Agenda des luttes 6 octobre

mardi 6 octobre 2020
par  Julie agenda

Aujourd’hui, on sera au téléphone avec Manon de la Fédération des Arts de Rue qui organise ce soir une réunion des actrices et acteurs du secteur
ce soir, de 18:30 à 22:00, la Férue organise un réunion des Actrices et acteurs du secteur des arts de la rue à la Flèche d’or.
Au programme :
19H-20H : Ateliers thématiques
* On en est où là ? Penser les communs dans les arts de la rue
* Egalité homme/femme, Chantier d’une enquête sur notre secteur
* Action pour des rues libres ! // #Culturefurax-Occuper le terrain avec notre savoir faire
* La rue en campagne/Penser notre secteur dans le calendrier politique
20H-20H30 : Partages et rebonds
20H30-22H : Apéro !
Inscriptions sur : https://framaforms.org/reservation-aperue-de-rentree->https://framaforms.org/reservation-aperue-de-rentree]...
rdv à la flèche d’or, 102 bis rue de Bagnolet
http://www.federationartsdelarueidf.org/fedeIDF-2/

Agenda 06102020

et on commence avec cet appel à dons lancé par le camp Climat monté par Youth For Climate sur la place Saint-Marthe
pour aménager le local qu’ils occupent, ils ont besoin de :

  • portants et ceintres
  • petites tables/chaises
  • étagères
  • ustensiles de cuisine
    vous pouvez déposer vos dons toute la journée jusqu’à 19h au 18 rue Jean et Marie Moinon, métro Colonel Fabien.

Depuis 9h ce matin, la CGT de la raffinerie de Grandpuits, soutenue par Youth For Climate, organise un rassemblement pour protester contre la fermeture de la raffinerie, les suppression d’emplois que cela implique, et dénoncer le greenwashing pratiqué par Total
pour les soutenir, rdv jusqu’à 15h devant le siège au pied de la tour Total à La Défense

les agents municipaux de la ville de saint-denis qui protestent contre la réforme du temps de travail et de leurs primes imposée par le maire PS, Monsieur Hannotin, sont toujours en grève ; et ils organisent un rassemblement ce midi.
Le rdv est donné à 12h pour un repas solidaire, devant la mairie de Saint-Denis, métro saint-Denis basilique.

Les brigades de solidarité populaire maintiennent certaines de leurs permanences où elles distribuent encore des colis alimentaires et produits d’hygiène, des masques et du gel hydroalcoolique qu’elles produisent : alors voici les points de collecte et de distribution qui seront ouverts aujourd’hui à Paris et en banlieue :

  • Dans le 10ème, les Brigades maintiennent leur permanence à la Nouvelle Rôtisserie : aujourd’hui de 17h à 20h et c’est au 4 rue Jean et Marie Moinon
  • à Montreuil, la permanence chez Natalia sera ouverte jusqu’à 14h et c’est au 68 rue des Ramenas
  • et de 12h à 14h, les Brigades de solidarité populaire de Montreuil organisent leur cantine solidaire : ça se passe dans les locaux de l’AERI au 57 rue Etienne Marcel, à Montreuil, métro Croix de Chavaux
  • la permanence de Saint-Ouen sera ouverte jusqu’à 19h et c’est à l’épicerie les 3 poireaux qui se trouve au 21 rue Saint-Denis
  • à Ivry : La permanence sera ouverte de 15h à 18h à la Petite Pagaille, qui se trouve au 65 rue Molière

Le collectif Solidarité migrants Wilson qui vient en aide aux exilés du campement de la porte de Paris à Saint-Denis, lance un appel à bénévoles pour aujourd’hui, à 15h pour aider à la cuisine collective, et à 19h pour aider à la distribution
Si vous voulez les rejoindre, rdv au théâtre la Belle étoile, 14 rue saint Just à Saint Denis

