Agenda Fpp 24 février

mercredi 24 février 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on écoutera un itw réalisé par Nadège, du chef coutumier amérindien Louis, qui relate la confiscation de filet de pêche au village amérindien de Kourou, et les conséquences sur la population autochtone

Agenda du 2021-02-24

et on commence avec cette pétition lancée par des dizaines d’organisations en Europe, dont plus d’une trentaine en France parmi lesquelles 350.org, ActionAid France - Peuples Solidaires, Aitec, Alternatiba, Amis de la Terre, ANVCOP 21, Attac France,, CCFD-Terre Solidaire, le Collectif Stop CETA-Mercosur, Confédération paysanne, Greenpeace, LDH, Notre affaire à tous, Réseau action climat, We move Europe, XR France et Youth for climate pour demander que l’UE et la France sortent du Traité sur la charte de l’énergie
Puissante arme aux mains des industriels des énergies fossiles, le Traité sur la charte de l’énergie (TCE) leur permet de dissuader et/ou sanctionner les pouvoirs publics désireux de lutter contre le réchauffement climatique et d’œuvrer en faveur de la transition énergétique.
Alors que l’entreprise multinationale allemande de l’énergie RWE vient d’annoncer recourir au TCE pour poursuivre les Pays-Bas concernant leur décision de sortir du charbon d’ici à 2030, des dizaines d’organisations en Europe rendent publique une pétition appelant les gouvernements, parlementaires et institutions européennes à ’sortir du traité sur la Charte de l’énergie et à stopper son expansion à de nouveaux pays’.
et si vous voulez retrouver la pétition dans son intégralité et la signer, rdv sur : https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/lancement-d-une-petition-europeenne-l-ue-et-la-france-doivent-sortir-du-traite

depuis 11h, dans le cadre d’une journée d’actions internationales : le CLAP, Collectif dédié à la défense des droits et des conditions de travail des livreurs ’auto-entrepreneurs’ organise un rassemblement
alors que Les failles antisociales du modèle Uber ne sont plus un secret, Uber fait un intense lobbying à Bruxelles pour protéger son modèle de travail hors-la-loi en Europe. En effet, aujourd’hui, la Commission européenne lance sa première consultation officielle en vue d’une loi européenne sur le travail de plateforme qui devra être adoptée en fin d’année, et dans cette perspective : la commission européenne va examiner une proposition de loi rédigée par Uber.
C’est pourquoi, des collectifs et des syndicats de 16 pays préparent des actions devant les bâtiments de l’Union Européenne. et dans ce cadre, le CLAP organise un rassemblement de livreurs, VTC, travailleurs précaires de tous les secteurs devant le bâtiment de la représentation de l’UE à Paris : et le rdv est donné au 288, Bd St Germain

de 12:00 à 14:00 La Cantine des Gilets Jaunes de Montreuil sera ouverte
et pour rappel : Les GJ de Montreuil mettent à la vente à prix libre des exemplaires d’un ouvrage photographique intitulé : Gilets jaunes, une année d’insurrection et de révolte dans Paris, publié aux édition Yellowsphere, 2020
Les sommes récoltées participeront aux frais constitués par l’organisation de l’accueil montreuillois de la délégation féministe zapatiste à l’été 2021 (transports, nourriture, matériel d’hébergement...).
Et Si vous voulez en choper un, rdv directement sur place à la cantine des GJ de Montreuil et c’est dans les locaux de l’AERI, au 57 rue Étienne Marcel à Montreuil

Dans le cadre du programme européen Civitates : L.A. Coalition pour les libertés associatives organise une rencontre en ligne avec l’activiste hongroise Veronika Mora, directrice de Ökotárs, et coordinatrice de la Coalition Civilisation, qui agit contre le rétrécissement de l’espace démocratique en Hongrie.
Veronika Mora reviendra sur l’impact du Covid-19 et de la crise sanitaire sur la société civile hongroise, crise qui est intervenue dans un contexte politique hongrois déjà très répressif. Et si vous voulez suivre cette rencontrez en ligne en direct, rdv à 12h30 sur :
https://us02web.zoom.us/j/89603780199?pwd=ODQ3elZMQmRuQ3dhVDdrSzNqM0dHZz09
ID de réunion : 896 0378 0199 / Code secret : 499653

à 12h30, science Po Grenoble organise un webinaire, en anglais, autour de Marieke LOUIS & Lucile MAERTENS qui présenteront leur ouvrage intitulé : pourquoi les organisations internationales détestent la politique. Dépolitiser le monde, et paru chez Routledge, en 2021
S’appuyant sur le concept de dépolitisation, ce livre propose une première analyse systématique des revendications apolitiques des organisations internationales. Il montre que la dépolitisation soutient les activités quotidiennes des OI tout en leur permettant de rester engagées dans la politique, même lorsqu’elles font semblant de ne pas le faire.
Fouillant dans la dynamique interne de la gouvernance mondiale, les autrices développent un cadre analytique sur les raisons pour lesquelles les OI « détestent » la politique en rassemblant des pratiques et des logiques de dépolitisation dans une grande variété de contextes historiques, géographiques et organisationnels. Avec de multiples études de cas dans les domaines du droit du travail et de la régulation économique, de la protection de l’environnement, du développement et de l’aide humanitaire, du maintien de la paix, cet ouvrage montre que la dépolitisation se fait dans une série de pratiques imbriquées, parfois banales, résultant de l’interaction complexe entre les habitudes professionnelles, cultures organisationnelles et tactiques individuelles.
Et si vous voulez en discuter, en anglais, avec les autrices, rdv donc à 12h30 sur : http://bit.ly/3bchDaD

