Agenda des luttes 20 janvier

mercredi 20 janvier 2021
par  Julie agenda

Et aujourd’hui on sera au téléphone avec Matteo de l’organisation étudiante le Poing Levé de l’université Paris 8, pour parler de la journée de mobilisation des étudiant.e.s contre la précarité et pour demander la réouverture des facs
2 rdv : en ce moment un rassemblement sur le site de l’université Paris 8 est organisé avec un départ commun pour le rdv de 14h devant le CROUS de Port Royal, au 39 Avenue Georges Bernanos, pour une manif en direction du Ministère de l’Enseignement Supérieur.

Agenda 2021.01.20

RDV MILITANTS

et on commence avec cette grève lancée hier matin par le personnel des Archives nationales des sites de Paris et Pierrefitte-sur-Seine pour demander de pouvoir quitter le travail à 15h étant donné le couvre-feu à 18h
Depuis le 7 novembre 2020, les agent.e.s des Archives nationales font partie des très rares personnels du ministère de la Culture à avoir vu leurs établissements rouvrir au public et à être astreint.e.s à une reprise du travail en présentiel.
Pourtant, les Archives nationales ne sont pas des librairies, des disquaires ou des galeries d’art ! Les Archives nationales ne sont pas non plus un guichet de service public ! Enfin, les missions des Archives nationales ne revêtent aucun caractère essentiel, pas plus en tous cas que le Musée du Louvre, le Château de Versailles ou l’Arc de Triomphe ! D’autant que toutes les demandes de recherches peuvent être honorées par une communication dématérialisée.
Rien ne justifie donc leur réouverture à part le dogmatisme ou le fait de la Princesse de la rue de Valois...
Alors que le couvre-feu est avancé à 18 heures en raison de la « dégradation de la situation sanitaire », les personnels exigent donc de pouvoir quitter le travail à 15h pour éviter les heures de pointe dans les transports, et pour rendre possible la vie des agent.e.s pris.e.s en étau entre leurs obligations familiales et privées et leurs obligations professionnelles !
Et pour faire entendre leurs revendications les personnels des Archives nationales sont donc en grève et depuis 10h ce matin, ils sont réunis en AG sur le site de Paris dans le Hall du Caran et sur le site de Pierrefitte-sur-Seine dans la salle de lecture

le collectif ’Culture à Saint-Denis’ qui s’est créé il y a quelques jours, à l’initiative de l’association du cinéma l’Écran et qui regroupe plusieurs structures et associations culturelles de Saint-Denis lance une pétition pour demander la réouverture des lieux culturels dionysiens
 :https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pour-une-r%C3%A9ouverture-de-nos-lieux-culturels?recruiter=1174500505&recruited_by_id=b5c33470-573e-11eb-9938-d58f61e3819b&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=petition_dashboard
et pour demander la réouverture des lieux culturels dionysiens, le collectif vous propose aussi de venir témoigner devant sa caméra dans de courts portraits vidéo qui seront ensuite diffusés sur les réseaux sociaux. Et si vous voulez y participer, 2 rdv sont donnés : 
Vendredi de 11h à 13h et Samedi de 15 à 17h ; ça se passe au Cinéma l’Écran qui se trouve au 14 passage de l’aqueduc, à SAINT-DENIS, métro Basilique.

de 12:00 à 14:00 La Cantine des Gilets Jaunes de Montreuil sera ouverte
et c’est dans les locaux de l’AERI, au 57 rue Étienne Marcel à Montreuil

DE 14h à 18H , les brigades de solidarité populaire de Ménilmontant ouvrent leur point de collecte et distribution
et c’est au 24 Rue Moret – métro Ménilmontant

à 14h, Le mouvement algérien de la jeunesse et du changement présidé par Rachid Nekkaz et l’association les amis de la nappe de l’Albien, organisent un rassemblement devant l’ambassade américaine pour demander que la nouvelle administration Biden cesse de soutenir politiquement et financièrement les compagnies pétrolières qui veulent exploiter le gaz de schiste dans le Sahara algérien, et qu’elle agisse en faveur de la libération du militant écologiste algérien RACHID NEKKAZ.
Le rdv est donné à 14h devant l’ambassade américaine, à paris qui se trouve au 2 avenue Gabriel,dans le 8ème.

