Agenda des luttes 11 décembre

vendredi 11 décembre 2020
par  Julie agenda

Agenda 20201211

RDV MILITANTS

De 14h à 16h, l’université de Toulouse organise une table-ronde pour ’Penser et lutter contre l’antitsiganisme. Perspectives franco-espagnoles’
pour en discuter avec :
- Patricia Caro Maya qui a été l’une des promotrices du mouvement féministe romani en Espagne et a coordonné la première déclaration sur les violences faites aux femmes et filles romanis au Parlement européen.
- Saimir Mile qui est juriste au sein de l’association La voix des Rroms, dont il a été un des fondateurs en 2005.
et les politologues : Isaac Motos Pérez et Atanas Zahariev, rdv donc à 14h sur le Facebook Live :https://www.facebook.com/events/194617682329859
et si vous voulez suivre la table-ronde avec la traduction simultanée (en français et en espagnol), rdv sur : [https://univ-toulouse-fr.zoom.us/webinar/register/WN_jM5H7xT0ShuxNQdc1OpxGQ]

les Brigades de solidarité populaire du 18ème et la ressourcerie organisent une collecte-distrib de nourriture et produits d’hygiène
et c’est ouvert aujourd’hui de 14h à 18h au poulpe, 4 bis rue d’Oran.

À 15h, le DAL, le Collectif des jeunes tchadiens en France, Collectif La Vie là, le Copaf, CSP 75, Marche des Solidarités, le collectif Solidarité Migrants Wilson, Utopia56, et bien d’autres organisations réunies sous le collectif Réquisition, organisent un rassemblement devant la préfecture de la Région Ile de France, pour déposer collectivement des demandes de réquisition d’immeubles vides
Plus de 300 000 sans abris, avec ou sans papiers, réfugiés, expulsés, fauchés et à la rue, réprimés par la police, entassés dans les foyers, installés par nécessité dans des bâtiments vides, des abris de fortune …en France on compte 3 millions de logements vides, dont 400 000 en IDF et 117 500 à Paris intra-muros, et des millions de m2 de bureaux vacants, des meublés touristiques type AirBnB vides etc. Bref, les bâtiments vides ne manquent pas....et la loi de réquisition permet, via l’ordonnance de 1945, de loger en urgence des sans logis et très mal logés, alors que les besoins explosent, que le 115 ne répond plus…
alors pour exiger l’application de cette loi par l’État, le collectif Réquisition organise ce dépôt massif de demandes de réquisition d’immeubles vacants devant la préfecture d’IDF.
le rdv est donné à 15h au 5 Rue Leblanc, métro Balard
Le formulaire à télécharger ici : [https://www.droitaulogement.org/wp-content/uploads/2020/12/formulaire-de-demande-réquisition.pdf]
Et pour l’attestation de manifestation c’est ici [https://www.droitaulogement.org/.../attestation-manif-1.pdf]

à 16h, Solidaires Val-de-Marne organise une manifestation pour exiger la régularisation de tous-tes les travailleurs sans-papiers de Chronopost Alfortville
alors que 73 régularisations ont été obtenues après 7 mois de lutte sur le piquet de grève et dans la rue, il en reste encore 83 à régulariser.
Alors pour exiger qu’ils soient eux aussi régularisés, Solidaires 94 organise cette manif au départ du site de Chronopost d’Alfortville en direction de la préfecture de Créteil

à 16h, heure française, l’Observatoire des droits des peuples organise sa 3e Assemblée internationale de coordination de l’Observatoire des droits humains des peuples, en ligne
avec à l’ordre du jour, des discussions, en espagnol, sur :
• Droits des femmes
• Militarisation des frontières
• Migration
• le génocide du peuple arménien
• Soulèvements face aux gouvernements d’extrême droite
• Rapport par pays sur la situation des droits de l’homme
• et un Rapport des activités menées en 2020 par l’Observatoire.
Pour suivre , en direct, cette 3eme assemblée internationale proposée par l’observatoire des droits des peuples, rdv à 16h sur : [https://www.facebook.com/events/122895879515926/]