à partir de 16h30, l’Inalco poursuit son séminaire consacré à l’Histoire, à la politique et à la culture en Europe médiane qui s’intéressera cette année, aux Contestations et aux mobilisations : à leurs acteurs, à leurs registres, et à leurs méthodes (du XIXe siècle à nos jours)
et pour la séance d’aujourd’hui, Sophie Hohmann et Laurent Coumel, reviendront sur la « Marée rouge dans l’Arctique russe : et en proposeront une approche en sciences sociales »
pour en discuter avec eux, rdv donc à 16h30, dans la salle 4.15 de l’ INALCO, 65 rue des Grands Moulins, métro BNF

de 17h à 20h, le collectif prenons-la ville lance ses rencontres mensuelles et propose ce soir une présentation du 3ème numéro du fanzine « L’En-ville » qui raconte des bouts d’histoires à Montreuil et Bagnolet, des histoires de personnes qui tentent de s’organiser contre la dynamique en cours
Les projets urbains et immobiliers avancent, les expulsions sont toujours plus nombreuses, les contrôles sur la rue se renforcent, les quartiers se gentrifient, enfin tout ce sale système continue. Et il se pare de gadgets tendances, de soupes d’artistes, de fêtes, de fleurs et d’arbres, de mobiliers sympathiques, pour faire passer la pilule à ceux et celles qui pourraient s’énerver. Mais la pilule est un peu grosse, et on ne voudrait pas s’y méprendre, alors le collectif prenons la ville écrit sur la violence que la ville capitaliste génère sur nous, nous qui n’acceptons pas ou qui subissons l’ordre existant. Pour en discuter avec le collectif, rdv donc ce soir de 17h à 20h dans le local de l’AERI ,57 rue Étienne Marcel à Montreuil, métro Croix de Chavaux.

de 17:30 à 19:00, les Cafés Citoyens Santé et Travail reprennent avec une discussion sur la violence managériale
Les nouvelles méthodes de management qui se présentent comme innovantes, voire émancipatrices, génèrent des formes d’exploitations qui n’ont rien à envier aux vieilles recettes du taylorisme.
Dans cette société malade de la gestion, ce contrôle managérial permanent peut conduire à « mentir », « tricher », « maquiller », édulcorer… à ne pas être en conformité avec ses valeurs personnelles, la crainte de la sanction est le revers de la responsabilisation, les comportements de type « servitude volontaire » se développent, dépressions, burn out, suicides s’accroissent…
Pour évoquer ce sujet qui touche de plus en plus de salariés, fonctionnaires, employés de tous secteurs, les Cafés Citoyens Santé Travail ont invité deux spécialistes de la question : Danièle LINHART, sociologue spécialisée dans l’évolution du travail et de l’emploi, et Vincent de GAULEJAC, sociologue, spécialistes entre autres des causes du mal être au travail.
Pour débattre avec eux de la violence managériale, rdv donc ce soir au Café-restaurant (dont c’est maintenu !) « Au Vieux Châtelet », 1 place du Châtelet, Métro Châtelet
Inscription obligatoire par mail uniquement : cafe.sante.travail@gmail.com

de 18:30 à 20:00, l’Institut de relations internationales et stratégiques organise une conférence en présentiel et virtuelle autour du livre consacré à la Géopolitique de l’agriculture co-écrit par Sébastien ABIS et Pierre BLANC
Pour en discuter avec eux, il faut s’inscrire sur le lien, puis rdv à 18h30 au 2 bis rue Mercoeur : https://my.eudonet.com/XRM/frm?lbl=formulaireconfgeopoagriculture2020presentiel&tok=A604225B&cs=iTldE83tATZXuT2qzXlcIUzEU23z4_V_&p=KEq9JKSPWalAXc9h7rd1ipNPfnLDtDZ39Yfdf8Mpixg%3d
sinon vous pouvez suivre l’événement EN VISIOCONFÉRENCE sur :https://my.eudonet.com/XRM/frm?lbl=formulaireconfgeopoagriculture2020visio&tok=A604225B&cs=iTldE83tATZXuT2qzXlcIeX2jTvARgwH&p=KEq9JKSPWalhGmRokjUGdlOyYUI4MvOiphmx4oYywyM%3d

