Agenda des luttes 12 janvier

mardi 12 janvier 2021
par  Julie agenda

En raison d’une panne d’électricité, l’enregistrement de l’agenda du jour n’a pu être effectué, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée

et on commence avec cette bonne nouvelle transmise par le Collectif Inter-Blocs : après avoir bloqué et occupé hier le CHU de Toulouse, pour dénoncer le non-remplacement d’une dizaine d’infirmières et la dégradation de leurs conditions de travail
les infirmières et aides-soignantes du bloc pédiatrique du CHU de Toulouse ont eu gain de cause puisque la direction a accepté leurs revendications.

on poursuit avec cette info : le média en ligne, l’Autre Quotidien met en ligne L’Autre France Presse pour réunir en temps direct les dernières publications d’une centaine de média en ligne alternatifs répartis dans toute la France.
Et pour retrouver ce fil d’infos militantes, rdv sur :https://www.lautrequotidien.fr/new-blog/afp?fbclid=IwAR3Sigq4l4RXt6ZOBW_TsSWOJGjsiqPnzWXN2f8G5Cg592H8uBGTPwEY5hY

La cantine des Pyrénées lance un appel à bénévolat et recherche des livreurs et livreuses pour livrer ses paniers repas dans le quartier
les livraisons se font entre 12h30 et 13h30, dans le secteur Pyrénées, dans le 20ème, et si vous voulez y participer, vous pouvez envoyer un mail à la cantine des Pyrénées via leur page Facebook

Le colloque en ligne sur les ’ ’Islams et les luttes de l’immigration’ organisé par l’université de Toulouse, Science Po Toulouse et l’EHESS se poursuit aujourd’hui avec
au programme cet aprem, des discussions sur la délimitation du champ des luttes : à partir du Dictionnaire biographique du mouvement immigré (DBMI)
et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, il faut vous inscrire sur : https://ut-capitole-fr.zoom.us/meeting/register/tJMsfuqgqD4oH9DCP6IcqI3JvB5YCX8o9Gc9

à partir de 13h30, la Revue française des affaires sociales propose un séminaire sur les bureaucraties dans le champ sanitaire et social, avec une séance virtuelle consacrée aux facteurs favorables au développement d’une organisation bureaucratique dans le secteur sanitaire et social
et pour suivre ce séminaire en ligne, il faut s’inscrire sur le formulaire : https://framaforms.org/inscription-aux-seminaire-de-la-rfas-1599150339 
programme du séminaire :
https://www.publisocial.fr/seminaire-bureaucraties-sanitaires-et-sociales/

dans le cadre du séminaire « Mobilité urbaine durable et inclusive en Europe » organisé par l’université de Strasbourg, Nicolas Puig et Anne-Cécile Hoyez reviendront sur l’ouvrage dirigé par Nicolas Puig et Assaf Dahdah, intitulé :Exils syriens. Parcours et ancrages (Liban, Turquie, Europe), et publié en 2018 ; et Anaïk Pian reviendra sur l’accès aux soins des primo-arrivants autour de la question des maraudes à Strasbourg.
Et pour suivre ce séminaire en ligne, rdv de 14h30-17h sur :https://bbb.unistra.fr/b/phi-pva-fyw
code d’accès 589951 puis votre nom.

À 17h, l’Institut des Amériques et le Campus Condorcet Paris-Aubervilliers poursuivent leur séminaire Perspectives Transaméricaines, avec une séance virtuelle consacrée aux Hydrocarbures non conventionnels dans les Amériques : comme nouvelle donne énergétique face à la crise globale
et pour le suivre, rdv à 17h sur : https://us02web.zoom.us/.../reg.../WN_6LU92R-uSiKMEugwh66ZPg

De 17h à 19h aussi, le Séminaire de philosophie politique normative organisé par l’EHESS se poursuit, avec une séance virtuelle autour de Nadia Urbinati qui proposera une théorie politique du populisme
et pour suivre cette séance en ligne, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : urfalino@ehess.fr

À partir de 17h30, le séminaire ’Migrations, ethnicité, santé’ se poursuit avec une séance virtuelle autour de Chloé Tisserand et Jacques Rodriguez (de l’Université de Lille) qui reviendront sur l’’Accueil des exilés à la frontière : adaptations et initiatives du personnel soignant à l’hôpital’
et pour suivre ce séminaire en ligne, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : camillefoubert@orange.fr

à 18h, l’Université Ouverte, Précarités de l’ESR mobilisées et le collectif Facs et labos en lutte organisent une Rencontre nationale virtuelle pour faire le point sur les conditions de travail, d’étude et de vie des étudiants et enseignants à l’université, alors qu’hier encore un étudiant s’est suicidé
et pour y participer, il faut s’inscrire via le formulaire : https://framaforms.org/rencontre-nationale-pour-nos...
Plus d’informations sur la LPR : universiteouverte.org=AT2Yj3QdHbJ8nRkHL4ZOB-nluOxIvnmZKC6vKPv9lQYDUMthPBDtxa750QlWTuyfh4NyT2bpbVx_heNHrtEnRE-rvDkRMQQnoOcA8UD_4ZiucZMgp0UjOVkAL0_lcposIcstbiUs1EIG4I0QN6eozC10]

