Agenda des luttes 2 décembre

mercredi 2 décembre 2020
par  Julie agenda

Aujourd’hui on sera au téléphone avec Alison de la commission de mobilisation du travail social en IDF pour parler de la journée de mobilisation prévue demain
dans le cadre de cette journée de mobilisation : pas moins de 48 initiatives recensées et il y a un lien qui recense toutes ces initiatives : vous pouvez transmettre une photo avec une petite note d’ambiance : [https://www.facebook.com/events/1064033810719727]
- à Paris, Rassemblement à 14h devant le ministère de la solidarité, place Pierre Laroque.
- Seine et Marne, Rassemblement devant la préfecture de Melun de 10 à 12h
- Val d’Oise, Rassemblement à 10h30 devant le conseil départemental de Cergy, 2 avenue du parc
- Yvelines, Rassemblement à 14h devant l’ARS de Versailles.

Agenda du 2020-12-02

l’Union Syndicale Solidaires met en place une permanence téléphonique Pour aider les salarié-e-s, chômeurs/ses, précaires, étudiant-e-s, ..sur des questions relatives aux conditions de travail, temps de travail, congés, salaires, télétravail...
pour les contacter, c’est au : 08.05.37.21.34

A 12h, Les syndicats CNT-SO et la CGT-HPE organisent conjointement un rassemblement des salarié.e.s de la sous-traitance hôtelière en lutte devant l’hôtel Novotel du Prado à Marseille : c’est l’occasion d’une rencontre inédite entre les femmes de chambre et gouvernantes grévistes de l’Ibis des Batignolles à Paris et du Novotel Marseille Prado.
Les femmes de chambre et gouvernantes de l’hôtel Ibis Paris Batignolles sont en lutte depuis le 17 juillet 2019 pour obtenir leur internalisation et aujourd’hui Elles viennent donc à Marseille pour soutenir leurs collègues en grève au Novotel Prado depuis le 17 novembre, pour protester contre le non-paiement systématisé des heures complémentaires et supplémentaires et la procédure de licenciement envers la représentante syndicale CNT-SO.

de 12:00 à 14:00, La Cantine des Gilets Jaunes de Montreuil sera ouverte
et c’est dans les locaux de l’AERI, au 57 rue Étienne Marcel à Montreuil

DE 14h à 18H , les brigades de solidarité populaire de Ménilmontant ouvre leur point de collecte et distribution
et c’est au 24 Rue Moret – métro Ménilmontant

de 14h à 16h, l’ENS de Lyon propose un webinaire sur les mutations et les perspectives pour le Conseil Économique sociale et environnementale, après la Convention citoyenne sur le climat.
Pour en discuter sur zoom avec Hugo Bonin, Simon Baeckleandt et Zélie Wütrich, rdv donc à 14h sur : [https://us02web.zoom.us/j/82069501120?pwd=aWFBeXNldFRSUHduU0g5ZGVENlBxQT09]

de 14:00 à 16:30, l’association libanaise Amel qui apporte un soutien médico-social à la population libanaise, sans distinction confessionnelle, organise une visioconférence sur la « Gouvernance des associations au Liban’
pour en discuter avec des représentants de l’association au Liban et à l’international, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : elassaad.h@esa.edu.lb

a partir de 14h aujourd’hui, et demain à partir de 9h30, le Courrier des Balkans et l’institut Heinrich Böll Stiftung organisent un colloque virtuel intitulé : 25 ans après Dayton, la Bosnie-Herzégovine aujourd’hui
Avec au programme aujourd’hui , des conférences sur : les défis posés en terme de corruption, de justice économique et sociale, d’émigration, de santé et en particulier de gestion des PTSD ; et des conférences sur les mobilisations actuelles en Bosnie-Herzégovine et en particulier les luttes environnementales, la lutte anti-corruption, pour les droits des LGBT ou encore pour défendre les droits des travailleurs.
Et Demain matin, les discussions porteront sur : les projets politiques en Bosnie 25 ans après Dayton, et sur la Bosnie-Herzégovine dans les Balkans et dans le monde
et si vous voulez suivre ce colloque en ligne, il faut s’inscrire sur :
inscription pour aujourd’hui : Inscription au webinaire - Zoom
pour demain : Inscription au webinaire - Zoom
programme : [https://www.courrierdesbalkans.fr/Colloque-en-ligne-Dayton25-la-Bosnie-Herzegovine-aujourd-hui]

