Agenda des luttes 8 janvier

vendredi 8 janvier 2021
par  Julie agenda

AGENDA DU 2021-01-08

à 12h45 : Reporters En Colère et Le Média TV organisent un rassemblement pour soutenir le journaliste Taha Bouhafs au moment de son procès
Le 12 juin 2019 lors d’un reportage sur une grève de travailleurs sans-papiers, pour avoir refusé d’arrêter de filmer, Taha Bouhafs a été agressé par Maxime Demaire, un agent de la BAC 94, qui lui a déboité l’épaule et l’a tabassé dans un véhicule de police. Résultat : 10 jours d’ITT, 3 semaines d’arrêt et 24h de GAV.
Évidemment, pour se couvrir, le policier a déposé plainte contre Taha pour « outrage et rébellion ». Taha Bouhafs a aussi déposé plainte pour violences et pour faux en écriture publique, il détient une vidéo prouvant les mensonges du policier.
Alors pour demander la relaxe de Taha Bouhaf et la mise en examen du policier, un rassemblement est donc organisé ce midi, à 12h45 devant le tribunal de grande instance de Créteil.

Jusqu’à 13h, le séminaire Delarace. Histoire comparée et matérielle des sciences sociales, organisé par l’EHESS propose une séance virtuelle sur le thème de la Justice, des Réparations, et des restitutions
Après une introduction aux débats récents sur les catégories raciales et leurs usages, La philosophe Magali Bessone, présentera ses recherches actuelles autour du concept de race et sur la question de la réparation ; et Noé Wagener reviendra sur la fabrique de la norme juridique, à partir de trois documents :

  • Le communiqué du président de la République du 18 décembre 2020, suite à l’adoption finale, par l’Assemblée nationale, de la loi relative à la restitution de biens culturels à la République du Bénin et à la République du Sénégal
  • La synthèse du rapport du 16 décembre 2020 de la mission d’information des sénateurs Brisson et Ouzoulias sur les restitutions des biens culturels appartenant aux collections publiques
  • Et le rapport de Felwine Sarr et Bénédicte Savoy Sur la restitution du patrimoine culturel africain. Vers une nouvelle éthique relationnelle (publié en novembre 2018) : https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/194000291.pdf
    Enfin, Noemi Christen et Olivier Piraud Medina présenteront leur film « Orientalisme », réalisé à l’occasion de l’enquête collective « Mémoires coloniales de Marseille (1) : approches matérielles » ; et pour suivre cette Séance en visioconférence, il faut s’inscrire en envoyant un mail à :delarace2020@ehess.fr

ce we, A l’appel de la Brigades de Solidarité - Saint-Étienne, qui a décidé d’initier un tour de France et de Belgique des BSP pour organiser la solidarité à grande échelle, plusieurs BSP ont décidé d’organiser des collectes pour répondre à leurs besoins.
Le passage du camion se fera en région parisienne du 10 au 12 janvier au soir, et pour les points de collectes ouverts aujourd’hui et ce we :
- les Brigades de solidarité populaire du 18ème et la ressourcerie ouvrent leur point de collecte-distrib de nourriture et produits d’hygiène aujourd’hui de 14h à 18h et c’est au poulpe, 4 bis rue d’Oran.
- demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de Montreuil sera ouvert et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Etienne Marcel, à montreuil
- et demain, de 16h à 18h, les BSP de Ménilmontant ouvriront leur point de collecte qui se trouve au 24 rue Moret

de 15h à 17h, le séminaire Palestine reprend avc une séance virtuelle autour de Joan DEAS qui reviendra sur l’Évolution des positions diplomatiques des ’puissances montantes’ concernant le conflit israélo-palestinien : à partir des cas du Brésil, de l’Inde et de l’Afrique du Sud (2001-2017)
et pour suivre le séminaire sur zoom, rdv sur : https://zoom.us/j/99684228222...=AT25g2jR7YSlZoa7iB7gS5_jKXw1TFroHFgs-TPDXlP0-QnXrl02kcE7Ko6F7Fdo6ljGRVoyq_si6EIuoKkNPdFMV1cf8Dy0dv-OIDfBXb3D5kbWKaOh2HfmbVDwU1ZjE7eWE2Qy-t4vDNtgadJ7mAcCEtHjvfcvfIJdJzSeT-kf8LdikU7KWevzO5tZKeJHoIGkLq5deahteDpANHgG_sw]
ID de réunion : 996 8422 8222
Code secret : 257179

