Aujourd’hui pas d’invité alors on enchaine avec les rdv militants pour aujourd’hui et ce we

vendredi 5 mars 2021
par  Julie agenda

et on commence avec cette occupation du théâtre de l’odéon, lancée hier soir par les intermittents du spectacle :
alors que le monde du spectacle se mobilisait hier, Une cinquantaine de personnes ont investi ce théâtre qui avait déjà été occupé pendant un mois lors des événements de mai 1968, et en 2016 lors du mouvement contre la loi Travail. Les intermittents du spectacle, travailleurs des secteurs de l’hôtellerie, de l’événementiel, du tourisme et de la culture entendent ainsi interpeler le gouvernement sur leur situation et réclament la prolongation de l’année blanche pour les intermittents.
Et à 14h, une AG est prévue sur place, alors rdv à 14h au théâtre de l’odéon.

AGENDA DU 2021-03-05

aujourd’hui, 7 personnes passent en procès pour l’incendie de deux bâtiments du Centre de Rétention Administrative du Mesnil-Amelot et pour « rébellion en réunion ».
aussi, un appel à soutien est lancé et si vous voulez les soutenir, c’est à 12h30 au TGI de Meaux, 44 avenue Salvador Allende, à Meaux

à 12h30, le collectif On Ouvre organise un rassemblement devant l’Hôtel de ville de Paris pour demander la réouverture des salles de spectacle, Théâtres, cinémas, musées, lieux culturels et festifs, universités, restaurants, bars, discothèques… autant d’endroits de vie, refuges nécessaires et émancipateurs, créateurs de lien social et de solidarité, garants d’une forme de liberté, de créativité, de tolérance et de bonheur…
et le rdv est donné à 12h30 donc devant l’HÔTEL DE VILLE de PARIS

à 14h aujourd’hui, le DAL - Droit Au Logement organise un Rassemblement, à l’occasion des 14 ans de la loi DALO qui est toujours bafouée !
Et le rdv est donné à 14h devant le ministère du logement , au 246 boulevard St-Germain, M° RUE DU BAC

les Brigades de solidarité populaire du 18ème ouvrent leur point de collecte-distrib de nourriture et produits d’hygiène aujourd’hui de 14h à 18h
et c’est au poulpe, 4 bis rue d’Oran.
Et de 18h30 à 20h, les BSP organise un ATELIER de rue d’EDUCation POPulaire auprès des exilé.es qui attendent un hébergement pour la nuit
Et si vous voulez les rejoindre, rdv à 18h30 à la porte d’Aubervilliers

à 17h30, la Fondation Danielle Mitterrand organise une rencontre-croisée de femmes de France et de Syrie autour de l’Émancipation, féminisme, égalité femmes-hommes
Depuis 2012, la région du Nord-Est de la Syrie est le théâtre d’une expérimentation politique extrêmement intéressante, basée notamment sur la démocratie locale, l’égalité des genres, l’autonomisation des femmes et l’écologie.
En France, les mouvements féministes gagnent en puissance d’années en années et transforment en profondeur les manières de faire de la politique, notamment au sein du mouvement écologiste.
Quelles sont les approches du mouvement des femmes kurdes ? Quelles dynamiques de transformation sociale et démocratique impulse-t-il ? Comment se manifeste concrètement l’émancipation des femmes au Nord-Est de la Syrie ? En France, quelle place pour le féminisme dans le mouvement écologiste ? A Lyon, comment s’est manifestée l’égalité femmes-hommes dans la campagne écologiste des municipales ? Quelles sont les passerelles entre les approches en France et au Nord-Est de la Syrie ?
C’est autour de ces questions que discuteront :
- Berivan Omar, responsable du bureau des femmes de Qamishlo (Nord-Est de la Syrie)
- Chloé Troadec, volontaire française du Rojava Information Center
- et l’autrice Corinne Morel-Darleux
Et si vous voulez en discuter avec elles, rdv à 17h30 sur : https://us02web.zoom.us/j/87872690044