à 16h30, l’Observatoire international des prisons - section française et le Genepi Lyon organisent un webinaire sur les Gilets jaunes incarcérés : les mécanismes d’une répression judiciaire
Les violences policières sur manifestant.e.s, notamment lors des manifestations de Gilets Jaunes de 2018 à 2020 ont été assez bien documentées : violences physiques et mutilations durant les manifestations, garde-à-vues préventives et parfois indument prolongées, ou encore détentions arbitraires.
Qu’en est-il en revanche des violences judiciaires qui succèdent parfois à ces violences policières pour les personnes inculpé.e.s ? De la comparution immédiate à l’incarcération, quelles formes prennent les violences de l’appareil judiciaire envers les manifestant.e.s ? Comment sont-elles perçues par les principaux concernés, et justifiées par les acteurs judiciaires ?
C’est à ces questions que tenteront de répondre :
- Anne-Sophie Simpere d’Amnesty International qui viendra présenter le dernier rapport de l’association sur la répression des manifestant.e.s en France
- Raphaël Kempf, avocat ayant défendu de nombreu.x.ses Gilets Jaunes
- et Matteo Giouse, sociologue, spécialiste de la question des violences judiciaires
et pour suivre le webinaire, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : sud-est@oip.org ou sur : [https://www.helloasso.com/associations/observatoire-international-des-prisons-lyon/evenements/gilets-jaunes-incarceres-mecanismes-d-une-repression-judiciaire?fbclid=IwAR0cEV6Ed4tDUDihCIzl8uaC27sDLNbedz1ZSz4cnDE3PPCZ-BrggTMsjAQ]

à 18h, les organisations écologistes XR, Unis Pour Le Climat, le Mouvement Colibris et Agir pour le Climat organisent une action pour protester contre l’illusion de l’Accord de paris, 5 ans après sa signature
Le rdv est donné à 18h en contre-bas du Parvis des Droits de l’Homme : en face de la Tour Eiffel, symbole de Paris, ville-Lumière, pour déposer des bougies et des messages pour affirmer que le droit à une planète habitable est un droit humain fondamental pour les générations futures.
Rdv donc à 18h en contre-bas du parvis, au niveau du théâtre national de la danse.

à 18h, un Apéro de quartier est organisé pour rompre l’isolement du confinement
au programme : atelier banderole et slogans, discussion collective , bref tout ce qu’il faut pour se préparer à samedi.
Rdv donc à 18h pour l’apéro dans le local de l’Arche qui se trouve dans le quartier de la place Sainte Marthe – au 1 rue Jean et Marie Moinon, métro colonel Fabien

à 18h aussi, le Collectif sans papiers Montreuil et Montreuil Rebelle organisent une marche aux flambeaux pour faire connaître aux habitant-es de la ville la situation des sans-papiers, et préparer la manifestation prévue pour l’acte 4 de la marche des solidarités vendredi prochain
rdv donc à 18h pour la marche aux flambeaux qui partira de la mairie de Montreuil

dans le cadre du festival Syrien n’est fait, les associations We Exist !, Syrians for Truth and Justice, Women Now for Development et le Syrian Center for Media and Freedom of Expression organisent un webinaire sur la Justice e la responsabilité, à 18:00 ce soir
Alors que se tient actuellement en Allemagne le procès de Coblence, soit le premier procès au attenté pour des exactions ayant eu lieu pendant le conflit syrien, plusieurs associations syriennes proposent de faire un point sur les compétences juridictionnelles de la France, de la Cour européenne, ou sur la compétence universelle.
Et pour suivre ce webinaire, rdv à 18h, sur le site : www.syriennestfait.com

à 18h, heure française, la section allemande de l’organisation palestinienne Samidoun organise un webinaire, en anglais (avec traduction française) sur L’importance du mouvement étudiant pour faire face au colonialisme, dans le cadre du Forum internationaliste des étudiants.
Pour en discuter avec des membres du mouvement étudiant de l’Université Birzeit, Palestine, rdv donc à 18h sur : https://bit.ly/2IljjnO {{}}

