Description

Diffusion :
L’Agenda est une des deux émissions quotidiennes de Radio Fréquence Paris Plurielle (FPP), écoutable sur le 106.3FM et le site, www.rfpp.net. L’émission est en direct, tous les jours du lundis au vendredis de 12h à 12h30 et réécoutable à tout moment sur ce site.

Les rendez-vous annoncés :
L’Agenda annonce les évènements du jour ou du lendemain. Elle se limite à Paris et l’Île-de-France, car c’est la zone de diffusion de FPP sur la bande FM. Il s’agit de rendez-vous militants (manifs, collectes, débats, ...) autour de causes diverses, et d’évènements culturels alternatifs (concerts, spectacles, projections de films, ...).

Les interviews :
Plusieurs fois par semaine, l’Agenda fait un focus sur un évènement en recevant un.e de ses organisateur.ices pour en parler. Une fois par semaine, un.e des bénévoles de la radio est aussi invité.e à venir présenter son émission.


Articles les plus récents

vendredi 28 février 2020
par  Julie agenda

AGENDA DES LUTTES DU 28.02.2020.

Aujourd’hui, nous serons au téléphone avec Marie Bassi pour parler de la rencontre autour du nouveau numéro de la revue Critique internationale qu’elle a dirigé, et qui est consacré aux Corps migrants aux frontières méditerranéennes de l’Europe.
Pour prolonger la discussion avec Marie Bassi et d’autres autrices et auteurs de ce numéro de Critique internationale, rdv donc samedi de 15h30 à 18h à l’[Espace « La Colonie », qui se trouve au 128 Rue la Fayette, Métro Gare-du-Nord ou Poissonnière.

jeudi 27 février 2020
par  Julie agenda

AGENDA DES LUTTES DU 27.02.2020.

Aujourd’hui, nous serons au téléphone avec Blandine pour parler du Festival Effraction qui s’ouvre aujourd’hui à la Bibliothèque Publique d’Informations pour explorer les liens entre littérature et réel.
Programme complet sur : https://effractions.bpi.fr/
Rdv donc du 27 février au 1er mars à la BPI : dans le Forum -1, au niveau -1 du Centre Pompidou, métro Châtelet.

mercredi 26 février 2020
par  Julie agenda

AGENDA DES LUTTES DU 26.02.2020.

Aujourd’hui nous serons en compagnie de l’association la BADJ, La Brigade d’Agitateurs De la Jeunesse pour nous parler de leur prochain spectacle : Jouets Interdits.

Les spectacles de la Bad’J sont " instructifs pour les enfants et accessibles aux adultes ", pluridisciplinaires. Ils mêlent théâtre, marionnette, musique et chant. Mais pour nous, le spectacle n’est pas qu’un divertissement, il est aussi vecteur d’éducation populaire.

Jouet Interdits se joue à la Manufacture des Abbesses qui se trouve 7 Rue Véron, 75018 Paris.

Pour suivre les autres dates et en savoir plus sur la Badj :
https://sitebadj.wixsite.com/badj
https://www.manufacturedesabbesses.com/

mardi 25 février 2020
par  Julie agenda

AGENDA DES LUTTES DU 25.02.2020.

Aujourd’hui nous n’aurons pas d’inviter mais une pause musicale et nous débutons avec un communiqué du SAF (Syndicat des avocats de France) :

Un mineur isolé étranger s’est suicidé, dans sa cellule, à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, lundi 17 février 2020.

Sans se prononcer sur les motivations de ce terrible passage à l’acte, nous tenons à exprimer notre émotion.

Depuis plusieurs années, nous dénonçons les politiques souvent discriminantes de la justice envers les mineur.e.s isolé.e.s étranger.ère.s, notamment par un recours fréquent aux procédures accélérées qui aboutissent à un nombre important de décisions de privation de liberté.

En 2019, sur 4333 mineur.e.s déféré.e.s au tribunal pour enfants de Paris, 68% sont des mineur.e.s isolé.e.s étranger.ère.s. A la maison d’arrêt de Fleury Mérogis, ils et elles représentent 45 % des adolescent.e.s incarcéré.e.s. Beaucoup le sont pour des délits dits « de subsistance » notamment dus à leur isolement et leur errance.
Ce n’est pas leur place. Les mineur.e.s isolé.e.s étranger.e.s sont des enfants et adolescent.e.s en souffrance : l’incarcération ne sera jamais une option acceptable pour celles et ceux qui ont avant tout besoin d’accompagnement éducatif.

Pourtant l’ensemble des professionnel.les de la justice et de la protection de l’enfance sont confronté.e.s au manque de solutions de protection pour ces enfants, trop souvent livré.e.s à eux-mêmes, ce qui provoque un sentiment majeur d’impuissance.

De plus, la spécialisation de certains services stigmatise les mineur.e.s isolé.e.s étranger.ère.s. Elle conduit à une prise en charge de ces jeunes par des personnels isolés, en charge d’un cumul de situations lourdes, devant agir dans l’urgence et sans moyens, ce qui malgré leur engagement sans faille, nuit à la qualité de l’accompagnement apporté aux jeunes et ne facilite pas leur intégration.

Le suicide de cet adolescent vient percuter de façon tragique notre dénonciation de l’incarcération des enfants que nous continuerons à porter par tous les moyens possibles.

Aucune mort ne peut être banalisée.

Ne l’acceptons jamais.

mardi 25 février 2020
par  Julie agenda

AGENDA DES LUTTES DU 24.02.2020.

LA RENCONTRE DU JOUR
Aujourd’hui, nous serons au téléphone avec Guillaume du groupe local Grand-Paris-Sud de l’Union des Communistes Libertaires qui organise ce soir un apéro-débat sur le thème : « faut-il voter ».
Pour les rencontrer : RDV ce soir à partir de 19h30 au Kaf Conç, 112, rue de Tolbiac, métro Tolbiac.