Agenda Fpp 23 février

mardi 23 février 2021
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Fabienne de l’association Évolution Condition Animale pour parler du rassemblement que l’association organise pour protester contre la marchandisation des animaux
RDV à 14h devant la mairie du 12ème, arrondissement qui accueille le Salon Animal Expo
signer la PÉTITION : https://www.mesopinions.com/.../paris-accueillir.../127454
suivre l’association ECA : [https://www.eca-animal.fr/]

Agenda du 2021-02-23

on commence avec cette mauvaise nouvelle : l’évacuation de la zone à défendre du Triangle de Gonesse a débuté ce matin à 6h via un dispositif policier déployé sur le site, occupé depuis dix-sept jours pour protester contre la création d’une future gare de métro du Grand Paris.
Plusieurs personnes ont été interpelées et un Rassemblement immédiat est prévu devant le commissariat de Cergy Pontoise, 4 rue de la Croix des Maheux à Cergy

et de 19h à 20h30, le collectif Ensemble vivre mieux à Aulnay-sous-Bois organise une rencontre en ligne avec Jean-Yves Souben du collectif pour les terres de Gonesse et Robert Spizzichino du collectif Carma pour une discussion autour des terres fertiles de Gonesse
et si vous voulez suivre cette rencontre en ligne, rdv à 19h sur : [https://vivremieux-aulnay.fr/?p=755]

à 13h, Ensemble pour la régularisation de tous les sans papiers organise un rassemblement devant le ministère de l’éducation nationale
et le rdv est donné jusqu’à 16h au niveau de la rue de Grenelle à l’angle de la rue Saint-Simon

à 16h30, Sciences Po Grenoble propose une visioconférence avec la politologue Khadija Mohsen-Finan, qui reviendra sur son ouvrage publié en 1997 sous l’intitulé : Le Sahara occidental, un conflit régional
et si vous voulez discuter avec elle de cet ouvrage qui propose une analyse du conflit du Sahara occidental à travers le traitement des fonctions et des enjeux des politiques intérieures et extérieures des pays du Maghreb et qui relate également le rôle particulier joué par le Front Polisario entre ces États, rdv donc à 16h30 sur : https://zoom.us/j/96830287081
ID de réunion : 968 3028 7081

à partir de 18h, l’[Université Populaire de Bordeaux propose une visioconférence avec Ariane Puccini autour de l’ouvrage qu’elle a co-écrit avec Delphine Bauer intitulé Mauvais traitements, pourquoi les femmes sont mal soignées.
Dépakine, Mediator, Distilbène, Agréal, Essure, Levothyrox… Les médicaments à destination des femmes constituent l’essentiel des scandales pharmaceutiques des soixante dernières années. Depuis les essais cliniques jusqu’aux utilisations des médicaments, en passant par les institutions médicales, le corps des femmes (cisgenre) et les femmes en général sont les grandes oubliées d’un système fait pour les hommes.
En France, ce phénomène reste largement hors des radars des autorités sanitaires, alors pour revenir sur cette autre violence faites aux femmes avec Arianne Puccini, rdv à 18h sur : [https://us02web.zoom.us/j/81288875548]

Le collectif Solidarités migrants Wilson lance un appel à bénévoles pour ses maraudes mobiles d’aujourd’hui
et si vous pouvez y participer, le rdv est donné à 18h15 au Théâtre de la Belle Étoile, 14 rue Saint-Just, la Plaine St-Denis
Et, si vous ne pouvez pas les aider physiquement, vous pouvez tjr renflouer leur cagnotte en ligne : https://www.helloasso.com/.../soutien-a-wilson/formulaires/1

à 18h15 aussi, Les amis du monde diplomatique Rennes proposent un débat en ligne avec Fanny Pigeaud , autour son article publié dans Le Monde diplomatique de janvier, intitulé « Au Cameroun, Bolloré en disgrâce »
et si vous voulez participer à ce débat en ligne, rdv à 18h15 sur : [https://www.facebook.com/Amis.Monde.diplomatique.Rennes]