à 15:00 le Réseau d’Afro-brésiliens politisés vivant en France organise une action devant le Siège National de Carrefour pour protester contre le meurtre de João Alberto Silveira Freitas dans un carrefour de Porto Alegre
Surnommé ’Beto’, cet homme noir de 40 ans, a été tabassé à mort par deux vigiles blancs à l’entrée d’un magasin Carrefour à Porto Alegre.
De Salvador à Brasilia en passant par Porto Alegre, de nombreuses manifestations ont, depuis, eu lieu, réunissant à chaque fois quelques centaines ou milliers de personnes, aux cris de « Carrefour assassin ! ». A plusieurs endroits, à Rio de Janeiro et Sao Paulo, des points de vente du groupe, envahis ou pris d’assaut, menacés d’être vandalisés et incendiés, ont été contraints de fermer leurs portes.
Et pour protester aussi, le réseau d’afro-brésilien politisés vivant en France organise donc,à 15h, une action devant le siège de Carrefour qui se trouve au 93 Avenue de Paris, à Massy

de 17h à 19h, la Barricade qui est un Lieu d’émancipation collective et de création d’alternatives situé à Liège, poursuit son cycle de débats en ligne sur les anarchismes, avec une séance intitulée : ’comment devient-on anarchiste (ou pas) ?
« Être anarchiste » aujourd’hui : Est-ce un bel étendard noir à agiter dans le vent ou un fardeau encombrant à trainer derrière soi ? Pour en débattre avec des membres de la Barricade, il faut s’inscrire en envoyant un mail à : [stephane@barricade.be]

de 18:00 à 20:00, Paris 8 Insoumise et NON aux partiels à distance organisent une visio-conférence sur la crise sanitaire, la santé mentale et la précarité des jeunes
Confinement dans des studios de taille réduite, isolement, diminution de leurs revenus, voire arrêt d’activités pour certains.es qui se retrouvent sans moyens de subsistance, suivi pédagogique réduit pour les étudiants.es... La jeunesse est-elle la grande sacrifiée des conséquences de la crise sanitaire Covid 19 ?
Pour en débattre avec :
- Florian Tirana, président de Nightline, une association qui rassemble des étudiants formés en interne à l’écoute psychologique disponibles de 21h à 2h (sauf le mardi et le mercredi) pour proposer ’une oreille attentive, une parole bienveillante et une écoute sans jugement’ au : 01 88 32 12 32 (numéro gratuit)

à 18h, la pépinière de la solidarité internationale propose une formation en ligne pour accompagner et former celles et ceux qui souhaiteraient réaliser un projet de solidarité internationale au Pérou, Sénégal, Rwanda et en Inde.
Et pour suivre cette formation, rdv sur : [https://www.lapepi.org]