de 18:30 à 20:00, le Centre Arabe de Recherches et d’Etudes Politiques de Paris organise un Webinaire avec Nassira El Moaddem, qui reviendra sur l’importance de couvrir les marges
Comment parler des territoires délaissés, des villes qui meurent, des zones sinistrées, des populations reléguées, des ghettos ? Quel est le traitement médiatique réservé à ces sujets aujourd’hui en France ? Quel rapport les populations marginalisées entretiennent-elles avec l’information et les médias ? Comment penser le lien entre les marges (gilets jaunes, immigrés etc.) ? C’est à toutes ces questions que tentera de répondre la journaliste Nassira El Moaddem qui a notamment dirigé le Bondy Blog de 2016 à 2018.
Pour suivre la discussion en ligne, rdv sur :https://www.carep-paris.org/.../webinaire-16-couvrir-les.../

comme tous les mardis, de 19h30 à 22h, la Coordination contre la répression et les violences policières organise sa réunion pour renforcer les solidarités et les soutiens contre la répression et les violences, dans les quartiers et les manifs.
Pour y participer, rdv donc ce soir à partir de 19h30, dans le local de l’AERI qui se trouve au 57 rue Etienne Marcel à Montreuil, métro Croix de Chavaux.

de 19:00 à 20:30, le Collectif Stop Monsanto-Bayer et l’agrochimie, et l’association Combat Monsanto organisent une conférence en ligne sur l’urgence de réformer la Politique Agricole Commune (PAC)
Forte de son budget annuel de plus de 50 milliards d’euros, la Politique Agricole Commune de l’Union européenne structure le système agro-alimentaire européen. Aujourd’hui, une majorité de son budget est dépensée au profit de l’agriculture intensive et de pratiques qui nuisent au développement durable des territoires ruraux, à la santé et à l’environnement, privant ainsi les citoyen·ne·s européen·ne·s d’une utilisation judicieuse de l’argent public.
À partir de 2021, une nouvelle PAC doit entrer en vigueur et les négociations pour en définir les contours ont déjà commencé.
C’est pourquoi, le Collectif Stop Monsanto-Bayer et l’agrochimie, et l’association Combat Monsanto veulent être force de proposition et organisent cette conférence en ligne pour réfléchir ensemble aux moyens à mettre en oeuvre pour une PAC plus juste, plus durable et plus cohérente.
Alors pour suivre cette discussion, avant la mobilisation citoyenne prévue le 17 octobre prochain, rdv à 19h sur : https://www.facebook.com/events/783142082522171/

à 19:30, le Comité de soutien à la grève des postiers.e.s des Hauts-de-Seine organise une réunion pour préparer la mobilisation de soutien à Gael Quirante
La décision de Murielle Pénicaud de licencier Gaël a été attaquée au Tribunal administratif, et Le rapport de l’inspection du travail, comme celui des services du Ministère de Travail dans le cadre de l’enquête préalable à la décision de Penicaud, concluent à une discrimination syndicale à l’encontre de Gaël. Voilà pourquoi il a une petite chance de gagner la réintégration, avec une décision qui pourrait tomber avant la fin de l’année.
Aussi, pour préparer la mobilisation le comité de soutien à la grève des postier.e.sdu 92 organise cette réunion ; et pour y participer, rdv à 19h30 dans la salle Jean Jaures de la Bourse du Travail, 3 rue du château d’Eau, métro Republique

de 20:30 à 21:30, le collectif Feminists in the City organise un webinaire consacré à la déconstruction des masculinités dans le cinéma
Le cinéma est une mine d’or d’outils de déconstruction féministe. Par sa manière de traiter le féminin et le masculin, le cinéma agit autant comme un révélateur que comme un miroir. De la culture du viol dans L’Auberge espagnole (2002) au male gaze de La Vie d’Adèle (2013) en passant par la masculinité toxique de Full Metal Jacket (1987), Thomas Messias montrera que pour déconstruire leurs privilèges et avancer sur les chemins du féminisme, les hommes peuvent apprendre du cinéma.
Pour suivre la discussion en ligne, rdv à 20h30 sur : www.feministsinthecity.com