à 16h la Permanence santé et conditions de travail sera ouverte à la BDT de Paris
Si Vous êtes confrontés à des conditions de travail intenables, dangereuses, injustes, sous pression, des violences, du harcèlement, des problèmes de santé, la précarité… et si Vous voulez trouver des conseils, des outils pour vous défendre, des idées pour vous en sortir ; La Permanence conditions de travail et santé est ouverte à tou-te-s, travailleuses et travailleurs de tous statuts. La permanence est tenue par des travailleuses et travailleurs, des militant-e-s syndicaux, des médecins du travail, des psychologues du travail, des agents de l’inspection du travail, des professionnel-le-s du droit, des expert-e-s CSSCT…, etc.
Pour prendre rdv il faut envoyer un mail à : permanence@neplusperdresaviealagagner.org
et rdv ensuite à partir de 16h à la Bourse du travail de Paris, 3 rue du Château d’eau, Métro République

à 18h le collectif féministes du Mantois, les FFFRAC, organise un rassemblement pour préparer la grève féministe du 8 mars prochain
et le rdv est donné à 18h sur le parvis de la gare de Mantes-la-Jolie

à 18h30, Art en Grève Paris-Banlieues, La clef revival, la permanence et décoloniser les Arts organisent une AG DE RENTRÉE pour discuter des suites du mouvement social
et si vous voulez y participer, il faut demander le lien zoom et les codes en envoyant un mail à : artengreve@protonmail.com

à 18h30, l’Iremmo - Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient organise un webinaire sur la Géopolitique du Moyen-Orient
L’idée de ce séminaire est de donner les éléments de base à une compréhension des principaux enjeux de cette région. On pourrait presque les ramener à une idée majeure déclinée sur plusieurs plans, celle d’une quête aujourd’hui encore inachevée : des peuples en quête d’un État ; des États en quête d’une nation ; des peuples en quête de démocratie ; des jeunes en quête d’avenir et d’identité ; des acteurs étrangers en quête d’ingérence.
Pour suivre ce webinaire animé par le politologue Jean-Paul Chagnollaud, il faut s’inscrire sur :https://bit.ly/2KdFJrn

demain, de 9h à 18h, Le collectif des Désobéissants propose une journée de formation à la désobéissance civile
Ce stage s’adresse aux militants et militantes expérimenté.e.s comme aux militants débutants. Il s’agira notamment d’apprendre à organiser des actions visant à défendre des droits sociaux de plus en plus menacés, les Droits humains et des animaux, l’avenir de la planète…et d’apprendre à mieux appréhender notre rapport à la police, aux médias, à la non-violence, etc.
Pour y participer, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : remi.filliau2@protonmail.com
et si vous voulez en savoir plus sur ces formations, vous pouvez aller voir le site du collectif Les Désobéissants : www.desobeir.net

demain, à 11h, l’association POLITEIA organise une conf en ligne sur le racisme en France
La France échappe-t-elle au racisme ? Si la France se définit historiquement comme le pays des Droits de l’Homme, et comme une nation unie derrière un idéal républicain de liberté, d’égalité et de fraternité, l’année 2020 a pourtant remis la question du racisme au cœur du débat politique. Les phénomènes racistes en France ne sont-ils que des faits isolés, ou témoignent-ils d’un problème fondamental de la nation française, c’est-à-dire d’un racisme systémique ?
Pour en débattre avec l’historien, Pap Ndiaye, rdv vs demain à 11h sur : https://www.facebook.com/events/3560411080648759/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