à 18h, L’Espace éthique d’IDF poursuit son cycle de webinaires sur le Covid et propose une séance virtuelle autour d’ Henri Bergeron, Olivier Borraz et Patrick Castel qui reviendront sur la crise organisationnelle : ou comment la coopération et la coordination sont-elles un impensé des dispositifs de préparation ?
La crise de la Covid-19 a fait ressortir les vulnérabilités des plans d’action dédiés à la gestion des crises sanitaires. Dès la fin de l’hiver dernier, la faible capacité des hôpitaux à faire face à un afflux de patients, la rupture des stocks de masques, la pénurie de gants et de gel hydroalcoolique, etc., ont révélé les manquements des Etats et des autres instances politiques en matière de préparation, et cela malgré l’expérience des crises passées et malgré l’existence d’infrastructures spécialisées dans la gestion des urgences sanitaires. De façon générale, l’absence de consensus quant à la façon de répondre à cette crise, les difficultés rencontrées par les acteurs pour se coordonner et coopérer, un certain excès de confiance, une mauvaise lecture des signaux d’alerte et l’imposition d’un nouveau reconfinement nous invitent une fois de plus à interroger notre capacité à supporter un risque pandémique, tant en matière de prévention qu’en matière de précaution.
Pour en discuter avec Henri Bergeron, Olivier Borraz et Patrick Castel, rdv à 18h sur : [https://eu.bbcollab.com/guest/eb60c1b5b6fa4d6488e2d40772583a67]

de 18h à 20h, la section locale des Insoumis du 12ème organise une collecte de nourriture, produits d’hygiène et produits pour bébés
et pour déposer vos dons c’est devant le monoprix du 49 rue de Reuilly, métro Reuilly-Diderot

de 18:30 à 20:00, le réseau d’éducation pour les droits humains en Palestine/Israël, et l’ Association France Palestine Solidarité organisent une webconférence autour de la Loi sur l’État-nation du peuple juif
L’adoption de cette loi fondamentale par la Knesset le 19 juillet 2018 fait d’Israël non plus l’État de tous ses citoyens, mais « l’État nation du peuple juif ». Cette loi ne reconnaît le droit à l’auto- détermination qu’au seul « peuple juif » ; autrement dit elle fait des 1,5 millions de Palestiniens d’Israël des citoyens de seconde zone ; ce qui remet en cause le caractère démocratique de l’État d’Israël.
Pour en discuter avec : la palestinienne Nada Awad qui travaille auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, le militant israélien Eitan Bronstein fondateur des ONG Zochrot et De-Colonizer, et l’historien Thomas Vescovi membre de l’Association France Palestine Solidarité, rdv donc à 18h30 sur : [https://us02web.zoom.us/j/88514371957?pwd=enNNTEYzamFKdUhXaUpudzlwaEJ5QT09]
Code secret : FFIPP GRE

à 19h30, l’association Robin des Toits, le collectif Questions citoyennes et le comité local 81 du Conseil National de la Nouvelle Résistance organisent une visio-conférence sur la 5G
Plus de 70 élus, dont les maires de grandes villes comme Grenoble, Marseille, Tours ou Bordeaux, mais aussi de Dieulefit, Montjoux et La Roche-St-Secret demandent un moratoire sur le déploiement de la technologie 5G en France. Car En effet, le déploiement de la 5g pose de nombreux problème s’agissant notamment de :

  • L’augmentation de la pollution électromagnétique et des risques sanitaires sur le vivant qui ne sont pas encore évalués,
  • de L’impact environnemental de la multiplication des flux numériques et des besoins supplémentaires en énergies dans une période où l’on incite aux économies d’énergie,
  • de L’augmentation importante des besoins en matières premières rares pour la fabrication de nouvelles antennes et de nouveaux objets communicants,
  • du renforcement de la désocialisation liés aux écrans mobiles et du risque de déshumanisation de la société,
  • ou encore de L’aggravation de la fracture numérique entre les territoires ruraux et les grandes agglomérations
    Pour discuter de ces problèmes et des éventuelles alternatives (comme le déploiement de la fibre) avec Michèle Rivasi, présidente de l’Association Zone Blanche et l’ingénieur physicien Patrice Goyaud, administrateur de l’association Robin des toits, rdv donc à 19h30 sur : [https://bit.ly/reunion021220]