à 18h30 ce soir, Le Poing Levé P1 et le collectif Du Pain et des Roses organisent une réunion publique en ligne sur #MeToo, SciencePorcs : comment en finir avec les violences sexistes et sexuelles ?
Comment se fait-il qu’en 2021, une femme meure tous les trois jours sous les coups de son conjoint, que 10% des enfants soient victimes de violences incestueuses, et que Guillaume, étudiant de 20 ans, se suicide après avoir témoigné du viol, perpétré par deux militants de sa propre organisation, dont il a été victime ?
C’est la réalité brutale que subissent les femmes et minorités de genre dans le système capitaliste et patriarcal. Mais depuis 2017, le monde connait une vague de libération de la parole féministe et de lutte contre les violences patriarcales. Les mouvements #MeToo se développent à échelle planétaire, nés des témoignages de violences sexistes et sexuelles dans le monde du cinéma. En Argentine, les femmes ont récemment obtenu le droit d’avorter librement et gratuitement, tandis qu’en Pologne elles luttent en masse pour que ce droit ne leur soit pas retiré par le gouvernement réactionnaire. En Suisse, les femmes ont mené plusieurs journées de grève féministe tandis qu’au Mexique une mobilisation massive a secoué le pays en 2019 après le viol d’une femme par des policiers.
En France, les femmes et minorités de genre font face à une multitude d’attaques. Avec la crise sanitaire, l’augmentation des violences conjugales, sexistes et sexuelles. Avec la crise économique, l’augmentation de la précarité alors que les femmes et minorités de genre sont parmi les travailleurs les plus exploités aux côtés des travailleurs racisés.
Dans ce contexte, la nouvelle vague de libération de la parole née des #MeTooGay et #SciencesPorcs est précieuse. Elle témoigne des violences patriarcales vécues quotidiennement dans la société capitaliste et des agressions sexuelles qui en sont une des expressions les plus brutales. Dans le même temps, le combat de Julie pour obtenir Justice et Vérité face aux viols qu’elle a subis et que les tribunaux refusent de considérer, révèle dans le même temps le caractère patriarcal de la Justice, et le courage exemplaire de ces femmes et ces hommes qui décident de ne plus se taire en dénonçant les violences qu’ils ont subies.
Le 8 mars, date historique de mobilisation internationale pour les droits des femmes - consacrée par la Conférence internationale des femmes socialistes en 1910 - est l’occasion de sortir dans la rue et faire peser la force de frappe des femmes et minorités de genre travailleuses et étudiantes.
Mais c’est aussi l’occasion de nous interroger collectivement sur les perspectives des dynamiques de libération de la parole, et sur la stratégie à adopter pour mener à la victoire les aspirations de cette nouvelle génération féministe, en indépendance de l’État et de ses institutions qui, en poussant à la judiciarisation de nos luttes, tentent de les circonscrire à un terrain punitiviste visant à relégitimer le système actuel.
Et si vous voulez participer à cette réunion publique en ligne, rdv à 18h30 sur : https://cutt.ly/YlOj3qo=AT0XA8hM4cxgnpRjoi_AoaySSaoz82gIEZSEVcasBpxa40JLXgZHRtAPL_6oUgYWPquDPTewLru3n7kFv4NVU6LVq_xOkvzVaDXFZ382hsmpsSO2e1Yi-6te8WUqFdhF0GVXyXV30q0wXiP7KwxLgBuB]

à 19h,Osez le féminisme !, et l’Association Européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail proposent un webinaire consacré aux femmes et aux filles face à la justice
Dans un état de droit la justice est censée être la voie de protection et de réparation des victimes. Pourtant on constate que les agresseurs sexuels bénéficient d’une impunité quasi totale.
Culture du viol qui imprègne le système judiciaire français, classements sans suite sans enquête, déqualification massive des crimes de viol en délits, absence d’un seuil d’âge pour les mineur.e.s victimes de violences sexuelles... Quelle justice pour les femmes et les filles ?
Quelles évolutions possibles pour mettre fin au système d’impunité ?
C’est à ces questions que tentera de répondre : la juriste, Catherine Le Magueresse,ancienne présidente de l’Association Européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail.
Et si vous voulez en discuter avec elle, rdv à 19h sur : https://www.facebook.com/osezlefeminisme

aujourd’hui et demain, de 10h à 17h, Les Ami.e.s de la Confédération paysanne proposent un marché paysan spécial femmes
et ça se passe sur la Place Jean Jaurès, à Montreuil

aujourd’hui et demain, le collectif afroféministe Mwasi organise une collecte solidaire en faveur des familles avec enfants accueillis au Centre d’Accueil et de Mise à l’Abri de Nuit dans le 12ème arrondissement de Paris.
Ils ont besoin de Denrées alimentaires non périssables / Produits secs, produits d’Hygiène , produits pour bébés et enfants
Vous pouvez déposer vos dons aujourd’hui de 13h à 16h et demain de 10h à 13h à La Flèche d’Or, 102 Bis rue de Bagnolet, 75020 Paris.