Infos et rdv culturels

de 19:00 à 23:30, le 8ème panorama du cinéma colombien s’ouvre avec une projection-débat autour du film ’TANTAS ALMAS’ réalisé en 2019 par Nicolas Rincon Gille
José, un pêcheur colombien, rentre chez lui après une longue nuit de travail. À son retour, il découvre son village ravagé et sa fille en état de choc. Les paramilitaires ont tué ses deux fils, Dionisio et Rafael, et jeté leurs corps dans le fleuve. Submergé par la douleur, José décide de rechercher leurs dépouilles pour leur offrir une sépulture et surtout sauver leurs âmes d’une errance sans fin.
Pour découvrir le film, rdv au cinéma l’Arlequin , 76 rue de renne,s métro St-Sulpice.

de 19:30 à 21:30, le collectif Droits Humains pour Tou-te-s propose une soirée-spectacle sur le thème le langage est politique : pour une démasculinisation du français
Le langage est politique : ce qui n’est pas mentionné n’existe pas. A titre d’exemple, l’expression « droits de l’homme » reste un symbole fort de la société patriarcale, elle invisibilise les femmes mais aussi leurs luttes et leurs droits.
Pour réflechir à cette problématique, le collectif Droits Humains pour tou-te-s propose une soirée autour du spectacle ’La Pérille Mortelle’ de et par Typhaine D, suivi d’une discussion sur l’historique de la masculinisation de la langue
Pour participer à la soirée, il faut s’inscrire sur : https://www.billetweb.fr/le-langage-est-politique-pour...
puis rdv à 19h30, au centre culturel ECS qui se trouve au 100 Rue de Charenton, dans le 12ème

de 19:30 à 21:30,le théâtre La Colline propose ne représentation de la pièce intitulée Mes frères, mise en scène par Arthur Nauzyciel
Une maison dans la forêt. Quatre frères et une femme : Pascal, Adama, Frédéric, Arthur, bûcherons, menuisiers, et Marie la servante. Leurs désirs, leurs pensées, leurs mots convergent vers elle qui aspire à la liberté et se révolte contre leurs assauts. Ils feulent, brament, braient, ils déplient leurs nuits. Rêvent-ils ?
’Mes frères’ évoque le désir masculin virant à l’obsession, l’isolement, la frustration et la brutalité des hommes à l’encontre de la nature et de l’ensemble des vies qui la constitue. Comme une fable, un poème animiste ou encore un rituel amoureux. Mots à mots. Corps à corps.
Pour découvrir cette pièce, rdv à 19h30 au théâtre de la Colline, 15 rue malte Brun

de 20:00 à 23:00, la Librairie Quilombo et les Editions du Seuil organisent une rencontre autour de Fabian Scheidler, et de son nouveau livre ’La Fin de la mégamachine. Sur les traces d’une civilisation en voie d’effondrement’
Dans ce livre, Fabian Scheidler nous offre la clé de compréhension des désastres climatiques, écologiques, pandémiques et économiques contemporains. Accuser Sapiens, un humain indifférencié et fautif depuis toujours, est une imposture. Notre histoire est sociale : c’est celle des structures de domination nées il y a cinq mille ans, et renforcées depuis cinq siècles de capitalisme, qui ont constitué un engrenage destructeur de la Terre et de l’avenir de l’humanité, une mégamachine.
Mais ces forces peuvent aussi être déjouées et la mégamachine ébranlée. Alors que les alternatives ne manquent pas, quel déclic nous faut-il pour changer de cap et abandonner une voie manifestement suicidaire ? La réponse est dans ce récit. Car seul celui qui connaît sa propre histoire peut être capable de l’infléchir.
Pour en discuter avec Fabian Scheidler, rdv donc ce soir à 20h, au CICP, 21 ter rue Voltaire.

Enfin, Plusieurs projections-débat du film de Dufresne un pays qui se tient sage sont organisées encore aujourd’hui :

  • à 20h : avec l’avocat Arié Alimi au MK2 Bastille, 4 bvd beaumarchais
  • et à 20h30 avec Denis Robert, au cinéma les Luxembourg, 6è rue Monsieur Le Prince
Agenda 06102020

Documents joints

Aujourd'hui, on sera au téléphone avec Manon de (...)