Agenda des luttes 9 octobre

vendredi 9 octobre 2020
par  Julie agenda

Aujourd’hui on sera au téléphone avec Badia pour parler du meeting organisé demain par l’association nationale des communistes contre la présence des soldats français en Afrique
Rdv demain, à 14h30 : au complexe sportif Nelson Mandela qui se trouve au 6 rue Francis de Pressensé à Saint-Denis, RER B La Plaine-Stade de France

Agenda_2020.09.10

depuis 10h30 ce matin, l’union départementale CGT 92 organise un rassemblement pour protester contre le management répressif de la direction de l’Ehpad Verdier de Montrouge
alors pour soutenir les salariés, dont 2 aides-soignantes sont toujours mises à pied, il est encore, vous pouvez les retrouver devant l’EHPAD Verdier, qui se trouve au 9 allée de la Valliere à Montrouge.

À partir de 12h30, la CGT Hôtellerie et je Boycotte ACCOR organisent un rassemblement pour protester contre les licenciements dans le secteur de l’hôtellerie
alors que les grands groupes hôteliers engrangent des bénéfices importants, continuent de verser des dividendes tout aussi importants à leurs actionnaires, et qu’ils bénéficient des mesures de soutien du gouvernement : le groupe ACCOR a annoncé la suppression de 1000 postes, la direction de l’UES Constellation en supprime 247 dans ses 3 hôtels de luxe parisiens et le groupe Marriott annonce la fermeture de don hôtel 5 étoiles, W OPERA.
Alors pour protester contre ces fermetures et ces suppressions d’emploi, la CGT Hôtellerie et Je Boycotte ACCOR organisent un rassemblement ; et le rdv est donné à 12h30 au 3 Rue Brey, dans le 17ème.

À 12h30, l’Institut de recherche et d’études sur la Méditerranée et le Moyen orient organise un webinaire avec le politologue Ziad Majed qui reviendra sur le récit d’une catastrophe annoncée, deux mois après l’explosion qui a ravagé la capitale libanaise
pour suivre la conférence en direct, rdv donc à 12h30 sur le lien que vous retrouverez sur : https://www.linscription.com/pro/activite.php?P1=50546

à partir de 16h, l’organisation des Syriens pour la vérité et la justice organise un webinaire intitulé : Privation d’existence, légaliser la saisie de biens en Syrie
Au cours des dernières années, les gouvernements syriens successifs ont imposé une politique que l’on pourrait qualifier de « légalisation déguisée » pour saisir les propriétés syriennes et modifier la démographie de certaines régions, en particulier dans le nord-est de la Syrie.
A l’occasion du lancement d’un rapport spécial, qui présente pour la première fois des documents montrant les zones saisies, l’organisation des « Syriens pour la vérité et la justice » propose donc ce webinaire pour en discuter.
Pour rejoindre la discussion en ligne, en anglais et en arabe, rdv sur : https://www.facebook.com/events/677118059599338/

Dans le cadre du Festival Images de Migrations, un Focus sur la Diaspora chinoise est proposé ce soir avec une conférence illustrée sur La figure de l’immigré dans le cinéma français depuis les années 1970
pour y assister, rdv donc ce soir à 19h au Centre de colloques du campus Condorcet qui se trouve sur la Place du Front Populaire, à Aubervilliers, métro Front Populaire

Dans le cadre du Queer WE, les mains d’œuvres proposent plusieurs évènements aujourd’hui et demain :

  • ce soir : un atelier d’autogestion juridique et Street medic en manifestation est organisé avec l’avocate, Solène Clément, qui viendra partager ses expériences relatives à l’interpellation et à la garde à vue des queers/racisé•e•s en contexte de manifestation, et Eugène et Dal, membres d’un collectif de street medic en mixité choisie, partageront leurs expériences sur la prise en charge de personnes blessées en manifestation.
  • samedi, de 11h à 12h30, une table-ronde sera animée par Myriam Bahaffou sur le thème de ’’L’écologie, comme problème de blancs ? ’
  • samedi de 13h à 15h une autre table-ronde portera sur la blanchité
  • et samedi à 16h une table ronde sera consacrée aux discriminations racistes spécifiques qui se jouent dans le travail du sexe
    Pour participer au Queer WE, rdv donc ce soir, et demain aux Mains d’Œuvre, 1 rue Charles Garnier, à St-Ouen ; et pour retrouver le programme complet, rdv sur : https://www.facebook.com/queerweek/events/?ref=page_internal