Demain, à 10h, Grande édition Marx-Engels – GEME et la fondation Gabriel Péri proposent un webinaire sur Marx, penseur de l’écologie ?
La publication en 2019, des cahiers de notes de Marx sur l’agriculture (1864-1868) offre un éclairage nouveau sur l’intégration des problématiques écologiques à la critique de l’économie politique développée dans le Capital. Il s’agira ici de présenter la manière dont cette réflexion sur l’agriculture s’intègre dans les recherches menées par Marx à cette époque, de décrire le contenu des nouveaux documents révélés par ce volume, et d’indiquer quels sont les principaux enseignements que l’on peut tirer de ces textes pour la connaissances des thèses de Marx sur l’écologie.
Dans l’œuvre de Marx, la question écologique émerge sous la forme d’une découverte empirique, importée des sciences de la nature, qui vient perturber l’équilibre de l’édifice théorique de la critique de l’économie politique. Alors qu’il considère longtemps la domination de la nature accomplie par le capitalisme comme la contrepartie dialectique de l’aliénation du travail préparant l’émancipation future, la critique plus tardive d’une rupture métabolique accuse la négativité destructrice caractérisant le rapport capitaliste à la nature. Par la reconstruction de cette trajectoire d’ensemble, il s’agira de prendre toute la mesure de la transformation écologique de la critique de l’économie politique qui se joue dans le chantier inachevé du Capital, et ce notamment autour du concept de « force » permettant à Marx de nouer l’exploitation de du travail humain à l’exploitation de la nature.
Le philosophe Victor BÉGUIN reviendra sur L’apport des Cahiers sur l’agriculture à la connaissance de la pensée écologique de Marx, et le philosophe Timothée HAUG proposera une critique écologique de l’économie politique
et si vous voulez en discuter avec eux, rdv demain à 10h sur : https://zoom.us/j/99209793439=AT0k3rSL6KSZn-nc3N7ijRCj6iSDmJ4P9J29pT0yCzEXfk1DOcZlcODVfxwIJb3vP0uamJ_IWwsELRsRB0X37_81EC01_dWoUSxh9QoDKDaaP8zYbCueAoKGrYBF2hXfZ7EKfcCcIpT7AeP3PZtJdutC].

demain, plusieurs rdv GJ sont proposés :

  • un rdv est donné par le groupe les GJ à 10h au RER Port-Royal
  • et le groupe Force jaune donne rdv à 14h au 94 rue Montmartre pour une marche vers les Halles de la pae Saint-Eustache

Demain, à partir de 11h, la Commission de Recherche d’Information Indépendantes sur la RADioactivité propose un Webinaire pour revenir sur la catastrophe de Fukushima 10 ans après
Il y a 10 ans au Japon : un accident majeur survenait à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, à la suite d’un tremblement de terre et d’un tsunami.
Des citoyens japonais s’organisaient pour comprendre les impacts sanitaires et tenter de mieux assurer leur propre protection en dépit des discours rassurants des autorités. Mais les impacts d’une telle catastrophe, toujours en cours, sont durables. 10 ans après, les citoyens japonais doivent en supporter les conséquences sanitaires et sociales. Quelles réalités font suite à une telle contamination ? A quels enjeux la population japonaise est-elle toujours confrontée ?
C’est à ces questions que la Commission de Recherche d’Information Indépendantes sur la RADioactivité tentera de répondre, et si vous voulez suivre cette visioconférence, rdv demain à partir de 11h sur le lien YouTube : https://www.youtube.com/user/criirad=AT0z6F_FCi-km0IqhOs6UvDyI4oKVnjJ91vsUz51sBeaDonvB-Y_D1vToSuE-m-KUm_IEWXyrEGo87g9by4BSV2KUczJKHITJmSJMNGmyyjgPpUjrWqfbGIbU8eExbskhYdvQ_OfCjv_bs0u76NM0aX9]

