Agenda des luttes 15 janvier

vendredi 15 janvier 2021
par  Julie agenda

Agenda 2021.01.15

RDV MILITANTS

depuis 9h, ce matin, l’institut des Amériques poursuit son colloque international en ligne sur la ’Dynamique de genre, sexualité et racialisation dans les Amériques’
avec au programme, cet aprem, des discussions sur : L’ÉCRITURE ET LA DÉCONSTRUCTION DES DYNAMIQUES DE GENRE ET DE RACE, suivies d’une conférence de clôture consacrée au Processus de décolonisation, à l’afroféminisme et la déracialisation ; et pour suivre ce colloque en ligne, rdv aujourd’hui encore sur : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZUpduugqzgvGd2YBAc07ggFHgaqY_7C0wA

les Brigades de solidarité populaire du 18ème et la ressourcerie ouvrent leur point de collecte-distribution de nourriture et produits d’hygiène aujourd’hui de 14h à 18h
et c’est au poulpe, 4 bis rue d’Oran.

à 17h, l’organisation étudiante Saint-Denis VIII Révolutionnaire organise un rassemblement contre la précarité étudiante alors que cette semaine plusieurs étudiants ont tenté de mettre fin à leur jour
le rdv est donné à 17h sur la Place Saint-Michel

à 17h aussi, l’ Atelier d’écologie politique de Toulouse propose un webinaire intitulé : La décroissance ou la mort... Comment survivre à l’économie contemporaine ?
La décroissance est un mouvement intellectuel qui porte une critique radicale de l’idéologie contemporaine de croissance économique. Cette critique a des implications qui vont bien au-delà des aspects économiques, et trouve notamment sa source dans des considérations écologiques, sociologiques, anthropologiques ou encore démocratiques.
Le webinaire sera articulé en deux temps. avec d’abord, une présentation large de ce mouvement, puis un traitement plus détaillé des enjeux économiques visant notamment à comprendre ce que pourrait devenir notre organisation économique dans une société décroissante.
Et pour suivre ce webinaire, rdv à 17h sur :
https://zoom.us/j/92363070697

jusqu’à 17h30, l’université de Reims organise une journée d’étude en ligne consacrées aux : ’Images, discours et migrations en Méditerranée »
Si les médias sont actuellement saturés par les discours liant la crise des migrant.e.s et la crise sanitaire causée par l’épidémie du covid-19, cette journée d’étude abordera non seulement les représentations sur les migrants concernées par ces crises, mais tous types de migrations, pourvu qu’elles soient envisagées sous l’angle de l’interculturalité (migrations professionnelles, économiques, politiques), observables hier ou aujourd’hui, dans le bassin méditerranéen. La notion de migrant.e étant elle-même construite socialement, politiquement, et médiatiquement, il s’agira d’explorer comment les dispositifs culturels mobilisant des images fixes ou des supports audiovisuels médiatisent une représentation des migrant.e.s ? Quelles valeurs et plus généralement quelles représentations des sociétés d’origine, de transit ou d’accueil véhiculent-ils ? Et du point de vue de la réception des images, comment les publics dans leur diversité appréhendent-ils ces dispositifs ?
C’est autour de ces questions que des historiens, des sociologues et des politologues aborderont les représentations des migrants dans cette journée d’étude en ligne, et pour la suivre il faut s’inscrire en envoyant un mail à : pascal.laborderie@univ-reims.fr

à 18h, ce soir, LE CRI ROUGE qui est un collectif rouge internationaliste pour la défense des prisonniers politiques révolutionnaires organise un MEETING de SOLIDARITÉ anti-impérialiste en ligne
Quelles réponses apporter face à l’aggravation des menaces impérialistes et réactionnaires au Maghreb et au Sahel ?Quelles initiatives de solidarité engager avec les luttes des peuples Sahraoui et Palestinien ?
C’est autour de ces questions qu’interviendront : Saïd BOUAMAMA, Georges Abdallah IBRAHIM (depuis la prison de Lannemezan), Adel SAMARA (depuis Ramallah, Palestine), ou encore Mohamed SIDATI (du Front Polisario) ; et Pour rejoindre le Meeting sur ZOOM, rdv sur :
[https://us02web.zoom.us/j/82213132374]
ID : 822 1313 2374
Passcode : 39841
Sur YouTube :[https://youtu.be/2tGPEvZeG3I]