samedi de 10h à 18h, XR IDF/Paris organise une session de formation à l’action directe non-violente
Cette formation qui s’adresse à tou.te.s, permettra notamment : d’appréhender les notions de violence et de non-violence, d’aborder des méthodes de l’action non violente, d’ouvrir le débat et se questionner sur son utilité, son efficacité et sa légitimité, d’appréhender l’organisation des actions, notre rapport à la police et aux médias, ou encore d’aborder les points juridiques.
Pour participer à cette formation et connaitre l’endroit de rdv, il faut s’inscrire sur le framaform : https://framaforms.org/1010-a-pantin-inscription-a-la...

samedi de 11h à 16h, les Midis du Mie organise une grande collecte pour renflouer le stock automne-hiver destiné aux mineurs isolés
ils ont besoin en particulier de : Vêtements ados garçons, Chaussures de sports tailles 40 à 44, Sacs à dos, Duvets, Tickets de métro, Téléphones débloqués, Recharges de crédit lyca 5 euros, et de Produits hygiène
Pour déposer vos dons, rdv samedi de 11h à 16h au 22 passage de la bonne graine, métro Ledru-Rollin

Samedi à 13h12, un appel antifasciste est lancé pour organiser une contre-manif pour tous
et le lieu de rdv sera donné au dernier moment sur : https://www.facebook.com/events/333913461228760/

samedi, à 13h30, le Comité Justice pour Ibo organise une marche pour Ibrahima Bah 
Un an après la mort d’Ibrahima Bah dit « Ibo », à Villiers le bel : aucun juge n’a reçu la famille pour visionner les vidéos qui déterminent le degré d’implication des policiers, et ni Les policiers, ni les témoins n’ont été entendus.
Alors pour réclamer justice et pour rendre hommage à Ibrahima Bah, une marche est donc organisée demain à Sarcelles.
Le rdv est donné à 13h30, au 31 avenue du 8 mai 45, à Sarcelles.

Samedi, de 14h à 17h, le Réseau pour l’Autogestion, les Alternatives, l’Altermondialisme, l’Ecologie et le Féminisme organise une table-ronde en visio-conférence, intitulée : DE QUELLE GAUCHE ALTERNATIVE AVONS NOUS BESOIN AUJOURD’HUI ?
La crise sanitaire liée à la pandémie débouche sur une profonde crise économique et sociale et s’ajoute à la crise latente et multidimensionnelle d’un monde dominé par le capitalisme. Répondre à une telle crise nécessite l’élaboration d’un projet alternatif global mais aussi une refondation des organisations de la gauche de transformation. La situation pose des défis entièrement nouveaux à celles et ceux qui se réclament d’une gauche de transformation sociale, démocratique et écologique radicale de la société. Face à la défiance, voire au rejet croissant à l’égard des organisations politiques traditionnelles, la construction d’une force de gauche alternative est-elle toujours pertinente aujourd’hui ? Quelles fonctions pourrait avoir une telle force dans le contexte présent ? Faut-il privilégier la Conquête du pouvoir d’État comme le préconise Geoffroy de Lagasnerie, ou au contraire développer des alternatives de terrain et des expérimentations ?
C’est autour de ces questions que Pierre Cours-Salies, Alexis Cukier, Elise Lowy , Christian Mahieux et Jean Louis Griveau proposent de débattre.
Pour suivre la table-ronde en visio-conférence, rdv donc demain de 14h à 17h, sur : https://us02web.zoom.us/j/86856505016 ?pwd=c3pGdnc5MTNKMlZ4S1NVZWFBajdDdz09
Il est également possible de se connecter à cette réunion par téléphone : 01 86 99 58 31 code réunion 868 5650 5016  
et pour en savoir plus sur le réseau mieux connaître le Réseau pour l’Autogestion, les Alternatives, l’Altermondialisme, l’Ecologie et le Féminisme, rdv sur leur site : https://pourlautogestionlereseau.blogspot.com/