DE 14h à 18H , les brigades de solidarité populaire de Ménilmontant ouvrent leur point de collecte et distribution
et c’est au 24 Rue Moret – métro Ménilmontant

à 14h30, la ferme pédagogique de Paris propose une visite virtuelle agro-écologique consacrée à l’écosystème de la mare
et si vous voulez découvrir avec la ferme pédagogique de Paris l’écosystème de la marre source de biodiversité en agro-écologie, rdv donc à 14h30 sur : https://www.facebook.com/LaFermedeParis

à 16h30, Sciences Po Grenobleorganise une VisioConférence sur le Genre et les féminismes au Moyen-Orient et au Maghreb, avec Abir Kréfa & Amélie Le Renard.
Et si vous voulez en discuter avec ces deux sociologues spécialisées dans les études de genre , rdv à 16h30 sur : https://zoom.us/j/94857666003=AT365DChQwrEf3Y0tJm2hZfmRBRWhX6wDQa9KsElu59YyGyxDkPUHWvPfi9OjpiWvpmlh9bov_IwqUntMtk8fT2G6RG0so3WhMc32Ff4Ykr8jlt6Kt31o5Z4_X90UCdRYodxVaR-doNFM7jo96muDX4i]
ID de réunion : 948 5766 6003

de 17h à 19h30, le séminaire Démasculiniser les sciences humaines et sociales organisé par l’université Paul Valéry de Montpellier, se poursuit avec une séance virtuelle consacrée aux travaux doctoraux produits dans cette perspective
Les études féministes et de genre ont pris pour objet, depuis une vingtaine d’années, la critique des sciences humaines et sociales. Elles ont mis en lumière le fait que ces savoirs se sont constitués autour de personnalités et de corpus massivement masculins, en marginalisant les femmes, en les prenant comme objets de discours et en légitimant parfois leur exclusion de l’éducation et de l’espace public. Ainsi, le fait historique de la domination masculine rejaillit sur les contenus, les impensés, la langue et les institutions scolaires et universitaires du temps présent.
Dans cette séance il s’agira de faire le point sur les travaux doctoraux réalisés dans la perspective de démasculiniser les sciences sociales ; et si vous voulez suivre ce séminaire en ligne, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : demasculiniser@gmail.com

de 18h à 19h30, le séminaire Normes, exceptions, transgressions organisé par l’université Lyon 2 se poursuit avec une séance consacrée aux aspects religieux.
Pour interroger les rapports entre normes, exceptions et transgressions à travers l’analyse de discours normatifs, de pratiques sociétales et de leurs représentations dans différents domaines, ici dans ses aspects religieux, l’université Lyon 2 invite :

  • Stéphane Valter qui reviendra sur la Norme et la dissidence : à travers l’étude de cas des chiites égyptiens entre approches sécuritaires et enjeux géopolitiques 
  • et Naïma Bouras qui reviendra sur la Course au savoir religieux et institutionnalisation du prêche féminin dans les milieux salafistes égyptiens
    et si vous voulez suivre ce séminaire en ligne, il faut envoyer un mail à : farid.bouchiba@univ-lyon2.fr

à 18h30, le Cercle marxiste de Lyon propose un débat en ligne intitulé : Marxisme VS Anarchisme
Face au désastre actuel produit par le capitalisme, la solution : c’est celle de la révolution. Mais dans l’histoire du mouvement social moderne, deux grandes théories s’affrontent et se disputent la colère des révoltés : à savoir le Marxisme et l’anarchisme.
Ces deux courants qui ont marquées le mouvement ouvriers des XIXème et XXème siècles se sont retrouvées plus d’une fois côte à côte sur la barricade, mais sont-ils conciliables ?
C’est autour de cette question que le cercle marxiste de Lyon propose de débattre collectivement, et si vous voulez participer au débat, il faut vous inscrire via le formulaire : [https://forms.gle/iWgBMaCtHmaatLCPA-]

À 20h30, heure française, la section écossaise du Socialist Workers Party organise une rencontre en ligne avec l’historienne Anne Alexander qui mettra en perspective les mobilisations ouvrières dans les révolutions arabes
Les luttes ouvrières ont joué un rôle clé dans les révolutions tunisienne et égyptienne et malgré la plus grande proéminence médiatique des manifestations de rues et le statut emblématique de la place Tahrir, des mobilisations ont aussi été menées dans les usines, participant elles aussi à façonner le processus révolutionnaire.
Pourtant, 10 ans après l’étincelle des révolutions qui promettaient tant pour la classe ouvrière, l’élite capitaliste est toujours au pouvoir.
Pour revenir sur cette mobilisation ouvrière dans les révolutions arabes, avec l’historienne Anne Alexander, rdv donc à 20h30 sur : Zoom ID : 89426287708
Password : 967537
https://www.facebook.com/swpscotland

