Agenda des luttes 8 février

lundi 8 février 2021
par  Julie agenda

Et aujourd’hui, on sera au téléphone avec Sylvain qui est toujours enfermé au CRA de Vincennes et menacé d’expulsion
Pour le soutenir, signez ici : https://reseau-resf.fr/URGENT-Liberez-et-regularisez-Sylvain-B-K-eleve-en-premiere-Bac-Pro-Son

AGENDA DU 2021-02-08

RDV MILITANTS

À 12h le collectif féministe des Garces et le collectif Mion la Honte organisent un 7ème rassemblement devant Science Po pour demander la démission de son directeur, Frédéric Mion, accusé d’avoir mal géré les accusations d’inceste à l’encontre d’Olivier Duhamel.
Et c’est donc en ce moment devant Sciences Po et si vous voulez les soutenir c’est au 27 rue Saint-Guillaume.

de 12h30 à 14h30, le Centre de sociologie des organisations de Sciences Po organise un débat en ligne autour de l’ouvrage Cent ans de sous-reconnaissance des maladies professionnelles publié sous la direction de Catherine Cavalin, Emmanuel Henry, Jean-Noël Jouzel et Jérôme Pélisse, aux Presses des Mines
Cet ouvrage est consacré aux effets du travail sur la santé et de leurs prises en charge insuffisantes par les pouvoirs publics, rendant en grande partie invisibles les origines professionnelles de nombreuses maladies et décès. Remarquablement résistantes à l’épreuve du temps, les lois fondatrices structurent toujours aujourd’hui le soubassement légal et épistémique de la reconnaissance des maladies professionnelles, continuant à s’avérer incapables de réparer correctement les maux du travail. Cet ouvrage rassemble des contributions d’historiens et de sociologues qui étudient les raisons de cette inertie, et donnent à voir les causes de la sous-reconnaissance chronique des maladies professionnelles.
Et si vous voulez en discuter avec : Alain Carre, ancien représentant CGT à la commission des Maladies Professionnelles du Conseil d’Orientation des Conditions de Travail ; Jean-Denis Combrexelle, Président de la section sociale et de la Section du contentieux au Conseil d’État ; Béatrice Fervers, Coordinatrice du Département Prévention Cancer Environnement à l’Université Lyon 1et les auteurs du livre, il faut vous inscrire sur : https://sciencespo.zoom.us/webinar/register/WN_YyT7EZx8RqKP-vdp_1tFvA

De 13h à 18h, l’association Aceptess-Transgenres ouvre sa permanence psychologique
vous pouvez prendre rdv en appelant le 06.31.38.99.82
les rdv durent environ 30 minutes et se font soit par téléphone, soit en présentiel tous les lundis de 13h à 18h et c’est au 39 bis bvd Barbès, métro Barbès-Rochechouart

de 14h à 18h, le séminaire « genre et monde carcéral » organisé par la MSH Paris-Saclay, se poursuit avec une séance virtuelle qui sera consacrée à la construction des regards sociaux posés sur la déviance féminine juvénile et aux réponses apportées à celle-ci.
Dans une perspective socio-historique (sur la période 1945-1975), Véronique Blanchard interrogera les processus d’étiquetage des adolescentes qualifiées de « mauvaises filles », en analysant les critères mobilisés, le type de normes enfreintes et les réactions sociales suscitées. puis, Yaëlle Amsellem-Mainguy reviendra sur les processus de classement et de déclassement des mineures incarcérées, à partir d’une analyse sociologique des normes sexuelles et genrées assignées aux jeunes filles incarcérées dans les prisons pour mineur.es contemporaines.
Et donc si vous voulez suivre ce séminaire en ligne qui vise donc à comprendre comment les représentations genre interviennent dans le contrôle et l’enfermement de jeunes femmes, il faut vous inscrire sur : http://msh-paris-saclay.fr/event/seminaire-genre-et-monde-carceral-8-02-2021/