à 18h30, Attac France propose un débat en ligne sur la Justice sociale et la Justice fiscale : faut-il rembourser la dette Covid ?
Face à la crise du coronavirus, l’État a dû augmenter massivement les dépenses publiques. Or, depuis longtemps, les néolibéraux prônent des politiques d’austérité et la réduction des investissements publics pour rembourser la dette de l’État.
Dans cette perspective : L’après-covid risque de se transformer en une énorme cure d’austérité alors qu’Il existe pourtant d’autres solutions.
Qu’est-ce que la dette publique ? Faut-il la restructurer ? L’annuler ? Et comment ? Comment envisager le financement des dépenses publiques ? Quel rôle pour la politique monétaire et les banques centrales ? Comment la fiscalité peut contribuer à la justice sociale ?
C’est autour de ces questions, qu’Attac France propose d’en débattre avec :
• Dominique Plihon, économiste, Attac
• Martine Orange, journaliste, Mediapart
• Vincent Drezet, syndicaliste, Solidaires Finances publiques
• Esther Jeffers, économiste, Les Economistes Atterrés - Attac
et si vous voulez suivre le débat en ligne, rdv à 18h30 sur : https://www.youtube.com/watch?v=BcVQ-gBAQLo

à 18h30 aussi, l’association France Amérique Latine organise une table ronde virtuelle sur la Colombie : Quatre années après les Accords de Paix
et si vous voulez discuter des Accords signés le 12 novembre 2016 entre le gouvernement colombien et les FARC-EP portant sur la quête d’une ’nouvelle ruralité’ à travers la réalisation d’une Réforme Rurale Intégrale, avec :
- Carmenza Gomez (Dirigeante paysanne en Colombie, ancienne présidente d’ANZORC)
- Andrés Felipe López (Doctorant à l’université de Toulouse en organisation et développement agraire, membre de FAL Toulouse et du Comité Solidarités Paysannes Internationales)
- Leo Raymond (Géographe, intéressé par les politiques agraires en Colombie, membre du Comité Solidarités Paysannes Internationales)
- Daniele Coll Figueras (Responsable du Comité Solidarités Paysannes Internationales, membre du Comité directeur de FAL)
- et Gerard Fenoy (Historien, docteur en Sciences Politiques auteur d’une thèse sur la Colombie, ancien Secrétaire Général et membre du Bureau National de FAL)
rdv donc à 18h30 sur la page Facebook de France Amériques Latines :
https://www.facebook.com/france.ameriquelatine

à 18h30 encore, le Centre Arabe de Recherches et d’Études Politiques de Paris organise un webinaire autour de Vincent Geisser qui reviendra sur l’instrumentalisation des concepts de Terrorisme et d’immigration
La relation entre terrorisme et immigration fait aujourd’hui l’objet de nombreuses instrumentalisations dans les champs politique et médiatique. À travers une mise en scène tragique, elle vient légitimer un processus de criminalisation de catégories entières de la société française, supposées être complices du terrorisme.
Comment s’articule le discours public autour de la question migratoire ? C’est autour de cette question que Vincent Geisser propose d’analyser cette instrumentalisation
Et si vous voulez en discuter avec le sociologue, rdv à 18h30 sur : [https://www.carep-paris.org/.../webinaire-33-terrorisme.../]

à 19h, le collectif Feminists in the City propose une visioconférence sur l’Histoire de la chasse aux sorcières Traduite en Langue des signes
et à 20h30, le collectif propose une visioconférence dont l’intitulé détourne la célèbre formule de Simone de Beauvoir : On ne naît pas homme, on le devient
Qu’en est-il du conditionnement culturel des hommes ? Comment la famille participe t’elle à l’apprentissage des catégories féminin/masculin ? Comment les garçons apprennent-ils que « l’amour c’est pour les filles » ? Comment, en voulant lutter contre, le collège favorise t’il les comportements violents chez les garçons ? Au travers d’exemples tirés de la littérature scientifique, l’anthropologue Marie Serre reviendra sur les rouages de la socialisation genrée vécue dès les premiers instants de la vie.
Et si vous voulez suivre ces visioconférences, rdv à 19h et/ou à 20h30 sur le site www.feministsinthecity.com