demain à partir de 12h, la Parole errante organise une Cantine de soutien aux AED du collectif Vie Scolaire en Colère-IDF
Actif depuis décembre 2019, Vie Scolaire en Colère-IDF est un collectif d’assistant.es.s d’éducation regroupant aujourd’hui plus d’une cinquantaine d’établissements scolaires.Après le succès des mobilisations nationales de décembre, janvier, et février dernier (avec une centaine de vies scolaires mobilisées en IDF, dont près de la moitié étaient intégralement en grève), le collectif prévoit de remettre ça et pour cela, il a besoin d votre soutien
alors si vous voulez les soutenir autour d’une cantine solidaire, rdv demain à partir de 12h à la Parole errante, au 9 rue François Debergue, à Montreuil
et si vous ne pouvez pas y aller, mais que vous voulez les soutenir qd même, vous retrouverez le lien vers la cagnotte en ligne : www.lepotcommun.fr/pot/0wln48fc

demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de Montreuil sera ouvert
et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil

demain à 13h30, de nombreux collectifs féministes étudiants parmi lesquels : le comité féministe de paris 1, les Garces de Sciences Po, Paris Queer Antifa, Les Callisto, Le Chaudron, l’Association Hystérique, Décolonisons le Féminisme,les Féministes Révolutionnaires, Balance ta thèse ou encore les Grenades organisent une Marche contre les violences sexuelles et sexistes dans l’enseignement supérieur & secondaire
Depuis 2017, avec la popularisation de MeToo puis de Balance ton porc, la parole n’a jamais cessé de se libérer. Dans le monde entier, les personnes sexisées ont dénoncé les viols, agressions et harcèlement sexuel que les hommes leur ont fait subir.
Plus récemment, le hashtag #SciencePorcs, lancé par des élèves ou ancien.ne.s élèves de Science Po, est devenu viral. Partagé des milliers de fois, il a récolté des centaines de témoignages différents, montrant d’une part le nombre ahurissant d’élèves ayant subi des violences sexuelles à l’intérieur de l’enceinte des différents centres ou causés par d’autres élèves, et d’autre part l’impunité et le silence global pesant sur la célèbre institution.
Avec ces mobilisations, la honte devait changer de camp. Seulement voilà, presque quatre ans après, malgré les différentes prises de parole, dénonciations, initiatives et manifestations massives organisées depuis, et alors que la parole continue de se libérer, l’écoute elle, semble bien résolue à résister....et l’impunité reste trop souvent la norme, comme un réflexe patriarcal bien ancré, en particulier dans les établissements d’enseignement supérieur prestigieux comme Science Po...
Pourtant, les violences sexuelles sur les étudiant.e.s ne sont pas une affaire propre à une seule école, mais bien un fait systémique, produit et reproduit depuis des générations, au sein de toutes les écoles, universités et autres centres d’enseignement supérieur.
Et pour les dénoncer, de nombreux collectifs féministes proposent donc cette marche contre les violences sexistes et sexuelles dans l’ESR, et le rdv est donné demain à 13h30 sur la place René Char pour une marche vers la Place du Panthéon. Manifestation déclarée en préfecture.

Demain aussi, à 14h, le collectif Les dionysiennes organise un rassemblement pour la journée internationale de luttes pour les droits des femmes
et le rdv est donné demain à 14h donc devant la Mairie de Saint-Denis, métro St-Denis-Basilique

demain à 14h aussi, l’Institut Supérieur du Droit organise une visioconférence sur l’Affaire Jacqueline Sauvage, avec Maître Nathalie Tomasini, son ancienne Avocate
et si vous voulez suivre cette visioconf, il faut vous inscrire en envoyant un mail à : institutsuperieurdudroit@outlook.fr

à 14h encore demain, les éditions la ville brûle et la Librairie Violette and Co organisent une rencontre avec Marie Kirschen et Anna Wanda Gogusey pour présenter leur livre intitulé : Her story, histoire(s) des féminismes.
Et si vous voulez discuter avec elles de l’histoire sociale, politique et populaire des féminismes, rdv demain à 14h à la librairie Violette and Co qui se trouve au 102 rue de Charonne.