à 18h30 ce soir, le Cercle de silence contre le traitement inhumain des sans papiers reprend sur Paris
Et c’est à 18h30 sur la Place du Palais Royal, Métro Palais-Royal-Musée-du-Louvre

à 19h ce soir, l’Union des Populations du Cameroun propose un webinaire en hommage à Ernest Ouandie, 50 ans après son assassinat
50 ans jour pour jour après l’assassinat d’Ernest Ouandié, un des derniers dirigeants historiques de l’Union des Populations du Cameroun, assassiné par le régime néocolonial d’Ahmadou Babatoura Ahidjo, ce webinaire reviendra sur son combat.
Et pour suivre ce webinaire, rdv donc ce soir à 19h sur : facebook.com/upcdesfideles=AZUnNqxi6pT9CqaaMh4IsvkBRcjB5Y6hs9gpHix_VQw-hji51hU7JXLSyIYf7eBnhkdhNIMBkjJQxugeF0F6zS0iS4Z9TDgiRDyQW4eqG6_SKHY8Ir2DCn-bUcHwXyX54Zc&__tn__=q]

à 20h ce soir, la Revue Belge de critique sociale et d’analyse marxiste, la revue Lava, propose un webinaire en hommage à Patrice Emery Lumumba
Il y a 60 ans, le premier ministre du gouvernement élu au Congo, Patrice Eméry Lumumba, était assassiné sur ordre du gouvernement belge et étasunien.
Qui était Lumumba ? Quelle a été son importance pour l’histoire du Congo ? D’où est venu l’ordre de l’assassinat et pourquoi il a été assassiné ? Quelles est l’importance des idées de Lumumba pour le Congo, l’Afrique et pour la décolonisation de la Belgique aujourd’hui ?
C’est à ces questions que tenteront de répondre notamment : Demba Moussa Dembélé, du Centre Tricontinental et Ludo De Witte, auteur du livre « l’assassinat de Lumumba » (1999) ; et pour suivre ce webinaire, rdv sur : https://www.facebook.com/events/4147566195777…

demain, à partir de 9h30, les moniteurs étudiants en lutte de la bibliothèque universitaire sainte-Barbe tiennent leur piquet de grève
et pour les soutenir c’est entre 9h30 et 14h demain, sur la place du Panthéon

demain de 10h à 12h, l’Institut de recherche sur les mouvements sociaux organise un webinaire sur la pédagogie critique comme éthique
La pédagogie est perçue en France comme un ensemble de techniques ou des méthodes. C’est souvent un obstacle pour comprendre la pédagogie critique. En effet, dans les livres : Pédagogie de l’autonomie de Paulo Freire ou dans Apprendre à transgresser de Bell Hooks, on ne trouve ni techniques, ni outils. La pédagogie renvoie alors à un « agir éthique » (une praxis) qui doit être distingué de « l’agir technique » (ou didactique). Plus largement, la notion de pédagogie critique n’est pas détachable de la lutte pour de meilleures conditions de travail pour Paulo Freire. Elle se trouve ainsi liée à l’action syndicale. Cela peut conduire alors à une réflexion sur les pratiques de résistance éthique au travail.
De manière générale, la pédagogie critique s’inscrit dans une approche plus large de l’éthique que certains auteurs et autrices ont nommé « l’éthique de la critique ».
Ce séminaire en ligne sera donc consacré à l’agir éthique en pédagogie critique et à l’éthique de la critique. Et pour suivre ce séminaire en ligne, il faut s’inscrire sur : https://pedagogemancipa.sciencesconf.org/

demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de Montreuil sera ouvert
et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Etienne Marcel, à montreuil

demain à 13h, plusieurs groupes de GJ parmi lesquels : opé spéciale GJ et le syndicat GJ organisent l’Acte 2 de la marche des pouvoirs
après un premier acte interdit et décevant, le 19 décembre dernier, les GJ ont saisi le Conseil d’État pour cet acte 2 qui est prévu donc demain à 13h, et le rdv est donné devant le Conseil d’État justement !