à 19h30, Sudposte Hauts de Seine et les Techniciens De Sud organisent une réunion virtuelle des POSTIÈRES ET POSTIERS EN LUTTE pour organiser la riposte aux réorgs mise en place par la direction de la Poste
et si vous voulez y participer, il faut envoyer un mail à :
plate-forme.laposte@gmail.com

demain matin à 9h, 3 des 5 personnes du collectif Sainte-Marthe en lutte qui ont été interpelées le 28 septembre dernier suite à l’occupation du local du H, doivent comparaitre devant le TGI de Paris
L’occupation de la place Sainte Marthe avait pour objectif d’instaurer un nouveau rapport de force en faveur de la lutte contre la gentrification qui a lieu dans le quartier, déjà impulsée par des habitant.es organisé.es depuis plusieurs années. Le quartier de la place Sainte Marthe, qui est une des premières cités ouvrières de Paris, est en effet aujourd’hui à la merci des projets de transformation urbaine portés par deux rapaces de l’investissement immobilier : Nexity et Edmond Coignet. Ces deux entreprises sont ainsi devenues actionnaires majoritaires en 2019 de la Société Immobilière de Normandie, propriétaire historique de 120 lots dans le quartier. Parmi ces lots, 80 sont des locaux au rez-de-chaussée qui ont permis jusqu’à très récemment, grâce à des loyers 4 fois en dessous du prix du marché, d’abriter des activités d’artisanat de plus en plus rares dans le centre parisien. Mais, Ces baux avantageux ne sont pas renouvelés, et par conséquent des centaines de m² se retrouvent vides tandis que leurs loyers grimpent : aujourd’hui, plus d’une quinzaine de locaux sont inoccupés alors que les AIRBNB et autres bars branchés fleurissent. Comme toujours dans des processus avancés de gentrification, les habitant-es de ce quartier populaire voient les loyers exploser. Les galérien.nes, les sans-abris, les sans-papiers, les révolté.es qui squattent régulièrement sur la place sont peu à peu remplacé.es par une population aisée et pacifiée.
C’est en partie pour s’opposer à ce projet de ville rentable et mortifère que plusieurs locaux appartenant à la SIN ont été occupés, mais aussi pour disposer d’un espace d’organisation autonome dans Paris, mais le 28 septembre, des représentant.es de la société immobilière Edmond Coignet se sont rendus dans le quartier pour constater les locaux occupés et la police a interpelées 5 personnes ce jour-là, et 3 d’entre eux comparaissent demain matin devant le TGI de Paris
alors pour les soutenir, rdv demain à 9h devant le TGI de Paris à la Porte de Clichy, et d’ici là vous pouvez tr signer la pétition de soutien : https://urlz.fr/eWJn

enfin demain à 11h, dans le cadre d’une journée d’actions internationales : le CLAP, Collectif dédié à la défense des droits et des conditions de travail des livreurs ’auto-entrepreneurs’ Deliveroo, Uber Eats, Stuart, Glovo, Frichti, etc. organise un rassemblement
alors que Les failles antisociales du modèle Uber ne sont plus un secret, Uber fait un intense lobbying à Bruxelles pour protéger en Europe son modèle de travail hors-la-loi. En effet, demain la Commission européenne lance sa première consultation officielle en vue d’une loi européenne sur le travail de plateforme qui devra être adoptée en fin d’année, et dans cette perspective : la commission européenne examinera une proposition de loi rédigée par Uber.
Partout dans le monde, des collectifs et des syndicats de 16 pays préparent des actions devant les bâtiments de l’Union Européenne.Aussi dans ce cadre, le CLAP organise un rassemblement de livreurs, VTC, travailleurs précaires de tous les secteurs et autres sympathisants, devant le bâtiment de la représentation de l’UE à Paris : et le rdv est donné demain à 11h au 288, Bd St Germain

