Agenda Fpp 15 mars

lundi 15 mars 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Florence de la commission de mobilisation du travail social en IDF, pour parler de la journée d’action dans le secteur social et médico-social aujourd’hui
RDV en ce moment, devant le ministère des Solidarités, métro Saint-François Xavier
RDV jeudi à 18h30 pour une AG de préparation à la grève nationale, sur : https://discord.gg/gqYHGGe
et RDV les 7,8,et 9 avril pour la grève générale dans le secteur social et médico-social
Pour suivre la Commission de Mobilisation du Travail Social en IDF : https://www.facebook.com/Commission-de-Mobilisation-du-Travail-Social-Ile-de-France-887860558003185

Agenda du 2021-03-15

RDV MILITANTS

Et on commence avec cet appel audio lancé par Youth For Climate qui organise une journée de mobilisation contre la catastrophe écologique et la précarité de la jeunesse, ce vendredi
RDV vendredi 14h, sur la place du Panthéon

de 12h à 14h, Le Campus Condorcet et l’EHESS s’associent avec l’association Linkee pour proposer des distributions de paniers de 5-6 kilos, principalement composés de fruits et légumes bio, à destination des étudiantes et étudiants.
Pour en bénéficier, il faut vous pré-inscrire en envoyant un mail à univ.ehess@linkee.com
et la distribution a lieu de 12h à 14h, au foyer du Centre de colloques du Campus Condorcet, Place du Front populaire, Aubervilliers, Métro Front populaire

alors que l’occupation du théâtre de l’odéon tient toujours et que le mouvement d’occupation des théâtres s’est étendu dans toute la France, avec une trentaine d’établissements occupés recensés hier, l’agora quotidienne de l’odéon est prévue de 14h à 15h
alors rdv à 14h au Théâtre de l’Odéon, Place de l’Odéon, Métro Odéon

de 17h à 19h, le séminaire ’Co-construire la recherche sur les questions hospitalières ?’ se poursuit avec une séance virtuelle consacrée à la transition des soins de la pédiatrie aux services adultes pour les jeunes atteints de maladie chronique.  
Et si vous voulez en discuter avec Hélène Mellerio (pédiatre, Plateforme de transition Ad’venir, Hôpital Robert Debré ), Paul Jacquin (Médecin de l’adolescent, Plateforme de transition Ad’venir, Hôpital Robert Debré), Céline Gabarro (sociologue, Université de Paris) et Maria Teixeira (anthropologue, Université de Paris), il faut vous inscrire avant 17h sur : https://framaforms.org/inscription-1e-seance-seminaire-co-construire-la-recherche-sur-lhopital-2101-1608202896

de 17h à 19h, le séminaire sur les Mobilités et les reconfigurations des sociétés dans les Mondes russe, caucasien, centre-asiatique et centre-européen, organisé par l’EHESS se poursuit avec une séance virtuelle autour de Nodira Azimova (de l’Académie des sciences d’Ouzbékistan), qui proposera un Retour réflexif sur l’anthropologie soviétique de l’Asie centrale : l’école de Polyakov au MGU dans les années 1980
Et si vous voulez suivre cette séance sur zoom, il faut s’enregistrer sur : https://listsem.ehess.fr/

à 18h le séminaire sur le Genre et les Féminismes dans les Amériques latines organisé par le GeFemLat, se poursuit avec une séance virtuelle consacrée aux Violences sexuelles dans les Amériques latines : interroger les institutions juridico-médicales
et si vous voulez en discuter avec : Mónica VENEGAS, de l’Université du Chili, qui reviendra sur la Réglementation dans les procès pour viol de femmes et de filles à Santiago de 1874 à 1920 ; et Carolina CÓRDOVA de l’EHESS, qui reviendra sur La construction des masculinités chez les hommes condamnés pour viol au Pérou ; il faut vous inscrire sur :https://urlz.fr/f4C7
et je rappelle que la séance commencera, comme d’hab, par un point sur les mobilisations en cours dans l’ESR.