À 14h, un autre appel de GJ est lancé par Force Jaune, les GJ demain, décla ta manif, rejoints par le collectif touche pas à mon intermittent, le collectif Stop corruption et le mouvement des droits sociaux
et le rdv est donné à 14h sur la place Stalingrad

demain, à 14h surtout c’est le énième acte contre le projet de loi sécurité globale !
La proposition de loi dite « Sécurité globale » a été votée par l’Assemblée nationale et poursuit son cheminement parlementaire au Sénat. L’annonce par le gouvernement de la réécriture du texte par une commission indépendante a fait long feu puisqu’elle était tout simplement contraire au principe de séparation des pouvoirs. Une commission sénatoriale a consulté certaines organisations membres de la coordination en leur annonçant que l’article 24 de la loi serait bien réécrit pour être éventuellement introduit dans l’article 18 de la loi dite Séparatisme. Aucune annonce n’a été faite à propos des articles 21 et 22 concernant la surveillance généralisée par drone et par caméra piéton, ni sur le Schéma national du maintien de l’ordre. Le président de la République n’a pas davantage répondu à la demande de rencontre formulée par la coordination Stop loi sécurité globale, dans une lettre ouverte envoyée le 14 décembre.
C’est dans ce contexte que la coordination qui regroupe les quatre organisations syndicales représentatives de journalistes et de la Ligue des droits de l’Homme,des collectifs de journalistes comme REC, des médias, et des organisations comme la quadrature du net, Amnesty, La LDH, et ATTAC, et d’autres organisations parmi lesquelles le média GJ cerveaux non dispo, le CNNR, Act-Up, appellent donc à une nouvelle manif.
Et un appel a été lancé à sortir les sonos par les comités de soutien à la Maskarade et le collectif Tekno Pirate
rdv donc demain à 14h à Daumesnil pour une marche qui ira en direction de Bastille

demain de 14h à 18h, l’Alternative International Movement Panam, l’ AIM Panam, organise, avec d’autres collectifs antifascistes, une collecte de vêtements d’hiver, produits d’hygiène et alimentaires pour les exilés
et pour déposer vos dons, c’est au 133 rue de la roquette

demain de 14h à 18h aussi, la bergerie des Malassis qui est un Lieu associatif à Bagnolet, propose une session micro ouvert
et si vous voulez aller poser votre voix et défendre la bergerie urbaine qui est menacée par un projet immobilier, rdv donc demain de 14h à 18h au 9 rue Raymond Lefevre, à Bagnolet

demain, de 16h à 18h, les BSP de Ménilmontant ouvriront leur point de collecte et de distribution
et c’est au 24 rue Moret, métro Ménilmontant

demain à 16h, le Syndicat du Travail sexuel Stras organise une réunion en ligne de la fédération IDF pour préparer la grève féministe du 8 mars prochain et les actions qui seront menée pour dénoncer la loi de pénalisation des clients, 5 ans après sa promulgation, en avril prochain
et pour y participer, il faut envoyer un mail à : federation-idf@strass-syndicat.org

demain à 19h, le Réseau palestinien de solidarité des prisonniers de Samidoun propose un débat en ligne pour lancer la Semaine internationale d’action pour libérer Ahmad Sa’adat et tous les prisonniers palestiniens.
L’emprisonnement du dirigeant national palestinien Ahmad Sa’adat met en évidence non seulement l’utilisation de l’emprisonnement comme arme coloniale clé de l’occupation israélienne, mais aussi la complicité de l’Autorité palestinienne et la direction de puissances impérialistes comme les États-Unis, la Grande-Bretagne et les pays de l’UE.
Lena Meari reviendra sur l’histoire et l’actu de la résistance palestinienne au quotidien — le sumud d’où samidoun ; et Hadeel Shatara, coordinateur de Samidoun Palestine, reviendra sur les prisonniers politiques palestiniens détenus par l’Autorité palestinienne dans le cadre d’une « coordination sécuritaire » avec l’occupation israélienne, et Mohammed Khatib, coordinateur de Samidoun en Europe, reviendra sur le cas d’Ahmad Sa’adat ; et pour suivre cette visio-conférence en anglais, rdv donc demain soir sur : https://bit.ly/freesaadat