À 14h toujours demain, les éditions la ville brûle aussi et la librairie Le Monte-en-l’air organisent une rencontre avec Elodie Shanta autour de sa nouvelle BD ado/adulte Résine.
Claudin rentre chez lui affolé : sa femme Résine est accusée d’être une sorcière. Ils s’enfuient et commencent une nouvelle vie dans le village de Floriboule, mais leur arrivée est à l’origine de nombreux problèmes : accusations infondées, procès en sorcellerie, confrontation avec des vil-lageois sexistes et obscurantistes. Résine, Claudin et leurs allié.es (l’apothéque-resse et sa compagne, la boulangère Amarante et le lutin Scorbul) essayent de rétablir la justice et d’échapper au bûcher. On retrouve dans Résine l’univers fantastico-médiéval et l’humour d’Élodie Shanta au service d’un récit incisif et de problématiques plus graves, telles que le sexisme et les violences faites aux femmes.
Et si vous voulez en discuter avec l’autrice, rdv demain à 14h au Monte-en-L’air, c’est au 71 rue de Ménilmontant

demain aussi à 14h, une Vélorution Paris Île-de-France est organisée à partir de la Bastille pour dénoncer l’inaction du gouvernement face au réchauffement climatique
alors rdv demain à 14h avec votre vélo sur la place de la bastille

à 14h encore demain , l’Iremmo - Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient organise un webinaire sur la Géopolitique des frontières au Moyen-Orient
En septembre 2020, a été célébré le centenaire de la proclamation de l’État du Grand-Liban, sous mandat français. La chute de l’Empire ottoman, au lendemain de la Première Guerre mondiale, a ouvert la voie aux deux grandes puissances rivales, la France et la Grande-Bretagne, pour dessiner les contours du Moyen-Orient, qui persistent 100 ans après. Les États nouvellement créés (Syrie, Liban, Irak, Jordanie, Arabie Saoudite, Israël…) l’ont été suivant une logique d’intérêts contradictoires, qui a tantôt instrumentalisé, tantôt passé outre les aspirations des populations locales, et laissé de côté des peuples toujours sans État (les Palestiniens et les Kurdes), sans oublier le drame des Arméniens et des Assyro-Chaldéens.
Quels sont donc ces intérêts qui ont présidé à la naissance des États arabes actuels ? Quelle était la situation dans la région ? Quelles étaient les aspirations de cette mosaïque de peuples que regroupait l’Empire ottoman ? Comment s’est effectué ce découpage territorial qui a englobé une aire géographique allant de la Méditerranée au Golfe persique – ou Chatt el Arab ?
C’est à ces questions que tenteront de répondre : l’écrivaine et journaliste Carole Dagher et le politologue Jean-Paul Chagnollaud ; et si vous voulez en discuter avec eux, il faut vous inscrire sur : https://bit.ly/3pySdK8

à 15h demain, la maison ouverte de Montreuil organise une réunion de préparation pour l’accueil de la délégation des Zapatistes du Chiapas cet été
Avec l’annonce de la venue des zapatistes en Europe, des centaines de collectifs ont décidé de s’organiser pour les accueillir et les accompagner dans leur parcours, et c’est le réseau de l’Europe zapatiste qui essaye de cordonner la mise en place d’une organisation à trois niveaux : européenne, francophone et régionale.
Leur venue est une belle occasion d’élargir rencontres et liens entre des collectifs, des réseaux de solidarité déjà présents, proches et parfois différents, à Montreuil.
C’est aussi et surtout une occasion inespéré de permettre à de toutes personnes qui n’y connaissent rien ou peu, de se saisir de leur venue pour découvrir le zapatisme, le Chiapas, et de mieux comprendre les luttes, comme les modes d’organisations et de vie qu’ils expérimentent depuis bientôt 30 ans et ceux avec qui ils sont en liens. 150 ans après la Commune de Paris, nous pensons que leur les zapatistes symbolise de façon vivace et belle que la commune n’est pas morte. Aussi, il s’agira aussi de réfléchir à l’orga d’une ’fête de la commune’ montreuilloise qui pourrait se dérouler fin Juin avec l’arrivée de la délégation zapatiste.
Voila et pour organiser tout ça une réunion est donc prévue demain à partir de 15h à la maison ouverte qui se trouve rue Hoche, à Montreuil.

