Agenda des luttes 17 novembre

mardi 17 novembre 2020
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Victor pour parler de l’affaire Victor et Roga alors que la Cour d’appel de Versailles rendra son délibéré aujourd’hui
Pour les soutenir : l’UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes organise un rassemblement devant la cour d’appel de Versailles : rdv donc au 5 Rue Carnot, à Versailles.
Et pour obtenir l’attestation spéciale pour participer à ce rassemblement déclaré, rdv sur : https://www.facebook.com/events/279485026727353/

Agenda du 17112020

Et alors que ce matin, les flics ont évacué le campement de la porte de Paris à St-Denis, le collectif Solidarité Migrants Wilson lance un appel à bénévoles pour poursuivre les distrib !
Pour aider à la cuisine, rdv à 14h à la belle étoile qui se trouve au 14 rue St-Just à St-Denis et pour la distrib ça commence à 18h30

on continue avec cet APPEL DES FEMMES AUTOCHTONES relayé par le comité de solidarité avec les Indiens d’Amérique, sous le titre ’Les femmes leaders autochtones mettent en garde les sociétés financières contre le soutien à l’exploitation du pétrole des sables bitumineux’
Plus de 40 femmes autochtones issues de communautés impactées par l’exploitation des sables bitumineux ont envoyé, le 19 octobre dernier : une lettre ouverte adressée à 70 grandes banques, assureurs et gestionnaires d’actifs, leur demandant de respecter les droits des Autochtones et de cesser de soutenir financièrement l’industrie qui détruit leurs terres.
Dans cette lettre, elles les appellent en effet, à arrêter de financer, d’investir dans et d’assurer l’expansion de l’extraction, du transport et du raffinement des sables bitumineux, et à s’engager dans le retrait progressif du soutien au projets et aux entreprises qui utilisent des sables bitumineux. En effet, ce secteur fait peser de graves menaces sur les droits des Peuples Autochtones, sur la survie des cultures, sur les voies d’eau et environnements locaux, sur le climat et sur la santé publique.
Ce potentiel destructeur des sables bitumineux a été bien documenté, et la croissance du secteur a été freinée par des recours en justice, par l’incertitude financière et par la résistance des habitant·e·s. Aujourd’hui, la production de sables bitumineux est limitée par un goulot d’étranglement au niveau des infrastructures de transport, mais la construction d’oléoducs est prévue pour contourner ce frein. Aussi, la lettre demande aux banques de se retirer des projets de construction des oléoducs Keystone XL de TC Energy, Line 3 d’Enbridge et Transmoutain du gouvernement Canadien.
Si vous voulez lire l’appel des femmes autochtones, traduit en français par le CSIA-Nitassinan, rdv sur le site du Comité à l’adresse : http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1164

À 12:00 , la CGT Hôtellerie organise un rassemblement devant le siège d’ACCOR à l’occasion du 16e mois de lutte des femmes de chambre grévistes de l’Ibis Batignolles
après 16 mois de lutte, Elles demandent toujours à être reçu par le groupe ACCOR pour exiger leur embauche en direct par l’hôtel alors que certaines y travaillent depuis plus de 15 ans !
Pour les soutenir, rdv donc devant le siège d’ACCOR au 82, rue Henri Farman - 92130 Issy-les-Moulineaux

aujourd’hui, les personnels de l’éducation nationale dans le 93 sont en grève pour exiger un véritable plan d’urgence pour l’éducation dans le département
dans le cadre de cette grève, deux rdv sont donnés :

  • à 12h : un Rassemblement est organisé devant la Direction des Services Départementaux de l’éducation Nationale du 93 qui se trouve au 8 rue Claude Bernard à Bobigny
  • et à 14h une AG est organisée à la BT de Bobigny qui se trouve au 1 Rue de la Libération, à Bobigny

les agents territoriaux de la ville de Saint-Denis poursuivent leur grève lancée le 2 octobre dernier pour protester contre la réforme de leurs primes et de leur temps de travail imposée par le maire socialiste, Monsieur Hannotin
aujourd’hui encore, ils se rassemblement sur le parvis de la mairie pour un déjeuner solidaire et des prises de paroles
rdv donc ce midi devant la mairie de St-Denis, métro St-Denis Basilique.