à 14h aussi, l’assoc Pépins production et Les Alchimistes proposent un chantier participatif pour préparer l’installation d’une pépinière à Pantin
le projet René.e est un projet d’occupation transitoire sur une friche de 2 000 m² à Pantin. Il s’agit d’un lieu d’expérimentation et de démonstration autour de la renaissance des sols, qui s’appuie sur deux activités principales :
- Une expérimentation, portée par Les Alchimistes, sur le compostage de couches usagées, collectées auprès des crèches pantinoises ;
- L’installation d’une pépinière de quartier destinée à produire des jeunes plants de manière participative et écologique.
Et pour préparer ce projet en chantier, l’assoc Pépins production et les Alchimistes vous proposent d’y participer aujourd’hui en mettant en place une signalétique sur le site, pour le rendre visible et accueillant pour les pantinoises et pantinois
et si vous voulez y participer, c’est à 14h au 11 avenue du général Leclerc, à Pantin

à 14h30, Vie scolaire en colère IDF organise une AG en présentiel à La Parole errante à Montreuil
alors que depuis hier la coordination nationale des AED a lancé une grève reconductible pour demander que le métier d’éducateur scolaire soit pleinement intégré à l’éducation nationale et exiger une revalorisation salariale, l’organisation Vie Scolaire en Colère IDF organise cette AG pour préparer les actions prévues dans le cadre de cette mobilisation avec deux journées en perspective : celle de demain, avec la mobilisation du secteur social et médico-social et, la journée de mobilisation nationale de l’éducation nationale mardi prochain.
Et si vous voulez participer à cette AG organisée par Vie Scolaire en colère IDF, rdv donc à 14h30 à la Parole errante, et c’est au 9 rue François Debergue, à Montreuil, métro Croix de Chavaux

à 15h, la Permanence santé et conditions de travail sera ouverte à la BDT de Paris
Si Vous êtes confrontés à des conditions de travail intenables, dangereuses, injustes, sous pression, des violences, du harcèlement, des problèmes de santé, la précarité et l’incertitude du lendemain … et que Vous voulez trouver des conseils, des outils pour vous défendre, des idées pour vous en sortir…
La Permanence conditions de travail et santé est ouverte à tou-te-s, travailleuses et travailleurs de tous statuts
La permanence est tenue par des travailleuses et travailleurs, des militant-e-s syndicaux, des médecins du travail, des psychologues du travail, des agents de l’inspection du travail, des professionnel-le-s du droit, des expert-e-s CSSCT…, etc.
Vous pouvez prendre rdv en leur envoyant un mail à l’adresse : permanence@neplusperdresaviealagagner.org
puis rdv à partir de 15h à la BDT de Paris, 3 rue du château d’eau, métro Répu

à 16h30, le collectif sauvons les jardins ouvriers des Vertus d’Aubervilliers organise un rassemblement pour protester contre le projet immobilier des JO 2024 porté par le Grand Paris Aménagement et le Spie Batignolles, alors que les jardinières et jardiniers directement concerné.e.s par les travaux qui sont censés commencer en mars ont été convoqué.e.s pour une réunion pour discuter du chantier
alors si vous voulez défendre les jardins ouvriers d’Aubervilliers face à la machine à béton, rdv donc à 16h30 à la sortie du métro Fort d’Aubervilliers, côté bus, pour un départ commun vers le lieu de réunion
et si vous ne pouvez pas aller au rassemblement mais que vous voulez défendre les jardins ouvriers d’Aubervilliers, une cagnotte a été mise en ligne : Cagnotte en ligne : Collectif de défense des jardins ouvriers d’Aubervilliers (papayoux.com)

de 17h à 19h30, le séminaire Démasculiniser les sciences sociales organisé par l’université Paul Valéry de Montpellier se poursuit, avec une séance virtuelle autour de Christine Détrez qui reviendra sur la difficulté d’Enquêter sur des femmes effacées de l’Histoire ; et d’Aline Estèves qui proposera de Dynamiter la marginalisation héroïque des femmes :à partir de relectures contemporaines du mythe des amazones
et si vous voulez suivre ce séminaire en ligne, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : demasculiniser@gmail.com

