuvres et leur retentissement – ni leur rencontre ne reflète exactement l’importance de la Commune de Paris dans la longue histoire de l’émancipation humaine. Mais L’examen de leur relations, à la fois interpersonnelles et avec ce qui s’était déroulé sous leurs yeux ou s’y prolongeait encore, permet cependant de saisir quelques aspects méconnus, sinon ignorés, de ce moment révolutionnaire, ainsi que des mois et des années qui l’ont précédé et suivi.
Et si vous voulez commander ce bouquin, il est dispo sur le site de la librairie Publico : https://www.librairie-publico.com/spip.php?article3124

Musique : Bonaparte – Manana Forever

Agenda du 2021-03-30

Documents joints

Et aujourd'hui on sera au téléphone avec (...)