demain à 20h30, le collectif Feminists in the City propose un webinaire sur l’histoire de la prostitution en France
Filles de joie, catins, courtisanes, grandes horizontales, travailleuses du sexe... au 13ème siècle comme au 21ème, leur métier fait toujours polémique : il est tour à tour prohibé, toléré, ou réglementé.
Et pour revenir sur l’histoire du plus vieux métier du monde avec l’historienne, Amélie Bridot, rdv donc demain soir à 20h30 sur le site : www.feministsinthecity.com

dimanche toute la journée à partir de 11h, c’est la ZADimanche sur le triangle de Gonesse pour s’opposer à la reprise du chantier de la gare « triangle de Gonesse » !
Le 18 décembre dernier, la cour administrative d’appel de Versailles a rétabli le Plan Local d’Urbanisme de Gonesse, rendant possible l’urbanisation de 280 hectares du Triangle agricole. Cinq jours plus tard, la Société du Grand Paris annonçait une reprise du chantier de la gare du Grand Paris Express dès le mois de février, ignorant ainsi les préconisations de la Convention citoyenne pour le climat, les actions juridiques en cours, et sans attendre les décisions du gouvernement suite au travail de Francis Rol-Tanguy, rapporteur du gouvernement, sur l’avenir du Triangle.
la SGP cherche ainsi à passer en force pour construire une gare située en plein champ pour la ligne 17 Nord ! Pourtant, de nombreuses communes d’Ile-de-France sont aujourd’hui à la recherche de terres fertiles, de fermes et de maraîchers pour s’alimenter et pour respecter la loi qui prévoit : dès 2022, la loi prévoit que celles-ci devront être approvisionnées à 50% en produits bio ou sous label de qualité.
Le projet CARMA qui permet d’assurer la vocation agricole du triangle, est prêt à démarrer. À l’heure où les citoyenn.es plébiscitent les aliments produits localement et sans produits chimiques, à l’heure où les crises sanitaires et les canicules à répétition exigent de développer l’autonomie alimentaire et de protéger les sols, CARMA donnera un avenir aux terres du Triangle et enclenchera, au sein du Pays de France, des dynamiques pour l’emploi et pour la santé alimentaire de tous.tes. De leur côté, la SGP et certains élus du conseil départemental du Val d’Oise s’obstinent à proposer des projets incohérents, vides de toute substance, dans le seul but de démarrer la construction d’une gare coûteuse et inutile et d’urbaniser le Triangle.
Alors pour protester rdv dimanche à 11h, sur la ZaD du triangle de gonesse, sur le Chemin de la Justice, à GONESSE ; RER B ou D, arrêt Parc des Expositions ou Villiers-le-Bel Gonesse Arnouville, puis bus 20, arrêt Fontaine Cypierre
En cas de besoin, appelez au 06 76 90 11 62.
et il y a aussi un départ collectif en vélo prévu à partir de la Bastille dimanche matin, à 11h

dimanche de 10:00 à 12:00, l’association la PAZ organise un rassemblement pour demander la fermeture du marché aux oiseaux
Nous devons cesser de considérer les oiseaux et les poissons comme des marchandises. Les Emprisonner est cruel et archaïque. C’est les priver de leur liberté et de leur comportement le plus élémentaire : celui de voler.
En amont du marché aux oiseaux, c’est l’élevage et dans certains cas, la capture illégale, qui sont encouragés. Cette activité, qui consiste à transporter, sélectionner et organiser la reproduction des animaux dans un but lucratif, nie purement et simplement les intérêts des animaux, notamment leurs besoins fondamentaux : nombreux sont ceux qui meurent prématurément. D’autant que, la grande majorité des oiseaux vendus sur l’île de la Cité sont exotiques. Ils ne sont pas habitués à nos climats et sont très vulnérables à l’exposition extérieure (courants d’air).
Alors pour demander la fermeture du marché aux oiseaux, rdv de 10h à 12h sur la place Louis Lépine