Après l’opération ’Ecrans noirs’, lancée vendredi dernier, l’Université Ouverte et les Précaires de l’ESR lancent une opération connexion/déconnexion à l’occasion des assises régionales d’Île-de-France de l’enseignement supérieur et de la recherche
pour perturber ces assises régionales et protester contre le passage en force de la loi pour la recherche et l’enseignement supérieur, l’Université ouverte et les précaires de l’ESR appellent à une vague de connexions/déconnexions simultanées à 14h40.
Et pour participer à cette opération :
Liens pour ne pas s’inscrire : [https://s.region.iledefrance.fr/.../0001cc000024dbc8.htm]
(formulaire d’inscription) : https://medicen.org/.../assises-de-lenseignement.../

Toujours pour protester contre le passage en force de la LPR, l’Université ouverte et le collectif Facs et labos en lutte organisent aussi un rassemblement à 15h sur la place de la Sorbonne
alors rdvà 15h sur la place de la Sorbonne et pour vous y rendre, vous devez télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire : https://universiteouvertedotorg.files.wordpress.com/...

de 15:00 à 18:00, le groupe Opérations Spéciales GJ, lance une opération spéciale surprise pour fêter les 2 ans du mouvement GJ !
un rdv est donné à 14h45 au niveau de la gare Montparnasse, avec un compte à rebours à suivre qui donnera le top départ et les modalités à suivre pour l’action surprise, et pour y participer, rdv sur :https://opspgj75.wixsite.com/website?fbclid=IwAR38x3WEoEYVO6SlG11zrSPBkLHlCYkcRIo-TAeuTZ6leuJ15os_Y_6NBKE
et https://www.facebook.com/OperationsSpecialesGJ/posts/2738115576517170

Dans le cadre de la deuxième vague contre la ré-intoxication du monde Agir17novembre, la mobilisation en Île-de-France se fera sur le thème des destructions qu’occasionneront les Jeux Olympiques de 2024 en Seine-Saint-Denis.
Et Une Manifestation contre les dégâts des JO dans le 93 est organisée à partir de 15h30, au départ de la Mairie de Saint-Ouen vers la Plaine Commune en passant par le Village Olympique et Pleyel
et pour en savoir sur l’appel du 17 novembre contre la réintoxication du monde, rdv sur le blog : https://agir17.noblogs.org/

de 16h à 18h, le séminaire consacré aux « Luttes contre les surproductions et les surconsommations » se poursuit en visio-conférence avec une séance autour de Steve Joncoux qui reviendra sur la gestion politique des déchets.
Le problème des déchets reste encore largement perçu comme une question essentiellement technique, prise en charge par des experts, et associée à des gestes individuels se résumant à trier et jeter. L’histoire et l’anthropologie ont pourtant bien montré que les déchets sont des objets éminemment sociaux et politiques ; et cette approche gestionnaire et technocratique est une conception politique à part entière. Dans cette perspective : Comprendre la trajectoire politique des déchets a le double intérêt de relativiser leur traitement politique actuel et de rouvrir l’espace des possibles. À partir de deux cas d’études, sur les eaux usées et sur le mouvement zéro déchet, Steve Joncoux reviendra en particulier sur les stratégies des acteurs pour tenter de rouvrir la boite noire de la gestion technocratique routinière pour faire émerger des approches alternatives.
Et pour suivre cette séance en visio-conférence, rdv à 16h sur : https://call.lifesizecloud.com/6075392