RDV Culturels

depuis 9h ce matin et toute la journée aujourd’hui et demain, le centre Artes et l’Université Bordeaux Montaigne organisent un colloque en ligne sur les Impostures et les vérités dans les art(s)
En posant, la question des impostures et des vérités en art(s) à partir d’œuvres singulières, il s’agit de s’interroger sur la manière dont chaque artiste s’arrange ou dérange la « société de l’imposture » en proposant des formes de création inédites, en ayant par exemple recours dans leurs fictions : au plagiat, à la tromperie, au faux dans les productions proposées à leurs publics, pour transgresser de manière critique les impostures présentes dans l’ordinaire de nos vies.
Au programme, cet aprem, les discussions porteront sur : l’Art, la littérature, le rire et l’outrance, Et sur Le sentiment d’imposture ; et demain matin les discussions porteront sur Les régimes de vérité au risque de la pensée critique et il s’agira de penser les arts avec Foucault
Et si vous voulez suivre ce colloque en ligne consacré aux impostures et aux vérités dans les arts, rdv donc cet aprem et demain sur :
LIEN ZOOM pour le mercredi 24 février
ID de réunion : 819 0539 0405
Code secret : 465991
LIEN ZOOM pour le jeudi 25 février
ID de réunion : 820 5671 6519
Code secret : 957992

de 17h-18h30, le Centre de civilisation française et d’études francophones de l’Université de Varsovie organise une visio-conférence sur L’ouvrier et l’art : la production artistique au service de la lutte internationale du prolétariat ?
Dans la période de l’entre-deux-guerres plusieurs artistes européens s’engagent socialement et esthétiquement dans la « lutte du prolétariat ». Ils se réunissent en groupes et manifestent leur engagement d’une manière assez diversifiée, par des publications théoriques, par des illustrations de la vie des ouvriers et par la participation à des expositions à des fins solidaires.
Dans cette visioconférence, Marija Podzorova reviendra sur la manière dont les artistes réfléchissent à leur engagement auprès des causes ouvrières, et la manière dont ils emploient la figure de l’ouvrier comme un symbole politique dans la revendication de droits sociaux et dans la critique de la situation économique et politique locale et internationale.
Et si vous voulez discuter avec Marija Podzorova de cette production théorique et artistique entre les années 1920 et 1930 qui met en scène la circulation transnationale de l’idée d’une avant-garde esthétique socialement engagée, rdv à 17h sur : https://meet.google.com/uoc-mgzd-hnv

à 18h, la Fondation Giacometti organise une rencontre croisée entre l’artiste irlandais Gerard Byrne et Hugo Daniel, commissaire de l’exposition « Giacometti/Beckett. Rater encore. Rater mieux », une rencontre intitulée : Autour de l’Arbre
L’artiste irlandais Gerard Byrne reviendra sur son intérêt pour les mises en scène de Beckett, et plus particulièrement sur les représentations du décor d’En attendant Godot par Giacometti, un travail qui a aboutit en 2005 à une installation intégrant une réinterprétation de l’arbre réalisé par Giacometti pour Beckett.
Avec Hugo Daniel, ils exploreront ensemble la manière dont la reconstruction du passé nous permet de comprendre le présent à travers des installations multimédias qui revisitent des moments mémorables de l’histoire de l’art et de la pensée.
Et si vous voulez suivre cette rencontre croisée, rdv à 18h sur : https://forms.gle/LiUhCcBdojFhXBdW6

à 18h30, La Cinémathèque du documentaire à la Bpi organise une rencontre virtuelle avec Emmanuel Gras qui présentera son nouveau film Un Peuple, suivie de la projection virtuelle de son film précédent : Bovines ou la vraie vie des vaches (réalisé en 2011).
En octobre 2018, l’augmentation d’une taxe sur le prix du gasoil soulève une vague de protestations dans toute la France. Sur un rond-point, près de Chartres, un groupe de Gilets Jaune se forme en dehors de toute organisation politique ou syndicale. Emmanuel Gras les filme alors qu’ils tentent de s’organiser et de créer un mouvement national. Ces hommes et ces femmes qui, pour beaucoup, ne s’étaient jamais engagés, découvrent le collectif, la lutte politique et la lutte tout court.
Et si vous voulez discuter avec Emmanuel Gras de ce film intitulé ’un Peuple’, et découvrir ou redécouvrir son précédent film qui suit un troupeau de vaches au quotidien, rdv donc à 18h30 sur la page Facebook de la cinémathèque de la BPI : https://www.facebook.com/cinemathequedocBpi

Musique : Chill Bump – Not Today

Agenda du 2021-02-24

Documents joints

Aujourd'hui, on écoutera une itw réalisée par (...)