à 20h, le collectif Se Fédérer , l’ICEM-Pédagogie Freinet, le collectif Questions de classe(s) et Sud éducation Paris organisent une Soirée de rencontre-discussions en ligne sur l’éducation et l’émancipation
Loin des mises au pas autoritaires assénées régulièrement par l’actuel ministre de l’éducation, loin des recours aux neurosciences et à la numérisation / privatisation galopantes de l’éducation en lieu et place des enseignant.e., experts de terrain, artisans pédagogues : des alternatives concrètes existent et vivent dans les classes.
Ces alternatives, fondées sur la coopération entre paires, la libre expression des enfants, la construction de pensées et de savoirs critiques et originaux par et pour les élèves, l’apprentissage en acte du collectif dans la salle de classe, font partie intégrante des luttes pour un monde anticapitaliste et émancipateur pour toutes et tous.
Aujourd’hui plus que jamais, les enfants, et plus largement la jeunesse ont besoin d’armes intellectuelles et pratiques pour embrasser le monde et le penser, et pour résister aux spirales autoritaires, discriminantes, marchandes et comptables. Aujourd’hui plus que jamais, les mouvements sociaux ont besoin de mettre au jour ces alternatives pédagogiques, ces poches de résistance pour imaginer en acte une école à nouveau tournée vers ses missions premières de lutte contre les inégalités et d’émancipation des classes populaires.
Et pour suivre cette soirée de discussions en ligne, rdv donc à 20h sur : https://www.sefederer.org/

de 20h à 23h, le collectif afroqueer et décolonial Personae Of Color organise une rencontre en ligne en non-mixité pour échanger et partager sur les expériences mutuelles des personnes lgbtqiap+ et racisées.
Et pour rejoindre la rencontre en ligne, rdv donc à 20h sur le lien jitsi : https://meet.jit.si/

L’association Autremonde a mis en place des permanences itinérantes pour maintenir le lien social avec des personnes en situation de précarité, d’isolement et de migration
et le camion sera stationné ce soir de 21h à 23h à République

À partir de 21h heure française, le Consortium international des programmes de théorie critique organise un webinaire en anglais, sur l’internationale féministe autour de Veronica Gago et Judith Butler
et pour suivre la discussion en ligne, en anglais, rdv donc à partir de 21h sur :https://www.youtube.com/cha.../UCu6ZVXkM2vrGveabQrTPvew/live

demain matin, à 10h30, la Ligue des droits de l’Homme de Toulouse organise une conférence en ligne sur la laïcité avec l’historien et sociologue des religions Jean Baubérot
et pour la suivre, rdv donc demain matin à 10h30 sur le lien zoom : https://us02web.zoom.us/j/7737656938
ID de réunion : 773 765 6938

à 10h30 aussi demain matin, Montreuil Rebelle et La Parole errante organisent une AG Contre la loi sécurité globale et les violences policières, contre la loi séparatisme, l’islamophobie et le racisme d’État, pour organiser la mobilisation montreuilloise contre les lois liberticides
avec au programme : des discussions et un atelier de fabrication de banderoles et/ou pancartes, avant un départ collectif pour la manif parisienne

de 11h à 20h demain, l’ Association Autremonde organise une grande braderie solidaire
et c’est toute la journée au 30 Rue de la Mare, 75020 Paris, France

demain de 12h à 14h, le point de collecte des brigades de solidarité populaire de Montreuil est ouvert
et c’est dans le local de l’AERI au 57 rue Étienne Marcel, à Montreuil