À 18h, l’organisation Handicap International propose une rencontre en ligne autour de Federico Dessi, en charge de la crise syrienne pour l’organisation qui reviendra sur les 10 ans de guerre dans ce pays
et si vous voulez en discuter avec lui, rdv à 18h sur la page Facebook de Handicap International : https://www.facebook.com/handicapinternationalfrance

À 18h30, Vie scolaire en colère IDF organise une AG pour préparer la semaine de grève annoncée du 22 au 26 mars
et si vous voulez participer à cette AG et préparer la grève de la semaine prochaine, rdv donc à 18h30 sur : https://www.facebook.com/viescolaireencolere

à 18h30 aussi, l’Observatoire de l’enfermement des étrangers propose une visioConférence sur l’Enfermement des personnes étrangères et la pandémie
L’Observatoire de l’enfermement des étrangers s’est fortement mobilisé depuis le début de la crise sanitaire. Il a notamment dénoncé le non-respect des protocoles sanitaires dans les lieux d’enfermement, il a saisi les juges de l’absence de base légale des rétentions, alors que les frontières étaient fermées, il a alerté les autorités administratives indépendantes des violations des droits des personnes enfermées.
En effet il y a eu, pendant cette période, une aggravation de la tendance punitive à leur égard. L’accès aux droits, déjà difficile pour les personnes étrangères, s’est encore restreint dans le cadre d’une justice dégradée. Le contexte de la crise sanitaire donne ainsi des clés de compréhension d’une politique, plus structurelle du ministère de l’intérieur à l’égard des personnes étrangères, la situation sanitaire n’ayant qu’exacerbé une politique et une logique déjà présentes.
Un an après le premier confinement, l’OEE souhaite partager ses constats et échanger, réfléchir avec toutes celles et ceux qui se sentent concerné-e-s par l’effectivité des droits des personnes étrangères privées de liberté.
Cette visio-conférence esquissera un bilan des conditions d’enfermement des étrangers pendant cette période avec les interventions du Syndicat de la magistrature, de l’Anafé et de la Cimade. Elle abordera aussi le traitement juridictionnel dégradé des actions individuelles et collectives des personnes enfermées avec des interventions de l’Association de défense des droits des étrangers et du Syndicat des avocats de France.
Et si vous voulez en discuter avec eux, il faut vous inscrire sur : https://framaforms.org/inscription-conference-oee...=AT3SvunQsAjGpK43K5yX-_QQkBaYL5QiSc_XzqsFSn3Y4tALGdDdODh-fUQTTGgFp2f87vTE0WIWoHrqWfMjcM9P7qBljjTnAY0Ge9Zkfy8_-2pHQGSNnHC5iP1yBvRW43U0-L5Rj-bSnTb0UHDmp-F2]

à 18h30, La Cantine Syrienne de Montreuil et We Exist organisent des rencontres numériques avec des militantes et militants syriens à l’occasion de l’anniversaire de la révolution syrienne
il y a dix ans, Damas se soulevait après que le régime de Bachar al-Assad ait arrêté et torturé une quinzaine d’enfants qui avaient écrit sur le mur de leur école à Deraa....ton tour arrive Docteur !
dans le sillage des soulèvements qui ont secoués le monde arabe, une révolution éclatait alors en Syrie. Réclamant la liberté et la dignité et scandant « le peuple veut la chute du régime », les manifestantes et manifestants sont arrêté et torturés, ou exécutés sommairement.
La Révolution a ensuite été confisquée, enserrée dans un conflit devenu régional et international dans lequel les Syriens ont payé un lourd tribut. Mais si la propagande de Bachar Al-Assad continue de nier l’existence même d’une révolution populaire en Syrie, l’idée de révolution est toujours bien ancrée dans l’esprit et dans la chair du peuple syrien.
Pour rendre hommage à cette révolution syrienne, la cantine syrienne et l’organisation We Exist, organisent donc ces rencontres numériques autour de Mariam Alhallak de l’Association des familles César, Hiba Alhamed de la Coalition Massar des familles des personnes enlevées par Daech et Ahmed Helmi de l’Initiative Ta’afi pour le soutien des victimes de détention arbitraire, de torture et de disparition forcée.
Et si vous voulez discuter avec eux des Mobilisations syriennes et des formes de résistance à l’impunité, rdv à 18h30 sur : https://us02web.zoom.us/j/84044304036

à 19h, Loreleï autodéfense propose un Atelier d’autodéfense juridique (en ligne) consacré au dépot d’une plainte ou d’une main courante
Dans quelles situations puis-je déposer une plainte, une main courante ou un PV de renseignement judiciaire ? Que puis-je faire si on refuse de les prendre ? Quels sont mes droits ? Comment savoir si ma plainte a été prise en compte ? Que devient ma plainte ? Et si je veux la retirer ?
C’est autour de ces questions que s’articulera cet atelier en ligne, qui se fera en non-mixité « sans mec cis* » ; et si vous voulez y participer, il faut envoyer un mail à lorelei.autodefense@gmail.com