demain, de 12h à 13h, l’association Nogozon organise un rassemblement de solidarité avec l’Université de Boğaziçi sur la Place de la Sorbonne
Le 1er janvier dernier, un nouveau président a été nommé à la direction de l’Université de Boğaziçi par le président turc. Pour la première fois depuis le coup d’État militaire de 1980, cette nomination a violé le processus de l’élection, en transgressant les principes de l’autonomie, de la démocratie et de la liberté académique adoptés en 2012 par les instances dirigeantes de l’Université. Par conséquent, cette décision unilatérale est rejetée par les étudiant.e.s, les diplômé.e.s, les professeurs et le personnel de l’université.
Aussi, l’association Nogozon organise ce rassemblement en solidarité avec les étudiants, enseignants et personnels de l’université, et le rdv est donné à 12h sur la place de la sorbonne

demain à 13h, les GJ pour une justice sociale et fiscale proposent un rdv pour protester contre les lois liberticides et réclamer la réouverture des lieux culturels et festifs
le rdv est donné à 13h sur la place Félix Eboué, dans les 12ème

à 14h demain, Le Conseil démocratique kurde en France et le comité Justice et vérité pour Sakine, Rojbin et Leyla organisent une manifestation pour rendre hommage aux trois militantes kurdes assassinées à Paris en 2013 et demander justice et vérité sur cette affaire
Dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013, les militantes kurdes Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez ont été retrouvées sans vie, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, à Paris, froidement exécutées de plusieurs balles dans la tête.
Nombre d’indices révélés par l’enquête, ainsi que des documents divulgués sur internet, ont permis d’établir que l’assassin, Ömer Güney, arrêté quelques jours après les faits, avait agi pour le compte des services secrets turcs. Les investigations ont par ailleurs révélé l’appartenance du meurtrier à la mouvance des Loups gris, ce mouvement fasciste turc que le gouvernement français a décidé récemment d’interdire, suite à des manifestations d’une extrême violence contre la communauté arménienne.
Mais, en différant le jugement de l’affaire, laissant ainsi mourir le seul accusé, décédé en décembre 2016, à un mois de son procès, la justice française a manqué une occasion de juger un crime politique commis sur le territoire français ! Suite à une plainte déposée en mars 2018 par les familles des trois militantes kurdes, un nouveau juge d’instruction a été saisi du dossier. Aussi les familles attendent toujours que la justice soit faite et que la vérité soit établie sur ces crimes politiques et pour rendre hommage aux trois militantes, rdv donc demain à 14h gare du Nord

demain, de 15h à 18h, le Trans Masc of Colour organise un débat en ligne sur les (trans)masculinités noires et maghrébines
En France, les luttes de genre se basent particulièrement sur le féminisme et les luttes queers. Et c’est donc « la » domination masculine qui est en cause.
Mais de quelle(s) domination(s) est-il ici question ? Qu’en est-il des corps sociaux masculins Noirs et Nord-Africains, qu’ils soient cisgenre ou transgenre, qui subissent bien des violences intersectionnelles, eux aussi ? Dans quelle(s) mesure(s) font-il partie d’une domination ? Et dans quel(s) espaces de luttes trouvent-ils leur(s) place(s) ?
C’est autour de ces questions que portera le débat, avec une première partie qui sera consacrée aux enjeux de transitions* (accès aux informations, hormones, corps médical, etc), suivie d’une seconde partie consacrée aux enjeux de masculinités (toxicité, patriarcat, menaces, représentations, etc) ; et pour suivre ce débat en ligne, il faut s’inscrire sur : https://www.eventbrite.fr/.../billets-transmasculinites...

samedi à 17h30, le collectif restons Ouverts et la Compagnie Un Excursus proposent une performance artistique pour dénoncer la fermeture des espaces culturels
C’est officiel ! Les salles de spectacles, les cinémas, les musées et les manifestations de l’événementiel et les festivals ne réouvriront pas le 7 janvier. Les bars, les restaurants et les boîtes de nuit ne réouvriront pas le 20 janvier. Le gouvernement vient ainsi de souhaiter une bonne année 2021 aux acteurs de ces secteurs et de ces industries en les livrant, seuls, à leurs incompréhensions, leurs incertitudes et leurs désespoirs.
Pourquoi une messe et pas une séance de cinéma ou une représentation théâtrale ? Pourquoi une cantine d’entreprise et pas un restaurant ? Pourquoi des grands magasins ouverts à Noël et pas les musées ? A dispositifs égaux, traitements inégaux. Ça n’a pas de sens. Le choix est politique.
Aussi pour protester, la Cie un Excursus et le collectif ’Restons ouverts ’ s’associent pour proposer, demain, une brève représentation filmée nommée TARTUFFERIES. 4 comédiens questionneront la gestion de la crise, et mettront en mots et en lumière les incohérences du gouvernement depuis le début de la pandémie et les conséquences désastreuses pour des centaines de milliers d*existences. Car Derrière les chiffres, les statistiques, les courbes, les bilans, et les graphiques, il y a des vies et Des récits.
Et ça se passera Dans le restaurant Le Cicchetti, situé au 82 rue Paul Boulanger, Paris 10ème