à partir de 14h, l’Iremmo - Institut de Recherche et d’Études Méditerranée Moyen-Orient organise un atelier virtuel sur Les modes alternatifs de résolution des conflits au Maghreb et au Moyen-Orient
Les modes alternatifs de résolution des conflits désignent un ensemble de méthodes visant à résoudre un conflit entre deux ou plusieurs parties (individus, organisations, sociétés, investisseurs, états, etc.) en dehors du système judiciaire c’est à dire en dehors des tribunaux. Ils ont vocation à résoudre des conflits d’ordre juridique et non politique.
Cet atelier s’intéressera essentiellement à deux modes alternatifs de résolution des conflits : l’arbitrage et la médiation, et leur utilisation au Maghreb et au Moyen-Orient.
Pour travailler ces deux notions avec les avocates Amel Makhlouf et Manal Tabbara, il faut s’inscrire sur : https://bit.ly/3pAy6vx
Plus d’informations : [https://iremmo.org/.../la-resolution-amiable-des...]

à 14h demain, la Dynamique Unitaire Panafricaine organise un meeting virtuel pour l’unité panafricaine avec Nathalie Yamb, Charles Hoarau et Saïd Bouamama
pour le suivre en direct, rdv donc à 14h demain sur : [https://www.facebook.com/Rassemblement-de-la-Diaspora-Panafricaine-105264000818179/]

demain, à 14h,30 c’est le 5ème round contre la loi sécurité globale, avec des manifestations organisées un peu partout en France, et à Paris, la manifestation
se confondra avec la manifestation contre l’islamophobie organisée par le collectif du 10 novembre pour protester contre la Surveillance globale, le fichage, la répression, et la surenchère islamophobe...
Le pouvoir reste sourd à la colère populaire, qui elle, ne faiblit pas. Dans ce bras de fer, il faut être encore plus nombreux.ses et déterminé.es dans les rues de pour refuser ce monde totalitaire et fascisant et exiger :

  • Retrait total de la loi sécurité globale
  • Retrait de la loi séparatisme
  • Démission du préfet Lallement
  • Démission de Gérald Darmanin
    et le rdv est donné demain à 14H30 à la Place du Châtelet - Paris pour faire cause commune, et Je précise que la coordination #StopLoiSecuriteGlobale ne se joint pas à cet appel à manifester considérant je cite : « que les conditions de sécurité des manifestants et manifestantes ne sont pas assurées ».

demain à 14h30 aussi, les anonymous organisent un happening statique et pacifique pour sensibiliser sur la cause animale
ce happening proposera une combinaison de vidéos de pratiques standards et locales dans l’exploitation animale pour guider les passant-es vers le véganisme
Les masques, panneaux et supports de sensibilisation sont fournis. Une tenue noire appropriée aux conditions météo est indispensable, et il faut aussi apporter un ordinateur portable ou une tablette chargée.
Si vous voulez participer à cette action, il faut rejoindre le groupe privé facebook :
[https://www.facebook.com/groups/1125343114261507/]
et aussi télécharger deux fichiers :
Lecteur Média : [http://www.videolan.org/vlc/]
Vidéos : [https://www.anonymousforthevoiceless.org/event-footage]

à 17h demain, le collectif afro-féministe belge Mwanamke organise un atelier virtuel sur la misogynoire
La misogynoire renvoie spécifiquement à la misogynie raciste négrophobe que les femmes & queers noir.e.s vivent ! Connaître les contours de ce concept est un premier pas pour nommer un vécu traumatique partagé - mais quel est l’ancrage historico-culturel de la misynoire, et comment se manifeste-t-elle au quotidien ? Quels outils d’analyse et activistes mobiliser pour déconstruire, dénoncer et résister face aux narratifs et oppressions misogynoiristes ?
Pour avoir des éléments de réponse, rdv donc à 17h demain pour l’atelier virtuel et pour y participer, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : mwanamkecollectif@gmail.com