Et si vous êtes dans le coin, à 16h demain, la Collective des mères isolées organise un rassemblement devant la mairie de Montreuil

demain à 16h aussi, les Gilets Jaunes de Pantin proposent un Rassemblement pour rompre avec l’isolement et s’organiser face à la dictature en marche !
Et le rdv est donné demain à 16H00 DEVANT LE THÉÂTRE AU FIL DE L’EAU
ENTRÉE PAR LE 20 RUE DELIZY OU PAR LE QUAI DU CANAL DE L’OURCQ

demain à 17h, l’Université du Bien Commun à Paris propose un webinaire sur Le bien commun et les biens communs sociaux :Nouvelles opportunités pour la démocratie, avec Benjamin Coriat, co-fondateur des Economistes Atterrés
A l’âge des pandémies à répétition et d’un nouvel état permanent de crises climatiques et sanitaires, l’économiste articule la rencontre de deux grands récits : celui de l’Anthropocène, dont nous mesurons chaque jour davantage l’ampleur et la gravité des destructions qu’il inflige à notre planète, et celui des communs, tout autre, presque son opposé, sa forme polaire. Car, qu’il s’agisse de l’emprise sur la nature ou des relations entre humains, ce que porte le mouvement des communs se présente comme une nouvelle façon d’habiter le monde, de s’y lover pour le préserver et, par là même, d’assurer notre propre survie.
Dans ce moment inédit de tensions extrêmes et d’opportunités, Benjamin Coriat nous invite à repenser l’action publique elle-même et à faire de nouveau des services publics de véritables biens communs.
Il propose pour cela de promouvoir un ensemble de « communs sociaux » qui doivent servir de base à la refondation de nos grands services publics. Au delà, il indique des pistes permettant de repenser l’action publique : se nourrir, se loger, se soigner, se déplacer, s’éduquer... voilà désormais les pôles d’activité autour desquels l’économie et la société doivent se recomposer, pour le service du bien commun.
Et si vous voulez en discuter avec lui, rdv demain à 17h sur : https://us02web.zoom.us/j/3049793588
ID de réunion : 304 979 358
Code secret : wUQ2

à 18h, samedi, le FCDH - Festival Cinéma et Droits de l’Homme propose un ciné-débat autour du film Pour Sama, réalisé par Waad el-Kateab
après la projection virtuelle de ce film qui retrace le parcours de la réalisatrice et de son mari docteur sous les bombardements à Alep, Fyras Mawazini, ancien vice-président et ancien co-responsable du groupe géopolitique Afrique du Nord-Moyen Orient à Médecins du Monde, reviendra sur la résistance des hbitantes et habitants d’Alep ; et si vous voulez voir ou revoir ce film et en discuter, rdv demain à 18h sur : https://www.facebook.com/FCDH2021

samedi et dimanche, les Mains d’Œuvres proposent un atelier de fabrication et initiation à la thérémine un instrument de musique électronique
et si vous voulez y participer, c’est demain et dimanche de 13h à 18h aux mains d’œuvre à St-Ouen, et il faut s’inscrire avant en envoyant un mail à artlab@mainsdoeuvres.org

demain et dimanche, le collectif féministe Les Bavardes organise son festival en ligne, avc au programme :
samedi soir, à partir de 20h, une scène ouverte 100% meufs
et dimanche, une Rencontre virtuelle avec le collectif Les Runardes
et si vous voulez suivre le festival les Bavardes, rdv samedi et dimanche sur : https://www.facebook.com/bavardes

dimanche à partir de 9h, de nombreux collectifs féministes parmi lesquels : Les Bavardes,Collectif Filles de Blédards, Genepi, Collectif Irrécupérable, le Collectif Afroféministe Mwasi, Nta Rajel ?, Les Ourses à plumes, Collectif PAAF, Collectif des Rosas, Sorore Ensemble, ou encore le Strass et les Voix Déterres organisent la deuxième édition du Village des Féminismes, en ligne, sur le thème : Contre les enfermements
et pour suivre les discussions, les débats, et événements proposés dans le cadre de cette deuxième édition du village des féminismes qui se tient cette année en ligne, rdv dimanche à partir de 9h sur : https://linktr.ee/VillageDesFeminismes?fbclid=IwAR0JwL_NoYeQRbj0CxRZKOXvi7sbkytf1cQik2SpZYUkC3b2bI1fNTo-4Eg

dimanche à 10h, l’assoc Femmes Mixité 92 organise un meeting pour l’égalité Femmes-Hommes, avec au programme :
prises de paroles, informations, pétitions, ateliers...et une ambiance musicales assurée par ’les enjoliveuses’
et si vous voulez y participer c’est dimanche à partir de 10h à a BDT de malakoff, Place du 11 Novembre

dimanche de 10h à 13h, L’Atelier d’une vie de Coulommiers- propose un atelier Portraits de femmes : un espace de libre expression pour Mettre en lumière les femmes de Coulommiers et de la Brie
l’idée est simple : vous pouvez vous faire tirer le portrait par une photographe professionnelle et y ajouter un message qui vous inspire
et si vous voulez y participer, c’est dimanche de 10h à 13h à l’atelier d’une vie, qui se trouve au 6 rue Carnot à Coulommiers, dans le 77 libre et indépendant !