à partir de 14h aujourd’hui, et demain toute la journée, l’EHESS et le CNRS organise deux journées d’étude en ligne intitulées : ’Les Plans Magistraux des Humains et leurs Challengers Non-Humains’
avec au programme de cet aprem, des discussions autour de l’ordre socialiste. Ou comment Habiter et gouverner les friches agricoles à Cuba ; et des discussions sur la vitalité des résidus miniers et ses enjeux en terme de responsabilité humaine ». et demain matin, les discussions porteront sur : comment Composer avec le vivant. À travers l’étude de cas d’éleveurs fromagers fermiers et de leurs microflores, et une discussion sur la vitalité des vins nature ; et pour suivre ces journées d’études en ligne consacrée aux rapports entre humains et non-humains, il faut vous inscrire en envoyant un mail à : birgit.muller@ehess.fr

dans le cadre de la semaine anticoloniale et antiraciste, une émission spéciale intitulée « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR CHARONNE » sera diffusée sur FPP de 16h à 17h
Organisée par le collectif Sortir du Colonialisme, cette Émission sera Présentée par Henri Pouillot président du collectif qui invitera aux micros : Henri Cukierman et Laurent Pagnier du Comité Vérité Justice pour Charonne
et si vous voulez suivre cette émission spéciale rdv donc de 16h à 17h sur le 106.3 ou en streaming sur rfpp.net

à 17h, Réseau educ sans frontière organise un nouveau rassemblement de soutien pour une éléve de CM2, Fatoumate et sa famille qui risquent d’être expulsées
le rdv est donné à 17h devant l’école où elle est scolarisé, au 19 rue Laborie, dans le 18ème ; et RESF a aussi mis en ligne une pétition pour soutenir Fatoumate et la famille Sangaré : https://reseau-resf.fr/Une-enfant-de-CM2-Paris-18e-et-ses-parents-sont-menaces-d-expulsion-le-11 

de 17h à 19h, le séminaire sur les Mobilités et les reconfigurations des sociétés dans les Mondes russe, caucasien, centre-asiatique et centre-européen, organisé par l’EHESS se poursuit avec une séance virtuelle autour de Nicolas Werth qui présentera l’ouvrage d’Irina Flige, qui vient d’être publié en français, sous le titre : Sandormokh. Le livre noir d’un lieu de mémoire (aux éditions Les Belles Lettres)
Et si vous voulez suivre cette séance sur zoom, il faut s’enregistrer sur : https://listsem.ehess.fr/

à 18h, les Amis du Monde diplomatique organisent une rencontre en ligne avec Vincent Sizaire, maitre de conférence associé à l’Université de Nanterre, sur le thème de son article intitulé « Qui enrayera la machine répressive ? » et paru dans Le Monde diplomatique de décembre 2020
Les attentats terroristes font l’objet d’une instrumentalisation politique du plus disant sécuritaire. On assiste depuis 2015 à un renforcement des dispositifs répressifs de l’exécutif appuyés par des dirigeants politiques de toutes obédiences et soutenus voire exigé par des représentants d’institutions de l’État et des élus (police, préfet, députés) et enclins à entretenir la haine et la peur des citoyens et justifier de nouvelles lois toujours plus répressives et attentatoires aux libertés publiques, capables d’assimiler les mouvements de contestation à des situations de guerre, justifiant à son tour une militarisation du maintien de l’ordre.
Qu’il s’agisse du schéma national du maintien de l’ordre, de la loi relative à la sécurité globale, de la loi de programmation de la recherche ou bien encore de l’état d’urgence sanitaire, on assiste à une dérive sécuritaire et une remise en cause de l’État de droit si peu contesté au niveau des institutions qu’elle conforte selon Vincent Sizaire « l’opinion selon laquelle face à la criminalité terroriste, l’extension sans fin du pouvoir répressif serait un mal nécessaire. »
Ces dispositifs sont-ils efficaces pour lutter contre le terrorisme et assurer la sureté des citoyens ? Quel est le véritable objectif de ces lois et pratiques ? Comment peut-on inverser ce courant ? De quels moyens disposent les citoyen(ne)s dans ce contexte d’urgence sanitaire, objet lui-même de projet de lois toujours plus coercitives ?
C’est à ces questions que Vincent Sizaire tentera de répondre, et si vous voulez en discuter avec lui, rdv donc à 18h sur le lien zoom :https://us02web.zoom.us/j/84501628067
Si vous avez des difficultés à vous connecter par votre ordinateur, vous pouvez appeler ce numéro et renseigner l’ID de réunion :
Tel : +33 1 7095 0350
ID de réunion : 845 0162 8067