à 19h, le Front Contre L’islamophobie Pour L’égalite Des Droits Pour Tou.Te.S et Nouvelles Voix organisent un MEETING pour expliquer pourquoi il faut aller manifester dimanche prochain, jour de mobilisation nationale contre la loi séparatisme
Pour cela des militantes et militants proposent de faire un état des lieux de l’islamophobie actuelle, de décortiquer le projet de loi séparatisme et de réfléchir à des mobilisations concrètes pour défendre les libertés individuelles et collectives.
La date du 15 mars fait tristement écho d’une part à l’attentat de Christchurch ayant visé une mosquée en 2019 et d’autre part à la loi de 2004 relative au port du voile dans les établissements scolaires.
Ce double anniversaire rappelle la nécessité de créer et d’alimenter des mobilisations pour stopper l’avancée de l’islamophobie.
Et si vous voulez en discuter avec :
- Bryon Clark, militant antiraciste de Christchurch qui reviendra sur l’attentat islamophobe de 2019 en Nouvelle-Zélande ;
- Chima El Bialy, Journaliste qui sera en direct d’Angleterre pour revenir sur l’islamophobie en Europe ;
- Liza, militante féministe qui reviendra sur la dimension genrée, entre sexisme et fémonationalisme, du projet de loi séparatisme ;
- Mohamed Bensaada, syndicaliste à Marseille qui évoquera les libertés associatives ;
- ou encore Saïd Bouamama du FUIQP qui reviendra sur l’inflation des lois islamophobes, rdv donc à 19h sur la page Facebook du Front Contre l’Islamophobie, pour l’Égalité des droits pour tous-tes : https://www.facebook.com/frontcontrelislamophobie

à 19h, l’association d’action populaire organise une rencontre en ligne autour de Christophe Prudhomme, médecin urgentiste et membre de la CGT-Santé, et Pierre Laporte, vice-président du département de Seine-Saint-Denis en charge de la santé, qui reviendront sur la situation sanitaire dans le département du 93
et si vous voulez participer à cette rencontre en ligne, rdv à 19h sur : https://actionpopulaire.fr/.../2d00cc47-ac9d-4f52-8b7a.../=AT1WiCbYIXrEgKkDVqGT0J4R0bjIxTDSdfJSBv-oxPWe1RSTeFHIGSMMUbWc3M3HGbaney1yBBp_g2Lm2smWbPNnLzIoXLVCLvnHty1fIiTMVGjO7DodO0Fzoq-ayPrboUQf64s8LzPDR7WZ0OW9JZ_T] 

à 19h, le centre d’études avancées sur la Russie de l’université de NY propose un webinaire en anglais, sur la cybercriminalité pendant la pandémie COVID-19
Les catastrophes ont été à plusieurs reprises capitalisées par divers criminels à leur profit. Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, Les cybercriminels ont activé leurs attaques à une échelle sans précédent, profitant de la peur, de l’incertitude et du temps considérable que les individus passent sur Internet.
Dans ce webinaire il s’agira de revenir sur cette augmentation de la cybercriminalité, en s’intéressant aux statistiques, aux nouveaux types d’attaques et de cibles, en particulier dans le secteur médical puisque des hôpitaux, en France par exemple, sont régulièrement visés par des cyberattaques et de nombreux sites Web frauduleux ont prospéré compte tenu de l’énorme demande de fournitures médicales et du manque d’informations crédibles sur le virus.
Et si vous voulez suivre ce webinaire, en anglais,avec Julia Sweet qui travaille sur la cybercriminalité en Russie, rdv à 19h sur : https://nyu.zoom.us/j/92037774184#

à 19h, la SOAS Palestine Society propose un webinaire en anglais, pour Comprendre la Palestine à travers Gaza à l’occasion de la Semaine de l’apartheid israélien
et si vous voulez revenir sur ce territoire qui est devenu un véritable laboratoire de gouvernementalité coloniale, rdv à 19h sur : https://www.facebook.com/soaspalestinesociety

à l’occasion de la semaine de l’apartheid israélien aussi, l’organisation Palestine Action propose un atelier virtuel en anglais pour réfléchir aux moyens de renforcer la Résistance internationale
Et si vous voulez y participer, rdv à 19h sur : https://www.facebook.com/ANN-Livestreams-104094431696619

à 21h, la Coord Stop Loi Sécurité Globale organise une plénière publique de la Coordination pour lancer la semaine de mobilisations contre la loi Sécurité globale, faire le point sur la Coordination (son rôle, son fonctionnement,ses actions) et engager le débat sur le fond
et si vous voulez suivre cette plénière en direct, rdv sur la page Facebook de la Coordination : https://www.facebook.com/CoordStoploisecuglobale
et la manif c’est samedi prochain !