à 18h, le séminaire Agir en temps de crise organisé par L’Institut d’études avancées de Paris et l’École Pratique des Hautes Études se poursuit, avec une séance consacrée à la Crise sanitaire de la covid-19
pour suivre cette séance avec notamment Nathalie Bajos, directrice de recherche à l’Inserm, rdv donc à 18h sur le site internet du séminaire : www.agirentempsdecrise.fr

à partir de 18h30 et jusqu’à vendredi, la cantine syrienne de Montreuil, le média GJ Cerveaux non disponibles et le dialogue global pour un changement systémique poursuivent la deuxième édition des rencontres internationalistes ’les peuples veulent’ en ligne
Si l’on semble s’accorder sur le fait que dans les quatre coins du monde « les peuples veulent la chute des régimes », La question de l’après reste bien souvent absente. C’est pourquoi cette deuxième éditions des rencontres internationalistes ’les peuples veulent’ sera consacrée à cette question de l’après....
alors que Pendant plus d’un siècle, révolution rimait avec socialisme(s)...qu’en est-il aujourd’hui ? Quelles propositions de transition ou de rupture réussissent encore à se frayer un passage dans ces soulèvements ? Faut-il convoquer La démocratie libérale pour remplacer les régimes autoritaires ? Des assemblées constituantes pour transformer la démocratie libérale ? Quelles perspectives dessinent les révoltés de nos jours. C’est autour de ces questions que ces rencontres proposent de réfléchir collectivement, et dans une perspective internationaliste.
Aujourd’hui, la discussion se fera autour de Megaphone, Roula Seghaier et Buzuruna Juzuruna pour parler des Constructions et interventions révolutionnaires, avant, pendant et après l’insurrection au Liban ; et pour suivre cette discussion collective en ligne et y participer, rdv donc à 18h30 sur le lien zoom : https://zoom.us/j/98037919613

à 20h30, le collectif Feminists in the City organise un webinaire sur les origines de la domination masculine
Pourquoi une hiérarchie s’est-elle greffée sur la différence sexuée ? Pourquoi cette hiérarchie s’exprime-t’elle de façon variée mais universelle au sein des sociétés humaines ? Comprendre ses fondements peut-il nous aider à dissoudre cette hiérarchie ? Pour en discuter avec l’anthropologue Marie Serre, qui reviendra sur cette question de la domination masculine à travers les travaux de l’anthropologue Françoise Héritier, rdv donc à 20h30 sur : www.feministsinthecity.com

à 20h30 aussi, l’association Résistance Climatique propose une présentation en ligne de son outil ludique pour inventer nos vies bas carbone
alors si vous voulez en savoir plus sur cet outil mis au point par l’association Résistance climatique pour nous accompagner dans la réduction de notre empreinte carbone, rdv donc à 20h30 sur le lien zoom :
https://us02web.zoom.us/j/82313687986...=AT2XuVNfF0Dvl90J4BGTRB0qXac8zQGAwHBkGu_Uy2j16j5ajqc-eywT-qc5ZRb9hsaj4sKbliszV5BHau-FixDE-gpLty9wPQAYvMhMT_MixhCcVN9HwbDQDQA3aWZN5vSoT-4pmuFYZdfSAzixQUkT]
ID de réunion : 823 1368 7986
Code secret : 703857