À 18h, le CETRI, Centre tricontinental propose une visio-conférence sur le nouveau printemps des peuples en Haïti, Irak, Liban, Algérie
En octobre 2019, à la faveur des explosions sociales quasi simultanées en Équateur, au Liban, en Irak et au Chili, le monde (re)découvre l’actualité des soulèvements populaires. Leur démultiplication aussi : en Haïti, au Soudan, à Hong Kong, en Algérie…Quinze mois plus tard, moins intenses et médiatiques, plus souterraines et irrégulières, les révoltes ne se sont pas éteintes pour autant. Et les causes à l’origine de celles-ci demeurent.
Alors pour faire le point, le CETRI propose d’en discuter avec : la sociologue Sabine Manigat qui reviendra sur la mobilisations antisystème et l’impasse politique en Haïti, la sociologue Zahra Ali qui reviendra sur l’Irak : le civil et le populaire au cœur de la révolte, les politologues Hajar Alem et Nicolas Dot Pouillard qui parleront du Liban, et la politologue Louisa Dris-Aït Hamadouche qui reviendra sur le Hirak en Algérie.
Et pour suivre cette visio-conférence, rdv donc à 18h sur : https://www.facebook.com/events/738946823391047/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

à 18h aussi, la LDH organise une visio-conférence avec Lilian Thuram sur le thème de l’invention de la Race
à partir de son livre La Pensée Blanche, paru en 2020, Lilian Thuram reviendra sur

  • le privilège blanc,
  • le séparatisme,
  • lutte des races et lutte des classes,
  • ou encore sur les alliances contre le racisme ? 
    Alors pour en discuter avec lui, rdv sur le lien zoom : https://us02web.zoom.us/j/9751606932

à 18h aussi, Les organisations belges CNCD-11.11.11, CEC, Mouvement PAC, Echos Communication, Hand in hand tegen racisme, Imazi.Reine, et Justice et Paix, organisent un débat en ligne intitulé : Comment lutter contre les discriminations à l’embauche ?
Dans un rapport de mai 2017, l’Unia, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances, établissait un lien causal entre le passé colonial belge et les stéréotypes liés aux personnes afrodescendantes, et donc les discriminations raciales sur le marché de l’emploi. Les personnes d’origine subsaharienne se retrouvent ainsi avec le taux d’emploi le plus bas de la population belge. Comment expliquer la persistance de ces discriminations ? Et comment lutter efficacement contre celles-ci ?
Pour en débattre avec des organisations de lutte anti-raciste belges, rdv à 18h30 sur : https://us02web.zoom.us/j/84054747317

à 18h30, la Commission de Mobilisation du Travail Social Ile-de-France organise une Assemblée générale virtuelle du travail social IDF pour préparer la grève dans le secteur prévue le 21 janvier prochain
et pour participer à cette AG, rdv sur : https://discord.gg/gqYHGGe

à 20h30, le collectif Feminists in the City propose un webinaire sur le thème de la masculinité toxique
Selon les codes de la masculinité toxique, un homme ne doit pas montrer ses émotions, ni pleurer, ni avoir peur, ni craquer...et Ces stéréotypes de genre sont souvent inculqués dès l’éducation. D’où viennent -ils ? Quels sont leurs effets sur les individus dans la société ? Et Comment cette masculinité toxique est-elle affectée par le féminisme intersectionnel ? C’est à ces questions que tentera de répondre le sociologue Michael Bejani de l’université Concordia au Canada
et pour en discuter avec lui, rdv à 20h30 sur le site : www.feministsinthecity.com

demain matin, à partir de 9h, l’institut des Amériques organise un colloque international en ligne sur la ’Dynamique de genre, sexualité et racialisation dans les Amériques’
avec au programme, demain matin, des discussions sur : THÉORIES ET PRATIQUES : GENRE, RACIALISATION, INTERSECTIONNALITÉ et sur la codification du GENRE ET de LA RACE par L’ETAT
et pour suivre ce colloque en ligne, rdv demain dès 9h sur le lien zoom : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZUpduugqzgvGd2YBAc07ggFHgaqY_7C0wA_

enfin, Les raffineurs de Grandpuits poursuivent leur grève entamée le 4 janvier, pour protester contre la direction de Total qui prévoit des suppressions d’emploi dans un bassin seine-et marnais déjà sinistré
En effet, à la mi-décembre, Total a accéléré le démantèlement de la raffinerie. Sous couvert de ’transition écologique’, le groupe, qui est le plus gros émetteur de CO2 de France, a décidé de mettre fin aux activités de la raffinerie et sur le site ce sont 700 emplois qui sont menacés.
Alors pour protester les raffineurs se sont mis en grève et demain ils organisent une opération sauvons l’emploi avec un rdv donné à 11h à la raffinerie pour un départ commun en convoi de soutien jusqu’au Parking du Gigastore de Melun, pour le rassemblement organisé demain à 14h devant la préfecture de Melun.