samedi de 15h à 22h, le CSIA-Nitassinan et Autres Brésils organisent la 40e édition de la Journée internationale de solidarité avec les peuples autochtones des Amériques sous le slogan « Construire un autre monde, décolonial »
avec au programme : une Présentation du Festival ’ de solidarité avec les communautés zapatistes au Mexique’ par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte, un point sur la venue en Europe en avril prochain d’une délégation des peuples autochtones du Mexique ; des projections-débats autour de plusieurs films dont une PROJECTION EXCEPTIONNELLE DU FILM ’le condor et l’aigle’ avec un sous-titrage en français ; et des- TABLE RONDE sur les ’Peuples autochtones d’Amazonie et les Navajo face au COVID-19.
Pour participer à cette journée de solidarité avec les peuples autochtones des Amériques, rdv donc samedi à partir de 15h à la salle Jean Dame qui se trouve au 17 rue Léopold Bellan, métro Sentier
et pour retrouver le PROGRAMME DÉTAILLÉ, rdv sur le site du CSIA Nitassinan : http://www.csia-nitassinan.org/

samedi à 16h, le café d’Histoire critique et d’études marxistes organise une discussion sur La Renaissance du Matérialisme Dialectique, comme Socle de la Reconquête de l’Hégémonie Culturelle Progressiste
pour en débattre, rdv donc samedi à 16h, au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, métro Ménilmontant.

dimanche, à partir de 11h et jusqu’à 18h, la Cantine des Pyrénées organise son we de rentrée, mais étant donné le contexte sanitaire, il est réservé aux personnes souhaitant s’investir dans la cantine
si c’est le cas, rdv donc dimanche à partir de 11h, au DOC qui se trouve au 23 rue du Docteur Potain, métro Télégraphe.

Dimanche, de 14h à 17h, un rassemblement est organisé à l’appel de collectifs de femmes algériennes pour protester contre les féminicides en Algérie
Les collectif de femmes algériennes réclament :
- L’abrogation du Code de la Famille de 1984 et la mise en place de lois civiles égalitaires .
- une Révision de la loi du viol au niveau pénal et une criminalisation de tous les viols et toutes les violences faites à l’encontre des femmes.
- L’abolition du système patriarcal et de la tutelle masculine.
- l’application des lois existantes contre les violences faites aux femmes
- et L’application de la loi contre le cyberharcèlement et la cybercriminalité.
Pour les soutenir, rdv donc dimanche, à 14h devant le Consulat d’Algérie à : 3 Ter Boulevard de Charonne, 75011 Paris.

dimanche à 15h, le Collectif des Féministes révolutionnaires organise sa réunion de rentrée de manière dématérialisée
Le Collectif Féministes Révolutionnaires est un espace politique de luttes, de formations et de débats, ouvert à tou·te·s, qui s’est formé à la suite de la mobilisation contre la première loi Travail en 2016, pour défendre un féminisme anticapitaliste, antiraciste, autogestionnaire et révolutionnaire.
Pour les rencontrer en visio-conférence, rdv donc dimanche à 15h sur : https://www.facebook.com/events/251856012904238/

dimanche, de 15h à 18h, la Flèche d’Or accueille l’université Décolonisons les Arts.
Depuis deux ans, Décoloniser les Arts construit ses Universités autour de l’analyse de ce qui constitue la colonialité, dans les représentations, les méthodologies, et l’acquisition des savoirs et des connaissances, pour ouvrir sur une meilleure connaissance des mécanismes de résistance et des combats contre le colonialisme.
Conscient.es de la difficulté à valoriser ces luttes, et de la propension à aller chercher ailleurs, surtout du côté des Etats-Unis, les personnalités et les théories de libération, l’université Décolonisons les Arts propose d’ analyser cette difficulté à faire ancrage.
Pour en discuter, rdv donc dimanche, à 15h à la Flèche d’Or, 102 bis rue de Bagnolet

dimanche à partir de 16h, le Laboratoire écologique Ødéchet accueille le Petit Zinzinc pour un cercle de femme sur le thème des vécus de la naissance.
Donner la vie est une étape et parfois une épreuve : Merveilleuse ou traumatisante, elle marque l’entrée dans la maternité. Mais comme il y a bien peu d’espace d’écoute sans jugement, pour pouvoir parler de son accouchement, le petit Zinzinc propose ce cercle de parole libre, qui est ouvert à toutes, avec un espace prévu pour accueillir les enfants.
Pour participer à ce cercle de parole, il faut s’inscrire en envoyant un message au 06.51.24.32.98
puis rdv dimanche, à partir de 16h au laboratoire écologique 0 déchets, qui se trouve 20 avenue Edouard Vaillant, à pantin