samedi à 19h, le centre culturel et social Amérindien de Dragoon en Arizona organise une conférence en ligne en anglais, sur l’impact de la pandémie covid-19 sur la nation Navajo.
Pour suivre cette conférence e ligne, en anglais, qui sera animée par Denetdale, professeur d’études américaines et défenseur des droits navajo, rdv donc à 19h sur : https://bit.ly/AmerindOnline010921

dimanche de 10:00 à 12:00, l’association la PAZ organise un rassemblement pour demander la fermeture du marché aux oiseaux
Nous devons cesser de considérer les oiseaux et les poissons comme des marchandises. Les Emprisonner est cruel et archaïque. C’est les priver de leur liberté et de leur comportement le plus élémentaire : celui de voler.
En amont du marché aux oiseaux, c’est l’élevage et dans certains cas, la capture illégale, qui sont encouragés. Cette activité, qui consiste à transporter, sélectionner et organiser la reproduction des animaux dans un but lucratif, nie purement et simplement les intérêts des animaux, notamment leurs besoins fondamentaux : nombreux sont ceux qui meurent prématurément. D’autant que, la grande majorité des oiseaux vendus sur l’île de la Cité sont exotiques. Ils ne sont pas habitués à nos climats et sont très vulnérables à l’exposition extérieure (courants d’air).
Alors pour demander la fermeture du marché aux oiseaux, rdv de 10h à 12h, dimanche, sur la place Louis Lépine

dimanche à 14h, le Marbré tient son AG publique hebdo
le Marbré c’est ce squat montreuillois qui s’est ouvert le 15 septembre dernier. Dans cette ancienne marbrerie vidée de ses ouvriers et laissée à l’abandon depuis 4 ans, le propriétaire, Raphaël Dary voudrait en faire de jolis appartements à revendre participant ainsi à la gentrification du Bas-Montreuil.
Le Marbré se veut un lieu non-marchand, auto-géré, avec un fonctionnement inclusif, et justement pour discuter collectivement de ce fonctionnement à mettre en place, une AG publique est donc organisée ce dimanche encore à partir de 14h, au 39 rue des deux communes à Montreuil.

Les ateliers d’artivisme de la BAM ont repris !
Et ça se passe dimanche de 16h30 à 20h30 (???) à la Bibliothèque associative de Malakoff qui se trouve au 14 impasse Carnot, à Malakoff, métro Malakoff-Etienne Dolet

dimanche à 18h, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police et à la justice
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

RDV Culturels pour aujourd’hui et ce we

à 19h ce soir, La Marbrerie propose un concert virtuel de Flamenco avec MANUEL DELGADO
et pour le suivre, rdv donc à 19h sur : https://ypl.me/gFq=AT2h2VMhcRZYjVAN3CNT0DXc-sRcVsGuimIYXBBXypO2xIvHTZHAxmVOA2yScr8rTSXdGTQd-FVkfSMbruqWA8TS6FVlAQzG0_11iwh2EiK_pSkQ2RCKtkQprQL2WSKYK8oJ213UaLiuOcEnetU9gyw3]