dimanche à partir de 11h,le collectif Non à Europa City, OUI aux terres de Gonesse propose une Zadimanche Mobile
Après l’occupation avec force, courage et sourire pendant dix sept jours de la première Zad d’ Ile de France, le collectif propose d’arpenter le Triangle de Gonesse pour découvrir ou re découvrir ces terres menacés. En effet alors que tout le monde parlait de l’expulsion de la Zad du Triangle, on en aurait presque oublier que les travaux ont commencé. Une route a même été tracé au milieu des champs.
Alors pour continuer de défendre les terres du triangle de Gonesse, malgré l’expulsion de la ZAD, rdv dimanche à 11h derrière le magasin Ikea ( coordonnées gps 48.976295, 2.492996 )
Accès : RER B ou D puis bus 20 arrêt ’Centre commercial’.
Si vous ratez le départ et voulez nous rejoindre appeler le 0676901162

dimanche à 13h, les collectifs féministes On Arrête Toutes, Osez le féminisme !, Stop aux violences obtétricales et gynéco, la maison des femmes Thérèse clerc de montreuil, les chiennes de garde, le collectif droit des femmes et ’autres organisent un rassemblement à la veille du 8 mars
alors rdv dimanche à partir de 13h sur la place de la République

dimanche, à partir de 15h, la Maison des Semences Paysannes Maralpines-propose un formation en ligne sur les semences paysannes
Cette formation est destinée aux jardiniers, aux maraîchers et aux citoyens qui veulent explorer le monde des graines sans avoir de prérequis de base. Pendant 12 heures réparties sur 4 modules de 3 heures chacun, il s’agira d’explorer les aspects politiques, sociétaux, techniques et agronomiques que sous-tend la réappropriation de notre alimentation par la base : avec les Semences.
Ainsi, à partir des apprentissages proposés, vous aurez les clés pour vous engager à votre échelle dans la multiplication de semences et dans la défense de la biodiversité cultivée.
Et si vous voulez suivre la formation qui commence ce dimanche, il faut vous inscrire sur : https://www.helloasso.com/.../cycle-de-formation-semences...=AT0XTPUV1Cal15Pn8r8jzP0_iC_y_UQdL01-H3vg58cecFgusdBQf_BB9IQ5vhcEHKB_Ki_YRTszMmWqA8dgS5q0pzw2bZcTu5nYBvrn5oxtXcsvOY7zBcL_l_l8q8FcQ32dM8JBoeCKfdc_s6SHE6B5]

dimanche, à 15h, le CNNR organise un Débat en ligne intitulé : quel service public de l’énergie pour une transition écologique ?
Et si vous voulez en débattre avec : Anne Debregeas, Ingénieure chercheuse à EDF R&D et membre de SUD Energie, et Aurélien Bernier, auteur et militant français, spécialiste des politiques environnementales
il faut vous inscrire en envoyant un mail à : communication@cnnr.fr

Dimanche de 16h à 18h, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police et à la justice
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

Dimanche, à 18h, L’Anticapitaliste propose une émission spéciale : Femmes en 1ère ligne, femmes en lutte : le 8 mars, touTEs en grève !
Et si vous voulez suivre cette émission spéciale avec des intervenantes du Mexique, de l’État espagnol, de « Toutes aux frontières » et de la commission d’intervention féministe du NPA, rdv dimanche à 18h sur : https://www.facebook.com/anticapitaliste.presse

enfin, dimanche, à 18h30, l’organisation Combat Monsanto propose une présentation en ligne de ses activités et de sa stratégie
Et si vous voulez en savoir plus, rdv dimanche à 18h30 sur : https://forms.gle/ykAegpmytge7Bwhx7

Musiques :
Gang of Witches - We are the Witches
Hero Echo - Amazones

AGENDA DU 2021-03-05

Documents joints

Aujourd'hui pas d'invité alors on enchaine (...)