à 21h, L’Anticapitaliste propose une émission spéciale sur Le fiasco de la politique vaccinale en France avec :
Sandrine Caristan, du collectif anti-Sanofric, le médecin Frank Prouhet, et l’épidémiologiste Gérard Chaouat ; et pour suivre cette émission consacrée à la politique vaccinale fraçaise, rdv à 21h sur la page Facebook de l’anticapitaliste : https://www.facebook.com/events/190404469463031/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

demain matin, à partir de 9h30, le séminaire consacré à la co-construction de la recherche sur les questions hospitalières, se poursuivra avec une séance virtuelle autour des statuts et des conditions d’emploi à l’hôpital public
Et pour suivre ce séminaire en ligne, il faut s’inscrire sur : https://framaforms.org/inscription-1e-seance-seminaire-co-

enfin demain : c’est journée de grève et de mobilisation dans le secteur du social et du médico-social et la Commission de Mobilisation du Travail Social Ile-de-France, a répertorié toutes les initiatives lancées partout en France
et si vous voulez consulter la carte et l’enrichir, rdv sur : https://www.google.com/maps/d/edit..

RDV CULTURELS

depuis 10h ce matin, l’EHESS et l’institut national d’histoire de l’Art organisent une journée d’étude en ligne intitulée : Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge. Cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé, entre 1840-1940
et au programme, cet aprem, les discussions porteront sur les pratiques militantes de l’imprimé, avec un focus sur L’émergence d’une nouvelle culture démocratique de l’imprimé périodique en France et en Italie au milieu du XIXe siècle, un focus sur les Découpages du temps révolutionnaire à travers les almanachs anarchistes et communistes, ou encore un focus sur Le Suffrage Atelier : comme émancipation politique et économique des femmes ; et si vous voulez suivre cette journée d’étude en ligne, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : laura.truxa@ehess.fr

de 12h à 13H, Le Conservatoire de Montreuil et La Marbrerie vous proposent un concert de musique classique en ligne
et vous pouvez le suivre sur la page Facebook du Conservatoire de Montreuil : https://www.facebook.com/conservatoiremontreuil93

à 14h, La Cinémathèque du documentaire à la Bibliothèque publique d’information et l’EHESS poursuivent leur séminaire consacré à l’art du récit dans le cinéma documentaire et pour la séance d’aujourd’hui, l’ethnologue Stéphane Breton reviendra sur le film-doc : RÉCRÉATIONS réalisé par Claire Simon en 1998
Pour discuter avec lui de ce film qui se met à hauteur d’enfants dans leur lieu de prédilection, à savoir la cour de récré, rdv donc à 14h sur : https://www.facebook.com/events/235330611386935/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

et restez branchés sur le 106.3 :
de 14h à 15h, Fpp diffusera une archive de 1994 de l’émission multitude sur la commuauté turque des donmé
et de 16h à 17h, Fpp diffusera une archive de 2004, sur le livre Police et discriminations raciales, le Tabou français publié aux Ed. de l’Atelier par Sophie Body-Gendrot, et Catherine Wihtol de Wenden, en 2003

à 16h, le séminaire Penser les décolonisations organisé par l’université Jean Jaurès de Toulouse propose une séance virtuelle avec Julie Peghini et Jean-Christophe Goddard qi reviendront sur la mise en scène par Jean-Paul Delore et Dieudonné Niangouna de ’Machin la Hernie’ de Sony Labou Tansi
L’écriture fleuve de Machin la Hernie, le roman de l’écrivain congolais Sony Labou Tansi mis en scène par Jean-Paul Delore et interprété par Dieudonné Niangouna, est en partie inspirée par les discours radiophoniques du général Mobutu, le dictateur qui a gouverné la République Démocratique du Congo jusqu’en 1997 après l’avoir renommée Zaïre en 1971. Le monologue torrentiel du Président fictif Martillimi Lopez, dans Machin la Hernie, n’est toutefois le portrait à charge d’aucun dictateur africain. Il s’agit d’abord et surtout de mettre en scène le pouvoir politique, et son rapport avec l’Europe qui a installé et finançé le « sinistre africain » orchestré dans des pays faussement indépendants par des « souverainetés imbéciles ».
Et pour discuter de la mis en scène de ce roman poético-politique avec Julie Peghini et Jean-Christophe Goddard, rdv donc à 16h sur le lien zoom : https://prismes.univ-toulouse.fr/player.php?code=AwqdsP9Q&width=100%&height=100%