Dimanche à partir de 14h, une Cantine de soutien à la caisse de la coordination anti-répression Paris-IDF est organisée dans le local de l’Arche
rdv donc dimanche à partir de 14h au local squatté et autogéré du quartier de la place Sainte Marthe, au 1 rue Jean et Marie Moinon, métro Colonel Fabien

dimanche, à partir de 14h, de nombreux collectifs et organisations parmi lesquels : Youth For Climate IDF, Pleyel à venir, Brigades de Solidarité Populaire Aubervilliers-Pantin, Collectif Climat d’Aubervilliers, Collectif Vigilance JO 2024 St Denis, Notre Parc n’est pas à vendre, Collectif pour le Triangle de Gonnesse (CPTG), Non aux JO 2024 à Paris, et le Collectif de défense des jardins ouvriers d’Aubervilliers, organisent un rassemblement à l’Aire des Vents pour dire NON au ’cluster des médias’ pour les JO 2024.
Les Jeux Olympiques de Paris2024 auront surtout lieu, en réalité, en Seine-Saint-Denis. « L’héritage local » de ces investissements gigantesques dont se vantent les promoteurs des JO cache une longue liste de destructions, de pollutions, d’expulsions et de spéculations. Tout ça sans qu’aucune consultation démocratique ne soit réalisée dans ce processus de transformation urbaine !
Après la mise en échec du sinistre projet Central Park de (24.000 logements) en mai 2015, le projet de construction du Village des médias pour les JO Paris 2024 va bétonner 70.000m2 d’espaces verts sur l’Aire des Vents, un site qui fait partie du Parc Départemental Georges Valbon (de La Courneuve).
Les promesses de vente d’un secteur de ce parc public par la Solideo à des investisseurs et promoteurs privés pourraient être signées le 17 décembre et les travaux commencer dès 2021. Sans tenir compte des avis majoritaires exprimés par les habitant.e.s inquiet.e.s de « l’héritage » des JO, la machine à artificialiser les sols et à spéculer est en marche.
Alors pour dénoncer ce projet écocidaire contre un bien commun partagé par les habitant.e.s de la Seine-Saint-Denis, rdv dimanche à l’Aire du Vent, par l’Entrée principale de la Comète à Dugny, au rond-point de l’avenue du Maréchal Leclerc et de la Luzernière, et c’est accessible par les transports : en allant jusqu’à la Gare de Dugny/ puis T11 La Courneuve
Et si vous voulez en savoir plus sur ce projet inutile et imposé
- Zoom Ecologie, ’Défense du Parc George Valbon à La Courneuve’ 
- Libération, ’Au parc de La Courneuve, des inquiétudes sur un projet immobilier des JO 2024
- Lundi Matin, ’LES JEUX OLYMPIQUES N’AURONT PAS LIEU

dimanche à 14h, le Marbré tient son AG publique hebdo
le Marbré c’est ce nouveau squat montreuillois qui s’est ouvert le 15 septembre dernier. Dans cette ancienne marbrerie vidée de ses ouvriers et laissée à l’abandon depuis 4 ans, le propriétaire, Raphaël Dary voudrait en faire de jolis appartements à revendre participant ainsi à la gentrification du Bas-Montreuil.
Le Marbré se veut un lieu non-marchand, auto-géré, avec un fonctionnement inclusif, et justement pour discuter collectivement de ce fonctionnement à mettre en place, une AG publique est donc organisée ce dimanche encore à partir de 14h, au 39 rue des deux communes à Montreuil.

Les ateliers d’artivisme de la BAM ont repris !
Et ça se passe dimanche de 16h30 à 20h30 à la Bibliothèque associative de Malakoff qui se trouve au 14 impasse Carnot, à Malakoff, métro Malakoff-Etienne Dolet

dimanche à 17h30, la Défense collective Paris-banlieues poursuit ses réunions hebdomadaires publiques pour s’organiser face à la police et à la justice
et ça se passe au local de La Fabrik, au 23, rue du docteur Potain dans le 19e, métro Télégraphe ou Place des Fêtes.