dimanche à 12h, le Marbré propose une cantine vegan à prix libre, avant son AG publique hebdo
le Marbré c’est ce squat montreuillois qui s’est ouvert le 15 septembre dernier. Dans cette ancienne marbrerie vidée de ses ouvriers et laissée à l’abandon depuis 4 ans, le propriétaire, Raphaël Dary voudrait en faire de jolis appartements à revendre participant ainsi à la gentrification du Bas-Montreuil.
Le Marbré se veut un lieu non-marchand, auto-géré, avec un fonctionnement inclusif, et si vous voulez rencontrer celles et ceux qui font vvrer ce squat, rdv donc ce dimanche encore dès 12h pour la cantine et à 14h pour l’AG, au 39 rue des deux communes à Montreuil.

Dimanche à 14h30, le collectif Feminists in the City propose un atelier virtuel de collages féministes
et pour y participer, rdv donc dimanche à 14h30 sur le site : https://www.feministsinthecity.com/ateliers

Les ateliers d’artivisme de la BAM ont repris !
Et ça se passe dimanche de 16h30 à 20h30 (???????) à la Bibliothèque associative de Malakoff qui se trouve au 14 impasse Carnot, à Malakoff, métro Malakoff-Etienne Dolet
à vérifier sur Paris Lutte Info

dimanche à 18h, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police et à la justice
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

Enfin, dimanche à 18h aussi, l’organisation Scientists For Palestine propose un webinaire sur les energies renouvelables en Palestine occupée
et pour le suivre, il faut s’inscrire sur :http://www.scientists4palestine.com/.../renewable-energy.../=AT0fzYcbwkf9qXoLMr2BJnBoz9ZBe7L4hGm-zsFG_vR60HXRalbSyAEBBnspw7GLuEv5cAUm_XrfwUtHrw6_W7nYNWLNm3FLkvmg2jh0eT7Q-vvKZEv8yq-OscdD_1m42KB8ths0Z7jJM8RUgHGgOa8a]

RDV CULTURELS

cet aprem, à 17h30, quelque part dans le 5ème arrondissement, La Srf - Société des Réalisateurs de Films propose une promenade son et image autour de Jean Genet
et pour découvrir cette irruption impromptue dans l’espace public d’Un chant d’amour de Jean Genet, accompagné musicalement par Judah Warsky, il faut suivre la page Facebook de la SRF pour avoir le lieu exact de cette performance qui sera dévoilée au dernier moment : https://www.facebook.com/events/334081127696838/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

à 19h ce soir, La Gaîté Lyrique propose un nouveau cycle sonore intitulé ’Il était des Voix’ dédié à faire entendre les voix des invisibles et pour ce premier épisode du cyle, intitulé Les corps en révolte, des voix marquées par le handicap s’élèveront.
À l’ère des réseaux sociaux, la pression exercée par l’omniprésence de corps idéalisés, pour la plupart féminins, est d’autant plus forte. La différence n’a pas droit de cité, les corps sont marketés : plus ils sont proches des codes dominants, plus ils gagnent en visibilité. La construction du “corps idéal” renvoie aussi à l’image d’un corps performant, trouvant sa seule valeur en sa capacité à ’produire’, dans une pure logique capitalocentrée. En lutte contre le validisme et le concept même de “normalité”, des voix marquées par le handicap s’élèveront donc : celles des corps insoumis, des esprits rebelles, aux différences visibles ou invisibles, et qui redoublent d’énergie pour repenser des représentations moins normatives du corps.
Pour écouter les voix de :
- Redwane Telha : hémiplégique qui racontera sa longue préparation au Marathon de Paris
- Pierre Le Damany qui parlera du bégaiement.
- et Elena Chamorro : co-fondatrice du Collectif Lutte et Handicaps pour l’Égalité et l’Émancipation
rdv donc ce soir à 19h sur : [https://www.facebook.com/events/224872389010282/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A%7B%22mechanism%22%3A%7D][%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D->https://www.facebook.com/events/224872389010282/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D]