à 16h et à 18:00, le collectif ’NON à la loi sécurité globale’, qui rassemble des militants de différentes organisations parmi lesquelles : l’Association des victimes des crimes sécuritaires, Surveillons-les, la LDH, ATTAC, Reporters en colère, le collectif des soignants Bas les masques, les organisations écolos Alternatiba, XR, Youth For Climate, le conseil national de la nouvelle résistance, les syndicats Solidaires, CGT et la CNT-SO ..ou encore des groupes de Gilets Jaunes, appellent à un rassemblement devant l’Assemblée nationale alors que le projet de loi est examiné aujourd’hui en première lecture par les députés.
Pour rappel, ce projet de loi porté par Jean-Michel Fauvergue, ancien patron du RAID, prévoit d’instaurer plusieurs mesures liberticides, parmi lesquelles :
➡pénalisation de la diffusion d’images de policiers ou de gendarmes agissant dans le cadre de leurs missions d’ordre public. Et cette mesure, si elle était adoptée, avec des sanctions très lourdes (1 an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende) empêcherait tout contrôle citoyen, et le travail des journalistes, en favorisant l’impunité d’auteurs de violences policières
➡️ surveillance généralisée de l’espace public, en autorisant l’Etat à utiliser des drones avec caméras sur tous les lieux publics (et en premier lieu les manifestations) permettant leur utilisation immédiate (jusqu’à présent leur utilisation se faisait a posteriori) et une analyse automatisée pour reconnaître en temps réel l’identité de tous les citoyens lambdas et manifestants (reconnaissance faciale)
➡️ extension aux polices municipales, sous le seul contrôle des maires, des compétences de la police nationale sur des missions de police judiciaire pour la constatation d’un nombre accru de contraventions et de délits.
➡️ privatisation de la police en contradiction flagrante avec les normes constitutionnelles en déléguant aux agents privés de sécurité des pouvoirs réservés à la police judiciaire comme la verbalisation d’infractions et le relevé d’identité pouvant conduire à la rétention de la personne contrôlée
➡️ extension, pour les forces de sécurité, de la possibilité de garder leurs armes hors service
en ce jour symbolique, qui correspond à l’anniversaire des 2 ans des GJ, on peut rappeler combien ce mouvement a été marqué par la répression et combien, aussi, la documentation a cet égard est nécessaire
pour protester contre la loi sécurité globale, rdv donc dès 16h sur la place Edouard-Herriot à côté de l’AN pour une conf de presse de la LDH et des syndicats de journalistes et à 18h, un rassemblement plus large est prévu devant l’AN ; et pour vous y rendre, n’oubliez pas de télécharger l’attestation dérogatoire que le média GJ Cerveaux Non Disponibles propos sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/photos/gm.391188868738475/3463674687064725/
et si vous ne l’avez pas encore signé, le lien vers la pétition contre le projet de loi ’sécurité globale’ : [https://www.change.org/p/gouvernement-fran%C3%A7ais-refus-de-la-loi-visant-%C3%A0-emp%C3%AAcher-la-diffusion-des-images-de-violences-polici%C3%A8res?recruiter=502796318&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=psf_combo_share_abi&utm_term=psf_combo_share_initial&recruited_by_id=bc3f9420-e42e-11e5-998d-2f1207fe7d71&utm_content=mit-22450892-10%3Av3&fbclid=IwAR35Sb6mDiY09dVeoDdIUTLKLqmKjVcmUxqX1Xa1uBXsuYf2L0lpvY6nBaA]

à 18:30, la Commission de Mobilisation du Travail Social Ile-de-France organise une réunion virtuelle de préparation pour la Grève du social et du médico-social prévue le 3 décembre prochain
Face au mépris du gouvernement pour le secteur social et médico-social, la journée de grève prévue le 3 décembre trouve un écho de plus en plus important, alors pour organiser au mieux cette journée de mobilisation, la commission de mobilisation du travail social en IDF propose cette réunion en visio et pour y participer, rdv à 18h30 sur le lien du discord : https://discord.gg/gqYHGGe=AT1n-kaJqAyl2Pwz-K1TRsJkG_awD8PsdBSdLtOubnhZF_kiiUsPXeAilLKK2XrBUzYkZm2zf9Fgs43VtnTQpeNh3RAs25ueM9R9u_gTmltMMRKE3KnBgMigkbCTECIUE-Irf9atdJmYfOMGsvk58AgH]

de 18:30 à 20:00, l’association Egao, Une vie qui a du sens propose une réunion en visio autour de la résilience, de l’autonomie et de l’exode urbain.
Alors si vous prévoyez de quitter la ville pour vous installer en campagne et y vivre en autonomie, rdv à 18h30 sur :
https://egao.fr/ateliers-et-formations/