à partir de 9h demain matin, l’université de la Sorbonne Nouvelle et l’université paris 8 organisent une journée d’étude en ligne intitulée : Être et naître victime(s) ? Constructions ultra-contemporaines de la figure de la victime de violences politiques
Penser la victimité à l’époque contemporaine invite à analyser non seulement les stratégies discursives et esthétiques mises en place dans la construction de la figure de la victime – en particulier, la victime de violences politiques – mais aussi ses différents modes d’expression et de diffusion. L’apparition de la justice transitionnelle ainsi que la multiplication des réseaux sociaux réinterrogent la place de la victime dans la société ainsi que la portée de sa voix. C’est à l’analyse de cette nouvelle configuration que se consacre cette journée d’étude, dans une perspective transdisciplinaire. Ainsi : Les études littéraires et artistiques, le droit, l’anthropologie ou encore la sociologie permettront de déconstruire l’image première associant la victime à la passivité – du fait de la violence subie – pour mettre en lumière son agentivité et la pluralité de ses manifestations.
Au programme, demain matin, les discussions porteront sur : les Constructions sociales de la figure de la victime : les reconnaissances et leurs effets avec un retour sur les victimes parties civiles physiques dans l’affaire et le procès aux Assises contre Maurice Papon, un retour sur la violence politique au Pays basque et un focus sur Les demandeur·es d’asile à l’heure du sécuritaire, puis les discussions porteront sur les Représentations artistiques de la victimité : théâtre, cinéma, littérature
et si vous voulez suivre cette journée d’étude en ligne, il faut vous inscrire avant demain en envoyant un mail à : je.figurevictime@gmail.com

enfin, à partir de demain matin, à 10h, le Centre de recherche et de documentation sur les Amériques organise un colloque en ligne sur deux jours consacré à L’Amérique latine face aux crises passées, présentes et futures
Avec au programme demain matin, des discussions sur La multiplicité des narrations de la crise indépendantiste péruvienne, XVIIIe-XXIe, sur L’importance de la justice dans la transition politique au Venezuela (1999-2019) ou encore sur La formalisation des espaces d’habitat informel comme dispositif de gouvernabilité en temps de (re)configuration politique à travers Les cas du Mexique et de l’Argentine
et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, rdv à partir de 10h demain matin sur la Chaîne YouTube IHEAL-CREDA

Rdv Culturels

de 14h à 17h, le groupe de recherche du CNRS sur les Mondes Américains organise uneTable ronde virtuelle autour du n°18 de la revue Brésil(s) consacré à ’Habiter : maison et espace social’
La maison, bien plus qu’un refuge, qu’un lieu de réconfort et qu’un espace de préservation de l’intimité, est un espace poreux, un microcosme du monde social, un espace physique et symbolique où les différents marqueurs sociaux – genre, génération, race et classe sociale – trouvent leur place.
Depuis un an, les injonctions se mulitplient pour nous demander de #RestezChezVous en France, #FiqueEmCasa au Brésil, #StayHome dans les pays anglophones, etc., alors qu’ils sont parfois impossibles à respecter pour toute la population. En effet, surtout au Brésil, soumis à un régime autoritaire niant la gravité de la pandémie, une grande partie de la population n’a pas le privilège de pouvoir travailler à la maison.
Si le thème de la maison semble soudainement d’actualité, ce dossier, mis en chantier avant la pandémie de la Covid 19, a été pensé dans le cadre d’une longue tradition en sciences sociales qui a traité les rapports sociaux dans l’habitat. Le caractère culturel et historique des formes de vies dans la maison, ainsi que les relations entre configurations sociales et spatiales ont été explorés par de nombreux auteurs de traditions et de champs disciplinaires différents.
Les articles de ce dossier nous montrent que le cadre analytique de la maison est un angle d’approche original permettant de saisir certains sujets à nouveaux frais. Avec ce cadre, des questions telles que le temps et l’espace, l’intimité et la collectivité, ainsi que la vie concrète et symbolique de groupes sociaux peuvent être analysées. Toute maison, à cause de ses habitants et de son contexte social et politique, fait partie d’un réseau de relations sociales mobilisant l’imaginaire, la personne, la famille, la société et l’État. La maison n’est ni seulement le produit d’individus, ni exclusivement l’espace réservé à l’intimité familiale. Comme le montrent les auteurs, ces notions ne doivent pas être définies a priori, mais elles doivent se comprendre à partir de l’analyse des pratiques des agents dans la vie domestique quotidienne. Dans ces études, l’espace de la maison n’est donc pas un simple décor ou le fond insignifiant des relations sociales : c’est un creuset où se matérialisent des distances et des distinctions à la fois symboliques et physiques permettant d’appréhender la diversité des modes de vie au Brésil.
Et si vous voulez e discuter avec les responsables de ce dossier de la revue Brésil(s), il faut vous inscrire en envoyant un mail à moschpun@ehess.fr
et le lien vers le numéro 18 de la revue Brésil(s) : https://journals.openedition.org/bresils/7576