à 20h, l’organisation étudiante Le poing levé organise un débat virtuel intitulé : De BLM aux lois liberticides et racistes, organisons la riposte des jeunes anticapitalistes contre l’offensive autoritaire
En juin dernier, des dizaines de milliers de jeunes manifestaient contre les violences policières et contre le racisme d’État, pour la justice et la vérité. Mais depuis, le gouvernement multiplie les projets de lois visant la totale impunité de la police (loi sécurité globale), la criminalisation des mobilisations de jeunesse (Loi programmation de la Recherche qui prévoit des années de prison pour les étudiants qui manifesteraient dans les universités), et stigmatisant les personnes musulmanes (loi séparatisme).
Alors pour en discuter et pour organiser la riposte contre ces lois répressives et islamophobes, l’organisation étudiante le Poing Levé organise ce débat virtuel ; et pour le suivre, il faut s’inscrire via le formulaire : [https://forms.gle/vZW7S6pPPhvgPgXr9]

demain matin, de 09:00 à 10:30, l’Institut français du Proche-Orient poursuit son cycle de webinaires consacré au mobilisations en Jordanie, au Liban et en Irak
L’année 2019 a été marquée par un nouveau souffle contestataire qui a investi le Proche-Orient. La grève des enseignants en Jordanie, les protestations de masse contre la corruption de la classe politique, l’injustice sociale et le système confessionnel au Liban et en Irak ont ouvert, bien que pour un laps de temps relativement court, un nouvel horizon d’espoirs contestataires. Cependant, la crise sanitaire en 2020 a donné un coup d’arrêt à ces mobilisations, favorisant le durcissement de la réponse sécuritaire et répressive mise en place par les gouvernements. La pandémie a en outre aggravé de manière dramatique les fractures sociales, économiques et politiques qui constituaient le substrat même de ces mobilisations.
Ce cycle de webinaires propose de faire un état des lieux des mobilisations sociales dans la région en mettant en perspective les cas de la Jordanie, du Liban et de l’Irak pour engager une réflexion comparative et diachronique sur les déterminants des mouvements protestataires et l’importance respective des crises sociales, économiques et politiques que connaît actuellement chacun de ces pays.
Et demain, la séance sera consacrée au Liban avec un webinaire intitulé : ’Contester, discipliner, et fabriquer le consentement au Liban au prisme du mouvement social du 17 Octobre 2019’
Pour suivre la discussion sur zoom avec Marie-Noëlle Abi Yaghi (de Lebanon support) et la sociologue Chiara Calabrese, il faut s’inscrire sur : [https://zoom.us/meeting/register/tJcuc-2vrDwoE9RndrYtOaxT_PoKGvTlp1VI?fbclid=IwAR3KgOYMBOE5dGXDuPud2EQpotgVh2jNvxMFkTebOgRQ4hnwNLVxbna8zSQ]

Enfin, demain matin, à partir de 10h et jusqu’à 17h, le Centre de Recherche et de Formation en Infectiologie de Guinée propose une journée d’étude virtuelle intitulée : ’L’ombre portée d’Ebola sur l’épidémie de SARS-COV-2 : Analyse anthropologique de la Covid-19 en Guinée’
Pour consulter le programme complet, rdv sur : http://cerfig.org/wp-content/uploads/2020/11/Programme-Webinar-Conakry-031220.pdf
et pour suivre cette journée d’étude sur zoom, rdv sur : [https://zoom.us/meeting/register/tJ0lcuirqjopHdfRbHaifEgZuy59SXdvYC78]

infos et rdv culturels

a partir d’aujourd’hui et jusqu’au 7 décembre, Le Palestine Writes Literature Festival, qui devait avoir lieu à New York en mars 2020, se tiendra en ligne.
Ce festival rassemblera des écrivains, des artistes, des éditeurs et des libraires pour échanger, en anglais, autour de l’art, la littérature et les intersections entre la culture, la lutte et la politique.
Le festival mettra en évidence la richesse de l’art et de la littérature palestiniens pour un public mondial qui n’a peut-être pas eu l’occasion de faire l’expérience de ce travail en raison du manque d’accès linguistique, des restrictions sévères à la circulation des Palestiniens et de la censure et de la répression des discours palestiniens aux États-Unis.
Pour suivre les différents évenements organisés dans le cadre de ce Festival, rdv donc à partir d’aujourd’hui et jusqu’à lundi prochain, sur : [https://www.facebook.com/events/3278095122301503/]