de 18:30 à 20:30, le Collège international de Philosophie et La Parole errante demain poursuivent leur séminaire intitulé ’Scènes de la division politique’, en visio-conférence
Si, depuis une trentaine d’années, la pensée de la politique s’est confondue avec l’investigation des singularités politiques (ou les scènes de la conflictualité politique), il s’agit désormais d’aller plus loin. Ce qui veut dire que la question la plus pressante est désormais de comprendre de quelle manière il est possible de lier entre elles ces singularités, qu’elles soient présentes ou passées – ou même : anticipées. Deux solutions se présentent alors : soit le lien est immanent aux singularités et il s’agit alors de trouver le bon axe d’interprétation. Soit il faut leur ajouter quelque chose qu’elles ne contiennent pas, afin de dessiner ce qui pourrait être, d’une part, leur articulation stratégique, d’autre part, leur horizon commun.
C’est une telle alternative que la situation actuelle impose de trancher. Par « situation actuelle », il faut désormais entendre la manière dont la dite « crise sanitaire » liée à la gestion de l’épidémie du Covid-19 a reconfiguré l’ensemble du monde. Cette situation globale se caractérise par la mise en synchronie des préoccupations de l’ensemble des peuples du monde. Une synchronie qui ne doit bien sûr pas cacher la disparité des formes par lesquelles cette crise a pu être vécue, des bidonvilles indiens aux résidences secondaires dans les campagnes européennes. Mais qui est cependant suffisamment réelle pour s’imposer comme le point de départ nécessaire de toute analyse politique.
Ce point de départ pourra être appréhendé en croisant les analyses de Foucault sur la biopolitique et les recherches contemporaines sur l’écologie. Dans les deux cas, il s’agit bien de dire que la vie est devenue l’enjeu central de la politique. Il nous faut alors comprendre plus précisément comment cet enjeu doit être pensé à la lumière de ce qui arrive aujourd’hui ; et surtout de quelle manière il nous permet de dégager un horizon commun, par-delà la singularité des scènes du conflit.
et pour la séance d’aujourd’hui : Adrien Tournier reviendra sur la Gestion pandémique : entre réaction à outrance et négligence ordinaire.
Et pour suivre la visio-conférence rdv à 18h30 sur le site du collège international de philosophie : [http://www.ciph.org/]
ladivisionpolitique.toile-libre.org

à 18h30 aussi, le CIPH organise un séminaire en visio-conférence autour de Michel Olivier qui reviendra sur le sens et le non-sens de la vie économique
et pour la suivre, rdv sur le site du CIPH : https://www.ciph.org/

de 19:00 à 21:00, le séminaire Apprendre la Palestine se poursuit en visio avec une séance autour de Véronique Bontemps qui reviendra sur la Palestine dans les sciences sociales
Longtemps, la question palestinienne a fait l’objet d’un traitement d’exception dans les travaux de sciences sociales en France, en raison notamment de son caractère politiquement sensible. L’étude de la Palestine et des Palestiniens se trouvait ainsi privée de la possibilité de comparaison avec d’autres cas d’étude, et notamment avec d’autres situations coloniales actuelles ou passées.
La formulation des problématiques, le choix du cadre théorique et l’interprétation des résultats suscitent aujourd’hui encore de vastes débats qui vont bien au-delà du seul champ académique. Comment a évolué le traitement de la question palestinienne en sciences sociales ? Quels sont les enjeux théoriques ou de méthodes de ce traitement ? Quelles comparaisons et quelles articulations faire avec d’autres cas d’étude ? C’est à ces questions que tentera de répondre l’anthropologue Véronique Bontemps
et pour suivre le séminaire en visio-conférence, rdv donc à 19h sur : https://www.facebook.com/events/365079134710476/

de 19:00 à 21:00, l’Association Hystérique propose un Café Queer des Confiné.e.s
et pour participer à cette discussion en ligne, il faut s’inscrire sur : https://docs.google.com/.../1pgLYjZXGmigv9XBmwzf.../prefill