à 19h, Les Rencontres de la Sorbonne poursuivent leur cycle Art et Migration et s’associe au Carreau du Temple pour proposer une visioconférence sur L’exil, entre histoires vécues et histoires racontées
Quelle place laissée à l’exil dans le récit ? Quels media artistiques pour raconter la migration ? Comment partager et comprendre la situation de l’exil ? C’est à travers ces questions que la visioconférence s’intéressera à la manière dont celles et ceux qui ont vécu l’exil racontent leur expérience, que ce soit à travers la littérature, le film ou la bande-dessinée. Autour des auteures Kochka et Kim Thúy, de la réalisatrice Aurélie Pollet et des réalisateurs Jérôme Tubiana, et Gustavo Almenara qui ont réalisé le documentaire ’Des nouvelles de Yonas’ , il s’agira de revenir sur ces récits pluriels et sur l’expérience vécue de l’exil, ses prémices et ses conséquences, de la vision lointaine d’une terre d’origine au nouvel horizon d’une terre d’accueil.enfin il s’agira de voir les moyens artistiques mobilisés lors de ces narrations et la réception des œuvres auprès du public, notamment la jeunesse.
et si vous voulez suivre en direct cette visioconférence, rdv sur la page Facebook des rencontres en sorbonne : https://www.facebook.com/lesrencontresdelasorbonne

à 19h, les Éditions Syllepse propose une Rencontre virtuelle avec les autrices du livre intitulé : Nous vous écrivons depuis la Révolution. Récits de femmes internationalistes au Rojava
Internationalisme, résistance, autonomie des femmes, féminisme et jineolojî, cette science des femmes....se glissent entre les pages de l’ouvrage, où parlent des femmes, principalement française, qui ont passé de quelques jours à plusieurs années au Rojava.
Et si vous voulez en discuter avec Sarah, Mireille, Suzanne et Lola, qui ont participé à cet ouvrage, rdv à 19h sur : [https://us02web.zoom.us/j/87181180426]

à 19h aussi, l’Institut Culturel Italien de Paris et l’Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient proposent une projection-débat virtuelle autour du film documentaire Striplife réalisé en 2013 par Nicola Grignani, Alberto Mussolini, Luca Scaffidi, Valeria Testagrossa et Andrea Zambelli
Des dizaines de raies manta sont venues s’échouer sur la plage de Gaza City. Autour de cet événement inexplicable, voici une journée ordinaire dans un espace qui ne l’est pas. Antar pense à la chanson qu’il va enregistrer, Noor prépare son prochain reportage, Moemen photographie une manifestation, pendant que des adolescents de Khan Younis pratiquent le parkour. Une série de portraits sensibles issus de différentes générations, classes sociales et parties du territoire ; un véritable travail de collaboration entre des cinéastes, mais aussi avec les personnages du film qui ont pleinement participé au casting et à l’écriture.
Et si vous voulez découvrir ou redécouvrir ce documentaire et en discuter avec la réalisatrice Valeria Testagrossa et l’anthropologue Marion Slitine, il faut vous inscrire avant 18h sur : http://bit.ly/StriplifeReservation

Musique : Deltron 3030 feat. Del the Funky Homosapien – Mastermind

Agenda du 2021-03-15

Documents joints

Aujourd'hui, on sera au téléphone avec Florence (...)