dimanche à 20h30, le collectif Feminists in the City organise un webinaire sur l’afro-féminisme ?
Halimatou Soucko - Présidente de Féministes sans Frontières - dévoilera les tenants et aboutissants de l’afro-féminisme et l’histoire de ce mouvement, et elle relatera son expérience de militante imbriquée dans sa vie de femme noire à l’intersection du racisme et du sexisme.
Et pour suivre ce webinaire, rdv donc dimanche à 20h30 sur : www.feministsinthecity.com

enfin, dimanche à 23h heure française, l’organisation AIA d’Otawa organise un webinaire en anglais, sur l’impérialisme canadien en Haïti
Au cours des deux dernières décennies, le Canada a joué un premier plan dans les aventures impérialistes du capitalisme en Haïti. Ainsi, par exemple, il a activement coordonné le renversement du gouvernement démocratiquement élu de Jean Bertrand Aristid.
Pour revenir sur cet impérialisme et sur les résistances qui lui sont opposées en Haïti, avec l’écrivain Bio Jafrikayiti, spécialiste de l’histoire haïtienne, rdv donc dimanche à 23h sur : us02web.zoom.us

RDV CULTURELS

de 14h à 16h, l’Institut de recherches et d’études du monde arabe et musulman et le pôle Sciences sociales du contemporain, qui regroupe des enseignant.e.s-chercheur.e.s et chercheur.e.s dont les travaux portent sur les processus historiques, politiques, sociologiques, économiques ou culturels qui affectent les mondes arabes et musulmans organisent un webinaire autour d’Hugo Darroman qui reviendra sur : « Unitelefilm et la révolution palestinienne (1968-1979) : trois films vers une transnationalisation du cinéma militant pro-palestinien ? »
Entre 1968 et 1982, des dizaines de films sont réalisés par des cinéastes militants européens auprès de la révolution palestinienne, dans les camps de réfugiés de la Jordanie ou du Liban ou auprès des fedayin situés à proximité des frontières avec Israël. La société de production Unitelefilm, liée au Parti Communiste Italien, a entretenu des liens très étroits avec les cinéastes de l’OLP, réalisant pour le film Tall el-Zaatar (Mustafa Abu Ali, Jean Chamoun, Pino Adriano, 1977) la première co-production Europe-Palestine de cette période.
À partir de trois films, correspondant à trois périodes de la collaboration cinématographique entre l’Italie et le mouvement national palestinien, le travail de recherche qu’Hugo Darroman présentera, décrit l’évolution des relations entre Unitelefilm et les organisations palestiniennes.
Et pour en discuter avec lui, rdv donc à 14h sur le lien zoom : [https://univ-amu-fr.zoom.us/j/96533283748..]
Code secret : Jnz6zG

de 14h à 16h30, le LaSSP organise un webinaire autour de Gilles DORRONSORO et de son ouvrage intitulé : Le Reniement démocratique : néolibéralisme et injustice sociale (paru chez FAYARD)
Pour suivre ce webinaire, il faut s’inscrire sur : INSCRIPTION

de 15h à 17h, le séminaire Penser l’expérience palestinienne organisé par l’EHESS se poursuit avec une séance virtuelle autour de Suzannah Henty qui reviendra sur l’Histoire de la solidarité entre la population autochtone en Australie et la Palestine, et le rôle de l’art comme forme de résistance
pour suivre ce séminaire en ligne, rdv donc à 15h sur le lien zoom :
https://zoom.us/j/91050061571
ID de réunion : 910 5006 1571

de 18h30 à 19h30, les éditions du Croquant organisent une rencontre en ligne avec JEAN-LOUIS SIROUX, à l’occasion de la parution de son livre intitulé : QU’ILS SE SERVENT DE LEURS ARMES, Le traitement médiatique des gilets jaunes
« Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois […] » : cette sortie dit quelque chose de la brutalité des réactions que le mouvement des Gilets jaunes a suscitées.
Face à certains discours outranciers, il est tentant d’épouser le registre de la dénonciation morale. On gagne pourtant à faire tout le contraire et à analyser aussi précisément que possible les conceptions de la « démocratie », du « peuple », de la « violence » ou encore de la « vérité » qui ressortent de la couverture du mouvement des Gilets jaunes. Ce livre décortique les ressorts de ce discours médiatique et invite le lecteur à exercer son esprit critique.
Alors pour en parler avec son auteur, et avec le sociologue Arnaud Saint-martin et le chroniqueur USUL, rdv donc à 18h30 sur : [https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_VvSykn4XQu6bP3A2eYfUBA]