à 19H, l’association Survie organise une visio-conférence intitulée : ’Côte d’Ivoire : une élection en Françafrique’
En Côte d’Ivoire, la cour constitutionnelle vient de confirmer la réélection d’Alassane Ouattara avec 94,27% des voix pour un troisième mandat. Revenu au pouvoir en 2011, grâce à l’activisme politique et militaire français, Ouattara s’affiche comme le principal allié de Paris dans la sous-région, mais l’opposition et la société civile contestent cette élection qui déstabilise le pays…
alors pour revenir sur cette élection, avec :
- Yvonne Toba, secrétaire générale de Tournons la page Côte d’Ivoire.
- et David Mauger, de Survie, qui a publié le livre intitulé ’Un pompier pyromane, L’ingérence française en Côte d’Ivoire d’Houphouët-Boigny à Ouattara’,
rdv à 19h sur la page Facebook de l’association Survie ou sur : https://www.facebook.com/events/1007530282991832/

de 20:00 à 21:30, l’AlternatiBar - Maison des Alternatives, et le CNNRorganisent une TABLE-RONDE virtuelle sur la LOI SECURITE GLOBALE : et la DERIVE AUTORITAIRE DU POUVOIR
pour suivre la discussion en direct avec
Pierre GOINVIC, Porte-parole Alternatiba ANV-COP21
Maité DARNAULT, Journaliste membre de WeReport
et Maître Julien BARTOLI, membre du CNNR-Lyon
rdv à 20h sur : https://www.facebook.com/events/678869339354689/

à 21:00, le groupe Révolution Permanente du NPA organise une visio-conférence sur la loi Sécurité globale’
Pour comprendre l’ampleur de l’attaque que représente ce projet de loi et pour réfléchir aux moyens de le combattre, et en discuter avec l’avocat Arié Alimi ( membre de la Ligue des Droits de l’Homme), le journaliste Mathieu Molard, le sociologue Mathieu Rigouste, et Mahamadou Camara (du Comité Justice pour Gaye Camara), rdv à 21h sur la page Facebook de Revolution permanente.

de 21:00 à 22:30, le conseil national de la nouvelle résistance organise une visio-conférence autour de Benoît Piédallu, membre du CNNR et de la Quadrature du Net pour parler de la lutte contre le projet de loi ’Sécurité Globale’
pour la suivre, rdv donc à 21h sur :
https://zoom.us/j/93648466217

Aujourd’hui et demain, l’université de Nanterre organise deux journée d’étude en visio-conférence sur l’Algérie du 19ème au 21ème siècle
au programme, pour cet aprem : des discussion sur L’État algérien indépendant, les instruments du pouvoir avec une conf sur « Les débats parlementaires de l’assemblée nationale constituante algérienne (1962-1963) » et une conf intitulée « Démobiliser, épurer et renforcer les capacités administratives de l’État dans l’après-guerre algérien : le cas des fonctionnaires ayant servi le Gouvernement Général d’Algérie (1962-1966) » ; des discussions sur les fonds d’archives avec une conf sur les fonds audiovisuels et photographiques sur l’Algérie et une conf sur L’accès aux archives secret défense datant d’avant 1970 en France », et des discussions sur L’Algérie des années 1990
et demain matin, les discussions porteront sur la colonisation et l’exploitation des territoires en Algérie avec une conf sur « Aïn Mokra (1845-1907) : un laboratoire du travail en situation coloniale » et une conf sur ’La mine de charbon de Kenadsa-Béchar et son importance comme réserve de guerre et comme base énergétique des projets de développement coloniaux (1917-1956), et des discussions sur La ruralité
Pour suivre ces journées d’études consacrées à l’Algérie du 19ème au 21ème siècle, il faut s’inscrire sur : https://forms.gle/tw5YdGG6PUBWVNqm7

aujourd’hui et demain aussi, la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme organise deux journées d’études en visio-conférence intitulées « L’eau dans le monde iranien : usages, partages, représentations de la Préhistoire à nos jours »
avec au programme aujourd’hui, des discussions sur Les travaux d’architecture hydraulique avec un focus sur les qanats, et une discussion sur la gestion de l’eau et son impact sur l’urbanisme et demain matin, les discussions porteront sur les circulations, perceptions et symboliques de l’eau en Iran.
Pour suivre ces journées d’études en visio-conférence, il faut s’inscrire en envoyant un mail à camille.rhone@univ-amu.fr