à partir de 15:00, le Café-librairie Michèle Firk rouvre ses portes sur les horaires habituels du mercredi au samedi de 15h à 20h.
Et c’est tjr au 9 rue François Debergue, à Montreuil, métro Croix-de-Chavaux

le PriMed Festival - le Festival de la Méditerranée en images propose plusieurs projections-débat en ligne aujourd’hui avec :
- de 17h à 20h, la projection de DANS TES YEUX, JE VOIS MON PAYS réalisé par Kamal Hachkar qui nous emmène dans un voyage musical entre Jérusalem et le Maroc
- et de 19h à 22h, la projection de OVERBOOKING qui revient sur le tourisme de masse à Majorque.
Pour découvrir ces films, rdv donc de 17h à 20h et de 19h à 22h sur :
[https://primed.tv/dans-tes-yeux-je-vois-mon-pays/]
[https://primed.tv/overbooking/]

à 19:00, plusieurs cinémas franciliens dont les 3 Cinés Robespierre de Vitry-sur-Seine et le Cinéma Jean Vigo de Gennevilliers organisent une projection-débat virtuelle autour du film ’Les Dames, Encore Femmes’ de Véronique Reymond et Stéphanie Chuat.
Elles sont célibataires, veuves ou divorcées. Elles ont eu des enfants, des maris, un travail, elles ont une vie derrière mais elles ont surtout une vie à venir… Les Dames, Encore Femmes ouvre la porte sur l’intimité de cinq sexagénaires qui mènent au jour le jour un discret combat contre la solitude, à un âge où les hommes ont déserté leur paysage affectif.
Pour découvrir ce film, et en discuter avec ses réalisatrices, rdv donc à partir de 19h sur le site : [https://sallevirtuelle.25eheure.com]

de 19:00 à 20:30, le Festival Africolor organise une table ronde virtuelle intitulé NOUCHI SOT QUI MAL Y PENSE
C’est à la fin des années 80 que le Nouchi, langue de signes et de gestes des rues d’Abidjan, a fait surgir une nouvelle poésie de la misère. Comment cette langue est née, comment fabrique-t-elle ses mots et pourquoi ? Comment le Nouchi est-il venu se loger au cœur de la langue française ?
Pour en discuter avec : Kapegik, artiste poète et slameur, Binda Ngazolo, conteur, et N’Guessan Jérémie Kouadio, professeur en Sciences du langage de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan ; rdv à partir de 19h sur : [www.africolor.com]

à 19:00, l’assoc Chez violette organise un rdv virtuel des Bouquineuses
Un livre peut sauver une vie : alors pour vous faire parler du livre qui a sauvé votre vie, l’assoc chez Violette propose cette rencontre en ligne, en non-mixité féminine
et pour y participer il faut s’inscrire en envoyant un mail à : contact@chezviolette.org

de 19:30 à 21:30, le média Kaizen et La base proposent une projection-débat virtuelle autour du flm ’A la recherche de cohérence’ réalisé par Agathe Peyre
La meilleure façon de changer le monde est de se connaitre soi et de mettre sa vie en accord avec ce qui fait sens pour soi. A travers différents regards d’Afrique du Sud et de France, ce film-documentaire auto-produit ouvre la réflexion sur les valeurs que chacun porte, la cohérence personnelle et collective, notre connexion à la nature, aux autres et à nous-même.
Pour découvrir le film et en débattre avec sa réalisatrice, rdv donc à partir de 19h30 sur : [https://www.facebook.com/events/700479237518468/]

Musique : Anne Sylvestre - Une sorcière comme les autres

Agenda du 2020-12-02

Documents joints

Aujourd'hui on sera au telephone avec Alison (...)