Les permanences de la bibliothèque les Fleurs arctiques reprennent les vendredi de 16h à 19h ainsi que les groupes de lecture les dimanche à 17h
Cette série de groupes de lecture dont le fonctionnement est précisé sur Paris Lutte Info (ici) s’ouvrira sur la lecture discutée de la brochure L’Autonomie, le mouvement autonome en Italie et en France, 1977, que vous pouvez consulter : ici.
Alors rdv cet aprem à partir de 16h, et dimanche à 17h à la librairies les Fleurs Arctiques qui se trouve au 45 rue du Pré Saint Gervais, M° Place des Fêtes ou Porte des Lilas

demain, à 16h30 Librairie De beaux lendemains organise une Rencontre-dédicace avec Aurélie Boissière et Laure Flavigny autour de leur Atlas d’Histoire
Que tous les passionnés d’Histoire, jeunes et moins jeunes, se réjouissent ! Cet atlas magnifique raconte et illustre en 34 cartes autant de dates mémorables de la Préhistoire à nos jours. La France telle qu’elle s’est construite, à travers les flux de populations, les guerres, les révoltes, les révolutions, les épidémies, les famines, les conquêtes successives et les destins de celles et ceux qui ont tissés l’Histoire au quotidien.
rdv à la librairie de Beaux lendemains qui se trouve au 8 allée Rosa Parks, à Bagnolet

demain à 17h, le Festival Cinéma et Droits de l’Homme propose une projection-débat en ligne autour du film le Char et l’Olivier, réalisé par Roland Nurier, en 2019
Pour découvrir ou redécouvrir ce film et revenir sur l’histoire de la Palestine occupée, avec Sarah Katz (militante pour la Palestine) et Pierre Stambul (Porte Parole de l’UJFP), rdv donc demain à 17h sur : [https://www.festival-cinema-droitsdelhomme.fr/la-vod/] ou envoyer un message à contact@festival-cinema-droitsdelhomme.fr

demain à 17h, la Bibliothèque associative de Malakoff invite Philippe Godard qui présentera son livre L’Anarchie ou le chaos (publié en 2018 aux éditions du Calicot) ; et dimanche à 16h, la Bibliothèque invite Eric Beynel pour revenir sur le procès de France Telecom avec le livre qu’il a coordonné, La Raison des plus forts, et publié aux éditions de l’Atelier
et pour participer à ces deux rencontres rdv donc samedi à 17h et dimanche à 16h, à la Bibliothèque associative de Malakoff qui se trouve au 14, impasse Carnot à Malakoff, métro Malakoff-rue Étienne Dolet

enfin, demain, à 21h, la Maison de la culture de Seine-Saint-Denis propose une projection virtuelle du film l’Un vers l’Autre réalisé par Stéphane Mercurio qui filme le metteur en scène Didier Ruiz et son spectacle Trans (mes enllà) qui devait être présenté à la MC93 en janvier
Stéphane Mercurio a filmé le metteur en scène au travail avec sept personnes trans. Au fur et à mesure des répétitions, leurs questions sur le féminin, le masculin, la norme, la liberté, les archétypes, la transgression, ou encore la sexualité font basculer les certitudes.
Et pour découvrir le film de Stéphane Mercurio, rdv donc demain soir à 21h sur : https://www.mc93.com/saison/didier-ruiz=AT3RGBJG91zOV3ULyFbaUEDVChdpqc7cDkIrNoxzFTzeToA0TFlD2D2dXMpXpo8sF0F7Xb6d6_2tO2Kds9wijrE5anATY8aHbqbFc6SPcgJ4RQQDCD7ITWlbih0JO5HL05DmYu5eK18fmD5LF_7TSDBg]

Musique :
Captain Simard - Les graines de la misère
Collectif Mary Read - Antifasciste

Agenda 2021.01.15

Documents joints

OpenDocument Text - 40.3 ko