à 20h30 ce soir, Destiny Films propose une projection-débat virtuelle du film le Char et l’Olivier – une autre histoire de la Palestine, réalisé en 2019 par Roland Nurier
Ce film retrace l’histoire de la Palestine, de son origine à aujourd’hui, loin de ce que les médias appellent le conflit israélo-palestinien. Des Experts internationaux, historiens, diplomates des Nations unies, juristes en Droit International, mais aussi de simples citoyens témoignent.
Pour découvrir ce film et en débattre avec son réalisateur et Sarah Katz, membre de l’International Solidarity Movment, rdv donc à 20h30 sur :
https://www.facebook.com/events/1502191383321855/

demain, à 11h, le collectif Gefem/Gecris qui regroupe des artistes et chercheuses en sciences sociales propose une œuvre intitulée Corps/COlère-Résistance-PouvoirS de femmes dans le cadre du festivaljeudeloie.fr
et pour découvrir cette création-vidéo originale qui se veut être un abécédaire commun ponctué d’échappées vers des ailleurs artistiques, rdv donc demain à partir de 11h sur : [https://festivaljeudeloie.fr]

dimanche c’est le 13/12 et à 13h12, 33 rappeurs sortent un morceau de 13’12 contre les violences policières
Parce que la police tue en moyenne 18 personnes chaque année en France, majoritairement de jeunes hommes arabes ou noirs.
Parce que ça dure depuis trop longtemps et que trop peu s’en émeuvent.
Parce que l’agenda politique ne semble pas avoir pour objectif d’y mettre un terme, à l’heure où au contraire un projet de loi sur la ’sécurité globale’ prévoit entre autres choses d’interdire de photographier ou filmer les policiers dans l’exercice de leurs fonctions.
Pour que l’information circule. Pour assurer un soutien plein et entier aux victimes et à leurs familles. Pour que ces exactions cessent. Et Parce qu’ils refusent d’être les complices silencieux de ces meurtres racistes, 33 rappeurs unissent leurs voix et leurs flows sur un seul morceau de ’13’12 contre les violences policières’
et avant que le titre sorte, vous pouvez déjà le précommander sur : https://www.helloasso.com/.../soutien-au-lancement-du...
et Tous les fonds récoltés iront aux victimes et familles de victimes de violences policières.

Enfin, dimanche à partir de 17h30, l’Observatoire international des prisons - section française et Chromatique poursuivent leur cycle de projection en ligne sur l’univers carcéral : Taules sur Toiles
et pour la séance de dimanche, ce sera le film : Ai-je le droit d’avoir des droits ? Qui sera à l’honneur, suivi d’un débat Sur l’exercice de ses droits fondamentaux en prisons.
De prison en prison, plusieurs fois par semaine, des avocats se rendent au parloir pour rencontrer les clients qu’ils accompagnent dans leur détention. Présents à leurs cotés après le procès et tout au long de leur peine, ils assurent ainsi une forme de « service après vente ». Le droit n’est entré en prison que dans le milieu des années 90 et les avocats sont encore peu nombreux à exercer dans cette spécialité. Alors, à l’intérieur des murs, des détenus s’emparent du droit et entreprennent seuls des procédures juridiques et contentieuses ouvrant pour certains de nouvelles perspectives.
Pour découvrir ce film e en débattre avec des avocats de l’Observatoire international des Prisons, rdv donc dimanche à 17h30 sur le site : [www.chromatique.art]

Musique : Dead Prez - Police State

Agenda 20201211

Documents joints

C'est vendredi, alors il n'y aura pas (...)