RDV Culturels

de 15h à 16h30, le séminaire sur l’Intelligence artificielle, art et créativité organisé par le labo Centre Internet et Société du CNRS se poursuit avec une séance virtuelle autour du collectif Obvious
Obvious est un collectif d’artistes qui travaille avec de l’intelligence artificielle pour la création visuelle. Après une entrée fracassante dans le monde de l’art, avec le premier tableau créé à l’aide d’une IA vendu dans une grande maison de vente aux enchères, Obvious continue d’explorer la créativité algorithmique en interprétant différents mouvements d’arts emblématiques (Ukiyo-e, Masques africains, Art pariétal et street art), tout en démocratisant l’usage d’algorithmes dans les processus créatifs en général.
Alors si vous voulez explorer les usages et critiques de l’IA dans le contexte de la création artistique, avec le collectif Obvious, il faut vous inscrire avant 15h sur : https://cis.cnrs.fr/extras/inscriptions/sem_ia_art.php

dans le cadre du festival Les pépites des p’tits cinéphiles proposé par la 25ème heure, plusieurs projections virtuelles sont prévues pour les mômes :
- à 16h30, cet aprem ce sera Ma folle semaine avec Tess – à voir Dès 10 ans
- et demain matin à 10h30 ce sera Zébulon le dragon – à voir Dès 3 ans
et pour visionner les films, rdv sur : https://www.facebook.com/events/910132089803751/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D%2C%7B%22extra_data%22%3A%22%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_interested_events_unit%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

à partir de 17h, la plateforme culturelle Darat al-Funun propose un vernissage virtuel de son exposition sur les Écologies postcoloniales qui propose de réfléchir aux questions écologiques essentielles, en abordant la manière dont les pratiques coloniales et les économies extractives ont affecté et contaminé les environnements naturels des peuples autochtones et des écosystèmes autochtones.
En S’éloignant de la violence épistémique édictée par les technologies dominantes de mesure et de calcul qui soumettent les formes de vie à la logique du marché, cette expo met au jour des systèmes de savoirs autochtones enracinés dans les conceptions de la nature et de la terre comme sources de vie et de subsistance. En réfléchissant avec Fanon, les participants sont invités à s’engager dans des lectures critiques de la décolonisation et à spéculer sur les futurs de la vie qui reconnaissent la terre comme « la valeur la plus essentielle », son humus comme étant à la fois porteur de mémoire , de traumatisme collectif et de site de résurgence et de régénération anticoloniales. Contre une grammaire moderne de prédation et d’extraction, cette expo aux multiples facettes invoque d’autres mondes en devenir, explorant des formes radicales d’organisation sociale centrées sur l’entraide.
et si vous voulez suivre ce vernissage virtuel en direct, rdv à partir de 17h sur la page Facebook de Darat al-Funun : https://www.facebook.com/daratalfunun

à 18h, l’association Talivera propose une visioconférence avec une sociologue de la mode autour de l’histoire du pantalon au féminin
Depuis quand les femmes portent-elles le pantalon ? Qu’y a t-il derrière l’expression porter la culotte qui vient de là ? Et Pourquoi l’histoire du pantalon c’est aussi celle de la liberté et du sexisme ?
Si vous voulez en discuter avec une sociologue de la mode, rdv à 18h sur :
https://talivera.fr/.../e-cafe-le-pantalon-dans-tous.../185

à 19h30, L’EHESS propose un atelier virtuel sur la recherche photographique avec les photographes Lila Neutre et Nina Ferrer-Gleize qui reviendront sur la Photographie et la création : méthodes visuelles et sensorielles en sciences sociales
si vous voulez participer à cet atelier virtuel avec Lila Neutre qui mène une recherche polymorphe concernant l’expression des masculinités en Seine-Saint-Denis, et avec Nina Ferrer-Gleize qui s’intéresse au milieu agricole et à ses représentations, il faut vous inscrire sur : https://zoom.us/.../tJMvd-ChqzguH9NnHXTfZUILvlX04EJJ_lFs

à 20h, Espace Magnan et La Vingt-Cinquième Heure proposent une projection-débat virtuelle autour du film MARCHE AVEC LES LOUPS avec son réalisateur, Jean-Michel Bertrand
Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple.
Et si vous voulez découvrir ou redécouvrir ce film et en discuter avec son réalisateur, rdv à 20h sur :[https://sallevirtuelle.25eheure.com/seance/5830/]

Musique : Hélène Martin - Le condamné à mort (Jean Genet)

Agenda du 2021-02-23

Documents joints

Aujourd'hui, on sera au téléphone avec Fabienne (...)