RDV Culturels

et cet appel à souscription d’abord lancé par le Rapeur Res Turner pour produire son dernier album
rappeur aux textes puissants, aux phrasés enragés, et à l’engagement sans faille dans les luttes qu’elles soient antispéciste, antisexiste, ou antifasciste, Res Turner sort très bientôt son nouvel album, sobrement intitulé ’Resist’.
Il ne reste que 23 jours pour l’aider à réunir la somme dont il a besoin pour la production du disque.
Alors, pour le soutenir, rdv sur : https://www.kisskissbankbank.com/.../nouvel-album-de-res...

un autre appel à souscription est lancé par Les Films de l’Atlantide pour soutenir la production du film Marseilles, réalisé par Viviane Candas, avec le soutien notamment de l’association Ancrages
MarseilleS c’est un projet de film documentaire qui retrace l’histoire de l’immigration dans la cité phocéenne de 1986 à 2021. Du mythe du retour au pays pour les immigrés de la première génération, aux espoirs nés de la Marche des Beurs, jusqu’à à cette loi contre le séparatisme qui sera débattue à l’Assemblée Nationale en 2021 : ce film retrace 30 ans de réalités et et de questionnements à propos des Français issus de l’immigration.
Pour le soutenir, rdv sur le lien vers la cagnotte : marseilleS - Ulule

aujourd’hui encore et jusqu’au 16 janvier, ARTCENA, les éditions théâtrales, le théâtre a durée indéterminée, le Doc, le théâtre de la Cité internationale et le théâtre de Monfort poursuivent la 1ère édition en ligne du festival Flirt, le Festival des Lectures Itinérantes et Rencontres Théâtrales avec au programme :
des rencontres avec des auteurs et autrices, des lectures en ligne et des discussions autour des problématiques du secteur artistiques
et pour consulter le programme complet du Festival Flirt et le suivre, rdv donc jusqu’à samedi sur : www.helloasso.com/associations/alt-auteurs-lecteurs-theatre/annuaire

pour les insomniaques, à 1h du mat, les Éditions Écosociété proposent une discussion collective en ligne sur le racisme entre Allochtones et Autochtones, à l’occasion de la parution, aujourd’hui, de la nouvelle édition de Kuei, je te salue signé par Natasha Kanapé Fontaine et Deni Ellis Béchard
Règne de Donald Trump, naissance de Black Lives Matter, combat des Wet’suwet’en en Colombie-Britannique, morts de Georges Floyd à Minneapolis et de Joyce Echaquan à Joliette, assauts contre les pêcheurs mik’maq en Nouvelle-Écosse : depuis la parution de la première édition de ce livre en 2016, partout en Amérique du Nord se manifestent les calamités d’un racisme systémique proéminent, mais pourtant inavouable pour de nombreux chroniqueurs et politiciens, à commencer par le Premier ministre du Québec. Le défi de surmonter le racisme s’est agrandi, tout comme la volonté, chez plusieurs, de le relever.
Avec leur ouvrage, la poète innue Natasha Kanapé Fontaine et le romancier québéco-américain Deni Ellis Béchard se sont attelés à la tâche de reconstruire l’écoute et le dialogue, en engageant une conversation sans tabou sur le racisme entre Autochtones et Allochtones. Leur échange épistolaire soulève des questions douloureuses, mais nécessaires. Comment cohabiter si notre histoire commune est empreinte de honte, de blessures et de colère ? Comment faire réaliser aux Blancs le privilège invisible de la domination historique ? Comment guérir les Autochtones des stigmates du génocide culturel ?Dans cette nouvelle édition, quatre lettres s’ajoutent à leur échange épistolaire sans tabou. Les auteur.e.s reviennent notamment sur les manifestations tragiques et récentes de ce racisme qu’ils s’évertuent à dénoncer.
Alors pour revenir sur cette réédition actualisée, avec ses auteurs, rdv à 1h du mat sur le Facebook Live : https://www.facebook.com/ecosociete/ ou https://www.facebook.com/natashakanapefontaine=AZUOGBJCFwfZ7TilVA4VuKORv9CIYSXOKHaRYDclx8rGBoAORJElU6Po5QnhkRkP93gJqSb9LQdk8u0Dmn9Wb_by3gRMkT6gLN-zFJT1WovtsHRm2ksgVepIoDqUe6Ehv3c&__tn__=q]

enfin, la Revue d’Histoire Contemporaine de l’Afrique est en ligne et en total open access !
Alors que de nombreux gouvernements tentent par divers biais de réécrire l’histoire sous le prisme du « roman national », largement délégitimé à l’ère de l’histoire globale et connectée, la revue d’Histoire Contemporaine de l’Afrique prend le parti contraire que la recherche fondamentale, et notamment en histoire de l’Afrique, doit aider à penser le monde, ses connections et ses complexités.
Et si vous voulez retrouver le dernier numéro consacré aux médias et aux décolonisations en Afrique, entre 1940 et 1970, rdv sur : https://is.gd/EmDX8r

Musique : HK - Danser encore


Documents joints

Et aujourd'hui on écoutera une interview (...)