demain à partir de 10h, le Tamanoir, l’Espace Grésillons, le Centre Aimé Césaire, la Médiathèque Rabelais et l’Espace Nelson Mandela organisent une journée d’ateliers gratuits réservés aux femmes pour créer ensemble un spectacle dans la Ville de Gennevilliers
À travers ces différents ateliers qui sont ouverts aux femmes à partir de 16 ans, il s’agira, avec l’aide des intervenant.e.s, de créer un spectacle associant le chant, le théâtre, et la danse qui s’interrogera sur la place des femmes dans l’espace public.
Le projet donnera lieu à une représentation le samedi 29 mai 2021 sous la forme d’un spectacle in situ et hors les murs dans la ville de Gennevilliers.
Pour y participer il faut s’inscrire en envoyant un mail à compagnie.latortue@gmail.com
et ça se passe demain, à partir de 10h, au centre social et culturel les Grésillons, qui se trouve au 28 rue Paul Vaillant-Couturier à Gennevilliers

demain, à partir de 10h l’Université de Lausanne et le Théâtre de Vidy proposent leur cycle de rencontres et de recherches collectives sur les Imaginaires des futurs possibles, intitulé ’ Enquêter avec d’autres êtres’.
Si les sciences sociales sont devenues spécialistes des enquêtes, nombre d’artistes aujourd’hui se sont saisi·e·s de cet outil pour tenter, par le théâtre, l’écriture, le cinéma, la danse, la musique ou les arts plastiques, de penser, de donner voix à des expériences collectives, d’assurer eux·elles-mêmes la reprise et la mise en expérience. De ce fait, les artistes enquêtent sur des mondes en train de se faire. Et leur travail non seulement ajoute aux « façons » que le monde a de se faire en donnant des formes particulières, mais il confère au problème sur lequel se construit l’enquête la possibilité de toucher, de concerner plus de personnes, d’élargir les collectifs pour lesquels ce problème se mettra à compter.
Quatre problèmes/expériences/objets d’enquêtes vont guider ce cycle, et pour la séance de demain il s’agira de faire récit avec les animaux.
Depuis quelques années, nombre d’artistes ont tenté l’aventure de travailler avec des animaux. Non plus « sur » eux, non plus en leur demandant d’être des modèles ou des prétextes à représentations, mais en tentant de découvrir le monde avec eux, en leur compagnie, créant de nouvelles manières d’être ensemble des « espèces compagnes ». Ici encore il s’agit de véritables enquêtes sur lesquelles nous alignerons nos pas : que veut dire habiter le monde avec un poulpe ou un corbeau pie ? Que nous font-ils faire et que nous font-ils devenir ? Et quels régimes de fiction devons-nous convoquer pour penser un devenir humain différent avec eux ?
Pour en discuter avec Vincianne Depret, rdv demain à partir de 10h sur :
https://www.facebook.com/events/1304691519890343/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

demain à partir de 14h, et jusqu’au 22 janvier, le DOC propose une exposition intitulée "Heure Bleue, Eaux Noires", de l’artiste plasticienne franco-polonaise, et co-fondatrice de DOC, Alicia Zaton
Pour Alicia Zaton la forme est une matière sensible au temps présent, alliée à une conscience douce d’une filiation ancestrale. Elle invoque nos mémoires étrangères et installe la possibilité d’existences de temps parallèles.
Et si vous voulez découvrir ses travaux, rdv à partir de demain à 14h et jusqu’au 22 janvier au Doc, 26 rue du docteur potain, métro télégraphe

dimanche, à partir de 16h, La Vingt-Cinquième Heure propose plusieurs projections virtuelles :

dimanche, à 20h30, Maghreb Experience propose une soirée spéciale autour du Oud tounsi en compagnie du maestro Zied Mehdi, musicien, compositeur interprète d’Oud tunisien
il proposera :
• Introduction au Oud maghrébin, et particularités de l’école de Tunis,
• Les modes et techniques de jeu employés,
• La notion ’Istikhbar’, l’improvisation, et l’utilisation des modes appropriés,
rdv donc dimanche à 20h30 sur : https://www.facebook.com/events/1105346133233026/?acontext=%7B%22event_action_history%22%3A[%7B%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22surface%22%3A%22bookmark_calendar%22%7D]%7D%7D]

Musique :
Carole Pelé - Nuits Blanches
Nine Inch Nails – We’re in this together

AGENDA DU 2021-01-08

Documents joints

Aujourd'hui, pas d'invité parce que l'agenda (...)