dimanche à partir de 16h, le Collectif Vietnam-Dioxine, et le Collectif Stop Monsanto-Bayer organisent une journée de mobilisation en ligne pour soutenir Tran To Nga, victime de l’agent orange.
Tran To Nga est une journaliste franco-vietnamienne, qui a été exposée à l’agent orange alors qu’elle couvrait la guerre du Vietnam. Depuis plusieurs années, elle se bat sur le terrain judiciaire contre les firmes qui ont produit ou commercialisé cet herbicide toxique déversé pendant la guerre du Vietnam et qui continue encore aujourd’hui à faire des victimes en plus de constituer le plus grand écocide de l’Histoire.
Alors que le procès contre 26 firmes chimiques dont Monsanto et Dow Chemical devait se tenir lundi prochain, celui-ci a été reporté à janvier prochain, mais les collectifs Vietnam Dioxine et Stop Monsanto-Bayer veulent maintenir la mobilisation d’ici là, alors ils organisent une journée de mobilisation en ligne que vous pourrez suivre sur :
https://www.facebook.com/events/770386923792524/

dimanche, à partir de 18h, l’association Bagnolet anti-gaspi, ou la BAG, ouvre une cantine solidaire au Théâtre de L’échangeur
rdv donc dimanche, à partir de 18h, au 59 avenue du Général DG, à Bagnolet.

Enfin, dimanche à partir de 18h30, le Collectif de la Place des fêtes organise une assemblée ouverte
ça se passe au Doc, 26 Rue du Docteur Potain, métro télégraphe

Infos et rdv culturels

jusqu’à demain, la plateforme Viméo met en accès libre le film Nation.s réalisé par Florent Tillon
Tourné pendant la campagne du referendum pour l’indépendance de 2018 en Nouvelle Calédonie, ce film permet de mieux comprendre la progression des indépendantistes de la Kanaky-Nouvelle-Calédonie lors du référendum du we dernier, et donc pour le découvrir en accès libre, rdv sur :
https://vimeo.com/303548426?fbclid=IwAR2FFk0g5yGZFlTbbqQHyfbnLY_Q7YV5DoQch46j2Kf6qQZHooqXKOyEht4

ce soir à 19h, le Bouquin qui bulle organise une soirée de débat sur le thème du travail autour du documentaire ’La guerre des centimes’ de Nader Ayach qui retrace la vie de deux coursiers à vélo dans Paris.
Rdv donc ce soir à 19h, au Bouquin qui bulle,c’est au 19bis rue de l’Orillon, dans le 11ème.

Ce soir, à 19h, le ciné-club ’Au fond la forme’ reprend avec pour cette première séance de rentrée la projection du film ATLAL, réalisé par Djamel Kerkar, en 2016
Atlal : c’est une discipline poétique qui consiste à se tenir face aux ruines et à faire resurgir sa mémoire, ses souvenirs du visible vers l’invisible.
Pour découvrir ce film qui revient sur les années noires de la décénnie 90 en Algérie, rdv donc à 19h dans la Salle 49 de l’Université Paris III sur le site Censier

Samedi, à partir de 10h30, la Librairie El Ghorba mon amour ouvre ses portes pour une journée de fête
avec au programme :

  • une lecture de contes pour les enfants de 3 à 6 ans (SUR INSCRIPTION à librairie@elghorbamonamour.fr ou par tel 01 41 28 95 83)
  • de 14h30-15h30, une table-ronde avec Michel Mathys de la Société d’Histoire de Nanterre autour de son ouvrage ’Le quartier de la folie à Nanterre, du 17ème siècle à nos jours’
  • et à 17h30 : la Projection du documentaire ’Autopsie d’une cité, les Potagers à Nanterre ’, réalisé par l’agence IM’média, en 1987, et la projection sera suivie d’un débat avec Mogniss Abdallah, co-réalisateur du film et co-fondateur de l’agence
    Rdv donc samedi à partir de 10h30 à la librairie el Ghorba mon amour qui se trouve au 148 boulevard des Provinces Françaises, bâtiment D, à Nanterre.