à 18h, le collectif corse Maffia No’ a vita Iè organise un débat en ligne autour de la Liberté de la presse en contexte mafieux
et si vous voulez suivre le débat, rdv à 18h sur : https://us02web.zoom.us/j/83334511590

À 18h30, la Commission de Mobilisation du Travail Social Ile-de-Franc organise une Réunion virtuelle des Rencontres Nationales du Travail Social en Lutte ! pour envisager la suite du mouvement et aussi préparer les prochaines rencontres nationales qui se tiendront à Grenoble les 13 et 14 mars prochain
et si vous voulez participer à cette réunion en ligne, rdv à 18h30 sur le lien du discord : https://discord.gg/4P7GvFc

de 18h30 à 19h30, les éditions du Croquant organisent une rencontre en ligne avec CLAUDE CALAME ET ALAIN FABART, à l’occasion de la publication de leur ouvrage intitulé : Migrations forcées, discriminations et exclusions-Les enjeux de politiques néocoloniales
Cet ouvrage propose différents éclairages sur les causes des migrations forcées et sur leurs conséquences en termes de stigmatisation, de discrimination, d’exclusion et de négation des droits : droits de la personne, droits sociaux.
L’absence de statut, la négation de toute identité condamnent migrantes et migrants à des conditions de vie plus que précaires, aux violences policières et à des pressions psychiques qui contribuent à détruire leur humanité.
Les auteur·es s’interrogent autant sur les raisons de ces discriminations et de ces exclusions que sur leurs usages politiques. Quelles voies proposer pour une autre politique migratoire et pour changer le système qui produit les migrations forcées, sous la contrainte économique, sociale et environnementale ?
Pour en discuter avec les auteurs, rdv donc à 18h30 sur : https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_JLxuY-bXQCae6ksbKBZMIQ

de 18:30 à 20:00, le Campus Condorcet Paris-Aubervilliers poursuit son cycle de séminaires en ligne consacré à la Mémoire, aux langues, et aux territoires, avec une séance consacrée aujourd’hui aux LANGUES LOCALES EN SITUATION DE CONTACT COLONIAL
Ce cycle se propose d’explorer la manière dont nous habitons les événements du passé et ceux du présent, comment ils nous atteignent et nous constituent à travers les récits, les images, les musiques, les langues, la mode, les objets. De quoi nous souvenons-nous, dans quel(s) ’nous’ avons-nous le sentiment de nous reconnaître, et comment se dessine un territoire dans l’entrelacement des mémoires et des langues ?
Et pour suivre la séance d’aujourd’hui, où il sera question de s’APPROPRIER et se réapproprier LES LANGUES LOCALES EN SITUATION DE CONTACT COLONIAL, rdv donc à 18h30 sur : https://bit.ly/rdvcondorcet4

pour les insomniaques, à 2h du mat, le Washtenaw General Defense Committee organise une discussion virtuelle, en anglais, avec l’historien Matthew Siegfried, qui reviendra sur l’ « histoire des peuples du comté de Washtenaw » ! : Résistance indigène, abolitionnisme radical, grèves ouvrières et organisation révolutionnaire !
Et pour en discuter avec lui, en anglais, rdv donc à 2h du mat sur : https://www.facebook.com/washtenawGDC

demain matin, de 9h30 à 12h30, le séminaire Migration et Travail, organisé par le Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail se poursuit avec une séance virtuelle autour de Babacar Fall, historien à l’Université Cheikh Anta Diop, qui reviendra sur Le travail forcé en Afrique Occidentale Française (entre 1900 - 1945)
et si vous voulez suivre ce séminaire en ligne, rdv demain à partir de 9h30 sur : https://lest.fr/.../travail-force-en-afrique-occidentale...