à 18h, les éditions CF proposent une visio-conférence avec Fred Turner qui présentera son dernier livre intitulé : L’usage de l’Art. De Burning man à Facebook. Art, technologie, et management dans la Sillicon Valley
et si vous voulez la suivre, rdv donc à 18h sur : https://visio.octopuce.fr/b/her-ctt-kkq-69j

à 18h30, le Séminaire du centre international de philosophie sur les Archive(s), les événement(s), et les récit(s), intitulé ’Ce qui surgit, ce qui s’institue, ce qui s’écrit’ se poursuit en visio-conférence
et pour le suivre, rdv à 18h30 sur : https://us02web.zoom.us/j/84795631887

à 18h30 aussi, le séminaire consacré au « Patrimoine spolié pendant la période du nazisme (1933-1945) organisé par l’université paris 1 se poursuit avec une séance virtuelle consacrée aux Traces et mémoire des spoliations des livres et des objets et mobiliers ordinaires
La spoliation des œuvres d’art est sans doute la plus spectaculaire, celle qui marque le plus les esprits. Mais la spoliation a d’abord touché d’autres champs : le quotidien, l’immobilier, les outils de travail, et, sur le plan culturel, les livres et les bibliothèques, avec des millions d’ouvrages spoliés. Comment appréhender ces différents niveaux de spoliations ? Quels enjeux de mémoire soulèvent-ils ? La mémoire des spoliations est-elle identique pour les biens pillés ? Que représentent les différentes spoliations pour les familles aujourd’hui, et quelles politiques de mémoire peut-on bâtir sur ces spoliations d’ampleur différente ? C’est à ces questions que tenteront de répondre Sarah Gensburger et Benjamin Guichard, et pour suivre leur visio-conférence, rdv à 18h30 sur le lien youtube : https://youtu.be/uIF3Wllb6Jg

À 20h, La Cinémathèque du documentaire à la Bpi, l’Institut français de Prague et le Centre tchèque de Paris proposent une proection-débat autour du film Anny, réalisé en 2020 par Helena Třeštíková
Anny est grand-mère....et Elle enchaîne toutes sortes de petits boulots et se prostitue dans les rues de Prague pour subvenir aux besoins de ses proches. Pourtant, elle continue de croire en la beauté de la vie....
Et pour découvrir ce portrait touchant et en discuter avec sa réalisatrice, rdv donc à 20h sur : Séance d’ouverture cycle Helena Třeštíková, lignes de vie%7D]

Un ouvrage collectif dirigé par Olfa Lamloum et Myriam Catusse intitulé ’Jeunes et violences institutionnelles. Enquêtes dix ans après la révolution tunisienne’, vient de sortir aux éditions Arabesques
À Douar Hicher et Ettadhamen, des jeunes hommes et femmes tentent de définir « la violence ». Telle qu’ils la vivent et se la représentent, elle est multiforme et omniprésente. Elle est aussi bien coercition physique et morale que disqualification symbolique, économique ou politique. Elle s’exerce parmi eux et contre eux. Comment dès lors, restituer, mesurer, et comprendre ces différentes formes de violence ? Comment façonnent-elles les rapports de ces jeunes aux institutions publiques, à l’espace et à leur propre corps ?
Dix ans après la révolution, cet ouvrage collectif se propose de discuter des violences institutionnelles dans deux quartiers relégués du Grand-Tunis. S’appuyant sur une recherche quantitative et trois études monographiques, il interroge les régimes de violence institués, dans différentes temporalités ; et pose la question de la légitimité des modes de régulation, d’encadrement et de contrôle des populations analysées.
https://iremam.cnrs.fr/spip.php?article7083

Musique : YG - FDT Part 2 ft. G-Eazy, Macklemore

Agenda 2021.01.20

Documents joints

Et aujourd'hui on sera au télépone avec Matteo (...)