enfin, demain, à 11:00, l’Union départementale CGT 92 organise un rassemblement des salarié du secteur social et médico-social devant l’Agence Régionale de Santé du 92
Les salarié.e.s du secteur social et medico social, qui ont été exclu.e.s du Segur de la Santé alors qu’ils sont en première ligne face à la pandémie de Covid, se mobilisent pour exiger la reconnaissance de leurs missions, l’amélioration de leurs conditions de travail, l’augmentation des salaires, et la revalorisation de 183 euros net par mois au même titre que des personnels hospitaliers.
Pour les soutenir, rdv donc demain matin à 11h devant le siège de l’ARS 92, qui se trouve au 55 avenue des Champs pierreux à Nanterre

rdv culturels
de 18:00 à 20:30, Le Verrou et le Théâtre de la Rencontre lancent la 5ème édition des rencontres pour une Culture Populaire en version dématérialisée
Ces Rencontres initialement prévues en présentiel, ont été créées sous l’impulsion de Damien THOMAS, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Rencontre après les premiers attentats en 2015, pour réunir les citoyens et les acteurs du secteur culturel et artistique autour de l’interculturalité.
Pour cette 5ème édition, ces rencontres pour une culture populaire auront lieu en ligne, avec au programme : une lecture théâtrale de textes de Jean Vilar, et des débats autour de l’interculturalité.
Pour suivre ces rencontres en ligne, rdv donc à partir de 18h sur : [https://us02web.zoom.us/j/82040504303?pwd=dGttdC8vUzR3L24wbWpFb2tPbTZxZz09]

de 18:30 à21:00, le }Centre Arabe de Recherches et d’Etudes Politiques de Paris propose une visio-conférence sur le livre au Maroc
Absence de réelle politique du livre, faillite de l’école, marginalisation de l’université, précarisation de la presse indépendante : quelle est la part des facteurs politiques et économiques qui restreignent l’accès des Marocains au droit élémentaire à la culture ? C’est à cette question que tentera de répondre Kenza Sefrioui, critique littéraire et cofondatrice des éditions En toutes lettres.
Pour en discuter avec elle, il faut s’inscrire au préalable sur : https://www.carep-paris.org/.../webinaire-22-le-livre-au.../

à 20:30, Les Biocoopains et la Biocoop Du Mantois poursuivent leur Festival Alimenterre en ligne
Le Festival Alimenterre a vu le jour en 2007 dans un cinéma parisien, et depuis il s’est internationalisé pour informer et sensibiliser les citoyens sur l’alimentation durable afin qu’ils participent à la co-construction de systèmes alimentaires durables et solidaires et au droit à l’alimentation.
Chaque année, il propose une sélection de 8 films documentaires consacrés aux enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde, et aujourd’hui, c’est le film « Femmes de la Terre » qui sera proposé en projection virtuelle.
Pour le découvrir, rdv donc à 20h30 sur :
https://www.imagotv.fr/festival/alimenterre

de 21:00 à 00:00, le Festival Africolor lance le spectacle Indépendance Cha cha en ligne
Cette année, dix-sept pays d’Afrique fêtent le soixantième anniversaire de leur indépendance. Au Congo, le célèbre morceau Indépendance Cha Cha, célébrait, le temps d’une danse, l’unité retrouvée et la liberté promise et très vite Toute l’Afrique francophone l’avait adopté. Ce spectacle, qui reprend le titre Indépendance Cha Cha, revient sur ces années de basculement, dans la tête et les mots des personnalités qui en furent les emblèmes et qu’on a appelés « pères de la Nation ». Le spectacle propose une visite dans les couloirs du temps, durant laquelle les spectateurs traversent une galerie dont les portraits s’animent en mots et en musique et pour aujourd’hui, le spectacle fera un tour par la Guinée avec le portrait de Sekou Touré, le président qui disait non.
Pour suivre le spectacle en ligne, rdv tous les mardis jusqu’au 15 décembre, à partir de 21h, sur le site [www.africolor.com]

Musique : Colette Magny - Répression

Agenda du 17112020

Documents joints

Aujourd'hui, on sera au téléphone avec Victor (...)