samedi, à partir de 15h30, la librairie scop Envie de lire organise un Goûter-dédicace avec Laurent Maffre, autour de sa BD en 2 volumes, intitulée ’Demain, demain’, publiée chez Actes Sud
Dans le premier volume, Laurent Maffre reconstituait, sous la forme d’une fiction documentaire, le quotidien d’une famille d’immigrés algériens, les Saïfi, installés dans le vaste bidonville de La Folie, dans les années 60. Situé à Nanterre, on y maintenait à l’écart de la société, des dizaines de milliers de personnes, travailleurs, ouvriers, venus prêter main forte aux usines et chantiers de constructions français.
Le deuxième volume débute en 1973. Il ne reste plus rien du bidonville de la Folie à Nanterre, qui a été rasé en 1971, et la famille Saïfi a été installée rue du Port à Gennevilliers, un no man’s land où plusieurs cités de transit ont été édifiées. 
Pour discuter avec Laurent Maffre de sa BD demain-Demain, rdv donc demain, à 15h30, à la librairie Scop Envie de lire, 16 rue Gabriel Péri, à Ivry-sur-Seine

dimanche toute la journée, Nika, la Femme de David Graeber lance un appel à organiser, partout dans le monde, des carnavals pour lui rendre hommage parce que le carnaval est un espace politique de démocratie radicale : qu’il n’y a ni noirs, ni blancs, ni vieilles, ni vieux, ni jeunes, ni beaux, ni laids, ni pauvres, ni riches, parce que dans le carnaval : Tout le monde est un masque.
L’appel lancé il y a quelques semaines, semble avoir pris puisque des dizaines d’événements sont déjà prévus, notamment au Rojova, en Corée, en Autriche, en Espagne, à Berlin, à Londres, et en France sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes.
A Paris, un évenement est prévu dans le quartier latin, et pour en savoir plus il faut contacter : olga.kisseleva@gmail.com
Si vous voulez vous-même organiser un événement, vous pouvez le faire savoir à Nika, en envoyant un mail à : carnival4david@riseup.net
et pour en savoir plus sur les carnavals qui sont organisés pour rendre hommage à David Graeber, rdv sur :
https://davidgraeber.industries/memorial-carnival-fra

dimanche à partir de 11h, Le Collectif As’n’Zar : Anset & Zzar fait sa rentrée, et présente son nouveau projet ’Vis-à-vie’, à la Cantine Sauvage de Saint-Denis
pour rencontrer ce collectif d’artistes qui se proposent d’aborder les diverses réalités de l’exil, à travers Un parcours visuel calqué sur le parcours préfectoral qui permet d’interroger l’accueil administratif en France, rdv donc dimanche à partir de 11h à La Cantine Sauvage - 177 Avenue du Président Wilson, à Saint-Denis

Dimanche à 16h, le groupe Salvador Segui de la Fédération anarchiste organise une projection/débat autour du film « LA STRATÉGIE DEL’ESCARGOT », un film colombien qui retrace la lutte des habitants d’un vieil immeuble que le propriétaire veut expulser.
Rdv donc à la librairie du Monde libertaire qui se trouve au 145 rue Amelot, métro Filles du Calvaire.

Autour du film Un pays qui se tient sage de David Dufresne, plusieurs projections-débats, sont organisées aujourd’hui et ce we :

  • ce soir, à 19h30, avec Almamy Kanouté du Comité Adama, Fatou Dieng du collectif Vies Volées, et Vanessa Langard et Mélanie N’Goye Gaham du Collectif des Mutilé.e.s pour l’exemple : c’est au cinéma Les 7 Parnassiens, 98 bd du Montparnasse, métro Montparnasse
  • et samedi à 20h avec la société des réalisateurs de film, au cinéma MK2 Bibliothèque qui se trouve au 162 avenue de France, métro BNF.

Enfin dimanche, l’association Courte Échelle avec laquelle Fréquence Paris Plurielle a distribué de la nourriture sur le quartier pendant le confinement, invite la radio à participer au vide grenier qu’elle organise.
FPP vous proposera : livres, CD, DVD, ainsi que du matériel de son et d’informatique. Alors venez chiner, dimanche, à partir de 10h du matin chez nous à FPP au 1, rue de la Solidarité, métro Ourcq ou Danube.

Musique : Sidney Becket - Petite Fleur

Agenda_2020.09.10

Documents joints

aujourd'hui on sera au téléphone avec Badia (...)