enfin, après un dimanche festif sur le site de la raffinerie de Grandpuits où de nombreux collectifs sont venus soutenir les grévistes, un rassemblement est organisé par les grévistes soutenus par Greenpeace France, Attac et les Amis de la terre, demain matin au pied de la tour Total-Michelet à la Défense
Les travailleurs de Grandpuits sont en grève depuis le 4 janvier pour protester contre les 700 suppressions d’emplois voulues par Total dans le cadre d’une opération de greenwashing.
Pour les soutenir, rdv donc demain matin à 10h au pied de la tour Total Michelet, M° Esplanade de La Défense ou RER Grande Arche De La Défense

RDV CULTURELS

La 16ème édition du Festival Hors-Piste organisé par le centre Pompidou, se poursuit en ligne, sur le thème de l’écologie des images , avec au programme aujourd’hui des projections virtuelles de :
- Color-Blind, réalisé par Ben Russell en 2019, qui fait appel au fantôme tourmenté de Paul Gauguin pour révéler l’héritage colonial de notre présent post-colonial indiscutablement teinté de syncrétisme.
- suivi de la projection de Apiyemiyekî ?, réalisé par Ana Vaz en 2019, qui analyse 3 000 dessins réalisés par les Waimiri-Atroari, un peuple originaire de l’Amazonie brésilienne, qui s’interroge sur le Kamña (« le civilisé »)
- puis la projection de Jiíbie, réalisé par Laura Huertas Millán en 2019, qui filme la production de coca, dans l’intimité d’une famille de l’Amazonie colombienne.
- et enfin la projection du film Vojta Lavička : des hauts et des bas, réalisé par Helena Třeštíková qui retrace l’histoire de ce violoniste rom
Et pour retrouver ces projections virtuelles, rdv sur : https://www.centrepompidou.fr/fr/programme/agenda/evenement/f7sujbA

à 18h, l’Institut Français d’Études Anatoliennes d’Istanbul organise un webinaire autour de Muriel Girard qui reviendra sur son livre intitulé : Le théâtre du patrimoine. L’artisan, le maire et le touriste à Istanbul, publié aux presses universitaires François Rabelais
Quel rapport entre un artisan, un touriste et son guide, et un maire ? Tous sont des acteurs de la scène patrimoniale, dont la péninsule historique d’Istanbul constitue ici le cadre. L’étude de ce qui s’y joue, entre tourisme, pratiques artisanales et patrimonialisation, éclaire d’un jour nouveau les logiques du changement social et des mutations urbaines. En Croisant entretiens, observations, cartographie et sources écrites, les enquêtes de terrain révèlent en effet les diverses manières, parfois contradictoires, de catégoriser l’artisanat, ainsi que les multiples recompositions sociales, spatiales et identitaires qui en résultent. Invitant les artisans, d’ordinaire silencieux, à prendre la parole, ce livre leur donne une place comme acteurs de la cité, et offre ainsi une approche originale de la fabrique du patrimoine dans la ville. Et si vous voulez en discuter avec son auteur, il faut vous inscrire sur : register

À 18h71, Dubamix sort sa reprise de ’La semaine Sanglante’ feat Julien de JOKE avant la sortie de son album Communardes/Communards, qui sortira le 18 mars prochain pour les 150 ans de la Commune de Paris !
Et si vous voulez découvrir son remix de la semaine sanglante rdv à 18h71 sur :https://www.facebook.com/dubamixofficiel
Pre-save : https://distrokid.com/.../la-semaine-sanglante-feat-joke
Préventes https://www.dubamix.net/shop/communardes-communards/

à 20h, l’association Bi’Cause organise une Bi’Causerie avec Jann Halexander sur le spectacle vivant
Le vidéaste, auteur compositeur interprète, et militant Bi’Causien de longue date reviendra sur le confinement du spectacle vivant ; et si vous voulez en discuter avec lui, rdv à 20h sur : https://discord.com/invite/Hj4T4S9

Musique : Gang of Witches – Patriarchy is Burning

AGENDA DU 2021-02-08

Documents joints

Et aujourd'hui, on sera au téléphone avec (...)